HOROSCOPE Avril 2022 par Diane BOCCADOR

Pour vos prévisions personnalisées annuelles, cliquez ici

Bélier (21 mars – 20 avril)

 

Côté Cœur

1er décan : après le 15 avril, vous pourriez bien lui trouver toutes les qualités du monde… Il faut dire que Mars en Poissons n’est pas parcimonieux (surtout s’il s’agit d’amour et de générosité). Si l’être de vos pensées n’en profite pas trop, tant mieux ! 2e décan : d’ici le 11 avril, vous serez sans doute un peu perturbé par ce tourbillon d’activités, de rencontres et de nombreux sujets de curiosité. Du même coup, votre vie privée ne risque pas de le rester bien longtemps. Rien ne se sera grave du moment que vous parlez avec le cœur. A part ça, Cupidon vous lâche un peu les baskets alors n’en faites qu’à votre tête ! En avril, les planètes amoureuses ne vous parlent pas vraiment mais quelque chose nous dit que vous vous rattraperez en mai. 3e décan : d’ici le 7 avril, le simple plaisir de se savoir bien accompagné peut devenir une réelle satisfaction. Dixit Vénus et Saturne en Verseau. Vous savez pourquoi vous l’avez choisi et ça suffit parfois pour se sentir épanoui. C’est bon de pouvoir rigoler pour tout et rien, d’être aussi copains qu’amants et de pouvoir aborder n’importe quel sujet sans se prendre la tête. C’est comme ça aussi quand ces planètes-là s’associent en Verseau. Entre le 16 et le 20 avril : si quelque chose vous perturbe, vous ne miserez sans doute pas sur la langue de bois. Vous n’hésiterez pas à faire porter à l’autre toute la culpabilité du moindre problème.

Vie active

1er décan : il faudrait trouver un projet qui puisse polariser le généreux enthousiasme qui sera suscité par la planète Mars en Poissons, en 2e partie de mois. Quand l’optimisme est là et que votre petit penchant humaniste se dévoile plus clairement, il n’y a plus qu’à vous investir vraiment. 2e décan : d’ici le 11 avril, il vous faudra du « mouv’ ». Alors, même si vous leur semblez un peu excité, donnez leur envie de vous suivre et ce début de mois sera tel que vous l’aurez désiré. Soyez sûr de vous, de vos idées, menez les débats, affirmez vos positions ! Même si vous commettez quelques erreurs en termes de diplomatie, vous aurez souvent le dernier mot. Ne plus savoir où donner de la tête tellement il se passe de choses est plutôt motivant pour le caractère hyperactif de notre Bélier. 3e décan : modifier certains pans de votre vie sans tout révolutionner serait bien votre voie toute tracée de la 1ère quinzaine d’avril. Vous pourriez donc vous lancer dans une voie originale, sans oublier d’assurer vos arrières. Vous, irréductible Bélier, ne vous laisserez en aucun cas démotiver et saurez trouver les solutions (même atypiques) pour gagner du terrain et en indépendance. Ce sera votre état d’esprit du moment. Quand ça change et que ça bouge en même temps, c’est que le dynamique Soleil en Bélier donner un coup de pouce à l’atypique Mars en verseau. Résultat : entre le 10 et le 15 avril, vos projets avanceront plus vite. Oui… mais des mauvaises langues ou un certain stress sont bien capables de vous déstabiliser. Ne laissez pas un petit détail mettre la pagaille… Entre le 16 et le 20 avril : n’auriez-vous pas un tempérament un peu despotique, ces temps-ci ? N’allez quand même pas jusqu’à vous opposer trop brutalement à ce que la majorité des gens qui vous entourent désire.

 

Taureau (20 avril – 21 mai)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 6 et le 16 avril, Vénus en Poissons vous soufflera les meilleurs comportements à adopter. Agissez en finesse, tenez vos promesses et prouvez donc à l’être de vos pensées qu’il est votre vraie richesse ! Faites donc un petit retour aux émotions et tirez-en profit au quotidien : cette Vénus-là fera de vous l’un des amoureux les plus romantiques et inspirés du moment. Après le 16 avril : si en cette 2e partie de mois, vous sentez que vous vous préoccupez plus souvent des autres que de vous-même, ce sera normal. Le passage de Mars en Poissons déplace un peu les priorités parce qu’il fait primer la générosité, le partage. 2e décan : entre le 15 et le 25 avril, de la complicité, de la générosité et tellement de sensibilité… Quelqu’un va sûrement être à vos petits soins. Marques d’affection et preuves d’amour en prévision pour un Taureau du 2e décan en veine de romantisme. Un emballement passager qui ne pourra que vous ravir, un imprévu qui changera tout et qui rajoutera un peu de chabadabada dans vos amours : le surprenant aspect Vénus-Uranus sait parfois débrider délicieusement l’imagination amoureuse. 3e décan : d’ici le 7 avril, on ne pourra vraiment pas dire que ce soit la grande entente entre vous. On pourra même parfois se demander si la présence de l’autre ne vous gêne pas plus qu’autre chose… Il y aura forcément quelque chose que vous n’arrivez pas à digérer. Mais après le 23 avril, cette superbe conjonction Vénus-Jupiter-Neptune en Poissons pourra vous inspirer tout un programme d’idéalisation de l’objet de vos désirs : l’amour est quelquefois ce bien-être spirituel qui peut néanmoins suggérer de délicieuses prolongations sensuelles… L’entente sera évidente, vos désirs se rejoindront, vos envies seront semblables : grâce à toutes ces planètes en Poissons, ça pourrait bien être divin. Savourez  donc sans modération ce qui pourrait être votre plus jolie période émotionnelle de l’année !

Vie active

1er décan : entre le 11 et le 16 avril, Mercure (dans votre signe) vous rendra d’humeur stable et ira dans le sens d’échanges intelligents avec les autres. S’il y avait un problème, vous sauriez en parler et le résoudre de façon réaliste. Cette Mercure-là signifie pour vous avoir la tête sur les épaules, le sens de l’économie, une réflexion solide. Après le 16 avril, la planète Mars (qui sera en Poissons) est connue pour être un superbe exutoire. Peut-être aurez-vous l’occasion de vous livrer à vos petites passions cachées (écriture, peinture, etc…). Cette planète-là serait également excellente si vous avez surtout un rôle d’observateur. Vous saurez vous positionner pour emmagasiner les informations importantes pour la suite. 2e décan : entre le 16 et le 23 avril, comme Mercure sera dans votre signe solide et cartésien, vous ferez donc  les choses correctement et à votre rythme. Rien ne presse : du moment que c’est bien fait, ça vous conviendra parfaitement. Cette période pourrait être favorable à l’apprentissage ou au perfectionnement. Si vous avez besoin d’acquérir des connaissances plus pointues dans un domaine particulier, ce sera le bon moment. 3e décan : d’ici le 16 avril, si vous avez un nouveau projet en perspective, quelque chose ou la désertion de quelqu’un pourrait se mettre en travers de votre route. Vous pourriez constater qu’il ne suffit pas de vouloir : il faut aussi pouvoir. Pensez-vous vraiment avoir les moyens de dépasser les difficultés annoncées ? Provoquer sera également la dernière chose à faire si vous ne voulez pas vous créer de misères. Vos petites révoltes risquent d’être immédiatement réprimées. Un conseil : pour éviter les mauvais coups, vous feriez mieux de rester dans les clous. Après le 20 avril, vous ne serez certes pas d’humeur à vous laisser faire mais apparemment, eux non plus… On ne sait pas bien qui aura tort et qui aura raison mais en tout cas et dans ces conditions planétaires-là, la situation risque de faire du sur-place. Le 27, vous saurez être un brin plus tactique ou adoucir votre ton. Ça ne suffira sans doute pas pour gagner l’adhésion de ceux qui ne vous suivent pas mais ça ne vous desservira en aucun cas.

 

Gémeaux (21 mai – 21 juin)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 6 et le 16 avril, Vénus en Poissons vous regardera de travers et votre lucidité en prendra un coup. Des impressions trompeuses pourront vous éloigner de la réalité amoureuse. Vous maîtriserez mal vos émotions et risquez de vous laisser aveugler. Cette Vénus en Poissons vous rendra globalement trop vulnérable : c’est sans doute mieux de le savoir… Après le 16, collez encore de plus près à la réalité et soyez toujours lucide ! Bref, le réalisme sera conseillé pour sortir finement votre épingle du jeu (amoureux).  2e décan : entre le 15 et le 24 avril, vos impressions pourront être « embrumées » car le ciel vous portera à extrapoler autour de fausses vérités. Tentez toujours de démêler le vrai du faux : ça vous aidera à vous sentir mieux dans votre peau. Il y en a un(e) qui ne fera peut-être que nager entre deux eaux ou bien c’est vous qui vous sentirez obligé de noyer le poisson. Ce sera justement à cause de Vénus en Poissons. 3e décan : d’ici le 7 avril, vous dialoguerez avec l’autre, vous prendrez ensemble quelques décisions intelligentes, les choses pourront avancer raisonnablement dans votre sens. Ce sera rationnel et ça vous conviendra très bien pour le moment. Pendant tout le reste du mois et puisque Jupiter et Neptune s’allieront en Poissons, vous seriez bien capable de vous faire des films sans même vous en apercevoir. Comme vous voilà prévenu, on espère que vous allez vite faire intervenir un brin de lucidité. Après le 23 avril surtout, ne vous accrochez pas à de fausses raisons ou à de douces illusions : la crédulité n’est pas de bon augure quand Vénus, Jupiter et Neptune en Poissons vous regardent de travers. Gare aux méprises, sur vous-même comme sur l’autre !

Vie active

1er décan : après le 15 avril, apprenez que cette planète Mars en Poissons n’est pas violente, violente pour un Gémeaux. Même si vous avez quelques velléités, ce ne sera sans doute pas si facile que ça de les investir de façon concrète. « Attendre que ça se passe… » ne sera pourtant pas la bonne solution. Si vous pensez que les résultats vont vous tomber tout cuits dans le bec, vous vous mettez sans doute le doigt dans l’œil… 2e décan : d’ici le 11 avril, efficacité immédiate et facultés à faire bouger les choses vous seront proposées par le Soleil et Mercure en Bélier. Ne faites pas de quartier pour régler les problèmes : parez simplement au plus pressé ! Ca tiltera, ça percutera, vous pigerez au quart de tour : on pourra vraiment compter sur votre esprit réactif et synthétique. 3e décan : d’ici le 16 avril, ça vous démangera sans doute de modifier vraiment quelque chose dans votre vie. Grâce à Mars en Verseau, de petits changements risquent de se produire et vous pousser à vous déplacer et à multiplier les rencontres. De nouvelles idées pourront également améliorer votre réflexion et les circonstances vous seront de plus en plus favorables. Avoir des opinions aussi pertinentes que différentes et percutantes, c’est bien. Savoir les faire accepter, c’est encore mieux. Battez-vous pour vos idées : ça devrait vous réussir ! Entre le 16 et le 20 avril, prenez l’initiative ! Ce sera le moment ou jamais. Le Soleil en Bélier ne manque jamais d’audace et vous donnera surtout envie d’aller de l’avant. Mais après le 20, ne prenez pas tout ce que l’on vous dit pour argent comptant et ne vous emballez pas pour une cause qui pourrait être un peu fumeuse. Il faudra vraiment user et abuser de votre capacité de discernement car avec Jupiter et Neptune en Poissons dans l’atmosphère, il y aura sûrement trop d’opacité dans votre petit univers.

 

Cancer (22 juin – 22 juillet)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 6 et le 16 avril, grâce à l’entrée de Vénus en Poissons, l’amour devrait pouvoir bercer la période de romantisme. Idéaliser n’est pas un péché et ça vous donnerait même surtout envie de donner, de partager… Vénus en Poissons est toujours promesse de petits bonheurs et de joies du cœur. Et si vous vous comprenez sans même avoir besoin de parler, ce sera également normal. 2e décan : entre le 15 et le 25 avril, donnez rendez-vous à l’imprévu, suivez vos intuitions au quart de tour, faites la part belle aux hasards et coïncidences ! Ce bel aspect Vénus-Uranus devrait jeter de la fantaisie dans vos amours. Vous aurez sans doute également plein d’idées pour créer des ambiances chaleureuses et lui concocter des soirées délicieuses. Ces planètes-là vous inspireront pour que vous ne tombiez jamais à côté. 3e décan : après le 23 avril, la palette des émotions qui risquent de vous concerner s’étendra du câlin au divin, de l’osmose à la vie en rose et du fusionnel au sensuel. Quel bonheur d’être ainsi « transporté » ! Vous aurez sans doute quelques moments rares et privilégiés avec l’être de vos pensées. Des échanges touchants, des mots doux très émouvants… Une chose est sûre : le mois se finira très bien.

Vie active

1er décan : entre le 11 et le 17 avril, vous saurez systématiquement faire preuve de suite dans les idées, vos opinions seront bien ancrées et vos qualités de gestionnaire pourront également vous aider à protéger au mieux vos intérêts. Viser davantage la sécurité matérielle (faire des économies par exemple…), protéger sa famille, miser sur la valeur travail, développer votre pragmatisme : c’est le mood attendu quand Mercure est en Taureau. Vous rêviez de meilleures conditions de travail ? Après le 17 avril, vous allez sans doute être comblé car l’entrée de Mars en Poissons évoque entraide, disponibilité, créativité. Les actions que vous mènerez devront en priorité être utiles à quelqu’un (ou à tous). Traduisez que si la cause est bonne et juste, vous serez nettement plus motivé. 2e décan : d’ici le 11 avril, un sens du débat hypertrophié ou une trop forte réactivité pourront jeter la pagaille dans vos activités sociales. Si un sujet vous fâche, ne réagissez pas de façon trop cash ! Entre spontané et agressif, il y a une vraie nuance que vous avez tendance à oublier quand les planètes sont en Bélier. Ce sera mieux entre le 16 et le 23 avril : il vous manque certaines connaissances pour être plus compétent ? Durant cette période-là, la conjonction Mercure-Uranus en Taureau ne demanderait pas mieux que de vous aider à vous perfectionner. 3e décan : ce mois-ci, vous pourriez réaliser au moins l’une de vos aspirations les plus chères ou donner forme à un projet qui pourrait bien avoir un petit goût de merveilleux. Cette sublime conjonction Jupiter-Neptune en Poissons vous soutiendra jusqu’à la mi-mai. Mais entre le 10 et le 21 avril, le désaccord du Soleil et de Pluton pourra parfois mettre le boxon, alors même que la période vous est globalement favorable. Pourquoi ? Parce que montrer votre désapprobation pourrait déclencher des répliques plus importantes que prévues en face de vous. Si l’on parle dans votre dos, vous aurez tendance à chercher le coupable et à le prendre de front. Jouez-la plutôt au plus fin car vous êtes ces temps-ci particulièrement malin ! Pas besoin de forcer la dose pour obtenir ce que vous voulez : de petites ruses bien placées auraient plus d’effet. Après le 21 avril, un rendez-vous pourrait déboucher sur quelque chose d’important ou entrainer des suites plutôt intéressantes. L’association « Mercure-Jupiter-Neptune » pourra en tout cas être un joli facteur déclenchant.

 

Lion (22 juillet – 23 août)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 11 et le 17 avril, penser que vous ne serez pas facilement influençable serait un doux euphémisme… Ce serait plus juste de dire que vous serez totalement focalisé sur vos opinions. Difficile d’être vraiment en osmose avec l’autre quand Mercure en Taureau vous contrarie. Après le 20 : vous avez envie de le(la) secouer un peu ? Détendez-vous ! On ne peut pas fonctionner au diapason à plein temps alors allez vous défouler ailleurs et pensez à respecter son espace vital ! 2e décan : d’ici le 11 avril, vos conversations risquent d’être animées et vous trouverez chez l’autre pas mal de répondant. C’est plutôt bien de pouvoir débattre de tout et rien sans se prendre la tête… Mais entre le 16 et le 23 avril, si l’autre est aussi têtu que vous, vous risquez d’accumuler les dialogues de sourds et les débats sans fin. Avec ces planètes-là, vous n’hésiterez jamais à aller jusqu’à la confrontation si vous vous sentez sous pression. Un conseil : vous ferez mieux d’apprendre à louvoyer un peu. 3e décan : d’ici le 7 avril, soyez lucide et interprétez honnêtement les signes d’insatisfaction, de routine ou de lassitude qui traînent dans votre ciel. Mettez le doigt sur ce qui ne va pas et parlez-en vite ! Entre le 8 et le 15, à cause de Mars en Verseau, vous serez en mode « j’existe si je me révolte ». On imagine bien que cette tendance frondeuse ne facilitera sûrement pas votre vie amoureuse. Après le 20 avril, il faudra éviter de faire une fixette sur un problème particulier parce qu’avec ces planètes-là dans l’atmosphère, le moindre tracas pourra tourner à l’obsession.

Vie active

1er décan : entre le 11 et le 17 avril, faites donc le point sur vos finances, veillez à régler ce que vous devez ! Mettez aussi la pédale douce sur les dépenses : ces conseils devraient vous être utiles. Et puis pas facile de vous convaincre, durant cette période-là : quand vous aurez une idée derrière la tête, vous serez incorruptible. Si vous lâchiez un peu de mou, on vous trouverait quand même plus agréable (et gérable)… Après le 20 avril : il y a souvent un petit côté « immobilisme » dans l’air quand le Soleil fait son entrée en Taureau. Autant dire que ça n’aura rien pour plaire à notre Lion (qui va quand même devoir s’y faire). Ce Soleil en Taureau a quelquefois le chic pour vous ralentir ou vous couper les jambes. Pourquoi ? Parce qu’il n’a pas le même rythme que vous et que vous n’aimez pas du tout être à la traine. 2e décan : d’ici le 11 avril, si vous choisissez l’option « décision au quart de tour », vous vous ferez une réputation béton. Tout problème a bien sa solution et tourner autour du pot ne sera pas votre créneau. Mais entre le 16 et le 23 avril, il sera en revanche difficile de vous faire entendre raison. Ce manque flagrant d’adaptabilité risque d’être chez vous un symptôme récurrent de la période citée. Ne vous attaquez pas à une négociation délicate ! Il semble que vous ne possédiez pas les bons arguments (ou les moyens de les faire valoir). Soyez plus souple, plus à l’écoute. 3e décan : d’ici le 15 avril, la période ne sera sûrement pas bien facile car dès que vous voudrez changer ce qui ne vous convient pas, quelque chose ou quelqu’un vous en empêchera. On pense que si vous voulez contourner les règles, il y aura écrit « route barrée ». Vous pourriez donc rencontrer un gros « hic » sur votre route et devrez sans doute opérer un statu quo ou avoir de sacrés arguments pour faire évoluer le débat. Réfléchissez vite à ce qui pourrait vous permettre de sortir de cette situation : il y a sûrement moyen d’échapper à toutes ces contraintes. Entre le 16 et le 21, vous ne pourrez que vous réjouir du passage du Soleil en Bélier : cette période sera enfin sous le signe du dynamisme, de l’enthousiasme. Tout pour conforter votre légendaire aura de leader ! Mais après le 21 avril, votre facette irréductible ne réussira pas à faire bouger les lignes car cette façon que vous aurez de vous opposer systématiquement pourrait surtout agacer. Il y a parfois des moments où quand on vous dit « non », c’est qu’il n’y a pas d’autres solutions.

 

Vierge (23 août – 23 septembre)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 6 et le 16 avril, le ciel pourra vous laisser un peu dans le brouillard parce que Vénus en Poissons vous regardera de travers. Situation équivoque ou embarrassante, sentiments un peu troubles : une certaine confusion pourra régner. Après le 16, avec Mars en Poissons dans l’atmosphère, on parlera facilement de « désirs inassouvis », soit parce que vous fantasmerez un peu trop, soit parce qu’il vous manquera de la motivation pour les exprimer vraiment. 2e décan : entre le 15 et le 25 avril, ne vous jetez surtout pas dans la gueule du loup ! Quiproquos, lapins ou petits mensonges… : il y aura sûrement quelque chose de douteux ou de sournois dans l’air alors si vous n’êtes pas convaincu, réfrénez-vous ! L’important sera de garder les yeux grands ouverts. 3e décan : globalement, durant tout le mois, ne vous enfoncez pas dans une situation bien compliquée, côté cœur. Quand Jupiter et Neptune en Poissons s’allient dans le ciel, un certain flou artistique peut vous retirer un peu de confiance en vous ou en votre situation. Après le 23 avril surtout, vos impressions risquent d’être vraiment troublées (ou faussées). Evitez donc déjà la confusion et reconnaissez que votre clairvoyance ne sera pas au sommet. Vous aurez encore plus mal à voir les choses telles qu’elles sont réellement. Votre statut amoureux de cette fin de mois ? « C’est vraiment compliqué ».

Vie active

1er décan : entre le 11 et le 17 avril, dans le cadre professionnel, visez systématiquement les façons de faire rentables et les projets rémunérateurs. Ce n’est pas que vous soyez devenu vénal mais l’entrée de Mercure dans le signe matérialiste du Taureau vous le soufflera… Vous ferez d’ailleurs preuve de beaucoup de réalisme, de pondération et de jugeote dans vos décisions du moment. Mais après le 17 avril, il faudra faire attention aux situations qui virent à l’entourloupe et aux complications qui rendent chèvre ! Garder l’entière maîtrise des situations devra être votre première bonne résolution. Quelques difficultés à cibler vos priorités ? Où vais-je et que choisir ? Voilà des questions qui sont généralement récurrentes chez notre Vierge quand Mars est en Poissons. 2e décan : entre le 16 et le 23 avril, si vous pensez que vos acquis dans un domaine particulier ne sont pas suffisants, Mercure et Uranus vous aideront à trouver des solutions pour gonfler votre bagage. Allez donc chercher où il faut ce complément d’informations qui vous fera défaut ! 3e décan : d’ici le 21 avril, attention à ne pas tomber sous la coupe de quelqu’un qui pourrait avoir une influence mitigée sur vous. Sachez également que cette conjonction Jupiter-Neptune peut vous rendre particulièrement sujet aux addictions. Comptez donc sur votre tête bien faite pour mieux comprendre les tenants et aboutissants de votre vie du moment. Ne faites pas l’autruche non plus et attaquez-vous avec davantage de réalisme aux problèmes existants. Mais après le 21, grâce à la présence de Mercure dans le signe bien cartésien du Taureau, vous saurez à nouveau faire preuve de bon sens et prendre un peu de recul, s’il le faut. Ça tombera bien : être plus réaliste sera exactement ce qu’il vous faudra.

 

Balance (23 septembre – 23 octobre)

 

Côté Cœur

1er décan : après le 16 avril, ne rêvez quand même pas trop si vous avez envie d’autre chose ! Votre imagination un peu débridée pourrait s’élever vers quelques sommets mais pas forcément réussir à concrétiser ce qu’elle désire. Effet « Mars en Poissons » sur notre Balance. 2e décan : d’ici le 10 avril, ne suivez pas de trop près vos impulsions et tentez d’être un peu plus stoïque. Vous aurez peut-être tendance à prendre l’autre pour un punching-ball. En tout cas, vous aurez du mal à faire le dos rond, planètes en Bélier obligent… 3e décan : d’ici le 7 avril, vive relations humaines intelligentes ! Avoir des conversations passionnantes, être souvent sur la même longueur d’onde, se réjouir d’avoir une belle entente intellectuelle : voilà quelques-uns des bienfaits de Vénus et Saturne associés en Verseau. Entre le 10 et le 19 avril, comme vous aurez du mal à pardonner, pourvu que vous n’ayez aucune raison d’en vouloir à quelqu’un sinon vous pourriez dévoiler votre facette noire… Ne faites pas trop monter la pression à la maison non plus car avec ce ciel-là, vous auriez du mal à la faire baisser.

Vie active

1er décan : après le 16 avril, ce ne sera pas évident de vous fixer des objectifs précis. Trop de possibilités ou pas assez ? Il faudra peut-être déjà commencer par clarifier tout ça. Avec Mars en Poissons dans l’atmosphère, on parle aussi de certaines difficultés à vous affirmer et d’une forme d’inertie qui pourrait vous être préjudiciable. On ne vous demande pas de rentrer dans la compétition mais ne soyez quand même pas trop mollasson ! 2e décan : d’ici le 10 avril, pensez à ménager votre entourage ! Vous pourriez manquer de subtilité ou de psychologie, piétiner d’impatience, vous montrer maladroit ou même parfois blessant. Ces planètes en Bélier ne vous aideront pas à rester calme. Ce serait plutôt « bonjour les polémiques » car vous battre pour vos idées risque d’être chez vous un leitmotiv. 3e décan : d’ici le 16 avril, allez… sortez de votre petit confort ! Il y aura sûrement quelque chose d’intéressant à conceptualiser différemment votre vie ou votre rythme de vie du moment. N’ayez pas peur de quitter les sentiers battus. Vous avez le droit (et même le devoir) d’évoluer avec votre temps et donc d’adapter concrètement votre façon de vivre aux changements conjoncturels, même si cela doit passer par quelques remises en question. Mais attention : parallèlement, entre le 8 et le 19, si vous n’êtes pas d’accord, ne le criez pas haut et fort. Ce désaccord des planètes en Bélier et de Pluton pourrait vous mettre en tort alors même que vous pensiez être dans votre bon droit.

 

Scorpion (23 octobre – 22 novembre)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 6 et le 16 avril, ce sera le moment de construire un petit cocon à deux et de faire rimer « attentionné » avec « générosité ». Grâce à l’entrée de Vénus en Poissons, vous aurez beaucoup de sensibilité à exprimer. Vous aurez le sentiment à fleur de cœur et cela vous fera largement honneur. Concentrez-vous sur votre intimité : elle vaudra sûrement la peine de s’y pencher ! 2e décan : entre le 15 et le 23 avril, Vénus en Poissons vous accordera ses doux agréments et ses atouts « planants », ce qui devrait envelopper vos amours de délicieux atours. Cette Vénus-là devrait jouer sur votre corde sensible et promet bien-être et émotions partagées. Donnez dans le romantisme, optez pour le cocooning à deux et vous pourriez découvrir à quel point c’est divin d’être tout simplement comme les deux doigts de la main. 3e décan : d’ici le 7 avril, le désaccord de ces planètes en Verseau vous pousserait bien encore à vous désolidariser de votre chéri(e). Et pourtant, la jouer « perso » ne sera pas la bonne solution. Attention : rien ne dit qu’avec ce ciel un peu délicat, vous n’auriez pas à le regretter. Mais après le 23 avril, vous devriez pouvoir vous rendre compte que vous n’avez pas épuisé toutes les promesses de votre relation. Cette fin de mois pourrait même vous révéler les infinies douceurs d’une très jolie complicité. Fusion, compréhension et/ou tendre rapprochement sensuel en prévision. C’est divin comme c’est bon et qu’est-ce que c’est délicieux quand on est aussi amoureux : les plus chanceux d’entre vous devraient alors pouvoir se dire ça plutôt souvent…

Vie active

1er décan : entre le 11 et le 17 avril, il ne sera pas facile de vous faire changer d’avis ou de vous amadouer. Cette façon de ne jamais lâcher le morceau pourrait devenir votre mauvaise manie du moment. Il est sûr que quand Mercure est en Taureau, le mot adaptabilité passe facilement à la trappe. Mais après le 17 avril, grâce à l’arrivée de Mars en Poissons, vous vous sentirez sans doute mieux avec les gens, le courant passera plus facilement, vous serez plus disponible. Même si vous vous sentez un peu moins actif, vous serez beaucoup plus réceptif et c’est bien sûr un atout (quand Mars est en Poissons). 2e décan : entre le 16 et le 23 avril, vous préférerez les rapports parfois musclés à toute forme de compromis plus sensé. Du même coup, une situation pourrait rester bloquée parce que chacun campera sur ses positions. Et s’il s’agit de parler d’argent, vous pourrez être redoutable et ne lâcherez rien de plus que prévu. Mercure et Uranus en Taureau peuvent même vous rendre un peu grippe-sou. 3e décan : d’ici le 16 avril, vous pourriez constater que les gens sont quelquefois de sacrés « empêcheurs de tourner en rond ». Ils devraient se mêler de leurs oignons plutôt que de contrecarrer vos plans. Oui… mais il est difficile de vous donner raison quand vous êtes aussi contestataire. Et même si la situation est déjà corsée, en agissant ainsi, vous ne ferez que l’envenimer. Bref, si vous avez vraiment envie de changer quelque chose dans votre vie, on vous conseillera d’attendre la 2e partie de ce mois d’avril. Quand Mars et Saturne en Verseau vous regardent de travers, les initiatives personnelles sont généralement bien contrariées, surtout s’il s’agit d’innover. Après le 20 avril, comme vous n’aurez envie d’écouter personne, ne leur reprochez rien par la suite si vous vous cassez le nez. Bref, des idées trop arrêtées pourraient entraver vos avancées professionnelles, alors même que votre ciel vous sera globalement favorable. Abdiquez et pensez très fort que « vous êtes au-dessus de tout ça » !

 

Sagittaire (22 novembre – 22 décembre)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 6 et le 16 avril, un élément déstabilisant pourrait se glisser sournoisement dans vos sentiments parce que Vénus entrera dans le signe louvoyant du Poissons. Il y en a peut-être un(e) qui tentera de jouer avec vos sentiments ou de vous manipuler. Quand Vénus traine en Poissons, il y a quelquefois risque de duplicité affective… Soyez plus vigilant ! Après le 16 avril, on signalera une légère tendance à vous méprendre ou à ne pas tout comprendre. C’est en faisant un petit effort de réalisme que vous réussirez à éviter les déceptions ou complications de cette 2e quinzaine d’avril. 2e décan : entre le 15 et le 23 avril, vous serez peut-être coincé dans un songe, qui pourrait vous occulter une partie de la réalité. Si vous doutez de la fiabilité de ce spécimen-là, vous auriez raison d’abuser de lucidité et de tester sa sincérité. On n’est jamais trop prudent et cela s’applique aussi aux sentiments (surtout quand la louvoyante Vénus en Poissons traine dans votre ciel). 3e décan : d’ici le 6 avril, quand vous serez en sa compagnie, vous aurez presque l’impression d’avoir un ami pour la vie. Quand Vénus et Saturne sont en Verseau, « bien s’entendre » n’est pas qu’un concept en l’air. Mais entre le 7 et le 22, le ciel ne vous aidera pas à regarder la réalité en face : pour tout dire, vous aurez plutôt tendance à enjoliver la réalité, sans en être vraiment conscient. Après le 23 avril, ce sera même confusion, manque de maîtrise des situations, journées de flottement ou seulement l’impression de quelquefois perdre les pédales…

Vie active

1er décan : utiliser des détours pour tout et rien pourra devenir votre petite manie de cette 2e quinzaine d’avril. Difficile pour vous d’être vraiment franc et de rester droit dans vos bottes quand Mars navigue en Poissons. Ou bien vous vous sentirez incapable de trancher, votre situation sera fragilisée. Il pourrait aussi y avoir un manque de volonté ou du découragement dans l’air, et vous pourriez subir quelques bas d’énergie dès que quelque chose vous aura contrarié. 2e décan : d’ici le 11 avril, si les sollicitations s’accumulent, vous les prendrez au pied levé sans grande difficulté. C’est dire que votre état d’esprit ne demandera que cela : du mouvement, de l’improvisation ! Et puis jouez franc-jeu, parlez cash et faites de votre mieux pour que les choses filent droit. Voilà un Sagittaire plus assuré, qui aura aussi toutes les raisons d’être plus confiant. 3e décan : d’ici le 16 avril, on parlera surtout « d’amélioration ». Tout changement sera bien vécu car il sera synonyme d’évolution. Alors si vous n’avez plus envie de stagner, sachez que vous allez dans la bonne direction ! Bien anticiper et visualiser toutes les étapes d’un projet seront néanmoins les conditions sine qua non à votre réussite. Entre le 16 et le 21, des envies, des élans et ce sacré besoin de vous investir vraiment. Vos initiatives seront généreuses ou ne seront pas. Vous aurez envie de vivre plus intensément et cela vous ira très bien. Après le 21, on vous conseillera d’être un peu plus terre-à-terre, de rationaliser davantage les choses : par exemple, ne vous laissez pas influencer par on ne sait quel leader d’opinion. Quand Jupiter et Neptune sont en Poissons, c’est important pour un Sagittaire de garder son indépendance de pensée contre vents et marées.

 

Capricorne (22 décembre – 21 janvier)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 6 et le 14 avril, Vénus (en Poissons) titillera votre fibre sentimentale et vous rechercherez plus de communion, de fusion, de vraie complicité. Promesses de bonheur, idéalisme planant ? En tout cas, quand vous êtes dans le point de mire de cette délicieuse Vénus-là, l’amour peut vous tourner joliment autour. Profitez de ce joli feeling pour resserrer vos liens. Après le 20, l’association « Soleil en Taureau-Mars en Poissons » sera synonyme de forte sensualité, alors si vous avez envie de multiplier les grasses matinées coquines ou les siestes crapuleuses, ne vous frustrez surtout pas ! 2e décan : ce n’est sûrement pas quand le Soleil et Mercure sont en Bélier que les discussions entre amoureux peuvent rester sereines. Maintenant que vous êtes prévenu, d’ici le 11 avril, pensez toujours à calmer le jeu ! Mais entre le 16 et le 25 avril, il y aura sûrement quelque chose de joliment inattendu dans l’air. On vous fera un cadeau, on vous préparera une surprise, on vous étonnera. L’imprévu devrait pouvoir vous prendre joliment au dépourvu. Un petit vent neptunien vous embrassera et votre longueur d’onde amoureuse risque d’être de plus en plus harmonieuse : soyez donc romantique et vos amours seront plus épiques ! 3e décan : après le 23 avril, appel à la sensualité, histoire de peau à développer, « divine idylle » favorisée… Bref, on pense que Cupidon aura décidé de vous gâter. Un zeste de romanesque, un brin de merveilleux et voilà que vos pieds ne touchent plus terre ! Ce ciel-là sera capable de placer la barre de vos amours très haut (pour votre plus grand bonheur).

Vie active

1er décan : entre le 11 et le 17 avril, ce sera la qualité plus que la quantité, les économies plus que les dépenses… Mercure (qui sera en Taureau) défendra des valeurs simples et bien terriennes (qui sont bien évidemment les vôtres…). Voilà des journées durant lesquelles votre pondération fera foi. Vous cernerez les problèmes et situations complexes avec beaucoup de patience et de pertinence et vous évoluerez ainsi avec réalisme et fermeté. Après le 17 avril, cette planète Mars en Poissons serait idéale si vous aviez une cause commune à soutenir, si l’ensemble d’un groupe marchait à vos côtés. Votre force du moment sera sans doute aussi de savoir vous adapter à toutes les situations. Cette planète Mars en Poissons peut vous donner un petit côté « caméléon » tout à fait intéressant dans vos diverses démarches. 2e décan : d’ici le 11 avril, de petits énervements ou prises de bec inutiles ne seront pas exclus parce que vous prendrez un peu trop facilement la mouche. On vous conseillera de réfléchir plus longtemps avant d’agir, et de prendre davantage en considération l’avis des autres. En bref, il faudra oublier votre impulsivité et essayer de ne pas imposer vos idées. Mais entre le 16 et le 23 avril, si vos opinions évoluent, c’est que vous aurez su les enrichir avec d’autres savoirs. C’est l’un des messages de la conjonction Mercure-Uranus en Taureau. 3e décan : en avril, les vibrations de votre ciel seront globalement ultra positives et favoriseront tous les possibles. L’idée ? Ne rêvez plus d’une vie meilleure : concrétisez plutôt vos rêves… En plus, vos antennes seront aussi performantes qu’un radar (et c’est aussi tout l’intérêt de cette conjonction Jupiter-Neptune en Poissons). Oui… mais entre le 10 et le 21, attention : quand le Soleil en Bélier regarde Pluton de travers, il faut généralement éviter de soulever un lièvre. Avec cet aspect-là, on ne sait jamais quelles proportions peut prendre un petit accrochage. Après le 21 avril, si on vous demande votre avis ou un conseil, c’est parce que l’on vous trouvera digne de confiance et qu’on saura que vous ne parlerez pas pour ne rien dire.

 

Verseau (21 janvier – 20 février)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 11 et le 17 avril, vous ferez sans doute facilement des blocages. On pense que certaines petites choses ne passeront vraiment pas et vous n’arrêterez pas de ruminer tout ça… Rhôôô ! De petites méchantes humeurs récalcitrantes vous parleront aussi un peu trop facilement d’inertie, de passivité ou de « pas envie »… Votre chéri(e) aura plutôt intérêt à être de votre avis. Après le 20 avril, si vous êtes toujours sur son dos, le fonctionnement de votre duo ne va pas être de tout repos. Peut-être aura-t-il(elle) besoin aussi de faire les choses à son rythme et à sa façon. Pensez-y ! 2e décan : d’ici le 11 avril, notre Verseau sera sur tous les fronts à la maison. On pourra même se demander ce qu’ils feraient tous si vous n’étiez pas là. Vous voilà plutôt épanoui dans votre version « chef de famille ». Mais entre le 16 et le 23 avril, vous pourriez bien vous entêter dans une mauvaise voie. On vous sentira aussi trop souvent exaspéré… Faites attention à ne pas adopter systématiquement une forme de communication particulièrement abrupte avec votre partenaire. Au lieu d’avoir la tête aussi dure, tentez de réfléchir et d’être plus tactique dans vos comportements amoureux. 3e décan : d’ici le 7 avril, l’idée serait de vous contenter de ce qui se passe bien mais de ne pas en demander davantage. Les aspects de votre ciel seront un peu compliqués : il vaudra donc mieux rester sage pour le moment. Après le 21, la communication ne tournera pas rond : désaccord ou petites incompréhensions vous placeraient bien dans de drôles de situations. Pas d’excitation inutile : vous devrez surtout éviter les embrouillaminis !

Vie active

1er décan : entre le 11 et le 17 avril, si vous jouez constamment à « qui est le plus têtu ? », vous risquez de gagner souvent. Mais posez-vous quand même cette question : est-ce que ça vous arrangera vraiment ? Et puis aurez-vous des oursins dans les poches ? En tout cas, Mercure en Taureau pourrait bien aussi entacher votre générosité légendaire. Vos points de vue risquent également d’être un peu étriqués : attention ! Après le 20 : quand le rythme est trop plan-plan, notre Verseau est quelquefois à cran. C’est un peu ce qui vous attendra en cette fin de mois, à cause de l’entrée du Soleil dans le signe un peu statique du Taureau. 2e décan : d’ici le 11 avril, quelle réactivité ! Expédier, réagir au quart de tour, vous exprimer sans détour : voilà votre profil de ce début de mois. Avec le Soleil et Mercure dans le signe du Bélier, vos qualités de leader et votre force de décision seront bien à l’honneur. Mais entre le 16 et le 23 avril, vos certitudes seront inébranlables et confineront à l’obstination. Une négociation pourrait stagner parce que vous ne voudrez absolument pas donner votre accord. 3e décan : en début de mois, l’un de vos projets pourrait vous poser problème ou avoir du mal à passer aux yeux de certains. Mais entre le 6 et le 15 avril, vous aurez sans doute des arguments plus sérieux pour apporter de l’eau à votre moulin. Entre le 16 et le 21, on constatera chez vous un besoin incessant de vous perdre dans un tourbillon d’activités. C’est avec un bel esprit d’initiative que vous pourriez foncer, oser et allègrement retomber sur vos pieds. Mais si après le 21 avril, vous vous sentez parfois seul contre tous, c’est que vous en aurez rajouté une couche ou que vous y aurez été trop fort. Il faudra ne vous en prendre qu’à vous. Marre de devoir tenir compte de toutes ces contraintes ? Vous ne vous gênerez sans doute pas pour mettre votre véto pour dire que ça ne vous convient pas (mais alors pas du tout…).

 

Poissons (20 février – 21 mars)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 6 et le 16 avril, retenez qu’avec l’entrée de Vénus en Poissons, les voies du cœur sont généralement moins impénétrables qu’à l’ordinaire. C’est vraiment sympa de se comprendre et de s’entendre aussi bien. L’expression « main dans la main » conviendra d’ailleurs très bien au passage de cette Vénus dans votre signe. Cette planète-là pourrait aussi vous conduire vers la bonne personne sans même que vous vous en aperceviez. Bref et si votre alter ego trainait dans le coin, vous pourriez le reconnaître les yeux fermés. Après le 20, ce sera « confort de vie » avant tout, profiter au mieux de vos proches et « carpe diem » dans la foulée. 2e décan : entre le 15 et le 25 avril, le bonheur pourra vous tomber dessus et il suffira juste de l’attraper. Ça peut se passer comme ça quand Vénus en Poissons s’associe à Uranus en Taureau. Retenez donc que même si les affinités sont bien là, c’est pas mal aussi d’agrémenter votre vie amoureuse en cultivant l’art de la surprise. Durant ces journées-là, ces petits riens que l’on n’attendait pas et qui font tellement plaisir seront toujours bienvenus. 3e décan : l’association Jupiter-Neptune en Poissons nous apprend que d’ici la fin du mois, vous pourriez faire l’expérience de l’amour inconditionnel. En temps cas, au niveau émotionnel, vous ne risquez pas de vivre le calme plat. Mais après le 23 avril, ce devrait être encore mieux : de délicieuses vibrations vous feraient bien (re)tomber amoureuse. La tendance romanesque générée par la conjonction Vénus-Jupiter-Neptune en Poissons pourrait mettre le grand romantisme en folie de cette fin de mois. Votre histoire d’amour pourra d’ailleurs faire bien des envieux et votre mystérieuse séduction de Poissons ne laissera personne indifférent. Les choses du cœur seront donc sacrément à l’honneur et vous aurez sûrement droit à une jolie part de bonheur.

Vie active

1er décan : entre le 11 et le 17 avril, votre vision concrète et intelligemment matérialiste des situations que vous vivrez, votre pondération et votre force de concentration risquent d’être exemplaires. Aucune décision ne sera prise à la va-vite. Cette Mercure (dans le 1er décan du Taureau) porte à la réflexion, à la prudence et au réalisme en toute occasion. Après le 17 avril, ce Mars en Poissons signalera peut-être l’arrivée d’un projet qui vous correspond vraiment, qui sera exactement dans vos cordes, qui fera appel à ce que vous connaissez déjà très bien. Mars en Poissons peut aussi développer l’esprit de « groupe » : vous vous sentirez plus à l’aise dans votre environnement professionnel et cet effet « symbiose » devrait être du meilleur effet sur votre motivation. 2e décan : la période du 16 au 23 avril serait idéale si vous devez affiner vos compétences sur un sujet particulier et améliorer vos connaissances. Ce petit supplément de savoir devrait pouvoir vous être très utile par la suite. 3e décan : ce mois d’avril et sa conjonction Jupiter-Neptune en Poissons mettront l’accent autant sur une forme d’osmose relationnelle qui devrait vous ravir que sur une créativité en pleine croissance. Quand Jupiter flirte avec Neptune, il faut aussi avoir des rêves et se laisser porter par ses désirs… Croire au miracle n’est jamais vraiment insensé quand ces planètes-là dominent votre ciel. Après le 21 avril, vous aurez le bon sens et le réalisme nécessaires à dénicher des arguments bétons pour faire tourner une négociation ou n’importe quelle conversation en votre faveur.