HOROSCOPE Mai 2022 par Diane BOCCADOR

Pour vos prévisions personnalisées annuelles, cliquez ici

Bélier (21 mars – 20 avril) 

Côté Cœur

1er décan : entre le 3 et le 13 mai, vous serez ultra joueur, spirituel. Humour et joie de vivre pour séduire en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Des rendez-vous, des sollicitations et beaucoup de séduction. Avec cette combinaison « Vénus en Bélier-Mercure en Gémeaux », votre stratégie amoureuse ne risque surtout pas d’être laborieuse. A signaler : avoir un contact sympa sur le net avec un(e) futur(e) amoureux(se) serait bien dans la veine de cet accord Vénus-Mercure. On s’écrit beaucoup, on s’entend bien et le « et plus si affinités » pourrait bien arriver plus vite que prévu. 2e décan : entre le 12 et le 21 mai, plus rien d’ennuyeux à signaler pour ces champions de l’émotion que vous êtes. Régalez-vous du passage de Vénus dans le signe intrépide du Bélier, qui aura sans doute décidé de créer bien du suspens, côté cœur. Vous pourriez alors glisser bien dans la ronde des émotions fortes. On pense que vous allez adorer les rebondissements de votre vie amoureuse. 3e décan : entre le 20 et le 30 mai, ce qui se passera dans votre vie amoureuse sera sans doute entre intriguant et excitant mais ne vous embarquez quand même pas dans n’importe quoi ! Bref, votre situation amoureuse ne sera peut-être pas très stable. D’ailleurs sera-t-elle légitime ? Ça ne manquera sûrement pas de passion mais vous ne serez sans doute pas bien sûr des réactions potentielles de l’autre.

Vie active

1er décan : d’ici le 11 mai, la parole va devenir votre atout, votre faculté de jugement sera saine et votre bosse du commerce fera foi. Ce « savoir-plaire » que vous déploierez sera quand même extraordinaire. Certes, Mercure en Gémeaux et Vénus en Bélier sont de sacrés alliés planétaires mais quelles ingénieuses manières de faire ! Il y aura sans doute des avancées intéressantes à prévoir dans les échanges et prémices de collaboration.. Le 11 mai, on s’arrêtera sur l’entrée de Super Jupiter dans votre signe. Ce cadeau du ciel n’arrive qu’une fois tous les douze ans et vous concernera jusqu’en octobre. Si jamais vous trouviez qu’il n’y avait pas suffisamment de mouvement dans votre vie, vous allez bientôt être surpris… Entre le 11 et le 23 mai, la chance sera avec vous, les engagements seront fructueux, vous aurez le beau rôle, beaucoup de choses tourneront autour de vous ou vous serez peut-être l’auteur de jolies performances. Après le 24, c’est avec un impressionnant esprit d’initiative que vous pourriez foncer, vous lancer, décoller. Ce ciel dominé par la trépidante et chanceuse paire astrale Mars-Jupiter en Bélier vous suggèrera de vous surpasser. 2e décan : entre le 12 et le 21 mai, profitez à fond de l’instant présent ! Cette période sera sans doute pleine d’entrain : quand on est levé d’un si bon pied, on ne peut que provoquer de jolies retombées. L’ennui ne risque pas de s’inviter  et vous penserez plutôt souvent « vive la vie ! ». Merci à Vénus en Bélier. 3e décan : ce mois-ci, sous l’influence de Saturne en Verseau, notre Bélier prendra indéniablement du plomb dans la cervelle. Traduisez que vous saurez mobiliser vos petites cellules grises pour mettre sur pieds des objectifs de vie à plus long terme. Vous aurez sans doute la volonté ferme de prendre votre avenir en main.

Taureau (20 avril – 21 mai)

Côté Cœur

1er décan : après le 26 mai, Vénus dans votre signe paisible vous soufflera des envies de tranquillité et de sérénité. Vous rechercherez les petits bonheurs tranquilles, les plaisirs simples. Se donner de l’affection, ne pas se poser de question, se sentir aimé de son (sa) partenaire et ne pas trop s’en faire. 2e décan : d’ici le 12 mai, s’il faut mettre en place un projet familial, on parie que vous déborderez de fantaisie et d’imagination. Mais d’où vous viendront ces superbes idées-là ? Du super combo « Mars en Poissons-Soleil-Uranus » pardi ! 3e décan : entre le 12 et le 25 mai, toutes vos ressources de Taureau seront employées (et déployées) pour le bien ou le bien-être de votre tribu. C’est généralement un réflexe quand Mars et Neptune sont en Poissons et ce sera évidemment tout à votre honneur. Votre générosité de cœur sera donc mise en avant. La période serait idéale pour faire part de vos projets, partager votre vision de l’existence, entretenir une belle complicité avec vos proches et vous occuper de ceux qui en ont besoin.

Vie active

1er décan : si vous désiriez connaître la ligne directrice de votre mois de mai, vous allez être déçu. Il n’y en a pas vraiment. Quand les planètes rapides se font aussi discrètes, ne vous attendez à rien de fulgurant mais n’en prenez pas ombrage pour autant ! 2e décan : aviez-vous déjà pensé à déménager ? D’ici le 12 mai, cette idée pourrait en tout cas vous titiller de temps en temps. Quelque chose dans l’air du temps vous pousserait bien à modifier votre cadre de vie. Si vous sentez qu’il y a une nouvelle direction à prendre, c’est que vous avez raison. Avec ces planètes Mars et Uranus dans le ciel, on peut même ajouter que votre épanouissement futur en dépendra. 3e décan : entre le 12 et le 24 mai, un nouvel élément devrait booster votre motivation et vous pourriez croire dur comme fer à un projet très enthousiasmant. La foi fait parfois des miracles alors un conseil : allez-y gaiement ! Même si vous avez très envie d’y croire, retenez qu’il ne faudra quand même rien imposer à ceux qui ne sont pas d’accord avec vous. Faites plutôt sans eux : ce sera mieux. Après le 24 mai, le désaccord Mercure-Saturne signale qu’une démarche importante risque d’être bloquée et que vous mettrez un certain temps à avoir gain de cause. N’espérez pas vous sortir de  cette situation tout de suite. Pour bien faire, il faudra prendre les problèmes un par un et trouver des arguments solides pour les résoudre. Ne soyez pas trop pressée : trouver la solution appropriée demande parfois du temps.

Gémeaux (21 mai – 21 juin)

Côté Cœur

1er décan : entre le 3 et le 13 mai, Vénus en Bélier vous fera la cour et son association avec Mercure évoque une période plutôt coquine. Vous serez d’humeur à séduire et à profiter de vos belles dispositions à plaire. Ces journées-là devraient beaucoup vous amuser et vous pourriez même devenir expert en stratégie amoureuse. Il est sûr que Mercure en Gémeaux et Vénus en Bélier sont des armes de choix si vous voulez prendre le dessus dans un jeu de séduction. 2e décan : entre le 12 et le 21 mai, ce ciel animé par Vénus en Bélier vous donnera raison d’être plus audacieux. Vous désirez conquérir un cœur ? Ce sera exactement le bon moment. Plus moyen de douter de votre capital séduction quand Vénus fait son passage en Bélier. Ne vous posez pas trop de questions : la confiance en soi est parfois un atout charme étonnant ! Cette Vénus conquérante vous donne généralement tellement envie d’aller de l’avant que vous ne risquez pas de faire tapisserie. Vous oserez, vous irez et au final, vous « kifferez »…  3e décan : attention ! D’ici le 19 mai, l’idée que vous vous ferez de cette personne-là sera peut-être plus belle que réelle. A travers le prisme des planètes en Poissons, l’image que l’on a de l’autre est souvent un peu floue. Mais entre le 20 et le 30 mai, vous allez sans doute pouvoir gommer les dernières complications et peut-être mener la danse amoureuse avec une belle assurance ! Bye-bye aux nébuleuses planètes en Poissons et merci à Vénus en Bélier ! Votre impact sur l’autre sera indéniable et vous devriez apprécier ce retour à une situation plus claire, nette et sans sous-entendus.

Vie active

1er décan : d’ici le 23 mai, personne ne possèdera comme vous l’art du mot, son utilisation multiple, ses jeux (de mots). Vénus et Mercure bien associées vous souffleront sûrement des recettes astucieuses pour plaire au plus grand nombre. Si l’on vous donne raison souvent et que vos décisions séduisent le maximum de gens, ce sera donc normal. On signale ici que Super Jupiter entrera en Bélier le 11 mai et qu’il devrait booster de façon chanceuse votre esprit d’initiative, pendant plusieurs mois. Si vous avez un projet à lancer, la période la plus propice commencera en fanfare dès le 25 mai. Justement à partir du 25, il s’agira bien de vous mettre en mode « turbo » : si vous ne perdez pas de temps et que vous avez du cran, cette conjonction Mars-Jupiter en Bélier pourrait bien vous apporter le succès sur un plateau. 2e décan : d’ici le 12 mai, ne vous reposez pas trop sur les autres. Ce ne serait pas une bonne idée. Même si vous en faites peu, ce sera toujours mieux que de trop compter sur eux. Mais entre le 13 et le 21 mai, votre vie sera sans doute plus rigolote. Le ciel vous rendra plutôt enjoué, mettra du pétillant dans vos humeurs et fera sans doute barrage à l’ennui, qui n’aura plus aucune raison de s’installer par ici… 3e décan : entre le 12 et le 26 mai, vous aurez le chic pour vous fourrer dans des situations compliquées et vos entreprises manqueront parfois de prudence. Le désaccord de Mars et de Neptune en Poissons évoque facilement le « terrain glissant » et pourra vous placer dans un drôle de bourbier. Essayez déjà de mieux anticiper et de toujours savoir exactement à qui vous avez affaire !

Cancer (22 juin – 22 juillet)

Côté Cœur

1er décan : entre le 3 et le 13 mai, quelques petits accrocs sentimentaux pourraient titiller votre affect ou jouer au poker avec vos émotions. Un tempo sûrement déstabilisant entraînera vos amours. Beaucoup d’excitation pour peu de résultats… : on pense que vous aurez du mal à ne pas rater le train des sentiments. Après le 26 mai : le contexte global sera sans doute un peu houleux mais grâce à l’entrée de Vénus en Taureau, le cœur pourrait bien devenir votre havre de paix et/ou une façon bien sympa de décompresser. Un conseil : compartimentez ! 2e décan : entre le 12 et le 21 mai, comme Vénus en Bélier sera dans la place, ce ne sera pas toujours vous qui mènerez le jeu amoureux. Vous pourriez même être tributaire des désirs de l’autre et ça ne sera pas vraiment fait pour vous plaire. Vous voudrez tout et tout de suite… Faites donc le tour de la question au lieu d’opter pour la précipitation ! Avec le désaccord de Vénus en Bélier, toute situation méritera d’abord réflexion. 3e décan : entre le 20 et le 28 mai, avec ce désaccord « Vénus en Bélier-Pluton en Capricorne » dans l’atmosphère, n’importe quel accrochage pourra facilement se corser. L’idée serait donc déjà d’éviter la dispute. Vous serez bien trop agité ou la situation sera trop controversée pour que vos amours soient légères… Vous en ferez sans doute trop ou vous ne saurez plus où vous en êtes : un trop-plein d’émotions ou la quête du grand frisson ne vous aideront pas à y voir plus clair.

Vie active

1er décan : la fin du mois (après le 24 mai) vous rendra plutôt expéditif. Il faut dire qu’un Cancer agressé par le stress généré par les planètes en Bélier n’a plus rien d’un doux rêveur : il va y avoir de l’agressivité dans l’air. Tentez déjà de mieux canaliser votre énergie et même si vous avez très envie de « faire bouger tout ça », faire du forcing sera peut-être justement ce qu’il ne faudra pas faire. Ça ne vous réussirait pas. 2e décan : d’ici le 12 mai, ressentirez-vous un besoin de vous transporter dans un autre cadre de vie ? C’est possible quand Mars et le Soleil titillent Uranus. On s’imagine facilement vivant dans un ailleurs et on se dit que ce serait un vrai bonheur… Les planètes vous faciliteront donc la vie  si vous avez des petits changements à opérer, et vous devriez sentir un vent ami vous entraîner dans la bonne direction. Un projet créatif pourrait aussi au final avoir plus de poids que vous ne l’espériez. Il pourrait même faire avancer les mentalités. 3e décan : entre le 12 et le 25 mai, on parlera d’une forte implication. Quel que soit le programme de la période, vous serez partant, vous adhérerez à fond, vous vous adapterez à tout, vous trouverez ça « hyper motivant ». Vous surferez sur une vague enthousiaste sans vous « dégonfler », sous les feux optimistes de Mars et Neptune en Poissons. Après le 25 mai, la période serait idéale pour effectuer des démarches financières, pour vous occuper sérieusement de la paperasse qui traîne ou pour débrouiller une question administrative épineuse.

Lion (22 juillet – 23 août)

Côté Cœur

1er décan : entre le 3 et le 13 mai, vous pourriez devenir le roi du jeu de mots coquin, du sms hilarant, du mail très joliment écrit. Vous pourrez également compter sur vos neurones pour faire avancer le jeu amoureux dans votre sens. Qui pourrait vraiment vous résister quand vous vous comportez avec autant de charme et d’intelligence ? Mais après le 26 mai, attention à vos petits démons amoureux car la crise de jalousie sera l’un des dangers de cette fin de mois (Vénus en Taureau oblige…) ! Sur ce sujet-là, vous démarrerez facilement au quart de tour. 2e décan : entre le 12 et le 21 mai, laissez vos désirs vous guider. Un coup de foudre sera peut-être dans la hotte de cette Vénus (en Bélier) qui aura juré d’apporter un peu de piment dans votre vie amoureuse. Le cœur devrait en tout cas trouver quelques occasions d’être joliment stimulé et vous auriez alors raison de faire le premier pas, de prendre la direction des opérations (amoureuses), de vous dévoiler un peu ou de bousculer les choses. Quelqu’un n’attendra peut-être que ça…. 3e décan : entre le 20 et le 28 mai, vivez donc vos attirances avec bien moins de raison que d’habitude et placez beaucoup d’énergie dans vos emballements du moment. Un peu plus de délires ne sera surtout pas de refus. Draguer, s’enflammer comme ça et voir où ça vous mènera : vous pouvez même zapper le raisonnable quand Vénus en Bélier s’en mêle…

Vie active

1er décan : d’ici le 11 mai, vous aurez un opportunisme verbal qui devrait pouvoir susciter l’intérêt de n’importe qui. On signalera aussi chez vous un gros besoin de sociabiliser, de rencontrer. Pas forcément pour vous faire des amis : peut-être juste pour tester l’intérêt d’élargir votre réseau… Entre le 11 et le 23 mai, votre statut professionnel se nourrira d’une belle image de marque. Développez votre sens tactique autant que votre fibre relationnelle au boulot et vous tiendrez le bon filon ! On sait que vous n’avez pas votre langue dans votre poche mais à ces dates-là, ne vous frustrez surtout pas car ça ne pourra que vous servir en bien. Dixit l’accord « Mercure en Gémeaux-Jupiter en Bélier ». A signaler : l’événement le plus important de votre année se produira le 11 mai, avec l’entrée de Super Jupiter dans un signe ami, le Bélier. Cette influence dynamique et chanceuse va durer jusqu’en octobre. Elle sera déjà très prégnante à partir du 24 mai : un projet important à lancer ? Un challenge à gagner ? Jusqu’au 8 juin, le ciel mettra toutes les chances de votre côté : cette période sera donc particulièrement prometteuse et vous pourrez arborer un profil de winner. 2e décan : d’ici le 12 mai, avec ce désaccord « Soleil-Uranus en Taureau » dans l’atmosphère, la tête de notre Lion fourmillera de contradictions. Ce ciel-là ne vous donnera pas vraiment bon caractère mais personne ne pourra rien y faire… Une simple contrariété pourra vous faire vriller et perdre momentanément votre sang-froid. Perte d’énergie inutile (même si vous parvenez parfois à cette impression de vous être bien défoulé). Mais entre le 13 et le 21 mai, faites primer le mode « à l’improviste », ne réfléchissez pas trop, faites ce que vous avez envie de faire ! Vénus en Bélier aime le style direct, la spontanéité, la franchise et promet de l’animation. 3e décan : la période du 11 au 22 mai risque de vous malmener un peu. Ne pas vouloir, ne pas pouvoir… : cela risque d’être plutôt fréquent car avec ce désaccord du Soleil en Taureau et de Saturne en Verseau, le ciel aura du mal à accéder à vos vœux. Un conseil : soyez plus adaptable. Après le 23 mai, ouh… il n’y aura plus de réseau, ça ne captera plus ! Faites donc un petit effort : vous ne serez sans doute pas d’accord mais personne n’en n’est jamais mort.

Vierge (23 août – 23 septembre)

Côté Cœur

1er décan : d’ici le 23 mai, votre partenaire pourrait vous reprocher de beaucoup parler pour ne pas dire grand-chose. Il est vrai que quand Mercure est en Gémeaux, notre Vierge a tendance à babiller un peu trop.  Si vous chéri(e) réussit à vous suivre, c’est qu’il(elle) est vraiment adaptable. Cette Mercure en Gémeaux vous donnera un p’tit côté Zébulon et vous prendrez parfois des allures de puce excitée. Mais après le 26 mai, les vibrations seront plus apaisantes. Vénus en Taureau vous soufflera de profiter sereinement des petits bonheurs de l’existence et/ou des meilleurs instants de la vie à deux. 2e décan : d’ici le 14 mai, si vous vous voilez la face, vous pourriez bien vous enfoncer dans une situation très peu prometteuse ; si vous décidez au contraire de toujours regarder les choses en face, vous échapperez sans doute aux effets pervers de Mars en Poissons. 3e décan : entre le 12 et le 26 mai, un mensonge gros comme un coup bas sera peut-être d’actualité. Ne prenez pas des vessies pour des lanternes et faites surtout en sorte de ne pas rester dans le déni trop longtemps ! Bref, cherchez toujours à mieux comprendre ce qui se passe : c’est de toute façon en étant plus terre à terre que vous réussirez à combattre les chimères et autres complications générées par les planètes en Poissons. On pense qu’après le 26 mai, vous aurez une meilleure compréhension de votre situation. D’abord parce que Mars en Poissons s’éloignera, ensuite parce qu’en cette fin de mois, Mercure redescendra dans le signe réfléchi du Taureau.

Vie active

1er décan : d’ici le 23 mai, on signalera chez vous des difficultés à trouver les mots exacts, à vous concentrer ou de grosses tendances à vous éparpiller. On vous trouvera parfois trop bavard : il semble qu’un peu moins de bla-bla et qu’un peu plus de discrétion ne puisse pas faire de mal à votre réputation… Cette Mercure en Gémeaux fait quand même facilement offense à vos neurones bien organisés de Vierge digne de ce nom. Mais bon sang, où aurez-vous donc la tête ? Après le 23 mai, avec l’entrée du Soleil en Gémeaux, il y aura un petit risque de superficialité. Pas envie de creuser le sujet ou de vous appesantir plus que ça. Autant dire que ce n’est pas cette attitude-là qui vous aidera à faire du bon boulot. 2e décan : d’ici le 14 mai, prendre les problèmes à bras-le-corps ne sera sans doute pas votre fort. Y’a pas quelqu’un d’autre pour s’en occuper ? Mars en Poissons ne vous rend jamais bien combattif. Une tendance à négliger vos responsabilités ? C’est bien possible aussi quand Mars est en Poissons. On pense un peu trop souvent qu’on peut remettre « ça » à demain et trois jours après, ce n’est pas encore fait… 3e décan : entre le 12 et le 26 mai, Mars et Neptune en Poissons pourront montrer leur désaccord (céleste…) en vous plaçant au beau milieu d’une entreprise aux espérances un peu trompeuses. Quelques embûches ou autres entourloupes risquent de pousser les événements à vous faire faux bond. Ne vous laissez pas faire mais pour éviter cela, ne commettez aucune imprudence ! Mais après le 26 mai, le retour de Mercure en Taureau devrait pouvoir vous aider à comprendre ce qui vous avait échappé. C’est bien le rationnel qui dominera à nouveau. Réfléchissez, gérez, calculez, rectifiez le tir ! Vous pourriez même être excellent dans la gestion de vos finances ou de capitaux.

Balance (23 septembre – 23 octobre)

Côté Cœur

1er décan : entre le 3 et le 13 mai, le désaccord de Vénus en Bélier ne vous rendra pas toujours facile à vivre. Agacements ou reproches pourront se multiplier car vous aurez sérieusement l’intention de vous faire respecter. Si vous voulez aller trop vite dans cette relation, vous pourriez également vous heurter à quelques résistances. Gare aux manifestations intempestives de fierté (déplacée) qui pourraient vous laisser déraper. 2e décan : entre le 12 et le 21 mai, calmez vos ardeurs, attendez votre heure, temporisez dès que vous le pourrez et vous éviterez ces petits pics de tension qui ne feront sûrement pas avancer les choses comme vous le voudriez ! N’allez pas plus vite que la musique ! Vous voulez vraiment savoir à quoi vous en tenir ? Le mieux serait peut-être de laisser venir… 3e décan : entre le 20 et le 30 mai, on dira que si vous avez pris trop longtemps sur vous, les verrous risquent de lâcher et les reproches accumulés sortiront tout d’un coup. Ouh… ça va lui faire un drôle d’effet. On pense que ce ne serait pas une bonne idée de lui forcer la main à ce moment-là. Ses réactions pourraient bien vous déconcerter ou ne pas être celles que vous attendiez… Prudence ! Comment faire bouger cette situation compliquée ? Surtout pas en en y allant trop fort ou en imposant votre volonté.

Vie active

1er décan : d’ici le 23 mai, être ultra à l’aise avec les mots, super doué pour vous faire entendre et comprendre et avoir les neurones encore plus affutés sont les atouts que vous accordera la longue présence de Mercure en Gémeaux. Contacts (et échanges) intéressants seront les autres points positifs de la période. Vous n’aurez sûrement pas beaucoup l’occasion de vous ennuyer en cette période « socialement très correcte ». Vous saurez en tout cas saisir les opportunités d’entretenir ou de valoriser votre réseau. Mais après le 24 mai, les planètes en Bélier risquent de vous bousculer un peu. Vous aurez tendance à agir ou réagir trop rapidement, sans réfléchir suffisamment. Vous voudrez absolument précipiter l’événement alors qu’en prenant le temps de consulter qui de droit, vous auriez forcément de meilleurs résultats. Et comme vos réactions seront excessives, les relations conflictuelles pourraient bien dominer. Ce sera donc vraiment le moment de nous prouver que vos talents de diplomate ne sont pas qu’une légende. Dans ce climat-là, vous aurez besoin d’eux (et plutôt deux fois qu’une…). 2e décan : entre le 12 et le 21 mai, on signalera peut-être quelques coups d’humeur hors de propos. Vous sortirez vos griefs comme ça et tant pis si ça ne passe pas ! De toute façon, on pense que vous ne réussirez pas à les garder bien longtemps pour vous… Méfiez-vous de vos impulsions et ne vous prenez surtout la tête pour des broutilles ! 3e décan : quand Saturne en Verseau est l’acteur le plus important de votre ciel, il faut préparer intelligemment votre vie d’après, toujours anticiper, toujours regarder vers le futur. Dans ce programme-là, vous aurez l’esprit ouvert et prendrez en compte le maximum de paramètres économiques, écologiques et technologiques.

Scorpion (23 octobre – 22 novembre)

Côté Cœur

1er décan : après le 26 mai, il faudra éviter de ruminer le passé ou des griefs mal digérés. Cupidon n’a pas d’heure pour décocher ses flèches mais on pense que vous ne serez pas en état de réceptivité. Quand Vénus est en Taureau, notre Scorpion peut aussi se montrer un peu trop « propriétaire ». Laissez-le(la) vivre et gardez-vous bien de le(la) pister ou de loucher trop souvent sur son portable ! 2e décan : d’ici le 14 mai, il va sans doute se passer des choses plutôt sympas dans la sphère familiale et c’est donc surtout dans ce cadre-là que vous saurez vous épanouir. Bref, Mars en Poissons fait facilement rimer « clan » et « agréments » et vous aurez toutes les raisons de vous réjouir autour de vous : lovez-vous dans une ambiance familiale ou amoureuse très chaleureuse ! 3e décan : entre le 12 et le 24 mai, laissez fuser les bonnes idées de projets en duo. Mars et Neptune vous inspireront joliment pour que vous ne tombiez pas à côté. Déterrez les promesses d’un tandem d’enfer et croyez-y dur comme fer !L’ambiance familiale vous plaira sans doute aussi beaucoup. Les joyeuses tablées, les éclats de rire et les activités en commun : ce sera sympa, motivant et ça vous fera du bien.

Vie active

1er décan : en ce mois de mai, n’attendez pas forcément d’aventures trépidantes mais ne craignez pas non plus la tuile ! Le ciel du mois sera plutôt du genre « rien d’important à déclarer ». Le rythme astral ne devrait pas vous bousculer. Zéro tendance = assurance tranquillité. 2e décan : d’ici le 14 mai, l’idée serait sans doute de tenter d’apprivoiser (d’une façon ou d’une autre) ceux qui vous mettent des bâtons dans les roues. En gros, mettez-les à l’aise et ils finiront peut-être par vous manger dans la main… 3e décan : entre le 12 et le 24 mai, ce que vous ferez ou réaliserez vous ressemblera vraiment. C’est sans doute pour cette raison que vous vous sentirez tellement impliqué dans vos projets. Même si vous ne manquez pas d’enthousiasme et d’envie d’y croire, il y aura quand même certaines choses que vous ne pourrez pas faire. Pour que tout aille bien, il faudra céder sur certains points. En résumé, profitez d’une brèche euphorique pour vous embarquer dans un projet sympathique, même si les circonstances ne sont pas idylliques. Mais après le 24 mai, vous allez sans doute retrouver un problème datant de la fin du mois d’avril. Mercure redescendra en Taureau et se heurtera à la résistance de Saturne en Verseau. Ça vous mettra sans doute dans tous vos états mais il faudra peut-être vous demander s’il faut persévérer dans cette démarche-là.

Sagittaire (22 novembre – 22 décembre)

Côté Cœur

1er décan : entre le 3 et le 13 mai, on vous prévoit quelques journées plutôt excitantes. Avec cette Vénus en Bélier dans votre camp, vous devriez vite comprendre que c’est à vous de mener le jeu (amoureux). Vous voulez que ça bouge ? Ça ne tiendra qu’à vous alors… c’est parti ! Prenez vos désirs à cœur, vos envies à bras le corps et n’en faites surtout qu’à votre tête ! 2e décan : un regain de flamme ? Un jeu de séduction passionnant ? Un coup de cœur ? Entre le 12 et le 21 mai, Vénus en Bélier ne vous quittera pas des yeux : profitez de ses avances et ne loupez surtout pas le coche ! Rien ne vous arrêtera plus s’il s’agit de désirer à tout bout de champ ou de prendre les devants dans votre histoire de cœur. Vos désirs risquent même de vous mener par le bout du nez. 3e décan : d’ici le 19 avril, si quelque chose vous parait ultra sympa, sachez que ça ne le sera sûrement pas tant que ça. Du coup, on vous conseillera seulement d’éviter de fantasmer. Mais entre le 20 et le 29 mai, soyez franc, sincère, direct et reprenez vite les commandes de votre vie sentimentale ! Puisque Vénus en Bélier aura envahi votre planète cœur, c’est bien vous qui ferez la pluie et le beau temps sur vos amours. Profitez de l’assurance que vous prêtera cette planète-là pour faire avancer le jeu amoureux dans votre sens. Et s’il y a des décisions fortes à prendre, n’hésitez pas : vous aurez la main !

Vie active

1er décan : d’ici le 23 mai, faites attention à ne pas trop jouer les pipelettes ! Le long passage de Mercure en Gémeaux vous poussera dans ce sens-là mais souvenez-vous que quand on parle trop, il y a souvent quelque chose qui nous retombe sur le dos. On pourra aussi vous trouver dissipé mais tant que l’on ne vous traite pas d’écervelé, on dira que vous vous en tirerez plutôt bien. Mais après le 24 mai, le ciel vous donnera toutes les raisons de vous lancer dans l’action, et on parie que d’ici le 8 juin, votre enthousiasme XXL fera recette. Vous ne vous pensiez pas capable de vous lancer dans cette aventure-là ? Et bien grâce à l’audacieuse paire astrale Mars-Jupiter dans le signe ultra dynamique du Bélier, non seulement vous changerez d’avis mais en plus, un vrai succès devrait être au bout du chemin. 2e décan : d’ici le 12 mai, même si passer à l’offensive n’est pas dans le registre de Mars en Poissons, ne vous laissez quand même pas marcher sur les pieds. C’est le meilleur conseil que l’on puisse vous donner. Et puis arrêtez donc de penser que vous n’êtes pas à la hauteur ! Puisque Mars en Poissons n’est pas un activateur de motivation, croyez doublement en vous. Entre le 13 et le 21 mai : coups de tête, coups de cœur, légers coups de folie… Ça vous prendra sans crier gare et ça risque de donner un bon coup de fouet à ces journées-là. Plus question de vous ennuyer et vive la gaieté ! 3e décan : d’ici le 11 mai, battez-vous contre cette légère tendance à voir les gens meilleurs qu’ils ne le sont en réalité. A bien y regarder, leurs intentions ne sont peut-être pas si désintéressées que ça. Entre le 12 et le 25 mai, gare aux entourloupes ou petites manipulations qui vous prendraient bien pour cible ! Mars et Neptune pourront laisser traîner quelques peaux de banane sur votre route. Quelqu’un pourrait faire brutalement marche arrière autour de vous et vous laisser en plan. Trouvez donc la bonne idée pour contourner la difficulté et n’ayez confiance qu’en vous !

Capricorne (22 décembre – 21 janvier)

Côté Cœur

1er décan : entre le 3 et le 13 mai, quoiqu’il arrive, calmez le jeu ! Tempérament irascible ou impatience trop flagrante : vous aurez peut-être des réactions trop impulsives qui pourraient faire tanguer vos amours. On vous prévoit donc une vie amoureuse un peu agitée, qui n’exclue pas quelques coups de tête de votre part ou une volte-face de l’autre. Quand Vénus est en Bélier, l’amour subit les caprices du destin : il faudra vous y faire… ou pas. Mais après le 26 mai, vous devriez sentir un petit vent d’apaisement souffler sur vos amours. Moins de pression et davantage de tendresse et d’attention. Vénus en Taureau a souvent le chic pour apporter le réconfort. 2e décan : entre le 12 et le 21 mai, un caractère impatient vous donnerait bien tendance à déraper. Gardez pour vous le mot de trop ou le geste déplacé, maîtrisez votre tempérament et vous éviterez déjà le pas de travers ! Vous en désirerez trop ou bien vous prendrez l’initiative quand il faudrait plutôt laisser l’autre venir. Votre impatience pourrait ainsi vous faire commettre quelques erreurs dans le jeu amoureux. 3e décan : entre le 20 et le 28 mai, ça pourrait bien trembler un peu sur votre planète cœur. Ce sera à cause du désaccord de Vénus en Bélier et de Pluton, et on ne sait pas jusqu’où peut aller un Capricorne qui ne se contrôle pas suffisamment… Vos amours pourront donc souffrir de réactions excessives, d’impulsions intempestives, d’émotions mal gérées. Vos inquiétudes du moment pourront facilement prendre de drôles de proportions et vous serez quelquefois à deux doigts de tout envoyer promener…. Un conseil : laissez davantage faire les choses !

Vie active

1er décan : après le 24 mai, un stress croissant ou des événements très agaçants pourront jouer avec vos nerfs. Vous voudrez sans doute trop en faire mais vous pourriez en avoir plein le dos assez rapidement. Il ne servira à rien d’être téméraire en cette fin de mois : il vaudra toujours mieux calmer un peu le jeu. Ne cédez pas à la surchauffe ambiante. 2e décan : d’ici le 12 mai, vous aurez peut-être un nouveau « décor de vie » à conceptualiser et il va falloir vous démener. Vous auriez raison de voir les choses autrement, en ces journées qui vous souffleront de modifier vos façons de faire. Attrapez les idées au vol, soyez ultra créative, donnez le feu vert au changement ! On rajoute que vouloir faire bouger les mentalités vers plus de cohésion ou de solidarité n’est pas qu’un concept en l’air quand l’humaniste Mars en Poissons s’associe aux réalistes planètes en Taureau. 3e décan : entre le 12 et le 25 mai, le ciel vous fera une piqûre d’enthousiasme et de foi en ce que vous projetterez. Il reste à parier que vous saurez vous investir sans compter. Ça se passe comme ça quand Mars s’associe à Neptune en Poissons. Après le 25 mai, vous serez posé, flegmatique, sagace, prudent. C’est bien comme ça que l’on ne se trompe pas et que l’on peut avoir un jugement sensé et poser de bons diagnostics.

Verseau (21 janvier – 20 février)

 Côté Cœur

1er décan : entre le 3 et le 13 mai, retenez que quand l’efficace et charmeuse paire astrale « Mercure en Gémeaux-Vénus en Bélier » vous aide à faire tourner le jeu amoureux à votre avantage, conquérir un cœur est toujours un vrai bonheur. Les vibrations seront fougueuses et peut-être même conquérantes et vous pourriez vivre une histoire pleine de rebondissements. Mais après le 26 mai, votre facette exclusive et possessive risque de refaire surface puisque Vénus en Taureau vous regardera de travers. Vous aimeriez sans doute pouvoir le(la) contrôler mais n’empiétez quand même pas trop sur sa liberté ! 2e décan : un petit regain de passion pourra marquer la période du 12 au 21 mai parce que Vénus dans le signe ardent (et parfois bouillonnant) du Bélier évoque plus de sensualité ou une rencontre pimentée. L’audace sera payante et les résultats pourraient être très épanouissants : oser et se lancer n’est jamais vraiment imprudent quand Vénus est en Bélier. Avec cette planète-là, être un peu téméraire vaut toujours mieux qu’avoir des regrets derrière. 3e décan : entre le 20 et le 28 mai, Vénus dans le signe impétueux du Bélier vous fera de l’œil. Engouement, générosité des élans et/ou démonstrations d’affection spontanées vous placeront aux commandes d’une vie émotionnelle plus intéressante. Avec cette Vénus en Bélier, votre cœur ne demande sûrement qu’à battre plus vite ou plus fort…

Vie active

1er décan : d’ici le 13 mai, l’association « Vénus en Bélier-Mercure en Gémeaux » devrait vous rendre espiègle, spirituelle, amusante. Votre verve aura bonne presse mais aussi votre sens de l’actualité, du scoop. Ce ciel-là vous rendra plus futé, malin, apte à exceller dans l’art du relationnel. Vos neurones seront donc au comble de leur habileté… Entre le 11 et le 23 mai, quel délicieux culot, quel sens de l’à-propos ! Faites marcher vos méninges pour aller judicieusement dans le sens de vos intérêts : vous rapprocher de la personne qu’il faut, proposer vos idées au bon moment, négocier intelligemment, insister s’il le faut…  Après  le 23 mai, l’association Mars-Jupiter en Bélier vous fera finir le mois sur des chapeaux de roue. Un enthousiasme XXL devrait vous accorder l’envie et l’esprit d’entreprise aptes à faire bouger les choses vite et bien. 2e décan : d’ici le 12 mai, rien que l’idée de vous adapter à tout ça vous coupera les jambes de temps en temps. D’ailleurs, vous trouverez que quand on n’a pas envie, il est tout à fait inutile de se forcer. Et puis quand le Soleil et Uranus sont en Taureau, vous avez la caboche un peu dure et les sautes d’humeur faciles. Tentez donc de mettre un bémol sur ces comportements-là ! 3e décan : pas bien facile la période du 9 au 22 mai ! Retenez surtout que ce n’est pas parce que vous voudrez que vous pourrez. Il va plutôt falloir vous adapter à ce que l’on vous imposera peut-être. Pas facile de débloquer cette situation ! Si vous voulez en sortir, il va falloir faire de sacrés efforts d’adaptation (même si ce n’est absolument pas dans vos intentions…). Après le 23 mai, revoyez vos positions de peur de vous heurter à quelques résistances ! Préférez donc la concertation et soyez plus diplomate.

Poissons (20 février – 21 mars)

Côté Cœur

1er décan : ce mois-ci, vous aurez souvent d’autres chats à fouetter et vous n’aurez sans doute jamais vraiment assez de temps pour l’autre. Soyez plus vigilant parce que votre partenaire pourrait se lasser de n’être qu’un « à côté » dans votre tourbillon d’activités. En bref, soyez un peu plus attentif à ce qui se passe chez vous ! On ne sait pas bien ce qui se passera dans votre tête (ou votre cœur…) mais vous ferez tout pour passer pour une girouette. 2e décan : d’ici le 14 mai, ce sera sans doute un peu folklo à la maison mais c’est justement ce qu’il vous faudra. Pourvu que ça ne ressemble pas à hier et vous serez tout à fait dans votre élément. Et puis avec ces planètes-là, la famille est généralement en pole position dans vos priorités : il se passera sans doute plein de choses intéressantes du côté de votre clan. 3e décan : s’il y a une action à mener en famille, ce sera entre le 12 et le 27 mai. On se sent plus fort quand on a sa petite tribu derrière soi et c’est l’un des messages de l’association de Mars et de Neptune en Poissons. L’union fait bien la force et vous vous sentirez sans doute fondamentalement en accord avec votre tendre moitié et épanouis en duo. Le couple et votre clan seront vos tremplins du moment alors ne faites surtout rien sans eux !

Vie active

1er décan : d’ici le 11 mai, il faudra faire particulièrement attention à la distraction, à l’étourderie et aux oublis divers et variés. A cause de l’entrée de Mercure en Gémeaux, notre Poissons sera bien « tête-en-l’air » et il va vraiment falloir faire des efforts de concentration pour ne pas vous faire taper sur les doigts. Et si vous faisiez de temps en temps une liste de ce que vous avez à faire ? Ce serait peut-être mieux que d’oublier le principal. Entre le 12 et le 21 mai, attention : ne donnez pas trop vite votre parole car vous n’arriverez peut-être pas à la tenir (parce que les délais seront par exemple trop courts). Quand Mercure recule en Gémeaux, il vaut mieux ne rien promettre… Après le 21 mai : quand le Soleil est en Gémeaux, il est conseillé à notre Poissons de ne pas confondre « être polyvalent » et brasser du vent. Peut-être que si vous en aviez moins dans la tête, les choses seraient mieux faites… 2e décan : d’ici le 12 mai, ne restez surtout pas trop accroché au passé ! Un changement sera peut-être en cours et il ne s’agira pas de tergiverser. Vos forces du moment seront l’originalité et l’esprit d’à-propos. 3e décan : entre le 12 et le 26 mai, croyez en ce que vous faites et n’ayez pas peur d’afficher vos idéaux en terme de conviction ! Le rapprochement de Mars et de Neptune sera présage de belles inspirations et de cette foi qui (dit-on…) peut soulever des montagnes. Une euphorie communicative vous collera donc sans doute des ailes dans le dos. Après le 26 mai, le long retour de Mercure en Taureau pourra évoquer que vous aurez un dossier sérieux à préparer ou finaliser avant de pouvoir le présenter avec succès, à partir du 6 juin prochain.