HOROSCOPE Avril 2021 par Diane BOCCADOR

Pour vos prévisions personnalisées annuelles, cliquez ici

null

Bélier

21 mars – 20 avril

Côté Cœur

1er décan : après le 23 avril, notre Bélier sera trop sensible et facilement angoissé. Si, si… ça existe ! Surtout quand Mars est en Cancer. Vos émotions ressembleront parfois à un bain à remous, vous passerez de temps en temps du rire aux larmes sans trop savoir pourquoi, vous vous triturerez trop facilement les méninges et vous vous sentirez à fleur de peau. Du même coup et quand vous vous sentirez blessé, vous vous rappellerez trop bien que la meilleure défense est l’attaque… Détendez-vous !

2e décan : d’ici le 9 avril, cette Vénus en Bélier (bien accordée à Mars en Gémeaux) vous accordera quelques atouts pour décrocher la lune (ou la palme…), à coup de charme. Ce sera donc le moment d’oser plaire, conquérir : cette force de séduction devrait être un sacré atout pour vous. Ce début de mois s’inscrira dans la lignée de vos désirs. Enthousiaste, impatient et/ou très attiré, vous pourriez bien déclarer à la face du monde la flamme qui vous aura embrasé.

3e décan : entre le 7 et le 16 avril, passion, désir et plaisir s’associeront pour une période pavée de rebondissements intenses dans vos affaires de cœur. Adonnez-vous aux émotions et autres frissons, fixez-vous sur ces incertitudes du lendemain qui n’en donnent que plus de piment au présent amoureux ou laissez-vous littéralement fasciner ! Ce qui se passera alors dans votre vie amoureuse du moment sera sans doute entre intriguant et excitant mais ne vous embarquez quand même pas dans n’importe quoi ! Bref, mesurez bien les conséquences de vos comportements.

 

Vie active

1er décan : entre le 4 et le 11 avril, vos neurones carbureront à plein régime. Aucune paresse intellectuelle ne sera à signaler : vous penserez, vous direz, vous ferez. Mercure dans votre signe n’aime surtout pas tergiverser. Prenez des décisions, trouvez LES solutions, prenez les choses en main et allez directement à l’essentiel : aucun problème ne fera long feu du côté de chez vous, à cette période-là. Mais après le 23, un Mars trouble-fête atterrira sur votre planète et l’ambiance risque de devenir moins sereine (surtout en famille). Quelque chose pourra chambouler vos habitudes et vous aurez tendance à vouloir freiner le mouvement. Mettez des mots sur vos inquiétudes et expliquez ce qui vous déstabilise : cela vaudra mieux que de ruminer dans votre coin !

2e décan : d’ici le 10 avril, un enthousiasme bien inspiré devrait vous accorder l’esprit d’entreprise et le bon feeling aptes à faire joliment bouger les choses. Retrouvez pêche et fougue pour que vos projets avancent dans le bon sens ! Vous pourriez jouer avec un certain succès le rôle de médiateur ou de leader : vos élans communicatifs et quelques prouesses diplomatiques vous y aideront. Entre le 10 et le 16 et si vous choisissez l’option « décision au quart de tour », vous vous ferez une réputation béton : tout problème a bien sa solution et tourner autour du pot ne sera plus du tout votre créneau.

3e décan : entre le 7 et le 25 avril, votre puissance d’action devrait se libérer, vous vous sentirez plus libre d’agir de façon indépendante. Ce sera l’effet « Mars en Gémeaux-Jupiter en Verseau ». Force d’une association, idée originale ou innovante : tout cela vous sera permis dans l’ordre ou… le désordre. La communication et l’hyper sociabilité seront les bonus d’un 3e décan très prisé. Trouvez l’idée qu’il faut pour vous mettre au moins un allié dans la poche ou rehausser votre image de marque, jouez-la tactique, embobinez qui vous voulez et faites votre petit effet ! Mais attention car vos prouesses du mois risquent de faire parler les curieux. Les commentaires de certains n’auront rien de bienveillant et la tentation de répliquer vertement et de leur faire ravaler leur (méchante) langue sera forte. A vous de voir mais ne leur donnez pas raison en leur accordant trop d’attention !

null

Taureau

20 avril – 21 mai

Côté Cœur

1er décan : entre le 15 et le 24 avril, multipliez les occasions d’élargir vos horizons amoureux, de basculer dans la nouveauté, de fuir (ou tuer) la routine ! Quand Vénus et Uranus sont en Taureau, il faut absolument que les petits bonheurs de l’existence ne soient pas toujours les mêmes. Alors creusez-vous la tête et ne vous endormez pas sur votre quotidien bien huilé ! Après le 24, esprit de famille en priorité ! Il y a des jours comme ceux-là où l’on ne se sent bien qu’entouré de son clan. Quand la planète Mars visite le signe du Cancer, soignez vos proches : ils vous le rendront bien !

2e décan : d’ici le 21 avril, menez votre petit bout de chemin amoureux sans regard pour les influences astrales. Aucune véritable tendance ne se dessinera : vous n’aurez rien à redouter de ce ciel qui n’aura pas envie de vous malmener. En revanche et après le 22 avril, vous n’hésiterez jamais à aller jusqu’à la confrontation si vous vous sentez sous pression et vous ne ferez pas vraiment d’effort pour cacher votre facette possessive ou exclusive. Vos paroles risquent d’être parfois blessantes et vos réactions déconcertantes. Réfléchissez avant de parler et ne le(la) renvoyez pas chez sa mère avant de lui avoir laissé une seconde chance.

3e décan : d’ici le 5 avril, vous n’aurez pas forcément envie d’extérioriser ce que vous ressentez. Ce qui est très joli n’a pas toujours besoin d’être dit : on peut aussi le savourer en silence… Mais après cette date, et si l’autre vous poussait à faire ce que vous n’avez pas ou plus envie de faire, il pourrait y avoir un problème. Parce qu’avec Jupiter en Verseau dans l’atmosphère, c’est plutôt la liberté qui vous fera « kiffer ».

 

Vie active

1er décan : après le 18 avril, on pourrait parler de « lâcher-prise ». L’idée ? Accepter de perdre un peu de sécurité pour prendre quelques risques et voir de quoi on est capable. Ce sera le message de la conjonction Soleil-Mercure-Uranus en Taureau. Mais ce ne sera pas le seul : on peut aussi dire qu’avec ces planètes-là, l’argent compte double. Traduisez que vous serez plutôt doué pour œuvrer habilement dans le domaine financier. En toute fin de mois (après le 23), Vous serez plutôt la « petite mère » de tout le monde et votre fibre protectrice ne manquera pas de s’exprimer. Alors qu’on ne fasse surtout pas de mal aux gens que vous aimez !

2e décan : après le 22 avril et à force de penser que vous avez forcément raison, vous pourriez vous retrouver face à la contradiction. Des débats sans fin ou cette façon de toujours camper sur vos positions ne vous porteront pas chance. On parlera aussi de vraies difficultés à prévoir s’il s’agit de vous intégrer à un groupe : vous désirerez quelque chose qu’ils ne vous donneront pas et le « couac » pourrait bien venir de là. Enfin et s’il faut parler d’argent, vous pourrez être redoutable (limite vicieux…) et ne lâcherez pas un euro de plus que prévu. Traduisez que Mercure en Taureau (frustrée par Saturne) pourra vous rendre un peu grippe-sou.

3e décan : d’ici le 5 avril, vous tomberez bien (à pic…), vous saurez manœuvrer habilement, vous sentirez bien les choses et les gens, vous rendrez service facilement. Ce sont quelques-uns des talents générés par Mercure en Poissons. Mais après cette date, la période sera plutôt militante et vous vous sentirez parfois effronté, allergique à toute forme d’autorité et sûrement désireux de vous libérer de certains carcans (pour devenir plus autonome).Plutôt faire cavalier seul que de devoir dépendre de qui que ce soit, rendre des comptes et/ou suivre des règles qui ne vous conviennent pas ! Ne pas faire comme tout le monde n’est pas un crime après tout…

null

Gémeaux

21 mai – 21 juin

Côté Cœur

1er décan : entre le 4 et le 11 avril, joie de vivre, divertissements, petits ou grands élans. Rien d’ennuyeux et tout de joyeux ou d’excitant. Souriez à la compagnie et fêtez la vie : vous aurez la fibre amicale développée ! Voilà un ciel qui ne pourra que vous changer les idées et serait bien présage d’une semaine ultra pétillante. Notre Gémeaux sera également sur tous les fronts à la maison. On pourra même se demander ce qu’ils feraient tous si vous n’étiez pas là. Vous voilà plutôt épanoui dans votre version « chef de famille ».

2e décan : d’ici le 10 avril, Vénus en Bélier et Mars vous souffleront des envies fofolles de perdre la tête, en n’en faisant qu’à la vôtre. On s’attend pour vous à un tsunami de sensations fortes ou au moins à des émotions ébouriffantes (que vous n’aurez aucun mal à exprimer). Dragueur, vous ? Oui. Ouvertement et savamment. C’est sympa aussi d’avoir plusieurs crushs à la fois… Ca pourrait bien vous arriver en ce début de mois car ce ciel-là vous soufflerait bien une technique imparable pour attirer judicieusement l’attention.

3e décan : la période du 7 au 16 avril aura forcément un petit goût d’inédit. Haut les cœurs et ne ratez aucune chance de bonheur ! Vénus en Bélier roucoulera avec Mars et Jupiter et risque de mettre le feu aux sentiments de notre Gémeaux. Séduction à gogo, charme éclatant. Ouvrez l’œil : on vous convoitera sûrement en cette période durant laquelle le meilleur peut arriver. Si quelqu’un ne vous décroche pas la lune, c’est que vous accrocherez au moins la bonne fortune. Emotions à la une ! Vous vous sentirez irrésistible ou le courant passera à 100%.

 

Vie active

1er décan : entre le 4 et le 11 avril, ne plus rien laisser traîner car c’est en étant actif, décisionnaire et en prenant radicalement position que vous favoriserez les solutions et avancerez plus sûrement vos pions. Vous saurez très bien défendre vos idées ou mener un débat (à votre avantage) car Mercure en Bélier vous aidera à avoir une agressivité positive et une argumentation incisive : bravo !

2e décan : d’ici le 10 avril, vous serez enthousiaste et toujours partant. Le Soleil, Vénus et Mars bien associés, ça dope le mental, ça vous donne forcément une pêche d’enfer, ça fait fuser le moral et notre Gémeaux va sans doute pouvoir faire un tabac. Ne laissez pas passer cette vague astrale : investissez-vous dans ce qui vous tient à cœur, soyez généreux et partagez ce qui vous fait vibrer ! Oui… mais comme Mars regarde quand même le sournois Neptune de travers, ne soyez jamais trop sûr de vos collaborateurs. Si vous sentez un malaise, mettez tout de suite les pieds dans le plat : ce sera la meilleure façon d’enrayer le problème. Entre le 10 et le 16, vous jouerez franc-jeu, vous parlerez cash et ferez de votre mieux pour que les choses filent plus droit. Voilà un Gémeaux plus assuré, qui aura aussi toutes les raisons d’être plus confiant.

3e décan : d’ici le 5 avril et même si ce n’est pas dans votre nature, vous aurez davantage envie de vous évader que de vous concentrer (ou de vous défiler plus que d’assumer). C’est l’effet « Mercure en Poissons ». Mais entre le 7 et le 25 avril et avec la chanceuse association Mars-Jupiter, attrapez les occasions au pas de course : pas de temps à perdre et tout à gagner ! Et hop… c’est parti ! Avec ces planètes-là dans votre camp, poussez les portes, mettez vos atouts en valeur, prenez des contacts importants ! Vous ne sentez pas bien la situation ? Vous avez l’impression qu’on vous la joue à l’envers ? Prenez des décisions fortes : vous n’aurez aucun mal à sortir d’un mauvais pas. De toute façon, évitez les rapports compliqués ! De petits changements se produiront et vous pousseront à vous déplacer et à multiplier les rencontres. De nouvelles idées viendront agrémenter vos réflexions et les circonstances vous seront de plus en plus favorables.

null

Cancer

22 juin – 22 juillet

Côté Cœur

1er décan : entre le 15 et le 24 avril, ce qui sera nouveau aura des chances d’être tout beau. Alors faites déjà en sorte que la routine se débine, laissez tomber le réchauffé, changez de look, de déco, d’appartement ! Quand ça bouge un peu, c’est tellement mieux ; quand ça devient lassant, l’amour y perd en agréments. Votre épanouissement affectif du moment ira apparemment dans ce sens-là. Comme le Soleil et Vénus seront dans le signe chaleureux, rassurant et sensuel du Taureau, vous saurez aussi mieux profiter de la vie et de votre chéri(e). Vous avez envie de croquer la vie à pleines dents ? Ca tombe bien : ces planètes-là (terriblement épicuriennes) ne vous en empêcheront pas.

2e décan : d’ici le 8 avril, trop empressé, maladroit ? Il y aura un je ne sais quoi de mal calculé dans vos comportements de ce début de mois. Le mot de trop ou le geste déplacé pourraient ainsi se glisser et vous desservir. En tout cas, finesse et délicatesse seront sacrément en reste et rien à faire pour vous distraire de ces anicroches qui pourraient bien vous agresser. Le désaccord du Soleil et de Vénus en Bélier aura décidé que vos nerfs jouent des castagnettes. Vous ferez seulement comme bon vous semblera et advienne que pourra ! Mais après le 22, le plaisir d’être ensemble devrait varier à l’infini si l’on veut éviter de tomber dans l’ennui : c’est en tout cas ce que vous soufflera la conjonction Vénus-Uranus en Taureau. Les vibrations seront également apaisantes et sécurisantes. Ces planètes-là vous engageront à profiter sereinement des petits bonheurs de l’existence et/ou des meilleurs instants de la vie à deux.

3e décan : d’ici le 5 avril, allez chercher au fond de vous ce qui pourrait vous rendre heureux et profitez-en vite à deux ! Une jolie parole, un beau geste, un tendre aveu : la délicatesse est souvent promesse de tendresse. Mais entre le 7 et le 16 avril, les relations passionnelles risquent de vous courir après. Contredire, sur-réagir… Ca pourrait bien trembler de plus en plus sur la planète Cancer. Et on ne sait pas jusqu’où peut aller un Cancer qui ne maîtrise plus rien… Vénus et Pluton joueront peut-être avec votre moral : un obstacle se dresse, la situation se complexifie, un interdit se profile, un soupçon vous titille et vous voilà tout juste déstabilisé ! Les sentiments demandent du temps et il ne vaudra mieux pas les brusquer à ce moment-là.

 

Vie active

1er décan : entre le 4 et le 11 avril, vous voudrez tout et tout de suite… mais l’impatience n’est pas du bon sens. Faites le tour de la question au lieu d’opter pour la précipitation ! Avec le désaccord de Mercure en Bélier, toute situation méritera réflexion. Mais après le 18 avril, temporiser, réfléchir davantage avant d’agir : voilà de très bonnes idées (soufflées par les très pondérées planètes en Taureau). Idéal pour vous faire pardonner les petits ratés précédents. Dans le cadre professionnel, visez systématiquement les façons de faire rentables et les projets rémunérateurs. Non… vous ne serez pas devenu vénal mais l’invasion du ciel par ces planètes dans le signe matérialiste du Taureau iront aussi dans ce sens-là. De surcroît et pour bien finir le mois (après le 23), l’arrivée de Mars en Cancer vous donnera l’envie de défendre un projet comme si votre vie en dépendait. Quelle force d’implication !

2e décan : d’ici le 10 avril, ce trop-plein d’impulsivité pourra surprendre mais ne perdez pas pour autant cette fine intelligence de vie, qui vous donne généralement un charme et une subtilité inégalés. Entre le 10 et le 16, les maladresses verbales pourront provoquer de petits ratés. Vous ne vous sentirez pas du tout patient, ni même tolérant. Gare à la mauvaise réplique ! Tentez plutôt de ménager la chèvre et le chou ! Evitez à tout prix maladresses verbales et précipitation. Mais après 23, votre vision concrète et intelligemment matérialiste des situations que vous vivrez, votre pondération et votre force de concentration risquent d’être exemplaires. Ce sera l’effet « Mercure en Taureau ». Soyez pratique, logique et pragmatique car vous aurez tout pour être le roi de la logistique ! En cette fin de mois, vous détesterez aussi le gaspi et saurez particulièrement bien rationaliser vos dépenses.

3e décan : vous avez une forme de prémonition (d’ici le 5 avril) ? Ne doutez surtout pas : écoutez-là ! Apprenez qu’il n’y a pas mieux que cette Mercure en Poissons pour développer vos petites antennes. Mais entre le 10 et le 21 avril, le ciel va sans doute vous bousculer un peu. Un trop plein d’événements ou d’exigences risque de vous emmener trop loin. Un côté excessif (ou imprudent) n’irait pas sans engendrer quelques désagréments. Les gens ne s’exprimeront pas clairement mais risquent bien de vous chercher des poux, l’air de rien. Quand ces planètes-là vous regardent de travers, il peut y avoir un désaveu à encaisser, un reproche à digérer, des allusions désobligeantes ou quelque autre difficulté à se trouver à l’aise dans un groupe. La patience sera la clé de tout problème et l’impassibilité, la plus efficace des qualités requises à ce moment-là.

null

Lion

22 juillet – 23 août

Côté Cœur

1er décan : entre le 15 et le 24 avril, évitez de l’accaparer, de lui en vouloir ou de le(la) surveiller ! Cette Vénus en Taureau n’est surtout pas légère et vous pourrez tomber trop facilement dans vos légendaires travers… De toute façon, votre tête risque d’être pleine à craquer de sujets qui fâchent et quand on passe trop de temps à ruminer, le terrain n’est surtout pas propice à aimer (correctement). Ca moulinera, ça moulinera…

2e décan : d’ici le 8 avril, vous saurez ajouter ce petit « plus » à votre séduction et un zeste de passion à vos élans. L’accord de Vénus en Bélier et de Mars en Gémeaux vous offrira au moins de quoi relancer la roue du cœur. Prenez donc vos désirs pour des réalités et goûtez aux fruits de la passion ! Votre « objet de désir » sera sûrement digne de l’attention enflammée que vous lui porterez : allez de l’avant et prenez du bon temps ! Mais après le 22, vous pourriez bien vous entêter dans une mauvaise voie. Vous aurez tendance à ressentir tout de travers : ce ciel-là vous prendra à rebrousse-poil. Au lieu d’avoir la tête aussi dure, tentez de réfléchir et d’être plus tactique dans vos comportements amoureux de cette fin de mois, sinon ça va être difficile de recoller les morceaux.

3e décan : entre le 7 et le 16 avril, vos amours pourront devenir passionnantes. Séduire, adorer, surprendre… : la machine du cœur s’emballera et vous glisseriez bien dans la ronde des émotions fortes. L’accord « Vénus en Bélier-Mars en Gémeaux » donne généralement tellement envie de charmer (le plus grand nombre) que vous ne risquez pas de faire tapisserie. Si vous décidiez de séduire le monde entier, vous ne feriez pas moins d’effet : le ciel placera tous vos charmes en avant et vous serez sûrement sur quelques tableaux de chasse… Chaud devant et haut les cœurs !

 

Vie active

1er décan : entre le 4 et le 11 avril, cette Mercure (en Bélier) vous rendra mordant, objectif et vous aurez l’esprit autant que la parole alerte. Des réflexes rapides, des conversations animées, des échanges vitaminés. Vous serez un interlocuteur créatif et réactif, vous aurez la tchatche : profitez d’une vivacité d’esprit qui n’a pas de prix ! Mais après le 18, ce ne sera surtout pas facile de vous faire changer d’avis ou de vous amadouer. Ces planètes Soleil et Mercure (en Taureau) vous rendront terriblement rancunier ou tête de mule. Et puis aurez-vous des oursins dans les poches ? En tout cas, ces planètes-là pourraient bien vous rendre plus radin que d’habitude.

2e décan : d’ici le 10 avril, ces planètes-là devraient multiplier vos centres d’intérêt et vous changer agréablement les idées. L’enthousiasme vous prendrait bien au saut du lit pour un programme de début de mois un peu endiablé. De l’humour, des idées et même de la suite dans ces idées : prenez le meilleur côté des choses, des gens et laissez-vous piquer par cette bourrasque de sociabilité (qui ne pourra vous faire que du bien) ! Entre le 10 et le 16, ce sera le moment d’agir à bon escient, de viser directement la solution, de prendre des mesures énergiques ou de jouer cartes sur table. Mais après le 22, ça se corsera : il y aura sans doute un petit côté « immobilisme » dans cette fin de mois, qui ne risque pas de vous réjouir d’emblée. Vous adapter à tout ça ? Pas question ! Plutôt rester en mode « buté ». Une négociation stagnera, un dialogue sera interrompu ou une requête vous sera refusée. La situation sera sûrement inconfortable.

3e décan : entre le 7 et le 25 avril, développez votre sens tactique, votre force de conviction et vous tiendrez le bon filon ! Ayez des idées, communiquez-les, expérimentez-les et n’hésitez plus à utiliser votre fibre relationnelle au boulot. Une pincée d’audace, un zeste d’aplomb et un gros brin de culot : vous serez attractif, percutant, pétillant, parfois rigolo et sans doute à l’origine d’initiatives osées… Vous pourriez aussi croiser de nombreuses personnes auprès desquelles vous allez pouvoir cultiver votre image et vanter vos qualités. Votre sociabilité et votre diplomatie avisée seront vos meilleures cartes de visite.

null

Vierge

23 août – 23 septembre

Côté Cœur

1er décan : entre le 15 et le 24 avril, vous fuirez les situations qui stagnent et donneriez bien un coup de pied dans vos sacro-saintes habitudes. Vénus et Uranus devraient vous aider à provoquer cette pichenette que vous attendez tant. Le feeling sera néanmoins globalement sécurisant : Vénus en Taureau est une garantie « anti-désagréments ». Plaisir d’être deux, voluptueux moments de tendresse : vous aurez choisi de ne pas vous prendre la tête et vous aurez bien raison. Profiter en duo de l’instant présent est un très agréable divertissement.

2e décan : après le 22 avril, un petit vent de renouveau bien sympa pourrait bien s’installer du côté de chez vous parce que Vénus et Uranus sont promesses d’une fin de mois un peu plus rigolote. Ca changera, ce sera plutôt excitant et si ça vous prend au dépourvu, ce sera plutôt bienvenu. C’est génial quand le ciel décide de vous surprendre et qu’il y a autant de plaisir à prendre… Profitez-en tout simplement !

3e décan : entre le 7 et le 24 avril et avec ces planètes-là dans le ciel, vous oublierez plus facilement d’être rationnel. Du même coup et ce mois-ci, vous seriez plutôt du genre « l’espoir fait vivre… ». Oui… mais vivre d’espoir n’est jamais bien satisfaisant. Vous ne serez pas non plus très habile pour choisir les bons mots. Une jolie gaffe, un oubli portant à conséquence ou un dérapage est si vite arrivé quand Neptune en Poissons embrouille Mars en Gémeaux.

 

Vie active

1er décan : après le 18 avril, ne précipitez plus rien, pensez-y tranquillement, laissez-vous le temps ! En cette fin de mois, on avance prudemment et on mesure ses responsabilités. Protéger sa famille, miser sur la valeur travail, développer le pragmatisme : c’est le mood attendu quand le Soleil et Mercure sont en Taureau. Vous ferez sans doute davantage attention à votre budget : on ne dépense plus n’importe comment et pour n’importe quoi… Compter ne fait pas de mal de temps en temps. Voilà une Vierge béton à laquelle on ne pourra plus rien reprocher.

2e décan : d’ici le 10 avril et à cause de ce désaccord Mars-Neptune, le sournois, le dérapage ou l’impasse seront les dangers du moment. Ce ciel-là vous laisserait bien prendre quelques vessies pour des lanternes ou vous embourber dans une situation viciée. Si vous maîtrisez mieux tenants et aboutissants, vous éviterez d’être le dindon d’une farce : n’avancez que sur des certitudes et ne prenez aucun risque si vous manquez de garanties ! Mais après le 23, votre facette rationnelle fera à nouveau foi. Aucune décision ne sera prise à la va-vite et ça deviendra votre force du moment. Mercure (dans le 2e décan du Taureau) porte à la réflexion, la prudence et la mesure en toute occasion.

3e décan : d’ici le 5 avril, ne leur dites pas « blanc » quand vous pensez « noir » car à force de camoufler vos opinions, vous allez finir par vous faire prendre en flagrant délit de mauvaise foi ! Entre le 7 et le 25 avril, le désaccord Mars-Neptune règnera en épée de Damoclès sur votre ciel et il suffira d’un rien pour qu’une situation compliquée finisse par vous échapper. Vous devrez conserver une lucidité à toute épreuve car certains ne tiendront pas leurs promesses et que vous pourriez vous retrouver le bec dans l’eau parce que vous y aurez cru. Pour faire face à la nébulosité ambiante, prenez le parti de tirer les choses au clair, quoiqu’il se passe !

null

Balance

23 septembre – 23 octobre

Côté Cœur

1er décan : après le 23 avril, Mars en Cancer risque de révéler chez vous des humeurs bien changeantes. Le caprice n’est qu’une autre version du passage en force et si vous en abusez, vous n’y gagnerez pas grand-chose. Votre chéri(e) ne peut pas toujours vous dire « oui » alors n’insistez pas : vous pourriez en sortir blessé…

2e décan : d’ici le 8 avril, vous n’aurez sans doute pas vraiment envie de minauder ou de roucouler. D’ailleurs si l’autre vous cassait les pieds, vous ne feriez pas de quartier pour l’envoyer promener. En résumé, il vaudra mieux ne pas trop vous contrarier. Calmez vos ardeurs, attendez votre heure, temporisez dès que vous le pourrez, faites taire votre amour propre et vous éviterez ces petits pics de tension qui ne serviront à rien d’autre qu’à faire monter la pression !

3e décan : entre le 7 et le 16 avril, vous serez d’humeur à tout remettre en question et vos diverses inquiétudes pourraient même prendre de drôles de proportions. Vos amours pourront donc souffrir de réactions excessives, d’impulsions intempestives, d’émotions mal gérées. Ca vous attristera, ça vous angoissera, ce ne sera vraiment pas juste ou ça vous révoltera… Essayez quand même de garder tout ça pour vous : c’est comme ça qu’on réussit à relativiser et qu’on évite le débordement.

 

Vie active

1er décan : entre le 4 et le 11 avril, on signalera une vraie tendance à parler à tort et à travers. Mercure dans le signe impulsif du Bélier vous rendra au moins trop réactif et au plus très maladroit. Vous aurez sans doute quelques coups d’humeur hors de propos, vous vous prendrez la tête pour des broutilles et pourriez même partir en vrille. Après le 23, vous vous sentirez peut-être déstabilisé émotionnellement ou un événement vous retirera une part de sécurité. A cause de ce Mars en Cancer et quand vous serez contrarié, vous pourrez développer une force d’inertie incroyable et même décider de faire la grève. Par ailleurs, vous trouverez peut-être la vie familiale un peu pesante, statique ou soulante…

2e décan : d’ici le 10 avril, vous serez entreprenant et dynamique, vous ferez preuve d’une bonne volonté à toute épreuve mais côté subtilité, vous risquez d’être aussi pataud qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine. Vous voudrez parfois précipiter l’événement alors qu’en prenant le temps de consulter qui de droit, vous auriez forcément de meilleurs résultats. La concertation est votre atout de ce début de mois : pensez-y ! Entre le 10 et le 16, pensez bien à ménager votre entourage ! Vous pourriez manquer de subtilité ou de psychologie, piétiner d’impatience, vous montrer maladroit ou même blessant. Effet « Mercure en Bélier » presque assuré sur notre Balance.

3e décan : entre le 7 et le 26 avril, Il faudra être ambitieux mais éviter les polémiques. Les projets seront probablement excitants mais des mauvaises langues ou un certain stress seront bien capables de vous déstabiliser de temps en temps. S’il faut faire preuve d’un peu de culot, zapper les hésitations et vous dire « why not ? », vous ne trouverez pas plus adapté qu’un ciel régi par Mars en Gémeaux et Jupiter en Verseau. Vous êtes dans une période de libre expression de la facette la plus décalée de votre personnalité et si ça vous permet de vous offrir de nouvelles perspectives d’avenir, tant mieux ! Bifurquer c’est plutôt drôle et se démarquer, ça fait jaser les casse-pieds. Oui… mais les casse-pieds risquent quand même de donner de la voix et ne vous épargneront pas. Ce sera bien le gros bémol du mois (surtout entre le 10 et le 20 avril).

null

Scorpions

Du 23 octobre au 22 novembre

Côté Cœur

1er décan : entre le 14 et le 24 avril, votre histoire d’amour ne sera peut-être pas au top. Contrarié, vexé ou trop soupçonneux, vous pourriez trouver les choses du cœur bien compliquées et ça vous donnera plutôt tendance à ruminer. Notre Scorpion aura aussi des œillères parce qu’il y aura vraiment des sujets dont il ne voudra pas entendre parler. Vous ne serez pas du tout disposé au débat et c’est parfois aussi simple que ça.

2e décan : après le 22 avril, ne tombez pas dans la jalousie stérile. Le désaccord de Vénus (dans le signe exclusif du Taureau) et de Saturne en Verseau suggère un temps peu clément pour vos amours et pourrait même contrarier vos perspectives d’avenir (ensemble). Traduisez que le ton pourrait sacrément se durcir. Avec ce ciel-là, une simple divergence peut d’ailleurs susciter l’avalanche (de problèmes). Si vous lâchiez un peu de mou, la situation serait sûrement plus gérable. Pensez-y !

3e décan : d’ici le 5 avril, tout le monde sera beau et gentil… C’est comme ça que vous verrez la vie en ce début de mois. Laissez-vous aller à cette vague idéaliste, qui n’aura sans doute que du bon. Une période de bien-être moral et sentimental. Mais après cette date, le désaccord de Jupiter en Verseau vous pousserait bien de temps en temps à vous désolidariser de votre partenaire. Et si il ou elle croit que vous êtes comme les deux doigts de la main, il(elle) risque de comprendre que vos désirs d’autonomie sont plutôt en pleine croissance.

 

Vie active

1er décan : après le 18 avril, vous pourriez vous braquer trop facilement. Si vous jouez constamment à « qui est le plus têtu ? », vous risquez de gagner souvent. Mais posez-vous quand même cette question : est-ce que ça vous arrangera vraiment ? Prenez donc la tangente de ce genre de comportement et laissez plutôt « couler » de temps en temps ! Faites aussi le point sur vos finances, triez votre courrier, veillez à régler ce que vous devez ! Mettez la pédale douce sur les dépenses et les petits gouts de luxe : ces conseils vous serviront jusqu’à la fin du mois.

2e décan : après le 23 avril, vous allez vite comprendre qu’il faudrait assouplir vos positions car plus vous serez contestataire, plus vos interlocuteurs se montreront récalcitrants. Et si la situation était déjà corsée, vous ne ferez que l’envenimer. Un gros brin de désaccord dans l’air et rien pour détendre l’atmosphère. En fin de compte, vous préférerez les rapports parfois musclés à toute forme de compromis plus sensé. Le moins que l’on puisse dire est que vos projets ne feront pas l’unanimité et que si vous persévérez dans cette voie-là, on va sacrément vous casser les pieds.

3e décan : d’ici le 5 avril, argumentez, parlementez, arbitrez et vous ferez merveille pour réglez les problèmes en finesse et en douceur ! Après cette date, votre « âme rebelle » aura plus souvent besoin de s’exprimer. Et si certains vous trouvent irresponsable, tant pis ! « Chacun fait ce qui lui plait » sera votre devise. Attention aux coups de tête et aux petites provocations ! Notre Scorpion aura tendance à fanfaronner. Vos réclamations du moment ? Pouvoir agir avec un maximum d’indépendance, gérer votre temps à votre façon et même profiter de quelques passe-droits s’il le faut.

null

Sagittaire

22 novembre – 22 décembre

Côté Cœur

1er décan : entre le 4 et le 11 avril et en cas de problème, décrochez le téléphone, branchez-vous sms, expliquez, revendiquez et exprimez-vous ! Les non-dits n’ont jamais mené à rien dans la vie et c’est Mercure en Bélier qui vous le clamera haut et fort. A part ça, rien de vraiment important à signaler du côté de votre vie privée, en ce mois d’avril. Profitez donc de ces journées sans souci pour sourire à la vie !

2e décan : d’ici le 8 avril, plus moyen de douter de votre capital séduction puisque Vénus s’associera au Soleil en Bélier. Ne vous posez pas trop de questions car la confiance en soi est parfois un atout charme étonnant ! On pourra même parler d’envies folles pour béguin d’enfer. Vous brûlerez peut-être la chandelle par les deux bouts mais vos sentiments seront chauds, intenses et sincères : autant en profiter. Aucune mièvrerie n’est prévue en ce début de mois à fond l’envie.

3e décan : entre le 7 et le 16 avril, zoom avant sur les amours de notre Sagittaire du 3e décan. Ces planètes-là boostent le charme personnel et vous promettent des petits bonheurs à la pelle. Les facilités de séduction seront donc plus que jamais au rendez-vous : vivez vos attirances avec bien moins de raison que d’habitude et placez beaucoup d’énergie dans vos emballements du moment. Soyez audacieux : ce sera peut-être le moment de lui montrer qu’avec vous, on ne s’ennuie jamais. Changez positivement le cours des choses, faites des trucs un peu dingues !

 

Vie active

1er décan : entre le 4 et le 11 avril, style direct en priorité. Pas de calculs, pas d’hésitations : vous improviserez, vous foncerez ou vous réagirez du tac au tac. C’est comme ça quand Mercure est en Bélier. Les débats et l’esprit de répartie deviendront vos points forts. Toute négociation pourrait ainsi vous être profitable. Exprimez-vous et vous y gagnerez beaucoup !

2e décan : d’ici le 10 avril, pourvu que ça bouge et vous serez partant ! Vous vous sentirez peut-être totalement réfractaire à la routine mais vous ferez également office de tornade infernale pour ceux qui n’arriveront pas à vous suivre. Cette période oscillera entre effervescence et pagaille et vous ne penserez même pas à mieux vous organiser. Attention : vos initiatives manqueront parfois de prudence. Le désaccord Mars-Neptune atténue la vigilance, suggère parfois la malveillance et peut vous placer dans une drôle de situation. Mais entre le 10 et le 16, bagout, excellent sens du débat et culot donneront des résultats à gogo (grâce à Mercure en Bélier). S’il faut contourner un obstacle à force de joli baratin, foncez tout de go !

3e décan : d’ici le 5 avril et même si ce n’est pas dans votre caractère de biaiser, une ambiance plutôt confuse vous poussera pourtant à le faire. Quelle misère ! Entre le 7 et le 25 avril, les actes réfléchis ne seront pas dans la tendance de votre ciel et le Sagittaire tout fou s’en donnera à cœur joie (pour faire un peu tout et n’importe quoi). Oui… mais cet enthousiasme débordant ne vous laissera pas à l’abri de déceptions. Ne piétinez pas dans une situation trop compliquée : ce ciel-là évoque le « terrain glissant » et pour bien faire, il faudrait avoir des yeux derrière la tête H24. Retenez qu’entre le 15 et le 20, ce sera peut-être exactement le moment de vous affirmer davantage et de dire ce qui ne vous convient pas (ou ne vous semble pas clair). A ce moment-là, vous vous affirmerez donc plus facilement par vos idées, vos convictions et votre esprit de décision sera largement à la hauteur. Mais évitez toujours de vous éparpiller : cela pourrait gâcher votre effet.

null

Capricorne

22 décembre – 21 janvier

Côté Cœur

1er décan : entre le 15 et le 24 avril, vous n’aurez plus aucune envie de vous encroûter. Quand Vénus et Uranus sont dans la place, on a plutôt envie de faire l’impasse sur le cocooning. Ce sera sans doute le moment de changer tout ça, de secouer un peu le cocotier. Bousculez donc votre quotidien bien huilé et vous verrez ce que ça peut faire comme effet. Plus de surprises et moins de maîtrise : c’est un peu ça un ciel régi par Vénus et Uranus.

2e décan : notre Capricorne serait-il un peu égocentrique (d’ici le 10 avril) ? Sûrement quand le Soleil et Vénus passent en Bélier. Vous jouerez un peu l’empêcheur de tourner en rond : rien n’aura l’air de vous convenir et vous trouverez souvent à y redire. Une période qui pourrait vous forger une solide réputation de Capricorne « soupe au lait ». Mais après le 22 : un emballement passager qui a tout de sympa, un imprévu qui change tout et qui rajoute du piment à tout. Le surprenant aspect Vénus-Uranus sait parfois débrider l’imagination amoureuse et dérider l’ambiance. En cette fin de mois, misez aussi beaucoup sur le plaisir d’être deux. Cupidon veillera sur les amoureux du 2e décan et leur donnerait bien un petit coup de main s’il y avait une poussière dans l’engrenage.

3e décan : entre le 7 et le 16 avril, remises en question ou inquiétudes sentimentales rendront peut-être (momentanément) votre position inconfortable. Ne prenez aucun risque dans vos attachements du moment. Vous êtes sur les dents ? Temporisez les événements et gagnez du temps : avec ces planètes-là et si vous montez sur vos grands chevaux, vous n’éviteriez pas un certain chaos. Alors même si vous avez la rage, faites appel à votre sang-froid légendaire de Capricorne pour rester un peu sage.

 

Vie active

1er décan : entre le 4 et le 11 avril, le relationnel sera plutôt électrique. Pression et petites frictions à prévoir : le cours des événements ne sera sans doute pas à votre goût et on vous sentira parfois à bout. Il vous manquera surtout les mots pour le dire ou la façon de le faire savoir. Mais après le 18 avril, on vous retrouvera exactement comme on vous connaît et comme on vous aime : pragmatique, fiable et responsable… Normal : les planètes feront leur petit tour en Taureau. S’il s’agit de budget, vous saurez donc dire « stop » aux dépenses superflues et rationnaliser tout ça. Mais en toute fin de mois, l’arrivée de Mars en Cancer sera bien capable de semer la discorde dans votre équipe de travail. Une vraie envie de faire la grève ou cette façon de ne jamais lâcher le morceau pourront être vos mauvaises manies du moment.

2e décan : d’ici le 10 avril, le désaccord des planètes en Bélier pourra jouer avec vos nerfs et stimuler l’impatience. Apaisez ce drôle de tempérament et pensez plus souvent « chaque chose en son temps » ! Continuez donc votre petit bout de chemin sans vous arrêter à chaque remarque ou critique ! Il faudrait sans doute que vous vous blindiez un peu pour ne pas constamment vous sentir agressé ou offusqué. Entre le 10 et le 16, Mercure en Bélier vous rendra caustique de temps en temps, critique le reste du temps et particulièrement désobligeant si quelqu’un émettait un reproche. Mais après le 23 avril, vous ferez preuve de beaucoup plus de réalisme, de pondération et de jugeote dans vos comportements et décisions. D’ailleurs et si vous pensez qu’il vous faut encore le temps de la réflexion, vous aurez sûrement raison. Mercure en Taureau est aussi généralement plutôt intéressante financièrement.

3e décan : d’ici le 5 avril, vous ne vous laisserez pas tromper par les apparences car vous serez bien trop lucide pour penser que l’habit fait le moine. Voilà un Capricorne plutôt clairvoyant. Mais entre le 10 et le 21, vous aborderez une période un peu « touchy », durant laquelle la moindre réflexion déplacée pourrait mettre le feu aux poudres. Un sens du débat hypertrophié, de méchants bruits de couloir ou des ragots déplacés pourront jeter la pagaille dans vos activités sociales.

null

Verseau

21 janvier – 20 février

Côté Cœur

1er décan : entre le 15 et le 24 avril, évitez de parler d’argent avec votre chéri(e) ! C’est un sujet qui fâche particulièrement quand Vénus en Taureau vous regarde de travers. Attention également à ne pas fixer trop longtemps sur une minuscule contrariété. Ca ne sert à rien, ça n’arrangera rien et cela contribuera au contraire à alimenter l’animosité entre vous et l’être aimé.

2e décan : d’ici le 8 avril, on parlera d’un moral flambant neuf et d’une joie de vivre contagieuse. Quelle humeur ravageuse et quel tempérament de jouisseur ! Superbe feeling à exploiter, charme à se damner… Ce ciel-là peut donner un vrai coup de pouce à vos désirs. Jouez avec votre séduction, n’ayez pas peur ! Un regain de passion pourrait même marquer la période parce que ces planètes dans le signe ardent (et parfois bouillonnant) du Bélier évoquent plus de sensualité ou une rencontre pimentée. Mais après le 22, les désaccords de votre ciel pourront susciter une situation difficilement gérable. Ne vous laissez pas faire par ces pulsions irraisonnées et protégez plutôt ce qui fait votre stabilité !

3e décan : entre le 7 et le 16 avril, vous pourrez sans doute compter sur un regain d’émotions ou un déchaînement de contacts et de vibrations. Ça bougera (côté cœur) et ce sera pour votre plus grand bonheur. Exprimez-vous, faites le premier pas, soyez audacieux, allez au-devant de celui ou celle qui vous fait rêver et si vous avez quelqu’un en ligne de mire, faites-en sorte que ça démarre en fanfare ! Voilà donc une période « feux de l’amour » pour notre Verseau.

 

Vie active

1er décan : entre le 4 et le 11 avril et s’il faut convaincre ou argumenter efficacement, on vous trouvera là. Votre sens du débat risque d’être apprécié et vous ne manquerez sûrement pas de bagout pour prouver que vous avez bien raison. Mais après le 18, dire que vous ne serez pas facilement influençable serait un doux euphémisme… Ce serait plus juste d’affirmer que vous serez totalement focalisé sur vos opinions. Avec cette conjonction Soleil-Mercure-Uranus en Taureau, la tête de notre Verseau fourmillera de contradictions. Ces planètes-là ne vous donneront pas vraiment bon caractère mais les autres vont devoir s’y faire (d’ici le 1er mai…).

2e décan : d’ici le 10 avril, tout pourvu que ça bouge, que ce soit varié et sympa à la fois ! Utilisez ce ciel enthousiaste et conquérant pour prendre une longueur d’avance sur vos concurrents ou pour relever un défi ! Mettez en tout cas un brin de témérité et un zeste de passion dans tout ce que vous ferez et n’hésitez pas à forcer la dose car l’aplomb et l’audace seront forcément payants. Sachez que vous serez formaté pour gagner. Mais après le 23, vos certitudes seront inébranlables et confineront à l’obstination. Si vous vous faisiez un peu plus souple, vous rencontreriez un peu moins de contradiction et de problèmes. Soyez plus adaptable, que diable !

3e décan : entre le 7 et le 25 avril, ce ciel particulièrement chanceux pourrait bien créer chez vous cette aura qui vous laissera briller en toutes circonstances. Abusez de séduction, d’humour, de fantaisie : de toute façon, le ciel vous donnera raison ! Vous surferez sur une vague de rénovation : vous aurez envie d’entreprendre, d’inaugurer, de tester et même de ne pas vous arrêter là. Vous cherchez à mettre du piment dans votre vie ? N’hésitez pas à délaisser réserve et timidité pour vivre de nouvelles situations, mélanger vos cartes et les redistribuer de façon plus osée ! Une idée d’association follement enthousiasmante, une rencontre étonnante, un déclic qui tombera à pic : avec ces planètes-là, tout deviendra plus passionnant et quand le ciel vous donne carte blanche, il n’y a plus qu’à foncer.

null

Poissons

20 février – 21 mars

Côté Cœur

1er décan : entre le 15 et le 24 avril, Vénus en Taureau aura la jolie particularité de donner dans toutes les formes de sensualité. Soyez donc gourmand et abusez de bonne chère pour fêter dignement ce ciel voué aux petits plaisirs de la vie ! Ce sera « le confort de vie avant tout », profiter au mieux de votre chéri(e) et « carpe diem » dans la foulée. Faites quand même bouger les situations trop statiques, mettez de l’extraordinaire dans l’air, cultivez l’art de la surprise : vous aurez sans doute besoin d’un peu plus de piment. Après le 24, vous aurez particulièrement envie de prouver ou démontrer votre attachement à vos proches. Le feeling sera chaleureux, protecteur, maternel pour notre 1er décan.

2e décan : d’ici le 10 avril, collez de plus près à la réalité et soyez plus lucide ! Le pragmatisme ne chasse pas forcément le romantisme. Bref, le réalisme est conseillé pour sortir finement votre épingle du jeu (amoureux). Mais après le 22 avril, la bonne entente rimera très joliment avec « détente ». Une ambiance ludique, des plaisirs sympathiques : voilà une fin de mois qui tombera à pic ! Faites preuve d’originalité, draguez la fantaisie, créez la surprise et faites donc en sorte que la routine affective se défile ! C’est dans cette voie-là que se trouveront vos petits bonheurs du moment.

3e décan : entre le 7 et le 25 avril, parler d’amour ? Il faudrait déjà avoir le temps pour ça et peut-être aussi un peu plus d’intimité… Bref, certains ne se gêneront apparemment pas pour empiéter sur votre tranquillité. Le cœur pourra également vous jouer quelques tours et quelque chose vous échappera peut-être. Ca clochera ou ça sonnera un peu faux : à vous de mieux percevoir car la crédulité n’est pas de bon augure quand Mars et Neptune se regardent de travers.

 

Vie active

1er décan : après le 18 avril, vous saurez systématiquement faire preuve de suite dans les idées, vos opinions seront bien ancrées et vos qualités de gestionnaire pourront également vous aider à protéger au mieux vos intérêts. En toute fin de mois (après le 23), à vous les idées inspirées, les écrits dopés et les projets dans l’air du temps : Mars en Cancer vous caressera dans le sens de la créativité. Ressentez, créez, adaptez : ce sera le moment ou jamais ! Mars en Cancer pourrait même vous souffler un concept original et totalement d’actualité. A vous d’en profiter !

2e décan : d’ici le 10 avril, Mars et Neptune vous laisseraient bien vous embourber dans un mélange savamment dosé de promesses et de manipulation. Rien n’exclura un petit coup bas. Vous ne le verrez pas venir et pourtant ce sera bien là. Les gens sont plus sournois qu’on ne le pense… surtout quand Mars en Gémeaux et Neptune se confrontent. Choisissez (quoiqu’il arrive) de ne pas être la dupe de l’histoire ! Mais après le 23, Mercure en Taureau vous rendra d’humeur plus stable et ira dans le sens d’échanges intelligents avec les autres. S’il y avait un problème, vous sauriez en parler et le résoudre de façon réaliste.

3e décan : d’ici le 5 avril, votre petite voix intérieure vous dictera aussi exactement ce qu’il faudra faire ou ne pas faire. Mercure en Poissons est si fine et bien intentionnée que vous ne pourrez surtout pas vous tromper. Mais entre le 7 et le 25, on vous mènera peut-être un peu en bateau ou vous aurez du mal à vous y retrouver. Votre ciel ne sera pas simple : vous devrez peut-être prendre la voie du combat pour contrer une déception qui vous fera tomber bien bas. Ne vous fiez surtout pas à la bonne mine (ou aux belles paroles) de certains, ne vous impliquez pas trop, ne tombez pas dans les pièges de la flatterie et allez-y plutôt sur la pointe des pieds !