HOROSCOPE juillet 2020 par Diane BOCCADOR

Pour vos prévisions personnalisées annuelles, cliquez ici

null

Bélier

21 mars – 20 avril

Côté Cœur

1er décan : jusqu’au 15 juillet, quelques sympathiques émotions feront à coup sûr le bonheur des plus passionnés de nos Bélier, qui n’auront qu’à humer l’air du temps pour se sentir prêts à vibrer sur le champ. Vos envies relèveront parfois du défi et vos désirs sont déjà de petits délires. Vous jouerez sans doute avec le feu et pourriez vivre un mélange d’excitation et de tensions.

2e décan : du 12 au 29 juillet, votre bonne humeur sera contagieuse, votre séduction tournera à fond. Avec cette aura-là, le plaisir sera au rendez-vous et vous ne risquez pas de rater votre cible… Vous aurez des envies, des désirs, un sursaut d’ardeur ou donneriez bien dans le palpitant du cœur (si l’objet de vos désirs est à la hauteur). Ce sera étonnant, grisant et même potentiellement excitant. Vénus en Gémeaux roucoulera avec Mars et mettra ainsi le feu aux sentiments de notre Bélier. Ne lésinez sur aucun moyen d’assouvir vos tendres faims !

3e décan : entre le 12 et le 23 juillet, arrêtez de vous poser autant de questions ou de compliquer les choses à force de suspicion ou de drôles d’interprétations des faits ! Ne soyez pas non plus de mauvaise foi. Si vous vous sentez insatisfait, contrarié ou bloqué, ne fixez pas sur ce qui ne va pas et changez-vous vite les idées (juste le temps que ces drôles d’impressions finissent par passer…) ! Heureusement et après le 26 juillet, vous pourriez en faire craquer plus d’un(e) et vous ne risquez plus de vous prendre la tête avec ces vibrations joueuses et divertissantes. Cette ludique Vénus en Gémeaux fera souffler un courant d’air frais sur vos amours.

Vie active

1er décan : jusqu’au 19 juillet, vous serez la tornade blanche du moment. Vous prendrez (sans doute) beaucoup de place, voudrez toujours avoir le dernier mot et serez partout à la fois. Du palpitant ? De l’excitant ? Vous l’avez deviné : vous ne risquez pas de vous ennuyer. Vous n’irez sûrement pas de main morte pour aller de l’avant. Ca passera ou ça agacera mais vous ne manquerez pas d’audace… Dans ce tourbillon de vibrations dynamiques, évitez quand même de trop bousculer les gens (même si vous aurez parfois raison de prendre les fainéants de vitesse). Après le 22 : la vie devient toujours plus excitante quand le Soleil est dans le signe flamboyant du Lion. Ca sentira vraiment les vacances… Rencontres excitantes, joyeuse compagnie et/ou fête improvisée (dont vous serez forcément l’invité d’honneur). Dès qu’il y aura des gens autour de vous, vous ferez facilement sensation.

2e décan : entre le 15 et le 23 juillet, les astres sauront vous dynamiser pour une période au rythme rapide, durant laquelle vous irez droit au but (et pas de quartier…). Laissez loin derrière les cadences habituelles ! Mais entre le 23 et le 31, vous pourriez devenir totalement allergique au « vivre ensemble » ainsi qu’aux contraintes des vacances en famille, aux bavardages inutiles et aux embrouilles régulières.

3e décan : entre le 12 et le 23 juillet, l’humeur sera plutôt morose et vous aimeriez bien qu’on vous laisse tranquille, parce que le moindre problème vous mettra de très mauvaise humeur. A bon entendeur, salut !

null

Taureau

20 avril – 21 mai

Côté Cœur

1er décan : jusqu’au 24 juillet, parlez tout à fait sincèrement ! On vous entendra. N’hésitez pas à faire des confidences : on vous écoutera et on ne vous trahira pas ! Tel est le climat généré par Mercure en Cancer. Une complicité amicale qui tourne au mode sentimental, un cadeau de quelqu’un qui vous prendra joliment au dépourvu, une initiative audacieuse qui aura une fin heureuse… C’est aussi dans l’air (surtout entre le 12 et le 24) et ça ne pourra que vous plaire. Mais après le 24, gare aux réactions disproportionnées ! Vous aurez tendance à faire tout un plat d’un tout petit n’importe quoi. Voilà un Taureau un peu théâtral, parce le Soleil en Lion regardera Uranus de travers…

2e décan : d’ici le 13 juillet, un moral au beau fixe pourrait bien vous donner des ailes. L’optimisme est un bel atout pour trouver l’envie d’aimer. Après le 22 juillet, il y aura beaucoup de gentillesse dans l’air du temps et ce bel état d’esprit pourrait même faire pencher la balance du bon côté. Continuez dans la douceur : vous y trouverez sûrement votre bonheur ! Si on doit vraiment parler d’amour, on dira que vous serez plutôt dans une phase « conversation amoureuse ». Dialoguer, se comprendre, bien s’entendre…

3e décan : entre le 12 et le 23 juillet, vous rechercherez les petits bonheurs tranquilles. Se donner de l’affection, ne pas se poser de question, se sentir aimé de l’autre et ne pas trop s’en faire. Vous sentirez bien, vous ressentirez bien et vous pourriez même créer une ambiance idéale pour vivre ultra sensiblement le meilleur de vos sentiments.

Vie active

1er décan : d’ici le 13 juillet, une communication très douce, des contacts qui feront souvent appel à votre émotionnel, des échanges plus affectifs avec les gens… Votre belle capacité d’écoute vous permettra d’interpréter finement ce que l’on vous dira et d’approfondir vos réflexions à bon escient. Ce sera la tendance (car Mercure en Cancer ne vous quittera pas). Si vous travaillez, le mode « free-lance » ou le télétravail seront peut-être vos chances du moment. Soyez créatif autant qu’astucieux et vous aurez profité intelligemment des rayons de Mercure et d’Uranus associés ! Entre le 13 et le 24, vous auriez raison d’avoir l’esprit curieux. Attrapez les idées au vol, prévoyez un petit déplacement, rejoignez des gens un peu différents ! Une échappée belle conviendrait parfaitement à cette période où dépaysement et grand air peuvent s’allier pour vous réconforter. En résumé, offrez-vous vite quelques moments volés ! Après le 24, on ne va pas se mentir : il sera interdit de vous interdire et votre façon de voir les choses sera non négociable. Qui ne le comprendra pas se verra remettre vertement en place.

2e décan : il y a des jours comme ça où l’on se sent simplement heureux (d’ici le 13 juillet). C’est le sentiment idéal que peuvent vous apporter les sympathiques rayons du Soleil et de Neptune bien associés : souriez donc à la vie et vous aurez tout compris ! Après le 22, vous gérerez remarquablement bien vos rapports avec les membres de votre famille et pourriez même avoir le rôle de pilier ou d’arbitre au sein de votre clan. Vous rapprocher tout simplement de ceux que vous aimez sera un bon plan. C’est Mercure en Cancer qui devrait vous faire cet effet-là. Si vous travaillez, comptez sur une intuition XXL et servez-vous-en pour mieux comprendre vos enjeux professionnels !

3e décan : entre le 12 et le 23 juillet, la tendance sera « protectrice ». Vous aurez envie de défendre et soutenir qui vous aimez et c’est toujours comme ça quand le Soleil se balade dans le signe très conservateur du Cancer. S’il s’agit d’assumer vos responsabilités dans un groupe, on vous trouvera là.

null

Gémeaux

21 mai – 21 juin

Côté Cœur

1er décan : jusqu’au 15 juillet, les facilités de séduction seront plus que jamais au rendez-vous. Vivez vos attirances avec bien moins de raison que d’habitude et placez beaucoup d’énergie dans vos emballements du moment. Et hop : je décide, je le fais ! Ne dit-on pas que qui vivra verra… bien ce qui se passera ? Oui, ce sera exactement ça. Ces trépidantes planètes devraient tirer pour vous le bon numéro : avancez vos pions côté cœur ! Désir et plaisirs sont à développer sans modération. Après le 23 : voilà une fin de mois dédiée à l’esprit de fête. Quoi de mieux que ce chaleureux Soleil en Lion pour que la joie de vivre mène la danse ? Vous serez joyeusement « branché » sur la même longueur d’onde que votre petit monde.

2e décan : entre le 12 et le 29 juillet, cette association Vénus-Mars est pleine d’audace et pourra vous donner le goût de la conquête. Il(elle) vous plaît ? Vous n’avez plus qu’à lui faire savoir : soyez drôle, intrépide, suggestif ! Cette période aura bien décidé de renouveler la palette de vos émotions : pas moyen de vous ennuyer quand il s’agira d’aimer ! Votre ciel est néanmoins à double tranchant : adrénaline à gogo mais pas toujours de tout repos… Potentiellement excitant mais parfois aussi décevant. Ayez le cœur bien accroché (au cas où…) !

3e décan :après le 26 juillet, vous pourriez bien avoir à faire face à une situation complexe ou à un malentendu portant à conséquence. Il faudrait faire ce qu’il faut pour ne pas vous retrouver en porte-à-faux. Un petit accès de mauvaise foi, un manque de sincérité ou pas vraiment envie d’assumer ? Vous n’en ferez sûrement qu’à votre tête parce que le sérieux à ce moment-là, ça vous embêtera…

Vie active

1er décan : jusqu’au 19 juillet, Mars et Vénus vous projettent dans une tranche de vie sûrement trépidante. Prenez des décisions, prenez les choses en main et allez directement à l’essentiel ! Aucun problème ne fera long feu du côté de chez vous. Envie d’écouter seulement vos impulsions ? Les coups de tête sont au goût du jour et vous auriez peut-être raison de vous lancer sans filet… Après le 22 et s’il faut jouer un rôle important, on vous trouvera là. D’ailleurs, c’est bien vous qui serez aux commandes et vous aurez cette aura de Grand Organisateur en toutes circonstances. Avec ce généreux Soleil en Lion, on se fait plaisir avant tout, on se dépense beaucoup mais on dépense aussi sans compter pour le confort, les loisirs, la fête. Il est l’indice d’un été coloré et de divertissements variés.

2e décan : après le 15 juillet, votre réactivité sera votre force de la période. Ne laissez rien traîner car c’est en étant décisionnaire, efficace et en prenant radicalement position que vous favoriserez les solutions. Aussitôt dit, aussitôt fait ! Ca ira vite, les idées fuseront. Avec Mars en Bélier et Vénus en Gémeaux dans l’atmosphère, votre devise pourrait être : « pas de bla bla, seulement des résultats ! ». Soyez audacieux, donnez l’impulsion et n’hésitez pas à faire crépiter vos neurones ! Si vous travaillez, ce sera le moment de doubler sans complexe, pour laisser loin derrière vos potentiels concurrents.

3e décan : RAS dans ce ciel de juillet bien discret. Mais quelque chose nous dit qu’il y aura plus d’action le mois prochain.

null

Cancer

22 juin – 22 juillet

Côté Cœur

1er décan : jusqu’au 19 juillet, vous pourriez facilement blesser l’autre en ne tenant pas assez compte de ses désirs. Vous aurez surtout décidé de mettre les points sur les « i », quitte à aller jusqu’au conflit. Ce n’est pourtant pas le moment d’entretenir un désaccord : demandez-lui (plutôt deux fois qu’une…) son avis ! C’est l’amour qui ne doit pas avoir tort…

2e décan : d’ici le 11 juillet, rêvez un peu, idéalisez qui vous voulez et soyez optimiste, en ces journées qui pourraient bien vous donner matière à un gros regain de moral. Il vous est conseillé de profiter du meilleur de tout… Après le 15 juillet : plutôt intransigeant, vous direz facilement ce que vous avez sur le cœur mais vous irez quelquefois un peu fort. Mettez un peu de diplomatie dans vos revendications de la période car l’incompatibilité d’humeur est généralement croissante quand Mars en Bélier fait le siège de votre ciel (et vous rend si difficile à gérer). Ne rentrez pas non plus dans des relations trop passionnelles ! Le désaccord de Mars en Bélier exacerbe les petites rivalités et c’est parfois un peu trop. Prenez quelquefois du recul pour temporiser.

3e décan : entre le 12 et le 23 juillet, une incertitude vous titillera, une drôle d’impression pourra créer de l’anxiété, son comportement vous fera douter. Adoptez la pensée positive, pensez surtout à tout ce qui va bien et peut-être que ça vous passera… Pour être bien avec l’autre (les autres), il faut commencer par être bien avec soi-même. La météo de vos humeurs sera ombrageuse et votre susceptibilité s’exprimera sans détour.

Vie active

1er décan : d’ici le 18 juillet, droit devant et « rentre-dedans »… Un peu voyant et parfois même dérangeant (pour un entourage qui n’en demandait sûrement pas autant…), mais l’air du temps fait que vous ne prendrez pas de gants. Vous vous sentirez peut-être sur le pied de guerre et vous manierez la contradiction avec un bel aplomb. Avoir de l’assurance a souvent du bon mais vous n’aurez pas toujours le bon ton. Entre le 18 et le 24, vous pourriez vous investir pleinement dans une nouvelle collaboration. Associez-vous pour grandir : c’est en utilisant intelligemment vos rencontres du moment que vous élargirez vos perspectives d’évolution ! Au même moment, la cellule familiale aura par ailleurs tendance à se renouveler : les rapports avec vos enfants deviendront plus amusants ou constructifs, le dialogue avec vos parents fera évoluer bien des choses…

2e décan : d’ici le 11 juillet, le Soleil et Neptune vous offriront un superbe feeling et si vous ne vous défoulez pas dans la créativité, vous ferez au moins preuve d’un optimisme (ou d’un opportunisme) à tout casser. Mais après le 15 : pas assez réfléchi, maladroit ou impatient, vous ne ferez pas forcément comme il faudrait faire et cette agitation inutile pourrait (à force) faire un peu « désordre »… Apprenez à apprécier chaque situation avant de plonger tête baissée ! Il faudra penser à temporiser, au risque de vous casser le nez. En cas de conflit, soyez plus subtil et tentez d’abuser de diplomatie ! Retrouvez vite cet entregent intelligent qui vous permet d’habitude de tirer au mieux votre épingle du jeu. Entre le 23 et le 31 plus précisément, ce sera « joies et problèmes des vacances en famille ». On se réjouit d’être tous ensemble mais on finit toujours par se crêper le chignon.

3e décan : entre le 12 et le 23 juillet, votre sérénité naturelle sera peut-être ébranlée par une déstabilisation familiale. Cette drôle d’atmosphère n’est pas faite pour rassurer mais ne perdez pas pour autant confiance en vous ! On vous sentira à fleur de peau, plus vulnérable ou pessimiste que d’habitude, plus sensible à l’éloignement. Vous serez peut-être dépendant de quelqu’un ou dans l’attente de nouvelles qui tardent.

null

Lion

22 juillet – 23 août

Côté Cœur

1er décan : d’ici le 15 juillet, vive les jeux de séduction et les « happy end » mémorables ! Vous brûlerez peut-être la chandelle par les deux bouts mais vos sentiments seront chauds, intenses : autant en profiter. Quelques emballements peuvent donc rythmer cette période passionnée, parfois irraisonnée : prenez vos désirs à cœur, vos envies à bras le corps et n’en faites surtout qu’à votre tête ! Il est possible qu’une attirance prenne de l’importance. Grâce à l’accord Vénus-Mars de la période, votre charme risque d’être incendiaire : allez-y franco !

2e décan : entre le 12 et le 29 juillet, allez donc au-devant de vos plaisirs et vous aurez des chances d’arriver premier ! Passer du désir à l’acte sera favorisé par l’accord plutôt ardent de Vénus et de Mars. On espère bien que vous aurez quelqu’un sur votre tableau de chasse ou que vous aurez une idée derrière la tête car vos désirs auront tout loisir d’être aussi bien reçus et perçus que vécus… Bref, surexcitation à gogo ou appel à la bagatelle feront à coup sûr le bonheur des plus motivés de nos Lion, qui n’auront qu’à sentir une ouverture pour foncer dans la brèche.

3e décan : après le 26 juillet, vous aurez surtout besoin de plaire et cette fin de mois pourra vous transformer en papillon enjôleur et charmeur, capable de tout pour séduire et conquérir. Les jeux de l’amour et du hasard risquent alors de vous captiver.

Vie active

1er décan : d’ici le 19 juillet, votre pêche évidente pourrait faire tourner bien des têtes. Vous serez tout feu, tout charme : restez dynamique à plein temps, donnez corps à ce qui vous passionne, vivez cette période à fond l’envie ! Etre efficace tout en vous faisant plaisir est l’ordonnance du moment. Mais après le 23, adaptabilité : néant. Ne surtout pas vous contredire ou vous contrarier ! Vous serez tellement persuadé d’avoir raison que rien ni personne ne pourra y faire.

2e décan : après le 15 juillet, prenez la direction des opérations et saisissez cette perche (astrale) qui ne demandera qu’à vous faire gagner des points ! Vous saurez vous positionner dans le vif du sujet et les problèmes (s’il y en a) s’en trouveront bien vite simplifiés. Le ciel vous dopera à coup d’adrénaline et vous réagirez au quart de tour pour être présent sur tous les fronts. L’effervescence de la période vous donnera la niaque et si vous désirez combattre, conquérir, le ciel vous donnera cent fois raison. Bref, les astres iront dans votre sens, à la seule condition que vous soyez battant, entreprenant.

3e décan : pas grand-chose de notable dans votre ciel de juillet. Les planètes rapides ne vous concernent pas vraiment. Ne vous inquiétez pas : il en sera autrement le mois prochain !

null

Vierge

23 août – 23 septembre

Côté Cœur

1er décan : d’ici le 15 juillet, Vénus en Gémeaux vous regardera de travers et vous serez sans doute beaucoup trop attaché aux apparences. Vous serez aussi trop à l’écoute des critiques ou de regard de l’autre pour vivre sereinement ces journées. Vous vous sentirez également libre de séduire qui vous voulez (sans avoir de comptes à rendre), vous préférerez butiner plutôt que de vous poser ou vous ne pourrez pas vous contenter d’un(e) seul(e) admirateur(trice)…

2e décan : d’ici le 11 juillet, tout ce qui est familier sera rassurant et vous serez sans doute très centré sur vie privée et foyer. Ce Soleil en Cancer vous rendra également plus affectif que rationnel. Mais entre le 12 et le 29 juillet, ne cherchez pas à lui (leur) faire avaler n’importe quoi ! Vous pourriez être très doué à ce petit jeu-là, mais on se demande quand même comment vous allez retomber sur vos pieds… Attention à ne pas adopter un langage ou un comportement ambigu. Il suffirait peut-être de clarifier les choses pour que vous soyez moins embarrassé.

3e décan : entre le 12 et le 23 juillet, tendresse à dispenser, feeling tout en douceur… Le romantique Soleil en Cancer évoque beaucoup de gentillesse et de délicatesse et ne devrait vous valoir que du bon. Mais après le 26, votre vie amoureuse ne sera pas toujours bien claire. Votre cœur penchera-t-il pour l’un(e) ou pour l’autre ? Vos sentiments de cette fin de mois auront sans doute quelque chose d’inconstant et vous risquez de changer souvent d’avis.

Vie active

1er décan : entre le 12 et le 24 juillet, vous pourriez être le pilier d’une petite équipe de travail. Créer et alimenter l’harmonie autour de vous est l’un des atouts de cette Mercure en Cancer. Une créativité intéressante pourrait également être un superbe levier pour mettre en valeur vos meilleures idées. Une initiative originale, une intuition très pertinente, une idée presque visionnaire ou un bel esprit de solidarité : Mercure en Cancer et Uranus vous accorderont en tout cas une ouverture d’esprit plutôt intéressante. Si vous êtes en vacances, votre ciel vous donnera sans doute des envies d’autre chose ou d’ailleurs. Vous rêverez peut-être de prendre un peu d’air, de réviser vos habitudes ou de vivre de façon un peu plus fantaisiste.

2e décan : d’ici le 11 juillet, vous saurez être rassurant (limite protecteur) avec vos clients.  Savoir chouchouter sa clientèle est aussi une façon d’être un bon commercial. Bravo ! Vous n’aurez pas vraiment envie de prendre de risques et c’est plutôt bien : travailler en confiance, aller dans des endroits que l’on connaît bien (et que l’on apprécie déjà), s’entourer de vrais amis (ou beaucoup miser sur la famille). C’est l’effet « Soleil en Cancer ». Après le 22, votre entourage proche, vos amis, vos voisins risquent de prendre plus d’importance dans votre vie. Vous saurez montrer votre attachement à ceux que vous appréciez et les faire rentrer dans une bulle intimiste de privilégiés. Mercure en Cancer oblige…

3e décan : entre le 12 et le 23 juillet, vous n’aurez pas besoin d’être mis en lumière. Travailler en coulisses vous conviendra très bien : c’est d’ailleurs souvent là que le meilleur se prépare… Ces facilités d’intégration et d’adaptation (générées par le Soleil en Cancer) pourront également vous rendre très populaire dans votre groupe de vie. C’est sympa de s’entendre aussi bien.

null

Balance

23 septembre – 23 octobre

Côté Cœur

1er décan : jusqu’au 15 juillet, faites-le(la) rire pour tourner le dos aux potentielles contrariétés ! Vénus en Gémeaux vous rend espiègle et craquant, alors n’hésitez surtout pas à utiliser l’humour ou à sortir votre plus charmant sourire ! Bref et même si c’est conflictuel à l’extérieur, vous devriez pouvoir trouver beaucoup plus de légèreté, de rires et de complicité du côté de votre vie privée. Après le 23, ce Soleil en Lion n’aura surtout rien contre les petits succès personnels. En effet et grâce à cette planète flamboyante dans un signe ami, la force sera en vous ! C’est comme ça que l’on rallie tous les suffrages.

2e décan : l’amour est un jeu et vous devriez avoir plus souvent envie de jouer, en cette 2e quinzaine de juillet (entre le 12 et le 29 juillet). Longue vie à l’excitation de la séduction et vive les envies qui ne tiennent à rien ! S’il y avait encore un peu de suspens dans votre vie amoureuse du moment, sachez que vous pourriez prendre le pouvoir dans ce long jeu de séduction avant le 29.

3e décan : entre le 12 et le 23 juillet, vos états d’âme risquent d’être plus qu’incertains ou vos réactions rien moins que pessimistes. Il manquera certainement de la joie de vivre, de l’objectivité ou du « raisonné » à ces journées. Ce désaccord Soleil-Jupiter-Pluton évoque parfois une ambiance un peu glauque parce que inquiétudes ou griefs tournent facilement à l’obsession. Soyez plus zen ! Mais après le 26 et avec Vénus en Gémeaux, l’amour sera forcément plus rigolo. Pourquoi ? Parce qu’on peut badiner (allumer ?) sans se faire recadrer, qu’on peut s’amuser sans trop s’impliquer et surtout jouer sur toutes les cordes du violon de la séduction.

Vie active

1er décan : imprudent, téméraire ou seulement soupe au lait (jusqu’au 19 juillet) ? Trop de fougue tue la fougue, trop d’impatience peut vous faire frôler l’inconséquence. Vous pourriez chercher à mettre la charrue avant les bœufs en tout et pour tout. Temporisez un peu et ne cherchez pas tout le temps la petite bête ! Cette énergie pas piquée des vers n’évitera pas les galères, si vous n’en faites qu’à votre stress du moment. L’agressivité ne vous fera rien gagner. Après le 23, ce Soleil en Lion ne pourra que vous rendre dynamique, convivial et vous éclairer sous votre meilleur profil. Ce ciel-là respirera la chaleur humaine et évoque surtout la belle vie. Quand le Soleil est dans le signe royal du Lion, on dit aussi que tout réussit à notre Balance…

2e décan : après le 12 juillet, le tempo risque de s’accélérer pour mieux entraver toute tentative de coordination ou de concertation (conciliation…). Tentez de maîtriser le cours des événements pour ne pas vous laisser déborder ! Avec ces planètes-là, vos émotions seront également exacerbées et on vous reprochera peut-être de tout vouloir contrôler. Maîtrisez aussi votre mauvaise humeur et vous éviterez les prises de bec (surtout en famille) !

3e décan :entre le 12 et le 23 juillet et si quelque chose ne va pas, ne dramatisez surtout rien ! Ces planètes-là vous rendront trop subjectif et sensible. Un petit rien pourra vous heurter ou vous blesser. Pensez à relativiser ! Quelques situations inconfortables seront possibles du côté des vôtres (famille ou proches). Le désaccord Soleil-Jupiter-Pluton bouscule facilement l’harmonie du clan.

null

Scorpion

Du 23 octobre au 22 novembre

Côté Cœur

1er décan : même si c’est plan-plan, vous trouverez ça presque rassurant (d’ici le 24 juillet). Profiter tout simplement de son homme (sa femme) autant que de son home, ça fait parfois du bien. Les planètes en Cancer sont plutôt casanières. Le mood sera réconfortant, la complicité assurée, l’amitié affichée. Rien de fâcheux à signaler car ce ciel-là n’évoque aucune difficulté. Tout déplacement en duo serait même une bonne idée. Mais après le 24, vous voudrez à tout prix porter le pantalon (dans votre couple) et vous jouerez un peu trop souvent à « qui cédera le premier ».

2e décan : jusqu’au 11 juillet, un petit courant d’air romantique pourrait vous atteindre, on ne sait comment. Laissez-vous approcher, dorloter et/ou complimenter : il n’y a surtout pas de mal à sa faire du bien. Après le 22, une tendre escapade conviendrait parfaitement à cette fin de mois où dépaysement et sentiments pourront s’allier pour le meilleur.

3e décan : entre le 12 et le 23 juillet, un petit vent neptunien arrivera jusqu’à vous et votre longueur d’onde amoureuse risque d’être plutôt harmonieuse. Soyez donc romantique et vos amours seront plus épiques ! L’accord Soleil-Neptune (en signes d’eau) est parfois langoureux comme ses caresses et sa délicatesse. C’est si bon de s’abandonner : c’est ça aussi la magie de l’été…

Vie active

1er décan : d’ici le 24 juillet, d’excellents rapports humains seront les premiers bienfaits de cette Mercure en Cancer très joliment sensible. Une très bonne mémoire sera l’un de vos autres atouts. Faire preuve de gentillesse, faire passer vos points de vue en douceur, convaincre tout en finesse : c’est également l’art de la persuasion « version soft » typique de Mercure en Cancer. Vous pourrez aussi marcher au radar ou au feeling sans trop vous tromper et parler avec le cœur sans que certains puissent en abuser. C’est un autre message de la sensible et intuitive Mercure en Cancer. Mais après le 24, on ne pourra pas dire que ce Soleil en Lion vous rende agréable à vivre. Votre facette autoritaire (voire même dirigiste) risque de se réveiller et votre petit monde va sans doute devoir filer droit.

2e décan : d’ici le 11 juillet, suivez vos intuitions et frappez aux bonnes portes ! Ce bel aspect Soleil-Neptune vous inspirera finement et vous saurez prendre des décisions habiles ou trouver des solutions plutôt créatives. Entre le 23 et le 31, des journées à à la campagne, ça vous dit ? De grandes balades en forêt, ça vous plaît ? Avec cet accord Mercure-Neptune un rien bucolique, ce serait en tout cas dommage de ne pas profiter généreusement des bienfaits de la nature.

3e décan : poussé par une solide intuition (entre le 12 et le 23 juillet), vous serez le radar du moment. Idées dans l’air du temps, inspiration au sommet, fibre créative à développer : vous serez très bien parti pour tout ce qui doit être « ressenti » ou imaginé. Ce rythme plutôt tranquille (généré par le Soleil en Cancer) vous laissera sans doute plus souvent l’occasion de vous préoccuper de vos proches. Coups de fil aux parents, moments privilégiés avec les enfants, agréables dîners en famille…

null

Sagittaire

22 novembre – 22 décembre

Côté Cœur

1er décan : d’ici le 15 juillet, vous trouverez sans doute que papillonner ou multiplier les contacts passagers valent mieux qu’une trop forte dose d’intimité… Cette Vénus en Gémeaux a toujours un petit côté volage. Quand le désir de plaire est plus important que de ne pas blesser son partenaire, ça part dans tous les sens et on rentre dans le registre de l’inconstance. Après le 24, vous attirerez les regards, votre look estival fera tourner les têtes et vous n’attendrez pas longtemps les compliments à ce rythme-là. Amitié, loisirs ou fêtes pourront également vous ouvrir de gais horizons.

2e décan : entre le 12 et le 29 juillet, il va falloir vous méfier d’une légère tendance à la duplicité. Essayez d’éviter que vos paroles ou que vos comportements amoureux ne sonnent faux et ce sera un joli début. Dans une entreprise de séduction, vous serez très doué pour faire de pieux mensonges ou pour raconter tout et n’importe quoi… pourvu que ça mousse. En revanche, qui voudra tester votre Quotient Erotique ne sera pas déçu… Pas question de douter que vous soyez un « bon plan » !

3e décan : après le 26 juillet, vos états d’âme pourront être « embrumés » car le ciel vous portera à extrapoler autour de fausses vérités. Pas facile de vibrer au rythme de sentiments pas toujours légitimes. Ne perdez pas le nord pour autant et ne vous laissez pas entraîner dans un dédale de mauvais calculs !

Vie active

1er décan : d’ici le 19 juillet, on notera surtout un besoin de bouger, de vous dépenser, d’agir à tout prix. Vous fuirez les situations qui stagnent. Mars en Bélier vous offrira toutes les raisons de tabler sur l’audace et vous suggère de « conquérir » en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Vous aurez le pouvoir d’accélérer les choses et aller droit au but pourrait être votre qualité du moment. Après le 24, ce ciel-là valorisera sacrément votre charisme et vous pourriez briller malgré vous. V.I.P de la compagnie, star incontestée de votre petite société estivale : on recherchera votre  présence, on vous prendra volontiers en considération, on vous flattera…

2e décan : vous aimez quand ça bouge ? Alors vous devriez être servi (après le 15 juillet) car le ciel envoie enverra du lourd. Vous aurez les coudées franches et sans doute une véritable soif de conquête. Une période en forme d’accélérateur : tout ce qui coinçait risque de se débloquer plus vite que prévu. Une disposition d’esprit entreprenante vous poussera à couper court aux indécisions. Pas moyen (et pas le temps) de douter de vous : vous répondrez plutôt au coup par coup ! Prenez les choses en main pour que les événements aillent bon train !

3e décan : ciel de juillet plutôt discret. Ca vous reposera des pièges incessants du mois dernier. N’en demandez pas trop, retrouvez tranquillement vos repères et si vous le pouvez, vivez la période en mode « pépère » !

null

Capricorne

22 décembre – 21 janvier

Côté Cœur

1er décan : d’ici le 19 juillet, il y aura sans doute de la tension dans l’air. Si vous jouez constamment les trouble-fêtes, ça ne va sûrement pas le faire. Votre sens de la diplomatie s’est envolé… Efforcez-vous plutôt de calmer le jeu et armez-vous de tendresse face à chaque éventuel obstacle (pour ne pas transformer vos ébats en débats) !

2e décan : après le 15 juillet, vous vivrez peut-être l’amour sur un mode chaotique ou sur fond d’anicroches. Un plein d’exigences, un brin d’intolérance ou de l’égoïsme à outrance. Faites attention à ne pas adopter trop systématiquement une forme de communication particulièrement abrupte avec votre chéri(e).  A vous de prendre l’option « modération » pour parvenir à un scénario un peu moins grognon !

3e décan : entre le 12 et le 23 juillet, un peu de répit (forcé ?) dans votre vie amoureuse (en ces journées qui pourraient frôler le dépit…) ? Des idées moroses vous éloigneront de la vie en rose. Voilà une période à bas de moral : vous aurez sûrement trop d’états d’âme pour que votre intimité soit confortable. C’est mouvant, ça fluctue et vous risquez même parfois de vous engluer dans un pathos un peu trop présent.

Vie active

1er décan : d’ici le 19 juillet et avec ce nouveau désaccord Mercure-Mars (plutôt agressif), si l’on vous cherche on risque de vous trouver. Le rythme s’emballe, vous partirez au quart de tour et vous ne réussirez peut-être plus à ménager votre environnement. Vous voudrez tout et tout de suite… : faites le tour de la question au lieu d’opter pour la précipitation ! Avec le désaccord de Mercure et de Mars, toute situation mérite plutôt réflexion. Vous prendrez tout pour une affaire personnelle (alors que ce ne sera peut-être pas le cas) et vous vous sentirez visé dès qu’il y aura un problème. Bref, vous monterez dans les tours un peu trop souvent.

2e décan : après le 15 juillet, arrêtez de jouer l’éléphant dans le magasin de porcelaine (côté diplomatie), rectifiez le tir si vous avez dérapé, explicitez vos griefs si vous êtes énervé et faites (quelquefois) amende honorable ! A cause du désaccord de Mars en Bélier, vous pourriez manquer de patience et de subtilité. Voilà un Capricorne impatient, autoritaire, râleur et même tête brûlée à ses heures… Il faudra peut-être vous forcer à parlementer avant d’agresser tout de suite.

3e décan : entre le 12 et le 23 juillet, des réactions d’amour propre pourront vous gâcher la vie ou des soupçons provoquer un malaise. Vous serez sans doute plus attentif que d’ordinaire au regard et à l’opinion des autres. On ne vous sentira pas serein ou même un peu anxieux parce que vous ne trouvez pas de réponse apaisante à certaines de vos interrogations.

null

Verseau

21 janvier – 20 février

Côté Cœur

1er décan : d’ici le 15 juillet, auriez-vous besoin de cette folie amoureuse qui fait perdre un peu la tête ? En tout cas, cette période peut donner un bon coup d’accélérateur à vos battements de cœur. Croyez en vous et cette jolie force de séduction fera généreusement le reste ! Cette 1ère quinzaine de juillet risque d’être pavée de rebondissements aussi heureux qu’intenses dans vos affaires de cœur.

2e décan : entre le 12 et le 29 juillet, ce sera peut-être le moment de donner un nouvel élan à vos sentiments. Recherchez l’émotion du côté du cœur : ce fougueux accord Vénus-Mars vous pousserait bien à faire le premier pas. Des envies, des élans et ce sacré besoin de vous enthousiasmer pour tout ou… rien. Vos initiatives seront généreuses ou ne seront pas : vous aurez envie de vivre plus intensément et cela vous ira très bien.

3e décan : après le 26 juillet, rappelez-vous que flirter, ce n’est pas du tout has been (quoiqu’on en dise…). Les doux plaisirs de la séduction n’auront pour vous que du bon. Avec cette Vénus en Gémeaux dans l’atmosphère, on joue à cache-cache (amoureux) sans jamais de prise de tête.

 

Vie active

1er décan : d’ici le 19 juillet, Mars en Bélier vous donnera une pêche d’enfer. Prévoyez une période active ou même sportive pour bien canaliser cette énergie utile et excluez d’ores et déjà le farniente pour ne pas finir avec des fourmis dans les pieds ! Prenez les devants sur tout car les planètes vous poussent à assurer en toutes circonstances : c’est avec passion et un impressionnant goût pour l’action que vous pourriez même retourner une situation en votre faveur. Vous vous sentirez également l’âme joueuse et l’esprit incisif : amusez-vous ou confrontez-vous mais gagnez à tous les coups ! Après le 23, émergence presque assurée de votre facette « petit chef » (qui veut tout contrôler et n’admet pas la contradiction).

2e décan : après le 15 juillet, Mars en Bélier vous donnera toutes les raisons de tabler sur l’audace et vous suggèrera de « conquérir » en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. En quatre mots : à vous d’agir ! Ca bouge, ça réagit, ça percute et cette sympathique agitation comblera vos fourmis dans les pieds. Rebondissez, réactivez la machine, mettez le turbo et ne vous dégonflez jamais ! Notre Verseau assure sur tous les fronts, y va toujours franco et séduira même à gogo.

3e décan : après le 26 juillet, humeur ultra sociable pour Verseau animé des meilleures intentions. Voilà un petit vent de futilité et des contacts complices et légers parce que Vénus en Gémeaux aura cet effet-là sur vous.

null

Poissons

20 février – 21 mars

Côté Cœur

1er décan : d’ici le 15 juillet, vous serez peut-être un peu trop coquet(te) pour être honnête… Le besoin de séduire pourra être chez vous plus important que le sentiment. Vous mettrez donc à distance toute émotion parce que papillonner et charmer en été, c’est beaucoup plus amusant. Si vous êtes en couple, il faudra peut-être penser à arrêter de vous croiser en coup de vent ou de lui donner trop souvent l’impression que vous avez toujours « mieux à faire ». C’est l’effet « Vénus en Gémeaux » et pour qui vous accompagne, ce ne sera pas franchement rigolo.

2e décan : d’ici le 11 juillet, le Soleil et Neptune associés vous placeront en état d’hyper réceptivité et vous aurez le chic pour vous émerveiller de tout. Chaque heure peut devenir un vrai bonheur parce que votre ciel se fera un peu « enchanteur ». Ce bel accord Soleil-Neptune vous rendra aussi particulièrement attachant. Entre le 12 et le 29 juillet, vous aurez sans doute parfois la tentation de tricher un peu ou de lui faire de pieux mensonges pour vous tirer d’un mauvais pas. Pas sûr que cela vous réussisse ! Paroles, paroles… Beaucoup de beaux discours mais pas grand-chose derrière. Qui aura le plus du mal à tenir ses promesses ? Vous ou l’être de vos pensées ? En tout cas, ne vous enfoncez pas dans une situation un peu double, côté cœur.

3e décan : entre le 12 et le 23 juillet, une jolie vague romanesque viendra vous frôler et vous verriez bien tout avec les yeux de l’amour. Vive les douces paroles et les jolis discours ! La tendresse, on adore… Mais après le 26, vous voilà en mode insaisissable, fuyant, inconstant, « pas du tout envie de vous poser ». Il sera alors bien difficile de savoir sur quel pied danser avec vous.

Vie active

1er décan : entre le 12 et le 24 juillet, on vous prévoit plus d’agréments et de satisfactions humaines que d’action. Noyez-vous dans une sympathique animation et soyez la dilettante la plus assidue de ces journées plutôt divertissantes ! Ces temps-ci, votre mémoire ne vous trompera jamais et vous pourriez même nous épater en vous souvenant de détails que d’autres avaient complètement zappés. Faites-en tout simplement un atout ! Si vous bossez, vous vous sentirez à l’aise dans votre équipe de travail et vous sentirez bien vos collaborateurs ou nouveaux clients. Mercure en Cancer peut aussi vous souffler un concept très créatif. A vous d’en profiter ! Plus on s’approchera du 24, plus ça vous démangera de modifier vos plans ou quelque chose dans votre quotidien. Mercure en Cancer s’offrira les rayons créatifs d’Uranus et vous voilà plein de bonnes idées pour improviser ou envisager un changement de décor.

2e décan : d’ici le 11 juillet, l’inspiration et la créativité boosteront la pertinence et le bien-fondé de vos idées. Vous êtes dans l’air du temps et qui ne se fie pas à vos pressentiments aura forcément tort. Après le 22, rien de superficiel dans vos échanges familiaux. Tout sera plutôt riche en émotions, en intérêt ou en découverte (sur vous comme sur quelques-uns de vos proches).

3e décan : entre le 12 et le 23 juillet, choisissez un violon d’Ingres créatif ! L’accord Soleil-Neptune vous offrira de sacrées inspirations. Ce sera peut-être également l’occasion de vous créer de belles émotions artistiques. Si vous travaillez encore, votre gentillesse et votre faculté à bien comprendre les autres pourraient susciter une ambiance conviviale dans votre groupe et vous aider ainsi à faire du bon boulot.