HOROSCOPE décembre 2020 par Diane BOCCADOR

Pour vos prévisions personnalisées annuelles, cliquez ici

null

Bélier

21 mars – 20 avril

Côté Cœur

1er décan : entre le 16 et le 25 décembre, cette fougueuse Vénus en Sagittaire vous emporterait bien dans une nouvelle vague d’agréments et vous risquez d’y retrouver de belles sensations (peut-être oubliées). Vous vouliez que ça bouge, vous désirez un peu plus de folie dans votre vie ? Voilà aussi une période idéale pour vous offrir le piment de l’aventure parce que Vénus en Sagittaire ne dira jamais « non »  pour ça.

2e décan : après le 23 décembre, levez-vous du bon pied tous les jours et perdez la tête pour un oui ou pour un non, si votre cœur est à la fête ! Vénus en Sagittaire égayera vos envies et vous fera facilement penser « plus belle la vie ». Faites donc un plein de saines vibrations et profitez de ce potentiel de sensations vivifiantes pour laisser parler votre cœur !

3e décan : la période du 12 au 22 décembre vous donnera peut-être déjà des envies un peu folles. Votre cœur pourrait battre la chamade. Vous ne saurez pas toujours à quel saint vous vouer mais du moment que vous vibrez… Mais après le 22, on dira que vous ne serez pas vraiment doué pour la gestion du conflit. Il ne faudrait quand même pas en rajouter car votre ciel sera déjà bien bousculé.

Vie active

1er décan : d’ici le 9 décembre, vous pourriez vous investir pleinement dans une nouvelle collaboration. Associez-vous pour grandir : c’est en utilisant intelligemment vos rencontres de ce début de mois que vous élargirez vos perspectives d’évolution ! Après le 21 et avec ces planètes en Capricorne dans l’atmosphère, qu’on n’attende surtout pas de vous que vous soyez chaleureux ! L’idée de garder vos distances pourrait même vous effleurer plus d’une fois… L’humeur sera plutôt morose et vous voudrez surtout qu’on vous laisse tranquille, parce que le moindre problème vous mettrait de bien mauvaise humeur. Néanmoins, quelque chose nous dit qu’avec l’aide des planètes (Jupiter et Saturne) en Verseau de cette fin d’année, vous pourriez commencer à envisager de relooker un peu vos façons de faire, de bosser, de vivre.

2e décan : d’ici le 16 décembre, vous devriez pouvoir surfer sur une période de rénovation. Vous aurez envie d’entreprendre, d’inaugurer, de tester et même de ne pas vous arrêter là. Allez-y et prenez du bon temps ! Ce climat planétaire vous ouvrira aussi toute la gamme des « bons créneaux » possibles. Echanges de points de vue valorisants, expression et partage d’idées… Après le 26, un peu plus de sérieux et de rigueur s’il vous plait : ne pensez pas vous sortir de cette fin d’année régie par l’austère et rigoureuse Mercure en Capricorne sans un minimum de discipline !

3e décan : entre le 12 et le 22 décembre, vous aurez des besoins d’efficacité et prendrez des décisions efficaces rapides. « Les chemins les plus courts sont les meilleurs » et « pas de temps à perdre » pourraient être vos devises de la période. Quoiqu’il arrive, sentez-vous également « open » : quand les planètes en Sagittaire s’associent à Mars en Bélier, le champ des possibles s’élargit comme par magie. Soyez tout feu, tout fou : ça pourrait bien valoir le coup ! Mais après le 22 : envie d’en découdre ? Evitez : ce ne serait pas une bonne idée et ça pourrait mettre le feu aux poudres. En cette fin d’année, faites plutôt « gloups » et évitez quoiqu’il arrive la contre-attaque.

null

Taureau

20 avril – 21 mai

Côté Cœur

1er décan : après le 21 décembre et avec ces planètes en Capricorne, vous aurez sans doute surtout besoin de communiquer sérieusement avec l’autre, de réfléchir ensemble à votre situation et de trouver des solutions. Quotidien sécurisant, climat propice à une certaine sécurité, relations plus posées : ces planètes-là sont pour vous plutôt rassérénantes.

2e décan : d’ici le 9 décembre, Vénus en Scorpion vous regardera de travers et cela annonce quelques petits revers. Si vous abordez un registre trop passionnel, vous pourriez vite raviver de vieilles querelles. Ne perdez pas la tête à la moindre petite bête et ne tombez pas à pieds joints dans les pièges de la jalousie ! L’inquiétude ne rend pas serein : apaisez votre nouveau tempérament et désamorcez doutes et interrogations vaines !

3e décan : entre le 8 et le 17 décembre, vous aurez surtout besoin de vous défouler, de sortir des piques, de dénicher un bouc émissaire. Vénus en Scorpion vous regardera de travers et ça pourra quelquefois vous mettre dans tous vos états. Notre Taureau s’échauffera les sangs sur un sentiment trop passionné… ou risqué.

Vie active

1er décan : après le 21 décembre, prenez le temps de peser le pour et le contre, ne précipitez rien et faites honneur à cette rationalité qui vous honore ! Les temps ne seront pas aux emballements mais plutôt à la prudence, à la réflexion. Argumenter, raisonner de façon logique, se sentir (plus que jamais) responsable et ne pas engager sa parole à la légère : c’est le mood quand les planètes investissent le signe du Capricorne.

2e décan : d’ici le 9 décembre, préoccupez-vous davantage de vos finances car on pense que Vénus en Scorpion n’est surtout pas gage de budget équilibré. Vous aurez peut-être quelques soucis à vous faire de ce côté-là. Et puis vous saurez tellement bien où se situent vos objectifs que les moyens vous importeront peu et que plaire ou déplaire, vous n’en n’aurez visiblement que faire. Après le 26, rien ne vous échappera, votre sens du détail sera étonnant, vous serez rationnel et sagace. Mercure en Capricorne vous permettra des résultats valorisants et on appréciera vraiment votre réalisme et votre pensée bien structurée. Pas de place pour « l’à peu près » !

3e décan : entre le 8 et le 17 décembre, faites bien attention à vos relations (sociales et amicales). Au moindre petit couac, vous pourriez avoir des réactions trop passionnées et un peu destructrices. Les gens ne sont pas forcément gentils ou méchants : ils sont parfois juste comme ils sont, mais c’est bien vous qui aurez tendance à passer de la sympathie à l’animosité un peu trop facilement. A part ça, tout va bien.

null

Gémeaux

21 mai – 21 juin

Côté Cœur

1er décan : entre le 16 et le 25 décembre, cette Vénus en Sagittaire pourra vous rendre un peu coureur ou dragueur, et pas vraiment fiable (côté sentiments). Efforcez-vous de vous montrer le plus sincère possible : ça vous évitera quelques désagréments. Vos sentiments du moment auront sans doute quelque chose d’inconstant. Votre cœur penchera-t-il plutôt pour l’un(e) ou pour l’autre ? Ne les menez pas trop en bateau !

2e décan : d’ici le 13 décembre, une tendance au manque de fiabilité sera à signaler, le raisonnable ne sera sans doute pas votre choix et vous aurez peut-être envie de vous lancer dans une ou deux initiatives plus fougueuses qu’amoureuses. A vos risques et périls mais protégez-vous quand même un peu ! Après le 23 décembre : qui pourrait bien savoir sur quel pied danser avec vous ? On joue à cache-cache (amoureux) et personne n’est vraiment cash… Confiance et sincérité défaillantes : Cupidon aura trop souvent des p’tits airs de charlatan, vous ne saurez peut-être pas vous-même ce que vous désirerez et ne ferez preuve d’aucune constance dans vos comportements amoureux.

3e décan : entre le 12 et le 22 décembre, un peu trop de… tout pour conserver un semblant de quiétude. Le désaccord de ces planètes en Sagittaire vous mettra en garde contre les conséquences de certaines initiatives imprudentes : n’y allez pas trop fort, ne soyez pas trop exubérant, maîtrisez un peu vos élans et ne faites pas feu de tout vent !

Vie active

1er décan : d’ici le 9 décembre, votre sens de l’organisation risque de devenir un peu bizarre et à force de vous éparpiller, vous allez finir par survoler les sujets. Faites un peu plus attention à ce que vous faites et dites ! Idées, arguments, envies : tout se bousculera ! Il manquera peut-être un brin réflexion dans tout cela car cette Mercure en Sagittaire vous laissera à peine le temps de penser. Après le 20, votre version fantaisiste devrait prendre le dessus avec succès : soyez ce laboratoire à idées (rénovatrices ou décalées en priorité), démarquez-vous et devenez même chef de file d’une nouvelle vague ! L’important (en cette fin d’année) ? Réformer pour ne pas s’encroûter, sentir le vent venir et se mettre en mode « avenir ».

2e décan : d’ici le 16 décembre, évitez de flirter avec l’illégalité, de frauder dans le bus ou le métro, de jouer avec les limitations de vitesse ! Quand le Soleil en Sagittaire et Mercure regardent Neptune de travers, la loi n’est pas vraiment avec vous. Obligez-vous à opérer avec plus de lucidité, bannissez la subjectivité et vous éviterez les pièges et autres faux-semblants que ce ciel-là vous infligera ! Vous pourriez par exemple choisir une option trop belle pour être vraie et récolter au passage de savoureuses complications. Développez sérieusement votre sens critique devant toute proposition alléchante !

3e décan : entre le 12 et le 22 décembre, ces planètes en Sagittaire sont souvent un peu fofolle et leur impact sur notre Gémeaux fait généralement un peu désordre. Vous n’aurez certes pas le temps de vous ennuyer mais sûrement pas l’idée de mieux vous organiser non plus : un je ne sais quoi de « mal calculé » (dans vos comportements) ferait bien déraper vos élans, déprécierait vos initiatives, vous soufflerait un débordement. Maîtrisez donc cette fougue un peu déjantée, mettez vite un peu d’ordre dans tout cela car la période pourrait parfois frôler l’affolement. Vous ne supporterez pas les limitations mais vous ne mesurerez pas toujours les conséquences de vos attitudes. Tentez d’être plus mesurée et si ces planètes en Sagittaire veulent vous faire tourner en bourrique, démontrez-nous que vous êtes de ceux qui savent garder les pieds sur terre ! Après le 22, vous voilà en mode « let’s go » et c’est vraiment sympa la vie « à toute allure ». Avec Mars en Bélier, vous serez toujours pressé. Notre Gémeaux ne marchera plus : il courra…

null

Cancer

22 juin – 22 juillet

Côté Cœur

1er décan : après le 20 décembre, pas d’envie et peu de désirs… C’est un peu ce que vous pourriez ressentir, en cette fin d’année qui vous soufflera peut-être de garder vos distances. En revanche et heureusement, votre réveillon de Noël sera sans doute un « tue-morosité ». La vie deviendra plus drôle parce que vous aurez vu ce Noël autrement ou qu’une proposition rigolote vous changera joyeusement les idées. Pour la St Sylvestre, ce sera « mood ronchon ou un peu triste ». Voir du monde ? Pas vraiment envie. Vous amuser ? Pas vraiment la tête à ça. Ce Soleil en Capricorne est quelquefois bien rabat-joie.

2e décan : d’ici le 9 décembre, vous aurez droit au plaisir d’aimer grâce à Vénus en Scorpion et à du romanesque à gogo, grâce à Neptune en Poissons. La concordance de planètes si sensibles vont peut-être vous faire toucher du doigt des émotions de choix. Un peu plus d’excitation pour défier la raison (et cela aura sûrement beaucoup de bon).

3e décan : entre le 8 et le 17 décembre, prenez donc vos désirs pour des réalités et goûtez aux fruits de la passion ! Votre « objet de désir » sera sûrement digne de l’attention enflammée que vous lui porterez : allez de l’avant et prenez du bon temps ! Vous saurez également très bien abuser de séduction pour parvenir à vos fins. Vénus en Scorpion vous donnera un petit côté « ultra sexy » et vous saurez faire en sorte que l’on accède à vos désirs.

Vie active

1er décan : après le 20 décembre, la vie sociale ou familiale ne sera sûrement pas votre fort. Pas envie de les suivre, pas envie de faire des efforts et pas envie de vous plier aux traditions. Oui… mais il faudra quand même faire avec pas mal de contraintes car ça ne rigole pas vraiment quand ces sévères et austères planètes en Capricorne traînent dans le ciel.

2e décan : ce début de mois (jusqu’au 9 décembre) serait pas mal pour concrétiser un projet qui fera largement appel à votre créativité. Ce ciel-là saura vous inspirer. Quoiqu’il se passe, faites marcher à fond votre imagination ! D’autre part et si vous avez d’importantes décisions financières à prendre, réfléchissez-y vite et bien car cette période serait idéale pour faire des choix judicieux dans ce domaine-là. Après le 26, Mercure en Capricorne exigera de vous beaucoup plus d’autodiscipline et ce sera la condition sine qua non pour aboutir à des résultats concrets. Autant dire que les paresseux du signe risquent d’être hors-jeu…

3e décan : entre le 8 et le 15 décembre, cette Vénus en Scorpion renforcera l’ego, vous accordera des facilités à plaire et boostera l’assurance. Le sens du vent sera celui que vous voudrez bien lui donner. Mais après le 15, l’ambiance pourrait devenir orageuse et vous risquez d’être à nouveau sur le pied de guerre. Conflit ou situation à fort potentiel d’explosion : la tranquillité ne sera plus d’actualité et il vaudra toujours mieux temporiser. Si les choses ne tournent plus à votre avantage, évitez d’avoir la rage.

null

Lion

22 juillet – 23 août

Côté Cœur

1er décan : entre le 16 et le 25 décembre, les élans sincères et idéalistes mèneront la ronde amoureuse. Coups de tête, emballements et belles ardeurs pour relancer joyeusement la roue du cœur. N’hésitez plus : lancez-vous ! Cette Vénus en Sagittaire ne peut que réveiller en fanfare les grands cœurs du signe. Autant dire que la période sera pour vous synonyme de tendres promesses… si ce n’est d’amoureuses prouesses.

2e décan : d’ici le 9 décembre, Vénus en Scorpion distillera un peu de son venin du côté de chez vous et il faudra éviter de retourner le couteau dans la plaie (sinon vous serez comme ce serpent qui se mord la queue…). Vos sentiments seront sans doute trop vivement sollicités (par cette Vénus en Scorpion bien tourmentée) pour que vous parveniez à tout maîtriser. Beaucoup de passion mais si peu de raison… Faites donc le point et gardez au moins la tête froide (si vous avez le cœur trop chaud) ! Mais après le 23, pourquoi ne pas tenter l’aventure ? Il y aura des occasions à ne surtout pas manquer. Vos dispositions conquérantes du moment seront forcément du meilleur effet : merci à cette truculente Vénus en Sagittaire ! En tout cas, tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes car votre état d’esprit sera euphorique à souhait. Profitez bien de cette jolie bulle d’optimisme grâce à laquelle aucun problème ne vous atteindra !

3e décan : entre le 8 et le 17 décembre, Vénus dans le signe sulfureux du Scorpion ne sera pas vraiment pour la paix des cœurs. Elle est trop exaltée et il pourra se produire quelque chose qui fera que la pilule sera dure à avaler. Si quelque chose vous déplaît, évitez de surenchérir : comme le désaccord de Vénus en Scorpion ne porte pas à la nuance, ne déterrez pas trop vite la hache de guerre !

Vie active

1er décan : d’ici le 9 décembre, on soulignera une grosse pincée de bonne humeur et un zeste de motivation supplémentaire. La présence de Mercure dans le signe du Sagittaire suscitera sûrement une belle émulation et/ou un vrai courant de sympathie autour de vous. Le hasard des contacts peut parfois susciter un vivier d’idées nouvelles et originales (ce passage de Mercure en Sagittaire aura aussi l’effet d’une bouffée d’oxygène sur votre mental). Mais après le 20 : vous adapter ? Pas question ! Ca ne vous dérange pas de ramer ouvertement à contre-courant ? En tout cas et en cette fin d’année, exprimer ouvertement vos révoltes et réclamations ne vous vous fera pas avancer d’un pouce.

2e décan : d’ici le 16 décembre et avec ces planètes en signes de feu dans l’atmosphère (le Soleil en Sagittaire et Mars en Bélier), vous pourrez agir plus vite mais aussi voir plus grand. Surprenez-nous, épatez-vous et saisissez cette perche (astrale) qui ne demande qu’à vous faire prendre les devants ! De toute façon, rien ne pourra vraiment vous freiner. Vous aurez aussi un profil moins « tradi » et une ouverture d’esprit XXL. C’est bien sûr comme cela que l’on peut vivre des expériences particulièrement enrichissantes.

3e décan : entre le 12 et le 22 décembre et avec un ciel aussi stimulant, vous n’aurez pas de temps à perdre. Une solution après l’autre, un contact suivant l’autre, un esprit d’initiative largement sollicité et voilà que votre nouveau profil sera celui « d’influenceur » ! Avec Mars en Bélier et les planètes en Sagittaire dans l’atmosphère, vous aurez la pole position planétaire. Après le 22, votre petit côté décisionnaire et « tête de file » refera forcément surface (génial pour un Lion…). Voilà un Lion en mode « intrépide », pas frileux du tout et toujours prêt à emprunter la voie rapide. Ca ira plus vite si c’est vous qui le dites. Aussitôt dit, aussitôt fait : pas de bla-bla mais plutôt des résultats immédiats.

null

Vierge

23 août – 23 septembre

Côté Cœur

1er décan : entre le 16 et le 25, vous aborderez sûrement une période sentimentale un peu agitée. Mais que cachera ce manque de sincérité permanant ? Aurez-vous des doutes sur vos sentiments ? Aurez-vous peur de vous engager davantage ? C’est possible quand Vénus est en Sagittaire. Ou bien vous aurez un besoin grandissant de prendre l’air, d’aller un peu voir ailleurs… Vous rêverez sans doute d’un peu plus d’aventure.

2e décan : d’ici le 9 décembre, cette Vénus (dans le 2e décan du Scorpion) saura trop bien réchauffer les sentiments, pimenter les émotions et rendre hommage à la passion. Plus de suspens ou des relations plus intenses ? A vous de nous dire mais soyez donc toute sensualité en avant en cette période bien glamoureuse, prenez sans hésiter le parti des émotions fortes (si vous en avez l’occasion) ou jetez-vous à corps perdu dans une nouvelle aventure ! Mais après le 23, vous pourriez être concerné (momentanément) par ces complications qui juxtaposent emballements et déceptions ou par des jeux amoureux ambigus, alimentés de petits mensonges affûtés.

3e décan : entre le 8 et le 17 décembre, vous serez sans doute totalement « sous le charme » (en cette période potentiellement torride). Il y aura de l’amour dans l’air ou un gros plein de passion pour une Vierge toute excitée. Cupidon vous donnera le bon ton : vive les bonnes nouvelles de cœur ! Vivez vos attirances avec bien moins de raison qu’à l’accoutumée et abusez de cette aura de séduction pour faire avancer le jeu amoureux !

Vie active

1er décan : d’ici le 9 décembre, on signalera un gros brin de désinvolture, de la distraction, pas mal d’intolérance et peut-être même un petit goût bien inutile pour la polémique. Ce sera le syndrome « Mercure en Sagittaire ». Un peu tête folle, vous ferez trop de choses à la fois et vous ne maîtriserez pas tout. Cela peut aussi donner (dans l’ordre ou le désordre) cacophonie, bousculade, planning fouillis et/ou bavardages inconséquents. Mais après le 20, vous serez au contraire la personne fiable par excellence. Si, si… on pourra vous faire confiance en tout et pour tout et ce sont les planètes en Capricorne qui s’en porteront garantes. Vous viserez utile (parce qu’il y aura tant de choses que vous aurez laissé traîner) et vous vous sentirez plus raisonnable et rationnel. Ce sera le moment de rétablir ou d’alimenter votre réputation de sérieux.

2e décan : d’ici le 16 décembre, ça ira trop vite ou ça partira dans tous les sens. Il y aura un petit vent de panique dans l’organisation, ça vous agacera souvent et vous pourriez vous sentir survolté… Votre vision des choses ne sera pas toujours bien claire non plus : tenez-vous-en aux faits et arrêtez d’extrapoler ! Il y a des moments où il faut seulement être rigoureux et même si ça vous ennuie, d’autres pourraient bien vous le rappeler. Ambiance fouillis : bazar annoncé… Mais après le 26, vous allez sans doute apprécier le passage de Mercure dans le signe ultra discipliné du Capricorne, qui fera tout simplement primer la raison, la logique et le réalisme. Elle vous aidera à avoir une vision plus réaliste des événements en cours. Vous maîtriserez, vous assurerez, vous réfléchirez aux méthodes les plus adaptées.

3e décan : entre le 9 et le 16 décembre, l’excellent accord Vénus-Jupiter-Pluton vous donnera globalement le beau rôle. Des mises en vedette flatteuses seront probables, les affaires d’argent auront le vent en poupe, la chance sera à vos côtés. Mais entre le 16 et le 23 décembre, vous aurez peut-être du mal à vous contenir, à vous freiner ou à vous modérer : à cause des planètes en Sagittaire, votre loi du moment pourrait bien se borner à n’avoir aucune limite. Y-a-t-il un modérateur dans l’avion ? C’est la question que certains se poseront.

null

Balance

23 septembre – 23 octobre

Côté Cœur

1er décan : entre le 16 et le 25 décembre, vous aurez des envies, des désirs, un sursaut d’ardeur ou donneriez bien dans le palpitant du cœur (si l’être de vos pensées est à la hauteur). Ce sera étonnant, grisant et même plutôt excitant… Les rayons de Vénus en Sagittaire vous rendront en tout cas plus sincère, enflammé, enthousiaste. Si vous l’aimez, vous lui direz haut et fort et vous avez tout le temps envie de lui sauter au cou… Mais après le 25, ce sera plutôt « hiberner pour compenser toutes  vos frustrations ». Est-ce vraiment la bonne solution ? Tentez plutôt de vous changer les idées ou de modifier quelques-unes de vos habitudes.

2e décan : après le 23 décembre, Vénus en Sagittaire aura tendance à élever le débat (amoureux). La personne qui vous fera vibrer ne sera sûrement pas n’importe qui et être aimé(e) de lui ou d’elle sera sans doute (à vos yeux) un véritable cadeau du ciel (normal, c’est Noël…). En tout cas, l’émotion sera bien présente et cela suffira peut-être à faire battre votre petit cœur. Voilà une fin d’année pleine d’envies et d’états d’âme ravis, qui ne risque surtout pas d’engendrer l’ennui.

3e décan : entre le 12 et le 22 décembre, ces planètes en Sagittaire pourront avoir sur vous un effet « coup de fouet » et vous voilà plus confiant ! Ne vous demandez plus ce qu’il faut faire : tentez plutôt le coup ! Qu’importe ce qui ira mal puisque ces planètes-là vous souffleront que la bonne humeur est une excellente thérapie, en même temps que la petite porte pour accéder au bonheur… Mais après le 22 et si quelque chose vous déplaît, essayez de ne pas surenchérir ! Comme ces aspects-là n’y vont généralement pas de main morte, évitez déjà de sortir de vos gonds !

Vie active

1er décan : d’ici le 9 décembre, toutes les différences de points de vue ou de culture vous intéresseront. C’est en tout cas en élargissant le champ de vos investigations ou en allant chercher ailleurs les solutions que vous ferez évoluer les situations. Un peu plus d’ouverture d’esprit siérait bien à votre vie. Mais la fin du mois (après le 20) risque de vous obliger à faire plus souvent la part des choses entre l’important et le secondaire, à réfléchir davantage, à vous discipliner évidemment. Que d’efforts pour notre Balance ! Parallèlement, ces belles planètes en Verseau (symbole de modernité et de renouveau) vous souffleront que s’ouvrir à autre chose, c’est aussi parfois provoquer la chance. Il faudra commencer à vous sentir libre d’explorer de nouvelles voies. Le début de l’année 2021 vous donnera raison de l’avoir fait.

2e décan : d’ici le 16 décembre et même si le stress est toujours bien présent, vous vous sentirez plus optimiste et vous commencerez peut-être à voir la fin de vos soucis ou à envisager la solution à vos problèmes. Il faut lâcher du mou, sortir de votre cocon, profiter de l’instant présent, tuer la routine. C’est en tout cas ce que vous souffleront ces planètes en Sagittaire.  Mais après le 26, il faudra vraiment vous structurer davantage et remettre un peu d’ordre dans tout ça car sinon vous ne parviendrez pas à respecter vos délais et à vous sortir de toutes ces corvées.

3e décan : entre le 12 et le 22 décembre, ces planètes en Sagittaire vous rendraient bien furieusement positif malgré les circonstances. Vous verrez les choses en grand et une euphorie communicative vous collerait bien des ailes dans le dos. L’optimisme est un bel atout pour contrer les problèmes et forcer les événements. Mais après le 22, évitez le forcing. Vous serez sans doute un peu trop prompt à dégainer. On peut se faire respecter sans alimenter les hostilités : ne l’oubliez jamais !

null

Les scorpions en 2017

Du 23 octobre au 22 novembre

Côté Cœur

1er décan : après le 20 décembre, vous voudrez surtout vous comporter de manière responsable et ne pas faire ou dire n’importe quoi. Vous aurez sans doute un rôle à tenir et vous ne vous défilerez pas. Sentiments raisonnés, émotions maîtrisés, initiatives prudentes. Si vous visez la sécurité, vous auriez raison.

2e décan : d’ici le 9 décembre et avec Vénus (dans votre signe), la machine du cœur risque de s’emballer et vous glisseriez bien dans la ronde des émotions fortes. Un p’tit air de « passionnément vôtre » et des désirs en pleine croissance vous placeront aux commandes d’une vie sentimentale potentiellement trépidante. Ce sera grisant et peut-être même envoutant. Rien à ajouter au trip romantico-érotique de ce début de mois, à part : ne vous frustrez surtout pas !

3e décan : entre le 8 et le 17 décembre, une attirance pourrait bien prendre une tournure plus passionnée… Ouh que c’est excitant ! Ce sera bien le moment de tomber ou retomber violemment amoureux. Quand Vénus en Scorpion, Pluton et Jupiter s’associent, c’est forcément prometteur… : vous serez en tout cas dans une période taillée à la hauteur de votre légendaire tempérament de Scorpion. Attendez-vous à tout (pour ne vous étonner de rien) et gardez surtout le cœur bien accroché !

Vie active

1er décan : après le 20 décembre, discipline et structure en priorité ! Concentration et méthode par la même occasion. Vos paroles et vos décisions auront plus de poids. Pourquoi ? Surtout parce que vous les aurez mûrement réfléchies et que vous aurez de quoi les argumenter sérieusement. Ca ne rigole pas quand les sérieuses planètes en Capricorne investissent votre ciel.

2e décan : d’ici le 9 décembre, on dira que votre créativité pourrait être millésimée. Alors creusez-vous un peu les méninges et vous verrez à quel point votre capital « imagination » peut forcer l’admiration ! Après le 26, Mercure (nouvellement en Capricorne) vous fera une piqûre de prudence et de concentration en intraveineuse. Voilà une Mercure réfléchie et prévoyante pour Scorpion fiable et stable. Organisez, planifiez, réfléchissez mais ne manquez pas au devoir de précision et d’intelligence que suggère cette planète exigeante ! Vous serez également particulièrement doué pour organiser, gérer un événement de A à Z.

3e décan : entre le 10 et le 17 décembre, vous manierez assurance et cote d’amour avec une telle aisance que vous devriez en profiter pour aller dans le sens de vos intérêts. Ca risque d’être probant et payant à la fois. Quand on dit « payant », c’est que les questions financières risquent bien d’être votre dada. Utilisez donc aussi votre charisme de vrai Scorpion pour obtenir tout et n’importe quoi (y compris pour gagner en influence). C’est fou le pouvoir que vous pourrez exercer sur certaines personnes ! Profitez de ces superbes aspects en sautant sans réfléchir sur les occasions qui vous plairont ! Attrapez-les tout de même au pas de course car de si bonnes grâces du ciel ne sont pas éternelles…

null

Sagittaire

22 novembre – 22 décembre

Côté Cœur

1er décan : entre le 16 et le 25 décembre, vos amours pourront devenir plus enflammées (entrée de Vénus en Sagittaire oblige…). Ce pourrait être le moment de faire le premier pas. Ne restez surtout pas en retrait, dites ce que vous avez sur le cœur ! Bonne humeur, optimisme, générosité, envie d’aimer, de partager… : l’esprit de Noël sera bien présent et c’est bien à cette chaleureuse Vénus dans votre signe que vous le devrez.

2e décan : après le 23 décembre, Vénus en Sagittaire regardera Neptune de travers. C’est l’indice de petites fausses notes et comme un Sagittaire averti en vaut aussi deux, adoptez quelques règles de prudence pour ne pas commettre d’inconséquences. Ce ciel-là saura aussi parfois effacer la bonne foi et vous ne choisirez sans doute pas toujours le « droit chemin » pour parvenir à vos fins. Il y aura peut-être quelque chose de pas très loyal dans vos rapports amoureux. Une petite cachotterie pourrait d’ailleurs être le déclencheur de causes à effets qui vous pousseraient bien au méfait. Essayez d’abonder dans le sens de l’honnêteté (pour ne pas vous laisser piéger…).

3e décan : la période du 12 au 23 décembre sera idéale pour adopter la « positive attitude » et vous faire remarquer par votre bonne humeur et votre joie de vivre. Avec ces planètes en Sagittaire (bien associées à Mars en Bélier), vous pourriez même retrouver votre fougue adolescente. Comme tout est un peu plus fou avec ces planètes-là, faites des projets rocambolesques, projetez-vous dans un ailleurs un peu dingue, voyez les choses en plus grand. Vous remettrez les pieds sur terre plus tard…

Vie active

1er décan : d’ici le 10 décembre, vos horizons relationnels vont se diversifier, vos déplacements (si vous le pouvez…) seront sûrement enrichissants. Grâce à l’entrée de Mercure dans votre signe, votre petit univers risque de s’élargir (pour votre plus grand bien). Bref et s’il y a une touche d’exotisme dans l’atmosphère, vous ne vous ferez pas prier pour y aller. Mais si c’est classique ou habituel, on vous trouvera beaucoup moins motivé. En tout cas, l’ouverture d’esprit, la curiosité intellectuelle et la solidarité seront nettement favorisées. Après le 20, mettez le cap sur des transformations de vie que vous sentirez tout à coup utiles. Ce ne seront que les prémices d’une nouvelle vague qui sera votre dada en début d’année 2021.

2e décan : vous aimez quand ça bouge ? Alors d’ici le 16 décembre, vous devriez être servi car s’il s’agit de faire évoluer tout ça, le ciel enverra du lourd. Vous aurez le champ libre (et large) et sans doute une véritable soif de conquête. Du peps à n’en savoir que faire et de l’énergie à revendre, qu’il faudra dépenser (en faisant par exemple du sport). Défoulez-vous, fatiguez-vous, démenez-vous pour tout ! Certains de ces aspects vous demanderont néanmoins de porter un regard plus clairvoyant sur les situations de la période. Pas d’imprudence, pas d’emballement inconséquent, ni de dépenses trop folles : misez sur le réalisme et laissez le reste de côté !

3e décan : entre le 12 et le 23 décembre et avec Mars en Bélier et les planètes en Sagittaire dans la poche, vous n’aurez surtout plus froid aux yeux. Ca décollera, ça vous boostera, ça vous mettra en orbite… Vive les projets trépidants et place à votre version « super conquérant » ! Ce qui vous caractérisera à ce moment-là ? Du cran et de l’élan : super binôme pour aller de l’avant. Après le 23, ce sera un peu moins fou mais tout aussi dynamique. « Monté sur ressorts » sera l’expression qui vous qualifiera le mieux en cette fin d’année, car Mars en Bélier mettra toujours en avant votre tempérament de feu. Qu’importe les détails ou les circonstances, s’il faut foncer, vous irez gaiement !

null

Capricorne

22 décembre – 21 janvier

Côté Cœur

1er décan : après le 23 décembre, ces planètes dans votre signe seront bien « tradis » et n’auraient rien contre une petite routine rassurante. Avec ce ciel-là, un cocooning tendre et sympa dans la chaleur ronronnante de votre foyer n’aurait rien d’une absurdité. La période sera également faite pour avoir des conversations sérieuses et des réflexions constructives ensemble. C’est aussi comme ça qu’on avance sur des bases saines et plus solides.

2e décan : d’ici le 9 décembre, notre Capricorne du 2e décan pourrait bien se mettre en mode « croqueur d’émotions » (grâce à l’influence de l’intense Vénus en Scorpion). Des émotions en ébullition ou un regain de désirs à la pelle pour une période plutôt excitante. L’énergie déployée dans vos amours ferait bien tourner les événements en votre faveur. Vivez donc à fond la vie, aimez à fond l’envie, soyez passionné, mordu, investissez-vous à fond et brûlez de désir sinon rien !

3e décan : entre le 8 et 17 décembre, la passion pourra vous ôter toute envie d’arbitrer vos désirs par la raison, alors lâchez-vous ! Piment et sensations fortes sont compris dans l’ambiance de cette période précise alors ne lésinez pas sur l’addiction… amoureuse ! Misez sur un joli retournement de situation, des émotions défiant toute raison ou de divins frissons ! Si vous aviez une relation cachée,  ce sera peut-être le moment de l’officialiser.

Vie active

1er décan : après le 20 décembre, votre pragmatisme et votre rigueur feront foi. Vous saurez cerner les problèmes et situations complexes avec beaucoup de pertinence et vous évoluerez ainsi avec réalisme et fermeté. Vous vous sentirez peut-être un peu allergique à cette ambiance de fête et opterez beaucoup plus volontiers pour les petits comités. Il n’y aura aucune raison de vous forcer à voir du monde (surtout dans le contexte sanitaire de cette fin d’année).

2e décan : d’ici le 9 décembre, reprenez votre budget en main ! Si vos finances laissaient à désirer jusqu’ici, ce sera le moment de penser à vous remettre à flot. Cette Vénus en Scorpion devrait vous y aider. On pourrait également remarquer chez vous que vous ne manquerez pas de sang-froid. Et c’est un sacré atout en ces temps où le colérique Mars en Bélier continue à vous stresser. Par ailleurs, un projet vous donnera peut-être envie de vous investir vraiment. Après le 26, vous ferez preuve de beaucoup de maîtrise et vous parviendrez parfaitement à gérer les situations d’urgence. Ce sera l’effet « action cadrée » de cette Mercure en Capricorne.

3e décan : entre le 10 et le 17 décembre, la chance vous accompagnera, le ciel vous mettra en valeur et vous aurez la « gagne ». Vous serez donc bien chouchouté par des aspects puissants et rien ne devrait pouvoir vous échapper. Ne cherchez pas à être trop cartésien ! Laissez plutôt votre instinct vous guider : vous verrez bien qu’avec ces planètes-là comme alliées, il ne vous trompera pas. Mais après le 17, on sent que vous allez à nouveau devoir démontrer vos qualités de survie en « milieu hostile » (traduisez : savoir déminer les obstacles sans rien envenimer). Ca sentira parfois le souffre et dans ce climat un peu chargé, prenez garde à l’intensité de vos réactions !

null

Verseau

21 janvier – 20 février

Côté Cœur

1er décan : entre le 16 et le 25 décembre, notre Verseau du 1er décan pourra ouvrir son cœur… pour la plus grande joie de l’élu(e). L’audace serait payante (dans vos entreprises de séduction) et si vous avez quelqu’un en ligne de mire, faites-en sorte que ça démarre en fanfare ! Vous auriez raison d’être optimiste quant à la tournure de cette relation. Quand  Vénus en Sagittaire est dans l’atmosphère, il faut toujours y croire (sinon elle ne servirait à rien). Cette Vénus en Sagittaire vous poussera peut-être aussi à placer l’autre sur un joli piédestal et à l’idéaliser à volonté. Soyez sincère, généreux, amoureux : ce ciel-là ne vous le fera sûrement pas regretter !

2e décan : d’ici le 9 décembre, vous serez sans doute bien tourmenté par les potentielles divagations suscitées par le désaccord de Vénus en Scorpion. Vous ne serez pas d’humeur bien tendre et vous ruminerez peut-être une petite vengeance. Vénus en Scorpion peut facilement transformer une vexation en grosse obsession. Passez vite au-dessus de tout ça, retrouvez un peu de raison et maîtrisez toutes ces exaltations ! Mais après le 23 : besoin d’excitation, envie de raviver une flamme, de vous lancer dans l’aventure ou de vivre à fond l’émotion ? Provoquez donc ce déclic qui pourrait faire avancer le « schmilblick » dans vos amours ! Un regain de suspens pourrait marquer cette fin d’année : profitez de cette ligne droite de grâce amoureuse et ne loupez surtout pas le coche !

3e décan : entre le 8 et le 17 décembre, Vénus en Scorpion aura bien décidé de compliquer un peu vos amours. Quelques prises de tête sont donc prévues. Vous serez sur les montagnes russes du cœur et pourriez laisser quelques débordements vous déstabiliser… Ne tombez pas dans la jalousie futile, évitez les suspicions inutiles et les reproches un peu trop faciles ! Prenez du recul (au propre ou au figuré) et rejoignez vite des horizons plus sereins !

Vie active

1er décan : d’ici le 9 décembre, multiplicité des projets et centres d’intérêt. Avec Mercure en Sagittaire dans l’atmosphère, c’est différent, plus intéressant et toujours un peu dépaysant. Ca vous plaira sûrement de ne pas faire comme tout le monde ou de ne plus faire comme avant. Et si vous trouviez le moyen de vous émanciper d’une façon ou d’une autre, vous pourriez même « kiffer ». On adorera votre liberté de penser, vos idées un peu fofolles et votre force de persuasion quand vous serez motivé. On vous sentira toujours prêt à élever le débat et c’est plutôt sympa. Mais après le 20, votre côté insoumis pourrait vous valoir quelques déboires : censurez-le ! Ce sera d’ailleurs le meilleure réflexe à avoir en début d’année 2021 aussi.

2e décan : d’ici le 15 décembre, vous aurez des envies de mouvement, un gros besoin de changement, vous fuirez les situations qui stagnent et donneriez bien un coup de pied aux habitudes. C’est tellement bien quand ça donne envie, que tout est spontané, divertissant, excitant. On ne tourne surtout pas autour du pot et on y va franco : les planètes en Sagittaire et Mars en Bélier vous offriront une belle énergie qui ne doit pas servir à rien. Après le 23, vous n’aurez aucune envie d’être trop raisonnable. D’ailleurs, tout ce qui sera un peu plus fou (que d’habitude) vous plaira beaucoup : lâchez-vous !

3e décan : entre le 12 et le 22 décembre, ça s’accélèrera, ça remuera les sangs, ce ne sera jamais gnangnan et ce sera peut-être même « adrénaline assurée ». Cette période précise aura sans doute des allures de « super production » et il y aura un super pilote dans l’avion (vous !). De l’énergie à revendre, un défi à relever ou un projet d’envergure pour un Verseau soutenu par un ciel ultra motivant. Après le 22, votre énergie sera celle d’un coup de poing (traduisez que ça partira vite et que si c’est bien ciblé, ce sera très efficace). On vous prévoit donc encore (pour cette fin d’année) des coups de feu à répétition : passer à l’action, accélérer, prendre des décisions fortes.

null

Poissons

20 février – 21 mars

Côté Cœur

1er décan : entre le 16 et le 25 décembre, vous aurez peut-être un p’tit côté plus indépendant qui pourrait être pris pour un manque d’investissement (dans votre relation). A vous de nous dire si c’est du lard ou du cochon… Pourvu qu’il ou elle vous laisse la liberté de faire et dire ce que vous voulez sinon vous la prendrez (cette liberté…) ! Ce ne sera vraiment pas le moment de vous accrocher un boulet au pied.

2e décan : d’ici le 9 décembre et si vous décidez de vous consacrer à votre passion, vous aurez cent fois raison. Le romantisme est aussi une belle arme. Prenez donc vos désirs pour des réalités et soyez pour un temps ces idéalistes intrépides, prêts à tout pour concrétiser leurs vœux amoureux ! Vous pourriez vous sentir passionnément désiré et les satisfactions émotives seront d’actualité. Des émotions d’une telle intensité ne peuvent pas durer éternellement : il faudra donc simplement savoir en profiter. Mais après le 23, soyez plus stoïque devant le « merveilleux » pour lui préférer le raisonnable et misez davantage sur les valeurs sûres car c’est comme ça que l’amour dure ! La tendance sera à la duplicité (de l’un ou de l’autre…). On se trompe ou on trompe et gare aux déconvenues ! Si vous courez plusieurs lièvres à la fois, faites attention à ne pas vous faire prendre la main dans le sac. C’est le conseil le plus avisé que l’on pourra vous donner en cette fin d’année.

3e décan : entre le 8 et le 17 décembre, le ciel vous permettra toutes les audaces (amoureuses). Ecoutez votre cœur et n’en faites qu’à votre tête ! Vous l’adorerez, vous serez addict, vous vous engagerez à fond dans cette relation. C’est aussi ça l’intérêt de l’alliance « Vénus en Scorpion-Jupiter-Pluton » : l’amour plus fort, plus intense, plus excitant, plus profond…

Vie active

1er décan : d’ici le 9 décembre, vous ne saurez plus où donner de la tête et on craint le grand zapping permanent. Les Poissons s’éparpilleront, parleront un peu trop (vite), ne sauront jamais s’arrêter ou nous casseront un peu les pieds. De vilaines gaffes ou un petit côté moralisateur et vous voilà trop souvent en porte-à-faux : Mercure en Sagittaire ne vous donnera pas toujours la parole heureuse. Accordez donc aussi un peu de temps au rangement et à l’organisation. Mais après le 20, on vous verra enfin faire preuve d’un peu plus de pondération, de prudence et de raison. Ces planètes en Capricorne vont vous rendre beaucoup plus pragmatique et structuré que vous ne l’êtes habituellement. Ces fêtes de fin d’année vont sans doute vous réclamer un gros plus d’organisation. Et dans ce programme-là, on sent que vous allez être béton.

2e décan : d’ici le 16 décembre, un enthousiasme un peu factice pourrait de temps en temps vous égarer. Des erreurs de jugement pourront ainsi se glisser et vous nuire. Rien de bien grave mais si vous étiez trop crédule, quelqu’un pourrait en abuser. Les situations risquent de balancer entre le « pas clair » et le « pas très net ». On parlera de circonstances plutôt confuses et/ou de gens pas forcément fiables. Si vous vivez quelques incidents perturbateurs (que vous avez du mal à interpréter) dans vos échanges sociaux ou professionnels, cherchez toujours à comprendre le fin mot de l’histoire et ne soyez pas non plus trop idéaliste ! Mais après le 26, vous saurez beaucoup mieux vous structurer, faire preuve de sagacité, gérer les priorités et vos qualités de gestionnaire pourront également vous aider à protéger vos intérêts.

3e décan : entre le 10 et le 17 décembre, on pourrait n’entendre (et ne voir) que vous car l’association de Vénus, de Pluton et de Jupiter renforce sacrément le charisme. Vous risquez d’y gagner une cote d’amour XXL. Mais parallèlement et entre le 12 et le 23, on craint pour vous trop de précipitation ou de maladresses. Tendance pléthorique annoncée, excès en toute impunité : les Poissons se lâcheront et sortiront de leur cadre imposé. Le désaccord des planètes en Sagittaire donne facilement dans le « tout à outrances ». Si vous vouliez par exemple être discret, ce sera raté : avec ces planètes-là, on vous verra plutôt venir de loin avec vos gros sabots… Mais où sera donc passée votre légendaire subtilité ?