HOROSCOPE juillet 2022 par Diane BOCCADOR

Pour vos prévisions personnalisées annuelles, cliquez ici

Bélier (21 mars – 20 avril)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 18 et le 28 juillet, vous vous sentirez sans doute surtout en mode « battle ». Et si l’autre ne cède pas à vos divers caprices et autres petites intimidations, il(elle) va sans doute le sentir passer plus d’une fois. Voilà un Bélier en mode plutôt « casse-pied », qui ne gèrera plus du tout son émotivité et qui pourrait même dire « bye-bye » rien que pour se défouler… 2e décan : jusqu’au 11 juillet, have fun ! Faire tourner les têtes sans jamais se la prendre (la tête…) est un très agréable divertissement, surtout quand l’été bat son plein. Séduire est toujours un plaisir quand Vénus est en Gémeaux. Mais après le 26 juillet, voilà notre Bélier un peu nostalgique ou perturbé par de drôles de changements d’humeur. Vénus (qui arrivera dans le 2e décan du Cancer) n’est pas du tout votre came. Elle vous rendra trop sensible et un Bélier normalement constitué n’aime surtout pas afficher ses faiblesses émotives… 3e décan : entre le 10 et le 20 juillet, de la complicité, du ludique et des échanges sympathiques. Mettez de côté (momentanément) le grand romantisme pour explorer vos intérêts communs et constater l’étendue de tout ce que vous avez à vous dire et à faire ensemble : ce sera le message de Vénus en Gémeaux. Si vous êtes célibataire, les amusants jeux de séduction entre adultes consentants seront sûrement votre kiff du moment. Mais rien ne dit qu’au final ça ne deviendra pas du sérieux.

Vie active

1er décan : entre le 5 et le 11 juillet, ragots et commérages vous mettront facilement en boule, le voisinage pourrait être source d’incommodité. Ne vous mêlez pas trop des affaires des autres et vous serez (presque) sûr d’éviter les petites contrariétés de la période ! Entre le 19 et le 25 juillet, s’il faut séduire un auditoire, prendre le micro et donner à certains l’envie de vous suivre, vous allez nous épater. Cette Mercure en Lion (bien associée à Jupiter) pourra vous donner une talent d’orateur inégalable. Divertissement, animation et convivialité : c’est le programme également prévu quand Mercure en Lion s’associe à Jupiter, et vous serez pleinement réceptif à tous les petits bonheurs de l’été. Après le 25 juillet, ce ciel-là serait idéal pour des vacances fun et olé-olé. On sort, on claque, on s’éclate, on profite à fond. L’association « Soleil en Lion-Jupiter » évoque la joie de vivre en version hypertrophiée. 2e décan : jusqu’au 15 juillet, votre extrême sensibilité (activée par Mercure et le Soleil en Cancer) sera parfois un peu handicapante et cette drôle d’émotivité pourrait vous faire perdre en esprit de décision (et même quelquefois vos moyens). Dommage… Après le 26 juillet, le ciel valorisera sacrément votre charisme et vous pourriez briller malgré vous. V.I.P de la compagnie, star incontestée de votre petite société estivale : on recherchera votre  présence, on vous prendra en exemple, on vous flattera… 3e décan : d’ici le 6 juillet, vous aurez toujours la bonne réplique au bon moment. La force de persuasion peut aider à passer plus rapidement à l’action : c’est le message de cette association Mercure-Mars. Mais entre le 13 et le 23 juillet, ne vous laissez pas déstabiliser si vous sentez un petit vent de désapprobation. Ce n’est jamais très bon pour un Bélier de se poser trop de questions parce que de petites craintes phagocytent son cerveau. Et pourtant c’est souvent comme ça quand les planètes en Cancer sont dans l’atmosphère et regardent Pluton de travers.

 

Taureau (20 avril – 21 mai)

 

Côté Cœur

1er décan : Mars dans votre signe n’est surtout pas la moins sensuelle des planètes. On pense donc qu’entre le 6 et le 17 juillet, prouver votre affection passera souvent par le plaisir des sens… partagé. Entre le 18 et le 28 juillet : Vénus en Cancer fait parfois l’effet d’un oasis de romantisme. Profitez donc de la douceur et du confort émotionnel de ce ciel en forme de tendre bise pour recharger les batteries du cœur ! 2e décan : une tendre escapade conviendrait parfaitement à la période du 11 au 15 juillet, durant laquelle dépaysement et sentiments pourront s’allier pour le meilleur. Ces planètes-là pourront aussi réveiller votre émotionnel. Après le 26 juillet : prenez votre temps pour découvrir l’extrême délicatesse de l’amour que l’on vous portera et soyez très attentionné. Tout dans la finesse et la douceur : en cette fin de mois, ce sera la voie royale du cœur. 3e décan : entre le 13 et le 23 juillet, ces planètes en Cancer vous rappelleront constamment qu’il faut protéger votre petit bonheur familial. Un Taureau doux comme un agneau, ça remet les compteurs à zéro et ça promet de la tendresse à gogo dans vos rapports avec ceux de votre clan.

Vie active

1er décan : entre le 6 et le 19 juillet, vous aurez du pain sur la planche. Ceux et celles qui voudraient se reposer sur leurs lauriers comprendront bien vite qu’il s’agit plutôt de relever leurs manches. Entre le 20 et le 25 juillet, on pourra finir par vous appeler « Madame ou Monsieur je sais tout ». Impossible de se faire entendre ou de vous contredire. Il faudra peut-être être un peu plus à l’écoute des gens. Après le 25 juillet, vous aurez parfois la tentation de bluffer un peu, de vous vanter ou de vous faire mousser. Pourquoi vouloir en mettre plein la vue et serez-vous sûr de pouvoir assurer derrière ? 2e décan : à force de vous affubler de qualités tellement « terriennes », on oublie qu’il y a aussi une vraie fantaisie en vous. En cette 1ère quinzaine de juillet, l’alliance des planètes en Cancer avec Uranus devrait nous en donner un aperçu bien sympa. S’il faut (par exemple) mettre en place un projet familial, on parie que vous déborderez d’imagination. Après le 19 juillet, avec Mars et Uranus à vos côtés, vous pourrez assumer les risques que vous prendrez sans jamais le regretter. Votre courage du moment sera sûrement une qualité mais vous aurez aussi un petit côté « bulldozer » qui trace et qui décide de tout, qui ne vous vaudra pas que des amis. On vous trouvera peut-être parfois un peu prétentieux, gonflé ou tyrannique. Vous seriez d’ailleurs capable de n’importe quel effet pour prouver que vous avez raison. 3e décan : entre le 13 et le 23 juillet, le Soleil, Mercure et Neptune vous mettront sans doute du baume au cœur et les gens qui vous entoureront seront bien intentionnés. Avec ces planètes-là, des vacances en mode « cosy » seront exactement ce qu’il vous faudra : un planning détendu, de la verdure à perte de vue, une smala trop sympa, des voisins plutôt cool…

 

Gémeaux (21 mai – 21 juin)

 

Côté Cœur

1er décan : après le 22 juillet, ce Soleil en Lion n’aura surtout rien contre les petits succès personnels. Un peu de narcissisme ne fait de mal à personne et c’est ce que pourrait vous chuchoter ce ciel-là. Votre reflet dans la glace ne vous déplaira pas et vous aimerez aussi l’image que vous renverront les autres. 2e décan : d’ici le 10 juillet, ce sera le moment de vous livrer à votre activité préférée, ami Gémeaux, c’est-à-dire plaire. Pour être plus précis, vous allez sûrement pouvoir vous régaler en badinant intelligemment avec l’amour. Si vous êtes célibataire, on parie que vous « kifferez » les plaisirs de la conversation, ces échanges vifs et parfois drôles qui permettent de mieux connaître l’autre et de s’en rapprocher sans en avoir l’air.  3e décan : entre le 10 et le 19 juillet, essayez de rester droit dans vos bottes, évitez la duplicité, ne courez pas deux lièvres à la fois et vous aurez évité les drôles d’effets pervers de ce désaccord Vénus-Neptune ! Soyez plus sincère et ne faites surtout pas de promesses en l’air ! Si vous jouez sur plusieurs tableaux, vous pourriez (à force) finir par vous retrouver en porte-à-faux ou dans une position plutôt inconfortable.

Vie active

1er décan : entre le 19 et le 25 juillet, s’il faut jouer un rôle important, on vous trouvera là. D’ailleurs, c’est bien vous qui serez aux commandes et vous aurez aussi cette aura de Grand Organisateur en toutes circonstances. Si vous désirez du fun, une compagnie comme vous l’aimez et beaucoup de glam, profitez aussi du passage de Mercure en Lion ! Après le 25 juillet, voilà des journées récréatives, propices aux loisirs en mode XXL. Ne censurez en aucun cas ces envies de vous faire plaisir : ce ciel-là aimera ce qui est génial, cher, super… La vie devient toujours plus excitante quand le Soleil entre dans le signe flamboyant du Lion. Ce sera « tout va à merveille sous le soleil » alors faites tout passionnément ! 2e décan : d’ici le 10 juillet, votre créativité sera galvanisée par le passage de Vénus dans votre signe. Imagination et inspirations seront donc sans doute vos atouts du moment. La fratrie pourrait également avoir une importance particulière pour vous. Ce sera en tout cas le moment de faire plus de choses avec eux. Après le 23 juillet, vous aurez un sacré talent pour scénariser vos demandes : la force des mots, le don de l’éloquence. Franchement, qui pourrait ne pas acquiescer à tout ce que vous direz ? Ce ciel-là fera facilement votre auto-promo. 3e décan : d’ici le 7 juillet, ce début de mois aura encore des allures de « super production » et il y aura un super pilote dans l’avion (vous !). Quand notre Gémeaux est à la fois audacieux et malin, fonceur et négociateur, il ne peut que faire un malheur. Entre le 10 et le 19 juillet : envie de vous faire apprécier, de charmer, de gagner la sympathie de l’un ou l’estime d’un autre ? Allez-y : avec ce ciel-là, votre sourire et votre humour seront des armes privilégiées. Mais on signalera quand même un petit flou artistique sur la façon dont vous verrez les choses ou dont vous les exprimerez.

 

Cancer (22 juin – 22 juillet)

 

Côté Cœur

1er décan : quand Mars est dans le signe sensuel du Taureau (entre le 6 et le 17 juillet), vous êtes généralement le roi des petits massages qui font tellement de bien et plutôt doué dans l’art du « toucher de peau »… Mais entre le 18 et le 28 juillet, puisque Vénus en Cancer regardera Jupiter en Bélier de travers, on pense que vous pourrez lui mener une vie d’enfer et vous gérer au quotidien ne va pas être une mince affaire. Votre réputation de « Cancer attachant » risque d’en prendre un coup. 2e décan : on pense qu’avec cet accord Soleil-Uranus (d’ici le 13 juillet) dans l’atmosphère, il y a aura sûrement pas mal de gens qui se rappelleront que vous aimez les surprises. Et ça tombera plutôt bien en cette période anniversaire. Après le 26 juillet, vous ne serez pas à l’abri d’une rencontre insolite. En tout cas, l’émotion ne demandera qu’à se réveiller pour de bon. Cet accord Vénus-Uranus est réputé pour être aussi stimulant que charmant. Préparez votre cœur à quelques petits bonheurs ! 3e décan : entre le 13 et le 23 juillet, serez-vous contaminé par un gros brin de mélancolie ou de petites angoisses existentielles ? Ce désaccord du Soleil en Cancer avec Pluton vous empêchera peut-être d’avoir l’entière maitrise des situations et suggère quelques inconfortables remous d’émotions.

Vie active

1er décan : entre le 6 et le 22 juillet, même si la charge de travail vous parait importante, la nouvelle présence de Mars en Taureau vous aidera à la supporter. Vous serez prêt pour ça alors courage ! Fournir autant d’efforts ou travailler jusqu’à pas d’heure en plein été est forcément un peu frustrant mais ne vous découragez pas. De toute façon, vous aurez un petit côté « bulldozer » que rien ne peut arrêter. 2e décan : d’ici le 15 juillet, vos jolies émotions seront toujours prêtes à fonctionner. Par exemple, vous pourriez dire plus souvent : c’est émouvant, c’est touchant, ça me fait tellement plaisir… On parlera aussi de rencontres sympathiques, d’échanges plaisants ou de nouvelles inattendues : laissez-vous bercer par ce tempo surprenant qui adorera vous prendre au dépourvu ! Après le 19 juillet, grâce à Mars en Taureau, vos intérêts matériels seront sacrés et s’il faut remuer ciel et terre pour protéger vos biens ou augmenter votre patrimoine d’une manière ou d’une autre, vous saurez le faire. En toute fin de mois, on parlera bien d’un nouveau chantier de vie (association Mars-Uranus oblige…). Ce sera différent et fiable à la fois : à vous de négocier efficacement le virage ! 3e décan : d’ici le 7 juillet, vous serez encore tenté de faire de la surenchère alors que la situation sera déjà bien délicate. Vous en aurez sans doute marre de subir et vous ne voudrez plus vous taire. Mais rien ne dit que faire plus de bruit que les autres ne soit la solution. Entre le 13 et le 23 juillet, si vous êtes en vacances, l’ambiance sera sans doute « mi-figue, mi-raisin ». Un contexte divin mais une chaleur excessive, des gens adorables mais qui auront des enfants exécrables…

 

Lion (22 juillet – 23 août)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 6 et le 22 juillet, l’installation de Mars dans le signe entêté et rancunier du Taureau pourra facilement provoquer quelques sautes d’humeur. Premier conseil : si les choses ne vont pas dans votre sens, évitez de fulminer. On pense aussi que vous pourriez faire une petite fixette sur quelqu’un. Et même si vous n’avez aucune chance avec cette personne, il(elle) pourrait quand même hanter vos nuits… Mais après le 22 juillet, le ciel vous promet quelques mises en vedette flatteuse : vous serez la star de l’endroit où vous serez ou la personne sans qui rien ne peut se passer. 2e décan : vous le sentez ce petit frisson qui donne envie de se mettre illico en mode « séduction » ? C’est l’arrivée de Vénus dans le 2e décan du Gémeaux qui devrait vous faire cet effet-là, et ça va durer jusqu’au 8 juillet. En ce début de mois, votre vie amoureuse ne devrait sûrement pas manquer d’ingrédients amusants. 3e décan : entre le 10 et le 19 juillet, Vénus en Gémeaux vous accordera un petit charme cérébral à croquer. Traduisez qu’une bonne utilisation de vos neurones dans un jeu de séduction pourrait avoir un effet bluffant sur la personne concernée. Vous serez sans doute le maître du jeu amoureux et vos approches subtiles et intelligentes décupleront votre charme. Savoir se faire désirer est un challenge que vous ne pourrez que gagner.

Vie active

1er décan : entre le 6 et le 22 juillet, un rien pourra vous faire passer du côté de l’agressivité. La planète Mars dans le signe du Taureau sait trop bien vous pousser à « voir rouge ». Vous aurez aussi un petit côté buté et pas moyen de vous faire changer d’opinion ! Vous seriez prêt à nier l’évidence ou à faire preuve d’incohérence juste pour ne pas céder du terrain. Mais après le 22 juillet, on parlera de budget chic pour envies choc, d’une ambiance festive, de loisirs à volonté : si vous prenez des vacances, elles seront en or. Vivre tout intensément, c’est tellement passionnant ; se donner à fond, c’est trop bon. 2e décan : après le 19 juillet, un bras de fer sera peut-être engagé et ils devront comprendre que vous ne céderez pas. Bref, vous aurez un profil de guérillero. Apprenez à apprécier chaque situation avant de tout contester ! Il faudra penser à temporiser, au risque de vous casser le nez. Ce défaut d’évaluation sera sans doute le bémol de la période. 3e décan : d’ici le 7 juillet, une belle dynamique est encore annoncée par votre ciel. Ne comptez que sur vous et mettez les bouchées doubles. Quand on sait exactement ce que l’on veut, c’est quand même plus facile de l’obtenir. Surtout que cette association Mercure-Mars boostera votre autorité naturelle. Vous aurez donc la capacité de faire céder n’importe qui, et c’est toujours ça de pris.

 

Vierge (23 août – 23 septembre)

 

Côté Cœur

1er décan : vous n’êtes jamais aussi sensuel que lorsque Mars en Taureau campe sur votre planète. Entre le 6 et le 17 juillet, on sent qu’il y en a au moins un(e) qui se régalera. Entre le 18 et le 28 juillet, si vous êtes sensible aux petites attentions qui rendent la vie plus jolie et à la délicatesse, Vénus en Cancer devrait vous combler. Il est toujours bon de se laisser aller à rêver ou planer un peu quand cette Vénus-là est dans la place. D’ailleurs que serait votre vie sans cette jolie part d’imagination ou d’évasion ? 2e décan : d’ici le 10 juillet, avoir plusieurs crushs à la fois ne vous dérangerait surtout pas. Les beaux jours adorent réveiller vos envies de plaire et cette Vénus (en Gémeaux) en est l’indice le plus flagrant. D’ailleurs, on se demandera parfois si vous savez ce que vous voulez. Peur de vous engager ? Peur de trop vous impliquer ? Sans doute un peu des deux… Après le 26 juillet, provoquer la rencontre pourra être marrant ; sortir des vieux schémas sera plus que sympa. L’amour pourrait bien vous faire changer de planète, décoller de la réalité… Laissez le charme agir ! 3e décan : entre le 10 et le 19 juillet, vous voilà en train de jouer double-jeu (ou de cacher votre jeu) parce qu’il y aura sûrement quelque chose que vous n’arriverez pas à assumer ou qui devra absolument rester secret… On sent bien que vous aurez quelques idées pas très catholiques en tête mais pensez quand même à ne pas trop prendre votre ou vos partenaire(s) pour des pions. La partie pourrait vous échapper : qui sait ?

Vie active

1er décan : entre le 6 et le 22 juillet, les réalisations concrètes seront d’actualité. Quand la planète Mars dans le signe opiniâtre du Taureau est dans la place, on ne brasse pas du vent : on se met au boulot et on avance courageusement. Grâce à cette planète-là, la persévérance risque d’être votre principale qualité et votre premier objectif sera d’obtenir le résultat escompté (quel que soit le temps que cela vous réclamera). Cette période aura sûrement quelque chose d’une course d’endurance. 2e décan : d’ici le 15 juillet, vous zapperez de temps en temps votre facette trop rationnelle pour vous permettre quelques facéties. C’est plutôt sympa de pouvoir exprimer ce qu’il y a de plus fantaisiste en soi et c’est exactement ce que le ciel vous poussera à faire. Après le 19 juillet, grâce à Mars en Taureau, vous saurez réfléchir et planifier avant de vous lancer mais quand vous serez prêt, vous ne changerez plus d’avis et ne dévierez pas de votre trajectoire. Bref, tant que vous n’aboutirez pas à des résultats palpables, vous n’en démordrez pas. Ce ciel-là vous réclamera sans doute du courage parce qu’un virage important (peut-être même déterminant) s’imposera. 3e décan : d’ici le 6 juillet, avec ce désaccord « Mercure en Gémeaux-Neptune » dans les parages, vous aurez parfois la tentation de jouer double-jeu ou de camoufler vos petites bêtises derrières des justifications approximatives. Faites déjà en sorte qu’il n’y ait pas trop souvent un décalage entre ce que vous désirez et ce que vous exprimez. Entre le 13 et le 23 juillet, il se passera sûrement des choses sympas du côté de votre clan. On pense donc que cette période serait idéale pour des vacances en famille ou pour profiter pleinement de vos enfants.

 

Balance (23 septembre – 23 octobre)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 18 et le 28 juillet, la moindre petite contrariété pourra être vécue comme une blessure (que vous aurez ensuite du mal à oublier). Bref, ça s’imprimera un peu trop longtemps dans votre disque dur. Vous pourriez accumuler caprices et bouderies, juste pour vous prouver que vous existez. Vous ne serez peut-être seulement pas d’humeur à laisser parler votre cœur, mais excluez donc catégoriquement les heurts ! 2e décan : d’ici le 10 juillet, cette planète amusante (Vénus en Gémeaux) devrait susciter un mood propice à la séduction, aux amours légères, aux instants complices ou aux jeux de l’amour et du hasard. Essayez pour voir ! Flirter n’est pas du tout has been (quoiqu’on en dise…). Jouez donc à cache-cache (amoureux) sans jamais de prise de tête. Mais après le 26 juillet, avec Vénus en Cancer dans les parages, une forme de timidité pourrait vous faire perdre vos moyens. Si quelqu’un vous plaisait, il va falloir vous faire violence pour ne pas rougir et bégayer à tout bout de champ. 3e décan : entre le 10 et le 19 juillet, vous plairez, vous saurez indéniablement y faire, vous attirerez et vous saurez trop bien utiliser le pouvoir d’un sourire. Ce sera l’effet « Vénus en Gémeaux » sur notre Balance. Vous auriez tort de ne pas mettre de jolis mots sur les sentiments que vous ressentirez à ce moment-là car Vénus en Gémeaux vous accordera l’élégance d’un Cyrano dans votre communication amoureuse.

Vie active

1er décan : entre le 5 et le 10 juillet, aurez-vous de petits problèmes avec vos voisins ? Ils vous cassent les pieds ou empiètent sur votre tranquillité ? Ce n’est pas rare quand Mercure passe en Cancer. Mais entre le 20 et le 25, choisissez vos meilleurs copains et fuyez vite les prises de tête ! Mercure en Lion saura vous faire sourire à la vie. Déplacement réussi, ambiance ludique et chaleureuse, joie de vivre garantie : vous serez l’animateur en chef de vacances ultra divertissantes. Après le 25 juillet, ce Soleil en Lion ne pourra que vous rendre dynamique, conviviale et vous éclairer sous votre meilleur profil. Avec cette planète-là, on se fait plaisir avant tout, on se dépense beaucoup mais on dépense aussi sans compter pour le confort, les divertissements, la fête. 2e décan : d’ici le 14 juillet, vous ne serez pas des plus extravertis et vous vous sentirez même parfois paralysé par de petites inquiétudes. Votre expression récurrente du moment pourrait être : « je ne le sens pas ». Il vaudra mieux éviter les discussions en famille parce que vous pourriez entendre ce que vous vouliez justement occulter. La sensibilité de notre Balance sera un peu chahutée. Mais après le 24 juillet, il vous sera conseillé de sauter à pieds joints dans l’ambiance tellement récréative de ces quelques journées estivales régies par Mercure en Lion. 3e décan : d’ici le 7 juillet, grâce à Mercure en Gémeaux, un dialogue pourrait s’engager dans une situation qui était auparavant touchy. Vous aurez en tout cas un opportunisme verbal qui devrait pouvoir susciter l’intérêt de la partie adverse. Mais entre le 13 et le 23 juillet, si vous êtes en déplacement ou en vacances, on pense que le désaccord des planètes en Cancer avec Pluton pourrait bien marquer le retour de vos petites phobies estivales (moustiques, guêpes, coup de soleil, etc). Certaines personnes de votre famille pourront également dégager des ondes négatives.

 

 Scorpion (23 octobre – 22 novembre)

 

Côté Cœur

1er décan : possessif ascendant exclusif… C’est généralement votre profil quand Mars en Taureau vous titille (entre le 6 et le 17 juillet). Votre homme (femme) est à vous, un point c’est tout ! On a dit ça, on a tout dit… Mais entre le 18 et le 27 juillet, cette Vénus en Cancer sera comme un doudou qui apaise le cœur. Notre Scorpion est d’ailleurs souvent un vrai marshmallow quand cette Vénus-là traverse son ciel. Tendresse à volonté pour qui saura en profiter ! 2e décan : quoi de mieux que la présence du Soleil dans le signe intimiste du Cancer pour profiter sereinement du plaisir d’un foyer accueillant et penser tellement plus souvent « home sweet home ! » ? Ce sera comme ça jusqu’au 13 juillet. Après le 25 juillet, la tendre Vénus en Cancer devrait provoquer une vague d’agréments pour notre 2e décan. Douces attentions et plaisir d’être ensemble : une brèche sensible ou romantique à exploiter. 3e décan : entre le 13 et le 23 juillet, les planètes en Cancer vous rendront plus affectif que rationnel. Profiter simplement de la présence des vôtres vous suffira comme bienfait. Cela s’appelle avoir l’esprit de clan. Une communication sensible, des contacts qui feront souvent appel à votre émotionnel, des échanges plus affectifs avec les gens : ce sera aussi la tendance.

Vie active

1er décan : entre le 6 et le 20 juillet, ce Mars trouble-fête (en Taureau) ne sera pas gage de sérénité. Vous ruminerez facilement et ne ferez sûrement pas de détour pour signifier ce qui ne vous convient pas. Il faudra apprendre à gérer les urgences sans perdre les pédales, à garder votre sang-froid même si l’on vous contredit ou que les événements se précipitent. Ce sera le meilleur moyen d’éviter les écueils de Mars en Taureau. Entre le 20 et le 25, si vous évitiez d’expliquer à chacun ce qu’il doit faire et de dicter votre loi un peu trop souvent, on vous trouvera sans doute beaucoup plus sympa… C’est le petit travers que peut faire resurgir chez vous l’entrée de Mercure dans le signe autoritaire du Lion. Après le 25 juillet, on vous trouvera un peu flambeur, excessif. Vous pourriez faire la pluie et le beau temps dans votre environnement ou vous montrer un peu trop dirigiste. 2e décan : d’ici le 15 juillet, votre entourage proche, vos amis, vos voisins risquent de prendre plus d’importance dans votre vie. Vous saurez montrer votre attachement à ceux que vous appréciez et les faire rentrer dans une bulle intimiste de privilégiés. Mais après le 19 juillet, les conflits d’autorité risquent d’être les bêtes noires de cette fin de mois plutôt controversée. A ce moment-là, avec vous, il vaudra mieux dire « amen » à tout car de toute façon, vous ne supporterez pas la contradiction. Vous n’aurez (bien sûr) à recevoir d’ordre de personne mais en revanche s’il faut en donner, on vous trouvera trop souvent là. On ne sait pas combien de temps votre entourage supportera ce mauvais caractère-là. 3e décan : entre le 13 et le 23 juillet, avec ces planètes en Cancer (bien associées à Neptune), l’option « vacances en famille » sera privilégiée et quelque chose nous dit que vous garderez d’excellents souvenirs de cette période-là. En général, quand les planètes en Cancer s’associent si joliment à Neptune, tout est calme, douceur et sérénité et se passe comme vous l’espériez. Une parenthèse rêvée pour vous la couler douce sous le soleil ?

 

Sagittaire (22 novembre – 22 décembre)

 

Côté Cœur

1er décan : après le 22 juillet, vous pourrez constater qu’il sera plutôt facile d’attirer les flatteries, l’attention ou même de susciter un brin d’admiration puisque le Soleil en Lion rehaussera votre confiance en vous et votre charisme de Sagittaire. Ce ciel vous construira une véritable aura et vous ne saurez que vous faire joliment remarquer. 2e décan : d’ici le 10 juillet, séduire, séduire et encore séduire… Oui… mais il faudra peut-être faire davantage attention à celui ou celle qui vous plaît vraiment, sinon il(elle) va penser que vous n’êtes qu’un moulin à vent. On a bien compris que le côté durable de l’amour ne sera pas ce qui vous attirera le plus. C’est tellement bien de « zapper » d’un spécimen à l’autre au gré de ses envies de plaire… Dixit Vénus en Gémeaux. 3e décan : entre le 10 et le 19 juillet, votre vie amoureuse ne sera sans doute pas bien claire. Votre cœur penchera-t-il pour l’un(e) ou pour l’autre ou serez-vous seulement en train de prendre votre temps pour savoir si vous avez vraiment des sentiments ? Rien de beau (ou de grand) ne se fait jamais sans confiance… : rappelez-vous ça (en boucle) ! Résultat : on maîtrise, on sécurise et c’est comme ça qu’on évite les bêtises.

Vie active

1er décan : entre le 19 et le 24 juillet, vous serez disponible pour toutes les rencontres et toutes les fêtes. Ce sera ludique, sympathique et vous allez battre des records de popularité. Fabriquez-vous une glam team et si vous le pouvez, concoctez-vous des vacances over sympas ! Après le 24 juillet, plus fun la vie ! Avec ces planètes-là, les petits coups de folie seront permis, faire la fête sera votre dernière conquête et la « frime » sera la recette anti-déprime. Quand le Soleil dans le signe royal du Lion s’attire les bonnes grâces de Jupiter, on dit que tout réussit à notre Sagittaire. Des vacances actives et palpitantes sont également dans les annales de ce ciel-là. 2e décan : d’ici le 10 juillet, vous n’aurez sans doute pas envie de vous imposer trop de sérieux. On est en été et vous vous sentirez peut-être déjà un peu en vacances. D’accord mais ne bâclez quand même pas le boulot ! Ne laissez pas non plus de petits désaccords créer le bug dans vos rapports avec frères ou sœurs. Après le 24 juillet, initiez ce que vous désirez ! Dans un contexte si fédérateur, vous risquez surtout de récolter fans et groupies, seulement éblouis par vos diverses bonnes idées. Vous aurez la cote. 3e décan : d’ici le 7 juillet, vous voudrez aller vite et ça, c’est très bien. Mais s’il faut broder et tomber dans les pièges de la dissimulation pour convaincre certaines personnes du bien-fondé de vos actions, vous n’hésiterez pas. Et ça, c’est moins bien. Entre le 10 et le 19 juillet, quel micmac du côté de chez vous ! Il y aura parfois un tel fossé entre ce que vous direz et ce que vous penserez ou entre ce que vous raconterez et la vérité qu’on se demandera comment vous vous y retrouvez.

 

Capricorne (22 décembre – 21 janvier)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 6 et le 17 juillet, vous ne serez sans doute pas du genre à « coucher » le premier soir. Si vous êtes célibataire, celui ou celle qui voudra vous mettre dans son lit aura intérêt à être aussi motivé(e) que patient(e). Entre le 18 et le 28 juillet, vous ne donnerez pas dans la demi-mesure et cela pourrait vous valoir quelques blessures d’amour-propre (ou d’amour tout court). Vous voulez un conseil ? Protégez-vous d’un petit choc émotionnel ! 2e décan : d’ici le 13 juillet, vous ne saurez pas toujours ce que vous voulez. Avec le Soleil dans le 2e décan du Cancer, vos envies seront plus changeantes et vos désirs ressembleront un peu trop souvent à des caprices… Après le 25 juillet, vous vous sentirez peut-être fragilisé (Vénus en Cancer oblige…) mais ne jouez pas constamment sur sa corde sensible et ne vous mettez pas trop en état de dépendance. Ça pourrait l’agacer plus qu’autre chose. 3e décan : entre le 13 et le 23 juillet, évitez de vous ronger de l’intérieur. On sent bien que les problèmes familiaux du moment pourront atteindre votre équilibre profond, mais ne tombez pas dans leurs pièges et montrez-vous plus résistant !

Vie active

1er décan : entre le 6 et le 22 juillet, cette planète Mars en Taureau sera un peu à l’image d’un moteur diésel. Même si ça démarre lentement, rien ne vous empêchera de durer longtemps… parce que votre idée fixe sera bien d’atteindre votre objectif. Patient ascendant opiniâtre : ce sera votre profil. Si vous avez un objectif concret dans le viseur, vous pourriez même faire un malheur. 2e décan : d’ici le 15 juillet, le passage du Soleil en Cancer pourra vous rendre un peu nostalgique. Il est sûr que si vous passez votre temps à penser que « c’était tellement mieux avant », vous aurez plus de mal à vous sentir bien au présent. Mais après le 19 juillet, votre investissement perso dans le boulot sera forcément payant à terme. Vous pourriez même vous imposer grâce à des initiatives courageuses. La période sera sans doute importante car ce que vous avez projeté depuis quelques temps devra être concrétisé. Si vous ne passez pas le cap avant le 6 août, vous pourriez le regretter par la suite. 3e décan : d’ici le 7 juillet, pas moyen de vous contredire sans vous voir vriller. Avez-vous vraiment besoin d’exagérer autant que ça ? Oui… et ce sera entre impulsif et explosif, maladroit et brutal. Mars en Bélier ne fait pas dans la dentelle (surtout quand il est contrarié par Pluton). Entre le 13 et le 23 juillet, soyez peut-être plus rationnel et ne laissez pas un petit tracas se transformer en drame parce que vous manquerez diablement de recul sur la situation. A cette période-là, vous pourriez également finir par penser (tout haut) que la famille est un vrai nid à embrouilles.

 

Verseau (21 janvier – 20 février)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 6 et le 21 juillet, si vous êtes célibataire, le besoin de sexe pourrait finir par devenir une obsession. C’est comme ça que l’on finit par sauter sur le(la) premier(première) venu(e) et ne pas s’en trouver mieux pour autant. Après le 22 juillet, vous aurez un peu trop besoin de plaire, d’occuper la place ou de parader. Voilà une fin de mois un peu bling-bling. Et puis vive les excès en tout genre ! Ambiance surchauffée, soirées endiablées ou amours (un peu) délurées. 2e décan : d’ici le 10 juillet, bonne nouvelle ! Vous pourriez en faire craquer plus d’un(e) et vous ne risquez plus de vous ennuyer avec ces vibrations joueuses autant que charmeuses. Faire de nouvelles rencontres, ce sera ok ; flirter, pourquoi pas ? Prendre le temps de faire connaissance sans trop vous engager, tisser des liens mais ne pas sentimentaliser trop vite : il ressemblera à ça votre ciel du début de mois. Mais après le 23 juillet, pas facile de vous faire entendre raison. Pourvu que ce soit vous qui preniez les décisions (ou la direction des opérations) sinon vous auriez tout simplement l’impression d’être dévalorisé. 3e décan : entre le 10 et le 19 juillet, charme, petits jeux de séduction et sympathiques sollicitations devraient pouvoir agrémenter vos journées. Votre cœur pourrait bien balancer tendrement entre amitié et amour : profitez de ces subtils plaisirs de la séduction et faites le bon choix ! Complicités et affinités à développer en priorité.

Vie active

1er décan : entre le 6 et le 20 juillet, vous aurez tendance à dire trop facilement « non », aurez du mal à suivre le mouvement et pourriez ainsi créer des conflits. Faire des compromis ? Pas du tout envie ! Ce sera l’effet « Mars en Taureau » sur notre Verseau du 1er décan. Ne précipitez rien et ne râlez pas constamment : laissez donc le temps agir à votre place car vos humeurs belliqueuses ne vous donneraient sans doute pas la main heureuse. Entre le 20 et le 25, évitez surtout de dire trop souvent « moi je… » ou « j’ai raison » ! Ce sont les petits défauts présumés qui sont associés à Mercure en Lion. Après le 25 juillet, le regard des autres aura plus d’importance que d’habitude (à vos yeux) et vous aurez besoin d’être valorisé (sinon vous finiriez par très mal le prendre…). Imposez quelquefois « silence » à votre ego pour laisser les autres s’exprimer et trouver leur place à vos côtés ! 2e décan : après le 19 juillet, vous ne serez pas fan de concessions et vos désirs seront plutôt des ordres. Entre borné et colérique, il n’y a qu’un pas (que vous pourriez allègrement franchir à cette période-là). Etre constamment en mode « contre » sera bien votre méchante manie. En fin de mois, vous aurez peut-être l’étrange idée de vouloir jouer au plus fort, mais évitez quand même de jouer avec le feu. Tout cela pourrait vous mener à de vrais rapports de force. 3e décan : d’ici le 7 juillet, on pense que collaborer ne pourrait que vous faire gagner du temps. Associez-vous : c’est en utilisant intelligemment vos rencontres du moment que vous atteindrez plus vite vos objectifs ! Entre le 10 et le 19 juillet, vous pourrez indéniablement profiter (et abuser) d’une jolie vague de popularité. Vénus en Gémeaux et Saturne formeront un aspect séducteur, intelligent et plaisant. On ne vous résistera pas bien longtemps.

 

Poissons (20 février – 21 mars)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 6 et le 18 juillet, si vous avez quelqu’un en point de mire, vous ne risquez pas de lâcher l’affaire. Même s’il faut vous montrez très patient, on parie que vous finirez par l’avoir à l’usure… Entre le 18 et le 28 juillet, le romantisme sera à l’honneur, sa délicatesse n’aura d’égale que sa tendresse. Vous allez voir comme c’est sympa d’avoir Vénus en Cancer avec soi… On parlera d’une ambiance « chabadabada », propice à la romance. 2e décan : d’ici le 10 juillet, avec cette Vénus en Gémeaux dans l’atmosphère, ce que vous ferez ou direz sonnera souvent un peu faux et la sincérité ne risquera pas de vous étouffer. Mais pourquoi ce besoin de jouer double-jeu ? Multiplier les conquêtes ? Pourquoi pas… Voilà un Poissons en mode « ultra papillon » ou « cœur d’artichaut ». Mais après le 25 juillet, avec ce saisissant aspect Vénus-Uranus, l’inattendu sera au programme et pourra susciter une nouvelle petite flamme. Ouvrez les vannes, libérez-vous : c’est sans doute comme ça que vous saurez accueillir l’éclaircie, l’arc-en-ciel que vous n’attendez peut-être pas. 3e décan : entre le 10 et le 20 juillet, vous voguerez sans doute de-ci de-là, sans trop savoir où le vent vous emmènera… Vous vous laisserez porter mais la duplicité de ce désaccord Vénus-Neptune pourrait surtout vous déporter… Réfléchissez bien avant de mettre les deux pieds dans une situation double.

Vie active

1er décan : entre le 6 et le 21 juillet, quelques coups de collier seront à envisager. La planète Mars (dans le signe solide et concret du Taureau) entretiendra chez vous une opiniâtreté intéressante. Cette planète-là ne vous parlera peut-être que d’efforts à fournir mais il y aura des résultats concrets à la clé. Quelque chose nous dit que vous ne vous décarcasserez pas pour rien. 2e décan : d’ici le 14 juillet, oui… votre personnalité a bien quelque chose d’atypique et vous saurez en faire un véritable atout. D’ailleurs, votre fantaisie est vraiment sympa quand elle est assumée de cette façon-là. Après le 19 juillet, ce sera le moment de penser concrètement « évolution ». Avec ces planètes solides et progressistes dans l’atmosphère, construire son futur différemment est presque une évidence. Soyez persévérant : chaque pierre de votre construction comptera dans vos ambitions. 3e décan : d’ici le 7 juillet, ne leur dites pas « blanc » quand vous penserez « noir » car à force de camoufler vos opinions, vous allez finir par vous faire prendre en flagrant délit de mauvaise foi ! Entre le 13 et le 23 juillet, privilégiez la zen attitude, l’amitié, les petits moments privilégiés en famille, les conversations sans fin avec ceux que vous aimez ! Votre bonne volonté et votre bienveillance du moment seront des atouts précieux pour l’ambiance.