HOROSCOPE Février 2022 par Diane BOCCADOR

Pour vos prévisions personnalisées annuelles, cliquez ici

Bélier (21 mars – 20 avril)

Côté Cœur

1er décan : d’ici le 9 février, pas facile de vous faire sourire car vous trouverez souvent à y redire. Mars en Capricorne n’a pas son pareil pour rendre notre Bélier cassant ou intransigeant. Les conditions ne seront sans doute pas idéales pour extérioriser vos sentiments. Ce n’est peut-être pas une raison pour vous montrer constamment plus dur que vous ne l’êtes en réalité. Mais entre le 5 et le 15 février, vous serez sûrement fan de ses idées farfelues, vous apprécierez davantage sa conversation et vous aimerez bien rigoler avec votre chéri(e). La base de votre relation sera peut-être avant tout cérébrale et ce sera le petit plus de cette Mercure en Verseau. 2e décan : d’ici le 7 février, notre Bélier promènerait bien des petits airs de Caliméro. Cette période un peu triste dure depuis un peu trop longtemps et mettra sans doute votre petit cœur à rude épreuve. On pourrait dire que rien n’est « assez ». Soit vous n’en donnerez pas assez, soit vous n’en recevrez pas assez… L’insuffisance pourrait bien être le sentiment redondant de la période. On pense néanmoins que si vous ne vous sentez pas épanoui, il faudrait savoir dire « ça suffit ! ». D’ailleurs, entre le 9 et le 23 février, si quelqu’un vous a bien fait mariner, vous ne compterez plus vous laisser faire. De « amer » à « guerrier », il n’y a qu’un pas que Mars en Capricorne vous poussera peut-être à franchir. 3e décan : d’ici le 15 février, il va falloir penser à chasser le négatif de vos pensées. Avec cette conjonction Mercure-Pluton en Capricorne, ça ressasse, qu’est-ce que ça ressasse ! Après le 21 février, les remises en question risquent de faire leur grand retour. Mais ce ne sera pas en mode soft. Il y aura sans doute pas mal d’agressivité dans vos rapports amoureux. En cette fin de mois, évitez surtout de parler d’argent avec votre chéri(e) : c’est un sujet qui fâche particulièrement quand les planètes sont dans le signe matérialiste du Capricorne. N’allez pas chercher de problème de ce côté-là.

Vie active

1er décan : le passage de Mars en Capricorne a toujours des allures de « course d’obstacles » pour notre Bélier. Vous avez bien décidé d’avancer mais ça ne vous gênera pas du tout de jouer des coudes, d’en bousculer certains, de ne pas demander leur avis aux autres. Voilà un Bélier un peu rigide et parfois même arrogant. La période du 15 au 25 février sera en revanche idéale pour avoir une conception plus progressiste des choses et dénicher la nouvelle recette qui facilitera votre succès dans ce monde en constante évolution. Eh oui… vous en avez des talents et ce sera bien le moment de les valoriser ; oui… vous avez aussi un côté visionnaire et vous aurez intérêt à l’utiliser en toute indépendance (ça permet d’éviter les interférences). 2e décan : « l’autonomie n’a pas de prix ». C’est ce que vous pourriez penser assez souvent d’ici le 8 février, parce que le Soleil en Verseau a un penchant marqué pour la liberté d’être. Sentez-vous surtout libre comme l’air et changez même le planning prévu si cela vous chante : de toute façon, ça vous réussira. Mais entre le 9 et le 23 février, les planètes en Capricorne auront décidé de chahuter votre ciel, et l’agressivité pourra facilement vous faire sortir de vos gonds. Un conseil : cultivez la « zen attitude » et accrochez-vous à vos objectifs sans effectuer d’embardées ! Soyez aussi plus rigoureux que jamais, renforcez vos acquis et vos bases mais gardez-vous surtout d’être impatient car vous tomberiez sûrement sur un « hic » si vous alliez plus vite que la musique ! Certes, un Bélier n’aime généralement pas quand quelque chose lui résiste. Eh bien puisque c’est comme ça, il faudra persévérer au lieu de pester contre le monde entier. 3e décan : quand Mercure et Pluton en Capricorne vous regardent si longuement de travers, évitez de remettre sur le tapis les sujets qui fâchent, sinon le motif de discorde risque de s’éterniser, voire de s’envenimer. Ce sera jusqu’au 15 février. Après le 20 février, il ne vous sera pas facile de sortir votre épingle du jeu avec un ciel aussi controversé. Cette fin de mois risque d’être pénible à tarabiscotée parce que le désaccord sévère de ces planètes en Capricorne n’a pas bonne réputation et aura tendance à remettre bien des choses en question…

Taureau (20 avril – 21 mai) 

 Côté Cœur

1er décan : entre le 15 et le 23, soyez plus solidaire, attentif, adaptable et souvenez-vous que l’union fait bien la force (dans un couple aussi…) ! Ce n’est surtout pas en attisant la contradiction que votre ciel du moment vous donnera raison. A force d’être centré sur son nombril et ses petits problèmes, on en oublie quelquefois les besoins de l’autre. Mais après le 23 février, le Soleil (nouvellement en Poissons) devrait vous rappeler de faire davantage cas de ceux que vous aimez. 2e décan : d’ici le 23 février, auriez-vous prévu un déménagement ou un aménagement de votre habitat ? Si c’est le cas, vous serez totalement en accord avec cette Vénus en Capricorne, qui reprend sa course directe et s’offre au passage les rayons innovants d’Uranus. Vos codes amoureux sont en train de changer. Si vous attendiez cette décision qui vous permettra de passer un cap ensemble, elle ne va pas tarder. Quand ces planètes-là s’associent aussi opportunément, faire bouger les lignes ne peut qu’être excellent signe. Vous avez sans doute déjà compris que votre construction amoureuse sera dans une phase heureuse. 3e décan : après le 21 février, ce sera du sérieux, du solide ! Vous vous en doutiez sans doute déjà mais là, ça va se confirmer. Votre construction affective ne laissera pas à désirer et cette fin de mois devrait vous le prouver. Ces planètes en Capricorne ne sont jamais très glamours mais elles pèsent lourd : traduisez que vous devrez pouvoir compter sur la solidité de votre vie amoureuse pour avoir une vie plus heureuse.

Vie active

1er décan : d’ici le 9 février, il y aura sans doute pour vous un projet ambitieux dans l’air et il faudra le structurer de façon très pragmatique. Ne vous économisez pas et prenez bien la mesure des enjeux. Vous sentez sans doute que le moment est venu de progresser alors agissez avec beaucoup de constance et de fermeté : les engagements concrets seront d’actualité. Mais entre le 15 et le 23, si vous n’apprenez pas à mieux gérer les situations changeantes ou les nouvelles donnes, on vous considérera comme un « Taureau à œillères ». Suivre le mouvement n’est jamais vraiment évident quand les envies des autres ne sont pas les vôtres. Plutôt prendre le contrepied : ce n’est pas très convivial mais vous adapter vous paraît alors trop contraignant. Heureusement, après le 23, on dira que ce Soleil en Poissons devrait vous faire du bien : vous serez moins obnubilé par vos frustrations et plus facilement altruiste. Un petit courant de générosité ou le retour de la bienveillance ? 2e décan : d’ici le 8 février comme après le 23, notre Taureau sera nettement indomptable. Une volte-face par-ci, une réaction de révolte par-là. Ce sera l’effet du désaccord des planètes en Verseau avec Uranus en Taureau. Mais entre le 8 et le 23 février, vous aurez intérêt à oser bifurquer et à forcer la dose si ce n’est pas si évident que ça. L’association « Mars en Capricorne-Uranus en Taureau » vous le dira : le changement, c’est maintenant ! S’il y a une nouvelle logistique (même un peu lourde) à mettre en place pour accompagner vos désirs d’évolution, vous n’hésiterez pas à vous y attaquer courageusement. 3e décan : d’ici le 15 février, grâce à cette conjonction Mercure-Pluton, vous serez plutôt doué pour « diagnostiquer ». Percevoir les dessous d’une situation complexe ? Ce sera ok aussi. Après le 21 février, montrez donc que vous avez l’intention de prendre le dessus et que vous avez des ressources et de la persévérance pour quatre ! Un Taureau aussi accrocheur, c’est sacrément prometteur ! Prenez le pouvoir, ne lâchez rien : ces planètes-là vont vous permettre (d’ici le 8 mars) de faire un bond en avant et peut-être d’en avoir (au passage) pour votre argent. L’occasion de prospérer financièrement parlant ? C’est possible.

Gémeaux (21 mai – 21 juin) 

Côté Cœur

1er décan : toujours en train de chercher excuses ou échappatoires pour justifier votre vie amoureuse aléatoire ? En tout cas, en 1ère partie de mois, avec Jupiter en Poissons toujours dans l’atmosphère, il ne sera sans doute pas facile de savoir où vous en êtes vraiment. Mais entre le 15 et le 23 février : plus de fantaisie à la maison, ça se fête ! Ce qui est rassurant ou trop sécurisant ne sera surtout pas un bon plan pour notre Gémeaux du 1er décan. Tant mieux ! Eloignez-vous de votre zone de confort. Après le 23, évitez donc d’être naïf, de trop rêver ou de faire l’autruche ! 2e décan : d’ici le 9 février, il faudra penser à faire quelques entorses à vos habitudes car si la vie de couple ou à la maison était trop plan-plan, l’ennui pourrait devenir votre pire ennemi. Dixit le Soleil en Verseau. Mais à partir du 13 février, vous aurez parfois un peu plus de mal à maîtriser vos émotions. Si vous vous sentez particulièrement troublé ou si vous avez du mal à qualifier les sentiments qui vous envahissent tout à coup, ne vous étonnez pas trop ! On dit que l’espoir fait vivre mais quand Jupiter en Poissons vous regarde de travers, ne perdez pas trop de temps à miser sur ce qui a trop peu de chances d’arriver. 3e décan : entre 9 et le 19 février, il faudra avoir des idées car le quotidien est beaucoup plus divertissant quand on se creuse la tête pour le rendre un peu différent. A expérimenter… Et puis l’autonomie, c’est bien aussi. Ce sera en tout cas le message du Soleil en Verseau à notre Gémeaux. Sentez-vous plus libre d’exister pour vous ou à votre façon !

Vie active

1er décan : en 1ère partie de mois, vous aurez peut-être tendance à suivre le mouvement ou à être un peu trop influençable. En tout cas, vous allez vite comprendre que ce Jupiter en Poissons n’est pas un foudre de guerre pour un Gémeaux. Si vous avez l’impression de naviguer à vue, c’est peut-être que vos objectifs manqueront de clarté ou que vous ne saurez pas vraiment où vous voulez aller, ni comment y aller. Entre le 15 et le 25 février, ce sera le moment d’exploiter vos talents endormis pour évoluer plus sûrement dans la vie. Un vent de liberté soufflera sur cette période et tout créneau un peu « décalé » sera le bon choix. Envie de marquer les esprits ou de vous démarquer un peu, de dévoiler une autre facette de votre personnalité ? En tout cas, le retour de Mercure en Verseau vous aidera à faire passer vos idées (même les plus audacieuses). 2e décan : d’ici le 9 février, soyez surtout expérimentateur. Le Soleil en Verseau n’aime pas les habitudes alors faites les choses autrement, testez de nouvelles options et vous serez en accord avec votre ciel. Dans tout ce que vous entreprendrez en ce début de mois, recherchez surtout l’indépendance ! Moins vous aurez de comptes à rendre, plus vous multiplierez vos chances d’épanouissement. En 2e partie de mois de février et jusqu’à fin mars, notre 2e décan sera concerné par le désaccord de Jupiter en Poissons. Quand cette planète-là est dans l’atmosphère, tout est un peu plus confus : vos rapports avec certains comme vos objectifs de vie. Après le 23 février, pour vous sortir un peu du côté un peu trop « nonchalant » suggéré par ce Jupiter en Poissons, faites donc déjà pétiller vos neurones. Grâce à Mercure en Verseau, certaines de vos idées innovantes vous permettront sans doute d’envisager un avenir plus prometteur. 3e décan : entre le 9 et le 19 février, faire partie d’un groupe qui partage les mêmes intérêts que vous pourrait devenir votre kiff. Le Soleil en Verseau n’aurait rien contre une nouvelle dynamique collective dans votre vie.

Cancer (22 juin – 22 juillet)

Côté Cœur

1er décan : après le 18 février, ambiance douce, sereine. Avec le Soleil en Poissons dans l’atmosphère, l’autre vous écoutera, vous comprendra, sera simplement présent. Pas grand-chose d’extraordinaire mais tout de réconfortant. Le Soleil en Poissons promet généralement un climat de bienveillance et de confiance. On se parle vrai ou on n’a pas besoin de tout dire pour se sentir simplement proches. 2e décan : vous n’êtes pas débarrassé de l’austère Vénus en Capricorne. Alors d’ici le 21 février, ne comptez surtout pas vivre d’amour et d’eau fraîche. Il va d’abord falloir résoudre les problèmes en cours. Si jusqu’au 7 février, vos rapports seront surtout insatisfaisants, après le 7, ils pourraient même devenir cassants. Mars en Capricorne rajoutera son grain de sel et est très fort pour raviver les querelles. Quand l’ambiance est aussi frustrante, ça vous laisse forcément à cran. La défaite sera peut-être amère mais faut-il pour autant vous en prendre à l’autre à tout bout de champ ? Vous aurez sûrement vos raisons mais on pourrait quand même se demander pourquoi vous êtes aussi dur. 3e décan : après le 21 février, un problème datant du mois de décembre dernier pourrait revenir sérieusement d’actualité. Vous avez peut-être cru vous en sortir mais il faudra pourtant regarder les choses en face et faire face. Avec ces planètes en Capricorne, vous pourriez vous sentir piégé dans des amours insatisfaisantes et trop compliquées. Sinon il s’agira sans doute d’une situation de couple trop contraignante ou étouffante (toxique ?).

Vie active

1er décan : d’ici le 9 février, l’impassibilité devrait être votre choix. Conservez la tête froide devant toute tentative de déstabilisation. Votre humeur passera sans doute du chaud au froid de façon récurrente et le sang-froid sera donc la solution à tout éventuel désarroi. Mais malgré un contexte plutôt difficile et crispé, c’est bien grâce à un certain opportunisme, de bonnes intuitions ou un étonnant esprit d’à-propos que vous pourriez faire avancer les choses. Après le 18 février, soyez perméable, disponible et à l’écoute du sens du vent ! Développez votre facette sensible, intuitive, inspirée : c’est dans cette voie-là que le Soleil en Poissons vous entraînera. 2e décan : entre le 8 et le 22 février, vous aurez sans doute un petit côté féroce qui voudra donner l’impression que rien ne vous fait peur et que vous ne craignez personne. Effet « Mars en Capricorne » sur notre Cancer. Vous aurez sans doute la tête dans le guidon mais peut-être que si vous étiez plus concentré et plus discipliné, vous n’auriez pas besoin de maugréer à tout bout de champ. D’ailleurs, qu’on vous laisse un peu tranquille ! Apparemment, vous travaillerez mieux quand vous serez seul dans votre coin. Après le 22 février : et si on vous disait que la chance est maintenant avec vous ? Après cette période un peu crispante, Jupiter en Poissons et Uranus auront décidé que le changement serait pour vous extrêmement libérateur. Retenez donc que d’ici la fin mars, de très bonnes surprises vous attendent. Fuyez les situations qui stagnent et donnez un coup de pied aux habitudes : Jupiter et Uranus devraient alors vous aider à provoquer cette pichenette que vous attendez tant. 3e décan : d’ici le 15 février, ça va mouliner un peu trop souvent et longtemps dans votre tête. On n’oublie pas les sujets de mécontentement si facilement quand Mercure et Pluton se rejoignent en Capricorne. On pense que les problèmes en cours seront terriblement « prise de tête ». Une certaine pression devrait ensuite régir la fin de mois (après le 20 février) et le début du mois de mars. Travailler dur ne veut pas forcément dire « avoir la dent dure »… Si vous comprenez bien cette différence, vous échapperez peut-être aux complications associées à ce désaccord de Mars et de Pluton en Capricorne. Si vous trouvez que le ciel ne vous fait pas de cadeau, si certains événements vous font frôler la démotivation, ne baissez pas les bras pour autant ! Quand rien n’est facile, c’est qu’il faut sans doute reconsidérer certaines choses différemment.

Lion (22 juillet – 23 août) 

Côté Cœur

1er décan : entre le 15 et le 25 février, les contradictions risquent d’être un peu trop récurrentes dans votre duo. Il y aura sans doute un sujet sur lequel vous aurez du mal à trouver un terrain d’entente. Et puis même si ça vous amuse de changer d’avis comme de chemise, pas sûr que votre chéri(e) trouve cela particulièrement hilarant. Cette Mercure en Verseau vous rendra un peu trop facétieux. 2e décan : avez-vous déjà pensé à être plus cool avec votre chéri(e) ? Même si trop de planètes cabochardes vous regardent de travers (d’ici le 9 février comme après le 23), vous n’êtes pas obligé de dire « non » à tout, sinon votre duo risque d’y perdre quelques plumes. On pourra parler d’incompatibilités d’humeur à la hausse car si tout ce que l’un veut est insupportable pour l’autre, il va peut-être falloir commencer à vous demander ce que vous faites ensemble… A ces dates-là, au lieu d’avoir la tête dure, tentez de réfléchir et d’être plus tactique dans vos comportements amoureux. 3e décan : entre le 9 et le 19 février, faire des concessions ne sera pas votre fort (vous en conviendrez vite). L’idée serait peut-être de ne pas imposer à votre partenaire ce que vous ne voudriez pas qu’il vous impose… Et puis l’autre vous trouvera peut-être un peu trop dirigiste (Soleil en Verseau oblige…) : arrêtez de tout vouloir contrôler et laissez davantage parler votre cœur ! Vous désolidariser de votre chéri(e) risque également d’être votre péché mignon du moment. Pas facile d’échapper au petit côté « perso » de ce Soleil dans le signe bien indépendant du Verseau.

Vie active

1er décan : entre le 15 et le 25 février, comme Mercure reviendra en Verseau, il va vite falloir comprendre que « résister » n’est pas le bon comportement. Certains changements sont obligatoires : ne les rejetez pas d’emblée ! Il y a un protocole à suivre et on vous le rappellera à chaque fois que vous n’en ferez qu’à votre tête. Apprenez donc à mieux gérer les contraintes imposées et vous vous sentirez peut-être moins frustré ! 2e décan : d’ici le 9 février comme après le 23, pas facile d’éviter quelques galères. Vous pourriez au moins vous sentir oppressé parce que votre liberté d’action sera diminuée. On risque de vous bloquer, de vous censurer : pas moyen de faire évoluer tout ça. Vous aurez beau gronder, menacer, fulminer, rien ne bougera. Bref, si vous pensez que vos diverses revendications du moment peuvent faire mouche, vous vous mettez le doigt dans l’œil. Certains seront résolument « contre » et vous devriez vite le constater. Apparemment, vos opinions vont à l’encontre de celles des bien-pensants et on pourrait même vous coller l’étiquette de « dissident ». 3e décan : entre le 9 et le 19 février, ne vous étonnez pas trop si vous vous sentez particulièrement versatile, mais rappelez-vous quand même que le changement pour le changement n’est jamais une fin en soi. Et puis non… tout ce que l’on vous dira ou conseillera ne sera pas que du vent ! Et vous devriez faire un effort d’écoute de temps en temps plutôt que de penser qu’ils parlent à tort et à travers.

Vierge (23 août – 23 septembre) 

Côté Cœur

1er décan : votre devise de ce début de mois (jusqu’au 9 février) à la maison ? Il n’y a pas de problème, seulement des solutions ! Bref, votre esprit pragmatique prendra le dessus dans la bonne marche du foyer. Mais attention : à partir du 18 février, l’entrée du Soleil en Poissons sera pour vous un activateur de confusion. Les petits mensonges pourraient bien fleurir ou bien vous aurez plus de mal à faire front aux problèmes. Vous sentirez peut-être qu’il se trame quelque chose dans votre dos mais vous n’aurez pas suffisamment de certitudes pour mettre les pieds dans le plat. Mood « couci-couça » pour Vierge dans l’embarras. 2e décan : d’ici le 23 février, ce sera sans doute le moment de prendre quelques minuscules risques, de déranger un peu votre petite vie. Vos perspectives d’avenir en dépendront et si vous avez hésité jusque-là, dites-vous « go ! ». Il suffit parfois d’un petit changement dans le cadre de vie pour retrouver l’apaisement ou ce besoin de sécurité dont vous avez besoin. Quand cette période fortement évolutive touchera à sa fin, vous aurez donc sûrement trouvé le cadre fiable, idéal pour laisser vos amours prospérer. 3e décan : après le 21 février, ayez des ambitions (pour vos amours aussi) ! Si vos valeurs communes sont sérieuses et que cette personne-là est solide, vous pourrez aller loin ensemble. Ce ciel-là n’est pas léger mais il peut vous engager dans une voie responsable et stable.

Vie active

1er décan : d’ici le 9 février, Mars en Capricorne vous aidera à maîtriser au mieux les aléas de votre vie matérielle. Même si vous savez très bien ce que vous désirez et où vous voulez en venir, cette façon d’agir en sous-marin (cf Jupiter en Poissons) est un peu opaque. Avez-vous forcément besoin de faire toutes ces cachotteries ? Ce ciel-là vous réclamera beaucoup de détermination parce qu’un cap important (peut-être même déterminant) s’impose. Si vous évitiez de biaiser tous les quatre matins, ce serait encore mieux. Mais après le 18 février, le Soleil en Poissons ne sera pas votre came (il est trop brouillon…). N’hésitez surtout pas à faire des mises au point et à « recadrer tout ça » si ça ne vous convient pas. 2e décan : vous avez sans doute pris le temps de planifier ce cap important et entre le 8 et le 23 février, il s’agira de tout faire pour ne plus dévier de la trajectoire que vous vous êtes fixée. Vous croirez davantage en votre potentiel et quand vous vous lancerez, c’est que vous saurez que vous pouvez aller jusqu’au bout. Ceux qui en doutent vont être étonnés par votre persévérance. Vous aurez une vision très constructive du moyen terme et n’aurez surtout pas l’intention de « laisser venir ». Mais après le 23, si vous avez l’impression de ne pas comprendre ce qu’il se passe autour de vous, c’est sûrement que vous n’aurez pas envie de creuser le sujet. Ça s’appelle « faire l’autruche » et c’est fréquent quand Jupiter navigue en Poissons. 3e décan : d’ici le 15 février, s’il s’agit de déceler la faille chez un adversaire ou un contradicteur, vous serez particulièrement doué. Il faudra faire votre force de leurs faiblesses : cette conjonction Mercure-Pluton vous y aidera. Vous n’aurez pas seulement des convictions : vous aurez des certitudes. Aucun doute n’est possible quand ces planètes en Capricorne vous soutiennent. Servez-vous en à bon escient, surtout s’il faut parler d’argent. Après le 20 février : rien ne décourage une Vierge quand elle est boostée par Mars et Pluton en Capricorne. Vous saurez donc (jusqu’au 7 mars) vous montrer aussi infatigable qu’un moteur diesel… Sachez que l’influence de ces courageuses planètes en Capricorne ne cherchera qu’à vous faire gagner en respectabilité. Grimpez les échelons, respectez vos engagements et profitez (aussi) de ces planètes-là pour aller dans le sens de vos intérêts matériels.

 Balance (23 septembre – 23 octobre)

 Côté Cœur

1er décan : entre le 15 et le 25 février, vous serez sans doute tout simplement « tendance », vous fréquenterez les endroits branchés ou vous aurez des amis dans le coup… C’est en tout cas le mood suscité par cette Mercure en Verseau bien « trendy ». Quand Mercure est en Verseau, le mieux est également de ne rien prévoir trop à l’avance car ce qui ne sera pas planifié risque surtout de vous enchanter. Bref, improvisez sans risque de déconvenue ! 2e décan : d’ici le 7 février, vous allez sans doute constater que vous n’avez pas envie d’en faire plus que ça pour lui faire plaisir. L’amour ne devrait pas demander autant d’efforts. Vous pourriez également penser « tout ça pour ça ! ». Vous croirez sans doute avoir fait ce qu’il fallait mais il n’y aura pas de résultats derrière… De toute façon, on vous conseille de tracer votre chemin sans trop attendre de l’autre car cette Vénus en Capricorne est tout sauf gratifiante. Si vous avez des comptes à régler, on sent d’ailleurs qu’entre le 8 et le 23 février, vous n’allez plus vous gêner. Jusque-là, vous aurez peut-être surtout subi mais la moutarde va finir par vous monter au nez. 3e décan : après le 21 février, il fallait bien que ce sujet touchy revienne sur le tapis et on pense que cette fin de mois va être délicate. Le « ça passe ou ça casse » pourrait bien devenir une vraie menace pour notre Balance du 3e décan. Voilà une période à potentiel de fortes remises en question. Il y a des situations de votre vie qui arrivent à saturation et ces austères planètes en Capricorne risquent d’en accentuer le poids.

Vie active

1er décan : d’ici le 9 février, vous trouverez peut-être que les gens sont laxistes ou ne font les choses qu’à moitié et avec ce Mars en Capricorne dans l’atmosphère, vous pourriez même prendre un malin plaisir à les recadrer. Quand il y a tant de problèmes pratiques à régler et tant d’efforts continus à fournir, notre Balance n’est jamais aux premières loges et préfèrerait qu’on l’oublie un peu… Mais entre le 15 et le 25 février, ce sera le moment de montrer que vous pouvez être un autre (un peu plus extravagant, un chouya plus moderne dans votre conception des choses). Prouvez aussi que vous pouvez vous débrouiller seul (que vous n’êtes pas si dépendant que ça) ! 2e décan : notre Balance n’est pas forcément indépendante de nature, mais quand le Soleil est en Verseau (d’ici le 8 février), sa version « autonome » peut se faire particulièrement sentir. Entre le 8 et le 23, vous aurez bien décidé de « tracer » mais vous manquerez parfois de tolérance avec les autres. Trop exigeant ou méfiant, vous pourriez même les regarder de haut ou les défier ostensiblement. Ne laissez pas le pessimisme vous envahir quand « vous n’y arriverez pas ». Laissez-vous le temps de comprendre comment ça se passe et d’acquérir ainsi une meilleure maîtrise de vos projets. 3e décan : d’ici le 15 février, on essaye de vous manipuler ou quoi ? En tout cas, vous allez sans doute trouver que certains sont un peu trop insistants pour tenter de vous convaincre. Face à toute situation compliquée, prenez le parti… de ne pas prendre parti ! Ça vous évitera quelques déboires. Gardez votre indépendance de pensée et désolidarisez-vous s’il le faut ! Après le 20 février, l’ambiance risque de devenir plutôt agressive ou contraignante. Ce désaccord de Mars et de Pluton en Capricorne est contrariant, énervant ou déstabilisant. Voici donc un temps de petites secousses annoncées. Si vous n’avez pas été assez prévoyant auparavant, vous allez peut-être (d’ici le 8 mars) en payer les pots cassés, devoir remettre vraiment en question vos positions, réorganiser vos priorités et redresser la barre. Mais si vous décidiez de mettre le feu aux poudres, il faudra aussi savoir gérer les conséquences…

Scorpion (23 octobre – 22 novembre) 

 Côté Cœur

1er décan : entre le 15 et le 23 février, à cause du retour de Mercure en Verseau, votre duo pourrait tomber plus d’une fois dans le « d’accord-pas d’accord ». Bref, vous n’aurez sûrement pas bien souvent la même opinion que l’autre. Mais après le 23, on dira qu’avec l’arrivée du Soleil en Poissons, vous pourriez faire quelques efforts de compréhension et même vous montrer plus adaptable. Un vent d’apaisement, un souffle d’empathie… 2e décan : d’ici le 23 février, avoir un comportement responsable sera toujours le mood, côté cœur. C’est à ce prix que vous gagnerez cette stabilité sentimentale qui semble être importante, à vos yeux. Cet aspect-là est aussi instructif que constructif, intéressant que passionnant. Il se passera sans doute quelque chose d’important et vous ne sortirez pas bredouille de cette phase sentimentale-là. Vos décisions du moment concerneront sans doute également la famille. Eh oui… quand les planètes sont en Capricorne, les responsabilités familiales sont parfois au cœur de tout. 3e décan : après le 21 février, pas moyen de douter ni de vous, ni de lui ! Cette histoire-là, c’est du béton et en cette fin de mois, le ciel vous le confirmera plus d’une fois. Quand les planètes sont en Capricorne, on ne s’aime pas forcément à la folie mais on fait tout pour s’aimer pour la vie. Traduisez que la solidité, la fiabilité et la longévité deviennent des priorités. L’aspect financier des choses est parfois primordial quand les planètes en Capricorne font le siège du ciel. Vous pourriez donc envisager un investissement en commun ou demander un financement.

Vie active

1er décan : d’ici le 9 février, grâce à l’influence de Mars dans le signe très maîtrisé du Capricorne, vous tirerez intelligemment parti des obstacles rencontrés. Notre Scorpion du 1er décan aura décidé d’assurer sur la longueur et de viser à tout prix des résultats. Persévérance et suite dans les idées pourront même devenir vos premières qualités. Mais entre le 15 et le 23, penser que vous n’êtes pas facilement influençable sera un doux euphémisme… Ce serait plus juste de dire que vous serez totalement focalisé sur vos opinions. On parlera peut-être également d’une bonne dose d’instabilité : indécision, néant de suivi d’idées. Ne zappez pas tout le temps : une chose à la fois serait la meilleure voie. Après le 23 février, sentez, ressentez, créez et laissez l’intuition vous guider sur des voies qui vous tiennent à cœur. 2e décan : d’ici le 9 février comme après le 23, pensez à baisser pavillon de temps en temps car vous serez trop souvent de mauvaise composition. S’il faut changer la donne, ce serait mieux de le faire de votre plein gré. Parce que si vous résistez trop longtemps, sachez qu’on pourrait bien vous imposer ces nouveautés. Mais entre le 8 et le 23, on vous sentira nettement réaliste et tenace. Ce très persévérant et pragmatique Mars en Capricorne vous prêtera main-forte et pourrait même vous accorder une toute nouvelle crédibilité. Heureuse période pour vous attaquer à un projet corsé et le gérer jusqu’au bout. Vous serez sans doute très performant dans ce domaine-là et vous saurez très vite que votre travail sera rentabilisé. 3e décan : ce n’est surtout pas durant cette 1ère quinzaine de février que la vérité ou le sens caché des choses pourra vous échapper. Vous serez bien trop perspicace pour ça. Dixit la conjonction Mercure-Pluton en Capricorne. Vous pourriez également être habilement calculateur (manipulateur ?) et vous aurez des arguments particulièrement convaincants pour parvenir à vos fins financières. Après le 20 février, on parlera d’une volonté implacable et d’une persévérance formidable pour un Scorpion qui pourrait bien devenir redoutable. Personne ne vous fera dévier de votre trajectoire et c’est parfois comme ça que l’on devient plus performant. Votre puissance de travail et votre bel investissement dans votre boulot devra obligatoirement rendre ses fruits (d’ici le 7 mars).

Sagittaire (22 novembre – 22 décembre) 

Côté Cœur

1er décan : vous vous accrochez peut-être à de fausses raisons ou à de douces illusions. Attention : la crédulité n’est pas de bon augure quand Jupiter en Poissons vous regarde de travers (jusqu’au 21 février). Gare aux méprises, sur vous-même comme sur l’autre ! Si vous saviez vraiment ce que vous vouliez, ce serait peut-être moins compliqué. Essayez de prendre un peu de recul et de faire un point sur vos désirs. Après le 23 février, le Soleil fera à son tour son entrée en Poissons et ce n’est jamais la panacée pour notre Sagittaire, qui va encore avoir un peu de mal à rationaliser les événements sentimentaux de cette fin de mois.  2e décan : « se perdre dans ses émotions » est une expression que vous allez sans doute expérimenter bien souvent entre le 13 février et la fin mars. Comment rester objectif quand Jupiter en Poissons s’amuse à flouter vos repères amoureux ? Vous nous direz… Un conseil à retenir : restez bien connecté avec la réalité sinon on risque de vous embobiner en jouant un peu trop sur votre corde sensible ! 3e décan : entre le 9 et le 19 février, ce Soleil en Verseau vous donnerait bien un petit côté « électron libre ». Alors si vous avez envie de faire des choses de votre côté, ne vous privez surtout pas : vous aurez au moins l’accord planétaire !

Vie active

1er décan : n’êtes-vous pas en train d’emprunter des chemins détournés pour ne pas avoir à faire front à certains problèmes ? Tout cela peut manquer de franchise et d’ici le 14 février, vous ne serez en tout cas pas bien facile à cerner. Entre le 15 et le 23 février, utilisez votre bagout : c’est dans les contacts, les échanges et les réunions que vous épanouirez votre tempérament. Une argumentation particulièrement habile pourrait même faire tout à coup tourner une négociation en votre faveur. Les nouvelles rencontres risquent également d’être le bonus de la période. Il y aura forcément des échanges porteurs ou intéressants et de nouvelles idées à capter. Ayez les neurones au taquet ! Après le 23, ça pourra aller du manque de franchise à la démotivation ou de l’hésitation à l’anxiété. Ce sera l’effet « Soleil en Poissons ». On vous conseillera d’être un peu plus terre-à-terre, de rationaliser davantage, de ne pas vous perdre dans de doux errements et de communiquer plus clairement. 2e décan : d’ici le 10 février, on pense que les conventions ne seront pas votre tasse de thé. Le Soleil en Verseau n’est surtout pas fan d’habitudes non plus. Modifiez donc votre planning, vos horaires et vous aurez tout gagné ! Vous serez également dans une période de libre expression de la facette la plus décalée de votre personnalité. Et si ça vous permet de vous offrir de nouvelles perspectives d’avenir, tant mieux ! Entre le 13 et le 23, vous aurez peut-être tendance à vous laisser porter. Il va falloir vous efforcer de faire preuve d’un peu plus de discernement et de donner un cadre à vos actions. L’important ? Rester cartésien pour garder la maîtrise des événements. Après le 23 février, même si le mood n’est toujours pas folichon et que vous vous sentez en panne de motivation (Jupiter en Poissons oblige…), rien ne vous empêchera d’avoir de bonnes idées pour plus tard. C’est de ce côté-là que vous pourriez nous épater. 3e décan : entre le 9 et le 19 février, vous vous sentirez sans doute plus libre d’agir de façon indépendante, vous aurez envie de transformer un peu ce qui vous semble dépassé. Ce sera l’effet « Soleil en Verseau » et ce côté visionnaire sera un bel atout. Ce sera également le moment de multiplier vos liens sociaux : plus vous serez « connecté », mieux vous vous sentirez. Le Soleil en Verseau adore rappeler à notre Sagittaire l’intérêt de n’être pas seul sur terre.

Capricorne (22 décembre – 21 janvier)

Côté Cœur

1er décan : la fin du mois, après le 18 février, sera sans doute une période plus fertile en jolies émotions pour un Capricorne du 1er décan plus sensible, plus à l’écoute de l’autre. Même si la pudeur reste de mise, partager davantage avec votre chéri(e) pourra même vous libérer un peu.  Se laisser tendrement aller dans des bras amoureux et épouser le bonheur d’être aimé : pas de quoi faire de vagues mais la simplicité et la tendresse n’ont jamais tué le sentiment (que l’on sache…).  2e décan : d’ici le 23 février, on parlera surtout « d’amélioration ». Tout changement sera bien vécu car il sera synonyme d’évolution. Alors si vous n’avez plus envie de stagner, sachez que vous allez dans la bonne direction. Ne vous étonnez surtout de rien : les aménagements en cours dans votre vie amoureuse vous feront (à terme) le plus grand bien. Toutes les décisions constructives du moment seront bonnes à prendre. Et même si pour cela il faut modifier un peu votre petit confort, sachez que la suite ne vous donnera pas tort ! 3e décan : la fin du mois, après le 21 février, sera du lourd pour vos amours. Tout engagement sera à prendre au sérieux mais chaque problème aussi. La phase sera importante et si vous savez vous montrer à la hauteur, votre petit cœur en sortira vainqueur. Les efforts seront compris dans cette ambiance planétaire : traduisez que même si un sujet vous préoccupe particulièrement, il faudra vous y attaquer courageusement et prudemment.

Vie active

1er décan : d’ici le 9 février, ne lésinez pas sur les efforts à fournir ! Avec Mars en Capricorne à vos côtés, il n’y aura rien que du concret, du solide et du durable en perspective. Misez beaucoup sur l’avenir et jouez à fond de votre bonne réputation ! Il est temps de valoriser votre expérience et de finaliser la mise en place de projets ambitieux. Après le 18 février, la douceur de vivre sera sûrement l’un des bienfaits de ce bienveillant Soleil en Poissons. Soyez zen, optez pour un rythme cool : ça vous conviendra et ce sera très bien comme ça. 2e décan : entre le 8 et le 23 février, n’hésitez pas à envisager un tournant, même s’il est ambitieux ! Il faudra vraiment faire bouger les choses car vos désirs d’évolution sont arrivés à maturation. Abordez ce changement, qui n’est sans doute pas facile mais qui a tout l’air d’être important. Expérimenter tout ce qui peut vous aider à avancer : ce sera sans doute votre choix car l’association très pragmatique de Mars en Capricorne et d’Uranus en Taureau vous interdira surtout de stagner. Après le 23 février, la vie devrait être très clémente pour vous. Après avoir fourni pas mal d’efforts, vous pourrez sans doute savourer le meilleur. Cette ambiance planétaire-là devrait durer jusqu’à fin mars. 3e décan : d’ici le 15 février, si vous devez vous défendre contre certains inopportuns, choisissez à la fois bien vos mots et vos arguments. Comme le problème ou la mésentente en cours va durer quelques temps, soyez toujours ferme et précis. Cette conjonction Mercure-Pluton en Capricorne peut aussi vous rendre plutôt redoutable s’il s’agit de parler d’argent. Une petite requête auprès de votre banquier et vous en aurez bien profité ! Après le 20 février, relevez vos manches, ne ménagez pas votre monture : « on n’a rien sans rien » et c’est bien ce que vous suggère le ciel de cette fin de mois. Vous mettre vraiment au boulot, viser plus haut, vous montrer ultra responsable et au moins aussi tenace : c’est ce que vous soufflera ce duo de planètes en Capricorne plutôt musclées…

Verseau (21 janvier – 20 février) 

Côté Cœur

1er décan : entre le 15 et le 25 février, toute idée sympa sera du goût de cette Mercure qui reviendra dans votre signe. Improvisez, créez la surprise (ou l’événement), ne faites rien comme d’habitude et l’entente sera un peu plus folle ! 2e décan : d’ici le 9 février comme après le 23, si vous insistez un peu trop sur l’esprit de contradiction, on pense que vous ne ferez pas long feu ensemble. Tout ça pour dire que trouver un compromis n’est sûrement pas la fin du monde… Si quelque chose vous déplaît vraiment, évitez de surenchérir ! Comme le désaccord du Soleil puis de Mercure et Saturne en Verseau avec Uranus peut se finir en blocage de la communication, essayez de ne pas en arriver là. 3e décan : entre le 9 et le 19 février, même si vous êtes en couple, ce Soleil dans votre signe vous rappellera que l’indépendance est parfois une chance. Vous n’êtes pas obligés d’être collés l’un à l’autre pour être bien dans vos baskets. Votre légendaire sens de l’amitié pourrait également être en pleine croissance. Si ça ne gêne pas votre chéri(e) que votre team prenne tout à coup autant de place ou d’importance, ça pourrait être le pied.

Vie active

1er décan : entre le 15 et le 25 février, vous auriez intérêt à penser à de nouveaux outils de travail, à changer d’ordinateur (pour pouvoir être plus performant), à dénicher des applis qui puissent vous être utiles d’une façon ou d’une autre… Vos idées les plus rigolotes seront également les bienvenues pour aller dans le sens de ce vent de liberté et d’originalité qui soufflera à nouveau sur la période. 2e décan : d’ici le 9 février comme après le 23, votre profil nettement insoumis pourrait provoquer l’antipathie. Vous serez sans doute l’insubordonné de service, le récalcitrant qui ne sait pas rester à sa place, l’indocile qui ne veut plus filer droit. Il va pourtant falloir vous mettre dans la tête que vous aurez fort à faire côté force d’opposition en face de vous. Même si vous pensez que votre vision des choses est forcément la bonne, vous allez constater que d’autres ne la cautionnent pas. On vous prévient tout de suite que ce côté indomptable ne vous fera rien gagner. La seule façon de contourner les difficultés serait de mettre en veilleuse votre facette rebelle, de voir les choses autrement ou de trouver une autre voie. 3e décan : entre le 9 et le 19 février, votre ciel vous donnera sans doute des envies d’autre chose ou d’ailleurs. Vous rêverez peut-être de prendre un peu d’air, de réviser vos habitudes ou de vivre de façon un peu plus fantaisiste… Elle devrait être plutôt sympa la période anniversaire de notre Verseau du 3e décan. Si vous avez quelques envies un peu farfelues ou si le non-conventionnel vous donne des ailes, ne vous étonnez pas trop et ne vous frustrez pas non plus ! 

Poissons (20 février – 21 mars) 

Côté Cœur

1er décan : après le 18 février, on dira qu’avec l’entrée du Soleil en Poissons, vos émotions les plus secrètes pourront éclore doucement (mais sûrement). Et même si vous les gardez pour vous, ça pourra vous faire un bien fou. Avec ce Soleil dans votre signe, vous devriez également être davantage dans la communion et le partage. Notre Poissons sera dans son élément et c’est important pour son épanouissement affectif. 2e décan : d’ici le 23 février, vous aurez les moyens de faire bouger votre situation amoureuse. Si on rajoute que l’autre semble prêt pour cela également, vous voyez ce qu’il vous reste à faire ? En tout cas, ne stagnez plus ! S’il vous manquait quelque chose pour être épanoui, ces planètes-là devraient vous aider à trouver le déclic. Ça passera sans doute par un changement mais ça risque d’être probant. 3e décan : après le 21 février, cette phase amoureuse-là sera déterminante pour votre avenir. Il faudra vraiment savoir où vous allez car après cela, vous ne pourrez plus reculer. L’engagement sera sans doute le mot le plus important de cette fin de mois. L’aspect matériel de la vie à deux sera sans doute également prédominant. Ces planètes en Capricorne ne sont pas foncièrement romantiques mais elles visent le solide et le concret.

Vie active

1er décan : d’ici le 9 février, vous aurez du pain sur la planche. Prenez votre courage à deux mains et assumez pleinement vos responsabilités car les jolies contreparties ne tarderont pas à arriver ! C’est bien le moment de mettre en avant vos ambitions : le travail paiera à coup sûr. Vous serez sur la voie de réalisations et les astres vous accorderont sérieux et volonté de fer. Après le 18 février, vous aurez surtout envie de vous occuper des autres, de relancer ceux que vous aviez négligés et de rendre service si l’occasion se présentait. Ce sera le côté « altruiste » activé par le Soleil dans votre signe. 2e décan : si vous aviez vraiment envie de changer quelque chose dans votre vie, c’est bien entre le 8 et le 23 février qu’il faudra passer à la vitesse supérieure. Ce ciel régi par Mars et Uranus vous le criera. Vous pourrez vous construire une réputation de « femme ou homme de terrain expérimenté(e) » et vous aurez aussi une intuition très claire de ce que vous voulez faire de vous : bravo ! En fin de mois, un très joli virage sera engagé et vous pourrez constater qu’il peut faire votre bonheur. Quand Jupiter en Poissons s’allie à Uranus, le « autrement » a souvent un effet « enchantement ». 3e décan : d’ici le 15 février, vous aurez de sacrés atouts planétaires pour trouver des réponses à tout genre de problème. Ça ne sera pas facile de vous contredire car vos arguments ne manqueront jamais de fondement. Si vous avez un travail de recherches à effectuer, ce ciel-là vous aidera peaufiner votre dossier, à ne rien oublier. Avec ces planètes-là, une chose est sûre : vous aurez bien fait le tour de la question. Après le 20 février, filez droit, assumez et bossez ! Voilà un Poissons plus endurant et plus confiant. Il faudra en vouloir beaucoup et aller jusqu’au bout, être ambitieux pour deux et avoir envie de gagner beaucoup de sous.