HOROSCOPE Mai 2021 par Diane BOCCADOR

Pour vos prévisions personnalisées annuelles, cliquez ici

null

Bélier

21 mars – 20 avril

Côté Cœur

1er décan : entre le 9 et le 19 mai, Vénus en Gémeaux devrait susciter un mood propice à la séduction, aux amours légères, aux instants complices ou aux jeux de l’amour et du hasard. Saviez-vous que les mots et le langage sont parfois de redoutables atouts charme ? C’est en tout cas l’un des autres messages de cette Vénus en Gémeaux. Soyez bavard, spirituel, intelligent, amusant : ils (elles) seront tout ouïe et totalement séduit(e)s…

2e décan : entre le 18 et le 27 mai, jolies vibrations de séduction en perspective. Faire de nouvelles rencontres, ce sera ok ; flirter, pourquoi pas ? Prendre le temps de faire connaissance sans trop vous engager, tisser des liens mais ne pas sentimentaliser trop vite : il ressemblera à ça votre ciel de la période. On se trouve (si possible) un compagnon de jeu, on « mate » un peu et on teste bien sûr à fond son capital séduction au passage.

3e décan : après le 25 mai, du fun en priorité ! Ambiance ludique, légère et sympathique : vous aurez choisi de ne pas vous prendre la tête et vous aurez bien raison. Papillonnez, amusez-vous : personne ne vous en voudra de choisir la facilité. En vous faisant de l’œil, Mercure et Vénus en Gémeaux valoriseront aussi votre petite personne : sacrée aubaine pour profiter d’une fin de mois charmeuse. Vous aurez tiré la carte de la séduction alors bon vent à l’émotion !

 

Vie active

1er décan : d’ici le 13 mai et comme Mars en Cancer vous regardera encore de travers, la tranquillité en famille sera sans doute compromise. Mais entre le 4 et le 11 mai, cette Mercure en Gémeaux vous rendra plus futé, malin, apte à exceller dans l’art du relationnel, à comprendre rapidement tenants et aboutissants des situations. Vos neurones seront donc au comble de leur habileté… Dans une négociation, vous trouverez plus facilement le bon ton ou avancerez le bon argument pour contenter tout le monde. Le ciel vous donnera la parole. Après le 20, notre Bélier sera d’humeur sociable et plutôt du genre « touche-à-tout ». Pourvu que vous ayez de nombreux rendez-vous ou de multiples centres d’intérêt et vous serez ravi !

2e décan : après le 9 mai, ne vous laissez pas déstabiliser si vous sentez un petit vent de désapprobation en famille. On ne peut pas toujours plaire à tout le monde mais n’en faites quand même pas tout un plat. Votre réflexe sera la position de défense ou la retenue constante : ce sera l’effet Mars en Cancer sur notre Bélier. Mais parallèlement et entre le 10 et le 21, les contacts extérieurs seront facilités (Mercure en Gémeaux oblige…) et vous saurez faire preuve d’une pédagogie que l’on ne vous connait pas toujours (et qui sera évidemment tout à votre honneur). Bonnes nouvelles ou échanges intéressants seront les autres points positifs de la période.

3e décan : après le 18 mai, Mercure et Vénus en Gémeaux vous souffleront sûrement des recettes astucieuses pour plaire au plus grand nombre. Profitez-en par exemple pour faire passer vos idées par le biais de l’humour. En cette fin de mois, notre Bélier se montrera aussi particulièrement curieux, polyvalent. Vous avez envie d’essayer plein de trucs, d’expérimenter par vous-même, de ne pas mourir idiot ? Allez-y : ce sera permis. Vous n’aurez en tout cas sûrement pas beaucoup l’occasion de vous ennuyer en cette fin de mois qui vous rendra « socialement très correct »… Après le 26, vous saurez œuvrer fort habilement dans un contexte qui sera pourtant moins facile. Votre volonté de parlementer pourra alors de temps en temps vous sauver la mise. Par ailleurs et si vous voulez fuir vos petits soucis familiaux ou les problèmes de la maison, réfugiez-vous illico auprès de vos amis ! C’est évident qu’on ne choisit pas sa famille : ses copains, si.

null

Taureau

20 avril – 21 mai

Côté Cœur

1er décan : d’ici le 13 mai, le domaine familial sera encore à l’honneur et dans ce cadre-là, ça devrait bouger. S’il y a une action à mener en famille, ce sera bien le moment. Vous verrez : on se sent plus fort quand on a sa petite tribu derrière soi et c’est l’un des messages de cette planète Mars en Cancer.

2e décan : après le 9 mai, ce sera sans doute un peu folklo à la maison mais c’est justement ce qu’il vous faudra. Pourvu que ça ne ressemble pas à hier et vous serez tout à fait dans votre élément. Vous ne penserez sûrement qu’à vous décarcasser pour que votre petite tribu y trouve son compte. Pas de repos pour les parents quand Mars est en Cancer ! La famille devrait donc être en pole position dans vos priorités et il se passera sans doute plein de choses intéressantes du côté de votre clan. C’est déjà pas mal.

3e décan : d’ici le 10 mai, on soulignera de grandes facilités à montrer votre désapprobation à l’autre. Mais aurez-vous vraiment intérêt à provoquer ainsi les débats ? Ce sera la question à vous poser. Vous vous sentez sur la défensive ? Vous vous montrez ultra protectionniste ? C’est normal : ce ciel-là aurait tendance à bousculer vos petites habitudes et vos sacro-saints repères. D’ailleurs qu’il(elle) n’ait surtout pas la mauvaise idée de regarder ailleurs car ça vous mettrait de très mauvaise humeur. Entre le 11 et le 20 : on se comprend mieux, on joue carte sur table et c’est aussi comme ça qu’on est plus heureux. Avec le soutien du Soleil, de Neptune et de Pluton, les relations amoureuses deviennent généralement moins complexes.

 

Vie active

1er décan : d’ici le 13 mai, ne restez surtout pas trop accroché au passé ! Un changement est peut-être en cours (dans le cadre familial plutôt) et il ne s’agit pas de tergiverser. Ca vous démangera sans doute de modifier vraiment quelque chose à la maison. Mars en Cancer s’offre les rayons créatifs d’Uranus et vous voilà plein de bonnes idées pour envisager un changement de décor. Attrapez donc cette perche astrale qui ne demande qu’à vous sortir de votre train-train quotidien (s’il existait) ! Vos forces du moment seront l’originalité et votre adaptabilité face à la nouveauté. Scoop : à partir du 14 mai, l’entrée de Jupiter dans le signe du Poissons serait idéale si vous aviez une cause commune à soutenir, si l’ensemble d’un groupe marchait à vos côtés. Dans les prochaines semaines, retenez que plus vous serez nombreux, plus vos actions auront du poids.

2e décan : d’ici le 11 mai, il est écrit que votre facette irréductible ne réussira pas à faire bouger les lignes. Votre entêtement ne pourra rien y faire : il serait plutôt susceptible de durcir la position de vos adversaires. Ces journées ne se passeront sans doute pas sans difficultés et vous le devrez au désaccord Soleil-Uranus-Saturne. Mais rien ne dit qu’une bonne idée ne vous aidera pas à sortir de l’impasse. Entre le 12 et le 19 et si vous sentez qu’il y a une nouvelle direction à prendre, c’est que vous aurez raison. Accrochez-vous et attention au départ ! Vous avez un nouveau « décor de vie » à conceptualiser et il va falloir vous démener. Et quelle sera la tendance entre le 19 et le 29 ? Eh bien quand on connait bien les gens et qu’on a déjà bossé avec eux, on les perçoit mieux et cela devient plus facile de les convaincre ou simplement de se tourner vers eux pour un conseil ou un coup de main. C’est ce que vous soufflera alors Mars en Cancer.

3e décan : d’ici le 5 mai, il y aura du désaccord dans l’air car vous n’aurez pas l’art et la manière de concilier les choses et les gens. Vous aurez des opinions inflexibles et sans doute un peu trop de suite dans les idées. Un conseil pour mieux gérer les planètes de ce début de mois : pensez constructif au lieu d’être impulsif, stabilisez votre situation plutôt que de partir dans toutes les directions ! Pensez  « discipline » : on pense que ça ne vous fera pas de mal. Entre le 11 et le 22, un peu plus de détente au quotidien et même un p’tit côté « ne pas trop s’en faire », vous ne diriez pas non. Bref et si votre période anniversaire était plus sympa et confortable, ce serait génial. Bingo : ça pourrait bien être le cas ! Après le 26, on commencera à parler d’une forte implication. Quel que soit le programme de cette fin de mois, vous serez partant, vous adhérerez à fond, vous vous adapterez à tout, vous trouverez cela « hyper motivant ».

null

Gémeaux

21 mai – 21 juin

Côté Cœur

1er décan : entre le 9 et le 19 mai, vous pourriez également en faire craquer plus d’un(e) et vous ne risquez pas de vous ennuyer avec ces vibrations joueuses autant que charmeuses. Cette ludique Vénus en Gémeaux fait facilement rimer humour et amour et vous rendra facilement espiègle, alors n’hésitez surtout pas à plaisanter utilement ou à sortir votre plus charmant sourire ! Pour être plus précis, on pourrait dire que vous allez sûrement pouvoir vous régaler en badinant intelligemment avec l’amour.

2e décan : entre le 18 et le 27 mai et avec Vénus en Gémeaux dans l’atmosphère, l’amour est toujours plus rigolo. Pourquoi ? Parce qu’on peut badiner ou allumer sans se faire recadrer, qu’on peut s’amuser sans trop s’impliquer et surtout jouer sur toutes les cordes du violon de la séduction. Les beaux jours adorent réveiller vos envies de plaire et cette Vénus (dans votre signe) en sera l’indice le plus flagrant. Minaudez, souriez et vous aurez le monde à vos pieds !

3e décan : après le 25 mai, vous amuser sans trop jouer avec les sentiments des autres serait quand même une bonne idée. Ce désaccord Vénus-Neptune est bien capable de vous rendre cachottier ou dissimulateur… Si vous jouez sur plusieurs tableaux, vous pourriez (à force) finir par vous retrouver en porte-à-faux ou dans une position plutôt inconfortable. Que vous dire, à part « faites les bons choix ! » ?

 

Vie active

1er décan : entre le 4 et le 11 mai, personne ne possèdera comme vous l’art du mot, son utilisation multiple, ses jeux (de mots). Vous pourriez même devenir un virtuose de l’expression. Entre le 11 et le 19, il faudra que ce soit le plus souvent possible superficiel et léger, que ce soit rigolo et sans engagement. Si ça vous fait rire, ce sera même un super délire. Notre Gémeaux du moment aura surtout besoin d’être futile. Mais après le 20, attention : certains détails risquent de vous passer carrément au-dessus de la tête et vous manquerez sacrément d’attention.

2e décan : entre le 10 et le 21 mai, un brin de charisme + un zeste de malice = sacrée savoir-faire… Et vous voilà capable de vous mettre le monde entier dans la poche. Ils seront tous ok pour vous suivre dans cette direction-là. Sans compter que vous pourriez nous bluffer par votre intelligence des situations.

3e décan : après le 18 mai, on dira que ce que vous aurez tendance à raconter risque d’être entre approximatif et mensonger. Il faudrait peut-être penser à vérifier vos sources ou arrêter de bluffer ou d’exagérer. Attention : quand on cherche les embrouilles, on finit un jour par les trouver ! Ca cafouillera un peu de votre côté. Ne vous perdez pas dans des calculs trop compliqués et n’essayez pas trop de berner les gens. Bref, les situations de cette fin de mois risquent de balancer entre le « pas clair » et le « pas très net ».

null

Cancer

22 juin – 22 juillet

Côté Cœur

1er décan : d’ici le 13 mai, aurez-vous envie de faire de petits travaux de rénovation ? Du bricolage pour rendre votre chez vous plus confortable ? En tout cas, c’est dans l’air quand Mars en Cancer est titillé par Uranus. A partir du 14 mai et pour quelques semaines, l’entrée de Jupiter en Poissons devrait développer chez vous l’empathie, la générosité, l’humanisme… Et si vous sentez l’envie d’aimer croître chez vous à la vitesse « V », ce sera juste normal.

2e décan : votre côté hédoniste a toujours tendance à se développer quand le Soleil fait son passage annuel en Taureau (ce qui sera le cas jusqu’au 10 mai). Vous serez donc un peu moins branché « rêveries » et beaucoup plus fan des petits plaisirs de la vie. Entre le 10 et le 19, cet aspect Mars-Uranus pourrait bien vous secouer vos petites habitudes. Vous donnerez aussi beaucoup de votre personne pour résoudre les problèmes de votre clan, mais il est possible que votre chéri(e) se sente un peu exclu(e) de tout ça. Ne l’oubliez pas et pensez un peu plus souvent à lui concocter de petites surprises sympas qui ne pourront que le(la) faire craquer !

3e décan : d’ici le 10 mai, un petit vent de romantisme et d’apaisement pourrait vous atteindre à bon escient. Voyez le verre (du cœur) à moitié plein et vous serez tout à fait convaincu que l’histoire que vous vivez est bien à protéger ! En résumé, du plaisir et des plaisirs pour un 3e décan bien chouchouté par Vénus (en Taureau) et Neptune. Entre le 11 et le 21 et si votre quotidien est sécurisant et même un peu plan-plan, vous trouverez cela tout à fait satisfaisant. Ce Soleil en Taureau est fan de confort et de stabilité : avec cette planète-là dans votre ciel, pas la peine d’en rajouter.

 

Vie active

1er décan : d’ici le 13 mai, aviez-vous déjà pensé à déménager ? Cette idée pourrait en tout cas faire son chemin parce que quelque chose dans l’air du temps vous pousserait bien à modifier votre cadre de vie. Vous auriez en tout cas raison de voir les choses autrement, en ces journées de mai : attrapez les idées au vol, soyez ultra créatif, donnez le feu vert au changement ! Scoop astrologique : le 14 mai, Jupiter entrera en Poissons. Dans les semaines qui suivent, cela devrait développer l’esprit de « groupe » de notre 1er décan et cet effet « symbiose » devrait être du meilleur effet sur votre motivation.

2e décan : d’ici le 11 mai, l’important sera surtout de pouvoir être fier d’un travail bien fait et des résultats tangibles qu’il pourra vous apporter et que vous aurez bien mérités. C’est l’effet « Soleil en Taureau » sur notre Cancer. Entre le 11 et le 19, il faudrait bousculer un peu les habitudes (ou le système établi) ou au moins être particulièrement créatif. Votre fantaisie sera plutôt constructive et cette association « Mars en Cancer-Uranus en Taureau » vous soufflerait bien une façon vraiment différente d’envisager votre avenir. Notre Cancer pourrait s’ouvrir à de nouveaux points de vue. Entre le 19 et le 29, soyez intimement convaincu d’être sur la bonne voie. Ce que vous ferez ou réaliserez à ce moment-là vous ressemblera vraiment. C’est sans doute pour cette raison que vous vous sentirez tellement impliqué dans vos projets.

3e décan : d’ici le 5 mai, Mercure sera dans le signe solide et cartésien du Taureau. En ce début de mois, vous ferez donc les choses correctement et à votre rythme. Rien ne presse : du moment que c’est bien fait, ça vous conviendra parfaitement. Entre le 11 et le 20 : se sentir un peu plus épicurien et profiter davantage de la vie n’est pas forcément qu’une vue de l’esprit quand le Soleil en Taureau s’associe les rayons sensibles de Neptune. Alors… allez-y, accordez-vous du temps ! Après le 26, le ciel vous fera une piqûre d’enthousiasme et de foi en ce que vous projetterez. Il reste à parier que vous saurez vous investir sans compter, mais on pense que parallèlement des hostilités pourront se faire sentir (en famille particulièrement). C’est comme ça quand Mars s’associe à Neptune mais est contré par l’inquiétant Pluton. Profitez d’une brèche euphorique pour vous embarquer dans un projet sympathique ! Même si les circonstances ne sont pas idylliques, il faudra au moins le vouloir et y croire…

null

Lion

22 juillet – 23 août

Côté Cœur

1er décan : entre le 9 et le 19 mai, cette Vénus en Gémeaux vous accordera un art de la séduction béton pour faire joliment rebondir vos émotions. L’ambiance affective sera alors un shaker de vibrations ludiques et d’humeurs espiègles. Si vous avez quelqu’un en ligne de mire, votre style enjoué marchera à fond sur la personne en question. Pas forcément besoin de s’éclater pour se sentir beau(belle) et vibrer. C’est l’un des messages de la très joueuse et charmeuse Vénus en Gémeaux.

2e décan : entre le 18 et le 27 mai et s’il y a un domaine privilégié, ce sera l’amour et tout ce qui tourne autour. Charme, petits jeux de séduction et sympathiques sollicitations devraient pouvoir agrémenter vos journées. Vénus vous fera la cour et vous aborderez une période coquine. Vous serez d’humeur à séduire et à profiter de vos belles dispositions à plaire. Il(elle) donne divinement le change et vous raffolez de ses textos ou mails tellement spirituels. Il(elle) joue, vous riez ; vous taquinez, il(elle) rebondit. Cette Vénus en Gémeaux le dit et vous le redit : plus fun l’amour !

3e décan : d’ici le 10 mai, vous ne supporterez pas que votre chéri(e) vous dise « non », vous aurez du mal avec les concessions et surtout pas bon caractère. Il y aura si peu de modération dans vos réactions que l’on pourra craindre le dérapage à chaque esquisse de contradiction. Essayez de comprendre l’autre au lieu de mettre constamment les pieds dans le plat ! Ce sera beaucoup mieux après le 25 : flirter, ce n’est pas du tout has been (quoiqu’on en dise…) et les doux plaisirs de la séduction n’auront au contraire que du bon. Alors, jouez donc un peu à cache-cache (amoureux) ! Bien dans votre tête, bien dans votre peau, vous rayonnerez de séduction et n’en ferez jamais trop.

 

Vie active

1er décan : entre le 4 et le 11 mai, intelligence des situations et facultés d’adaptation seront à la hausse. Vous saurez être là où il faut, quand il le faudra car opportunisme, savoir-faire et diplomatie vous accorderont un étonnant esprit d’à-propos. Merci à Mercure en Gémeaux ! Vous serez aussi très à l’aise avec les mots et limite pédagogue. Alors profitez-en pour faire passer vos messages habilement, négociez à volonté, partagez vos idées, jouez les Relations Publiques en toute sérénité : vous n’aurez pas à le regretter ! Après le 20, vous serez avide de rencontres et d’expériences tous azimuts. Plus vous en ferez, plus vous serez heureux mais en cette fin de mois, n’oubliez quand même pas qu’il faut s’appesantir un peu pour faire les choses correctement.

2e décan : d’ici le 11 mai, vous ne serez certes pas d’humeur à vous laisser faire mais apparemment, eux non plus… Qui est trop autoritaire ? Qui est totalement réfractaire ? On ne sait pas bien mais en tout cas et dans ces conditions planétaires-là, la situation risque faire du sur-place. En revanche et entre le 12 et le 21, on signalera surtout que grâce à Mercure en Gémeaux, vous allez retrouver l’habitude de dialoguer (au lieu de rouspéter ou de contester). Et ça, c’est quand même un grand bienfait. On pense qu’un échange pourrait s’engager dans une situation qui était auparavant bloquée. Grâce à cette Mercure-là, vous aurez en tout cas un opportunisme verbal qui devrait pouvoir susciter l’intérêt de la partie adverse.

3e décan : d’ici le 5 mai, ce ne sont surtout pas les conventions ou les bien-pensants qui vous arrêteront. Vous serez plutôt du genre indiscipliné et n’aurez absolument pas envie de faire « comme on vous le demande ». Prenez quand même le temps de faire le tour de la question avant de prendre (ou de contester) une décision ! Entre le 11 et le 20, rien que l’idée de vous adapter à tout ça vous coupera les jambes. D’ailleurs et à ce moment-là, vous trouverez que quand on n’a pas envie, il est tout à fait inutile de se forcer (Soleil en Taureau oblige…). Mais après le 20, voilà un ciel idéal s’il faut trouver des astuces pour convaincre plus facilement, s’il faut apporter la touche humour pour détendre l’atmosphère ou s’il faut adapter votre discours à un public différent. Envie de vous faire apprécier, de gagner la sympathie de l’un ou l’estime d’un autre ? Allez-y !

null

Vierge

23 août – 23 septembre

Côté Cœur

1er décan : entre le 9 et le 19 mai, vous perdrez sans doute un temps fou à ne rien prendre au sérieux, à ne penser qu’à vous amuser, à zapper sérieusement et/ou à fuir tout engagement. En bref, vous n’aurez pas vraiment envie de vous impliquer. Vous vous sentirez apparemment libre de séduire qui vous voulez (sans avoir de comptes à rendre), vous préférerez butiner plutôt que de vous poser ou vous ne pourrez pas vous contenter d’un(e) seul(e) prétendant(e).

2e décan : entre le 18 et le 27 mai, pas question que l’on vous mette le grappin dessus ! Trop sérieux, s’abstenir ! Vous jouerez, vous adresserez des tonnes de sourires, vous attirerez l’attention et pff… vous vous évaporez ! Vous n’aurez sûrement ni envie de vous justifier, ni celle de vous engager. Qu’on vous laisse vous amuser ! Ne seriez-vous pas un peu superficiel ou frivole ? En tout cas, ce ne sera pas facile de capter bien longtemps votre attention, et ceux qui vous apprécient risquent d’en faire les frais.

3e décan : d’ici le 10 mai, vous trouverez que profiter au mieux de son petit confort émotionnel et d’une vraie sécurité affective, c’est le pied. Le bonheur sera pour vous une question d’équilibre et de stabilité et cette association « Vénus en Taureau-Pluton » sera là pour vous le rappeler. Il pourrait aussi y avoir plus de sensualité dans l’air. L’accord Vénus-Pluton booste les ardeurs et fait généralement vibrer les corps. Le mood sera donc entre plaisant, gourmand et rassurant. Vous serez aussi bien dans vos shoes que dans ses bras et ça, c’est plutôt sympa. Mais après le 25, vous pourriez être tenté par une petite infidélité ou un gros mensonge. Si vous en avez vraiment envie, pourquoi pas ? Mais ces jeux-là suggèrent souvent quelques complications… Essayez de rester droit dans vos bottes, évitez la duplicité, ne jouez pas sur plusieurs tableaux et vous aurez évité les drôles d’effets pervers de ce désaccord « Vénus en Gémeaux-Neptune en Poissons » !

 

Vie active

1er décan : d’ici le 13 mai, vous aurez peut-être surtout envie de vous investir à fond dans la vie de votre petite tribu, de vous mettre plus souvent aux fourneaux, d’être autant présent pour vos enfants, que pour vos frères et sœurs et vos parents. Besoin de réaménager votre home différemment ou de faire les petites annonces pour un éventuel déménagement ? Ces planètes-là pourraient bien vous donner aussi la bougeotte. Mais parallèlement et entre le 4 et le 11 mai, il faudra faire particulièrement attention à la distraction, à l’étourderie et aux oublis divers et variés. A cause de l’entrée de Mercure en Gémeaux, ce sont bien eux qui pourront vous jouer des tours. Le leitmotiv de la fin de mois (après le 20) ? Vous noyer régulièrement dans un verre d’eau. Mais où sera donc passé votre célèbre sens de l’organisation ? Dans les choux, on vous dit !

2e décan : d’ici le 10 mai, voilà un ciel propice à la douceur de vivre. Vive la routine plutôt sympa et ce calme que vous trouverez plutôt rassérénant ! C’est le Soleil en Taureau qui vous inspirera ce mood-là. Entre le 10 et le 19, les événements les plus rock’n roll viendront de votre clan et ça ne risque pas d’être le calme plat de ce côté-là. Pour votre plus grande joie d’ailleurs. Mais parallèlement et entre le 12 et le 21, vous serez capable de n’importe quelle invention plus ou moins crédible pour retomber sur vos pieds. Le mieux serait quand même de vous appliquer davantage pour ne plus avoir à vous justifier.

3e décan : d’ici le 5 mai, vous pourriez être excellent dans la gestion de vos finances ou de capitaux. Placer avantageusement son argent est presque un jeu d’enfant quand on a Mercure en Taureau et Pluton en Capricorne dans la poche. Entre le 11 et le 20, il y aura sans doute un petit côté « force tranquille » chez vous qui pourrait bien faire son petit effet. Vous ne douterez pas : vous saurez ! Un gros regain d’assurance pour attirer la confiance. Le Soleil en Taureau est aussi fan des petits plaisirs de la vie et à ce moment-là, il vous sourira. Mais après le 20, vous aurez le chic pour vous fourrer dans des situations compliquées. On parlera surtout de comportements fuyants, de discours confus ou de prétextes alambiqués. L’important ? Ne pas trop utiliser cette opacité pour servir vos intérêts et embrouiller vos interlocuteurs.

null

Balance

23 septembre – 23 octobre

Côté Cœur

1er décan : entre le 9 et le 19 mai, vous allez sans doute devenir le roi du jeu de mots, du sms hilarant, du mail trop bien écrit. Vous pourrez en tout cas compter sur vos neurones pour faire avancer le jeu amoureux dans votre sens. Grâce à l’intelligente et séductrice Vénus en Gémeaux, l’entente est généralement plus facile, les échanges sont amusants et plaisants et un petit charme plus cérébral pourrait même vous fabriquer un piédestal.

2e décan : entre le 18 et le 27 mai, quelqu’un vous fera rire ou aura des petites cellules grises vraiment craquantes. Ses petits délires vous attireront et vous serez loin d’être imperméable au charme de sa conversation. C’est souvent comme ça avec Vénus en Gémeaux… De sympathiques joutes oratoires, quelques échanges de sourires et voilà de jolies occasions de tester votre pouvoir de séduction. Notre Balance saura se faire plus charmeuse que jamais.

3e décan : après le 25 mai, les plaisirs intellectuels, les discussions passionnantes et les personnes qui n’ont pas leurs neurones dans leur poche vous attireront sans doute particulièrement. Voilà une Balance sûrement plus cérébrale qu’animale… De la complicité, du ludique et des échanges sympathiques : mettez de côté (momentanément) le grand romantisme pour explorer vos intérêts communs et constater l’étendue de tout ce que vous avez à vous dire et à faire ensemble !

 

Vie active

1er décan : jusqu’au 13 mai, votre sérénité naturelle de Balance sera peut-être encore ébranlée par une déstabilisation familiale. Ou bien des problèmes d’ordre domestique commenceront à vous taper sur le système. La cellule de vos proches sera sans doute agitée car Mars en Cancer jette facilement la pagaille dans les fratries ou évoque des rapports tendus au foyer. Vous placerez sans doute également trop d’émotivité dans votre bisness. Tracez donc droit devant sans faire de sentiments ! On notera néanmoins qu’entre le 4 et le 11, la maligne Mercure en Gémeaux, vous aidera à être plus habile dans votre argumentation (et donc dans les éventuelles confrontations). Voilà au moins de quoi faire tourner quelques discussions en votre faveur. Après le 20, les personnes jeunes (d’esprit…) vous attireront sans doute plus facilement : ça donnera des contacts plus faciles, ce sera plutôt marrant et ça ne vous engagera pas plus que ça.

2e décan : entre le 10 et le 29 mai et avec cette planète Mars en Cancer dans les parages, vous n’exprimerez pas ouvertement votre agressivité et préférerez marquer votre désapprobation par de l’indifférence ou une forme d’inertie. Mais parallèlement et entre le 10 et le 21, Mercure en Gémeaux pourra vous aider à jongler avec les idées ou les mots, boostera votre sens de l’humour, votre intellect et votre faculté à faire spontanément de l’esprit. Si durant cette période, vos enfants vous posent problème (ce qui est bien possible quand Mars traîne en Cancer), utilisez toutes vos qualités de pédagogue ! Soyez particulièrement à l’écoute et choisissez par exemple des mots qui leur parleront bien.

3e décan : après le 18 mai et jusqu’à la fin du mois, privilégiez le dialogue en toutes circonstances. Pour faire connaissance, pour comprendre, pour solutionner. Cette Mercure (qui s’installera longuement dans le 3e décan du Gémeaux) sera là pour ça : démontrer l’importance de la communication. Mais après le 26, la famille pourrait devenir un nid à problèmes (parce que Mars en Cancer et Pluton s’en mêleront), mais les copains vous tendront joliment la main.

null

Scorpions

Du 23 octobre au 22 novembre

Côté Cœur

1er décan : ma famille d’abord ! Ca fait tellement de bien de s’occuper des siens… Voilà une première quinzaine de mai (jusqu’au 13) durant laquelle vous prendrez sûrement vos responsabilités familiales à bras le corps. Du moment que le climat est chaleureux à la maison, que vos enfants vous apportent tout le bonheur du monde et qu’il se passe toujours quelque chose d’excitant au sein de votre foyer, vous serez tout à fait ravi. Quand Mars est en Cancer, votre tribu vous suffit à vous fixer un joli but..

2e décan : entre le 10 et le 29 mai, il va sans doute se passer des choses plutôt sympas dans la sphère familiale et c’est donc surtout dans ce cadre-là que vous saurez vous épanouir. Bref, Mars en Cancer fait facilement rimer « clan » et « agréments » et qu’est-ce qu’il fera bon rentrer chez soi avec ce joli ciel-là ! S’il faut mettre en place un projet familial, on parie que vous déborderez de fantaisie et d’imagination.

3e décan : d’ici le 10 mai, ce ciel-là pourra de temps en temps vous faire l’effet « marmite en ébullition » et si votre chéri(e) vous titillait un peu trop, vous ne vous ferez sûrement pas prier pour l’envoyer promener. Faut pas abuser… Ce sera donc trop souvent houleux et en ce début de mois, les deux auront vraiment du mal à faire la paire. Mais après le 26, Mars et Neptune vous accorderont un cœur gros comme ça… et vous désirerez peut-être mettre plus souvent de jolies formes à vos sentiments. Petits déjeuners voluptueux (au lit !) ou dîners aux chandelles : pour ces petites choses-là, le ciel vous donnera des ailes.

 

Vie active

1er décan : d’ici le 13 mai et pour mieux bosser, on pense qu’une ambiance « huis clos » serait idéale. C’est comme ça qu’on est sûr de ne pas être dérangé et qu’on peut faire jaillir les meilleures idées. Vous rapprocher tout simplement de ceux que vous aimez sera aussi un bon plan. Cela s’appelle avoir l’esprit de clan et c’est Mars en Cancer qui est censé vous faire cet effet-là. Fait notable après le 14 mai : avec l’entrée de Jupiter en Poissons, les actions que vous mènerez dorénavant devront en priorité être utiles à quelqu’un (ou à tous). Traduisez que si la cause est bonne et juste, vous serez nettement plus motivé.

2e décan : d’ici le 11 mai, l’air du temps sera un peu cassant et les impondérables (ou tuiles) peuvent encore arriver sans crier gare. Révolté contre récalcitrant : ce sera un peu le schéma récurrent du moment et autant dire que ça ne facilitera pas la bonne marche de vos projets. Vous avez beau avoir l’esprit rebelle, la position de certains semble sans appel. Mais entre le 12 et le 29, l’idée sera sans doute de tenter d’apprivoiser (d’une façon ou d’une autre) ceux qui vous mettent des bâtons dans les roues. Pas facile mais faisable : en gros, mettez-les à l’aise et ils finiront peut-être par devenir vos meilleurs ennemis… Et puis franchement bosser de chez vous, vous trouverez ça carrément sympa. Personne pour vous dire ce que vous avez à faire et un rythme presque pépère. Ce sera sûrement votre kiff du moment.

3e décan : d’ici le 5 mai, vous aurez besoin de donner de la voix pour dire que ça ne vous convient pas (mais alors pas du tout…). Entre le 11 et le 21 et puisque le Soleil sera en Taureau, vous aurez encore la caboche un peu dure et les sautes d’humeur faciles. Tentez donc de mettre un bémol sur ces comportements-là ! L’idée serait quand même de vous adapter davantage au rythme des autres, sinon vous ne serez jamais content et risquez seulement de passer des heures à ruminer. Mais après le 26, un nouvel élément devrait commencer à booster votre motivation et vous pourriez croire dur comme fer à un projet enthousiasmant. La foi fait parfois des miracles alors un conseil : allez-y gaiement !

null

Sagittaire

22 novembre – 22 décembre

Côté Cœur

1er décan : entre le 9 et le 19 mai, le ciel vous laissera bien dissipé ou désinvolte et ça ne collera pas avec la dose d’attention que votre chéri(e) pourrait vous réclamer. Soyez davantage à l’écoute, pour ne pas frôler l’incompréhension ou engendrer le doute ! Vous aurez sans doute la tête ailleurs (et jamais là où il faudrait). Le désaccord de Vénus en Gémeaux suggère plutôt du zapping à gogo et si vous êtes célibataire, vos attirances ne vous porteront sûrement pas bien longtemps dans la même direction et la sincérité ne risque pas de vous étouffer.

2e décan : entre le 18 et le 27 mai, qui pourra vraiment savoir sur quel pied danser avec vous ? Vous ne saurez pas toujours vous-même ce que vous désirez et ne ferez sans doute preuve d’aucune constance dans vos comportements amoureux. Multiplier les conquêtes ? Pourquoi pas… Comme ça, on n’a à peine le temps de voir ce qui ne convient pas. Frivolité, insouciance : voilà un Sagittaire encore en mode « ultra papillon » ou « cœur d’artichaut ».

3e décan : ce Jupiter en Verseau (encore présent durant la première quinzaine de ce mois de mai) devrait renouveler la liste de vos envies. Libérez-vous de tout ce qui n’allait pas et regardez les choses du cœur sous un autre angle ! Après le 25 mai et si vous désirez être pris au sérieux, il faudra peut-être avoir des comportements plus raisonnables ou plus constants. Alors même que cette Vénus en Gémeaux (en désaccord avec Neptune) vous éloignerait plutôt du droit chemin…

 

Vie active

1er décan : entre le 4 et le 11 mai et puisque Mercure entrera en Gémeaux, il sera conseillé à notre Sagittaire de ne pas confondre « être polyvalent » et brasser du vent. Peut-être que si vous en aviez moins dans la tête, les choses seraient mieux faites… Evitez aussi les bavardages ou commérages et n’intervenez pas à tout bout de champ : misez plutôt sur la langue de bois ! Après le 20, vous serez souvent obligé d’improviser car cette fin de mois n’aura rien d’un voyage organisé. Laissez d’ores et déjà tomber horaires et rendez-vous car vous ne saurez pas les honorer !

2e décan : entre le 10 et le 21 mai, on vous trouvera parfois trop bavard. Il semble qu’un peu moins de bla-bla et qu’un peu plus de discrétion ne puisse pas faire de mal à votre réputation… Avec cette Mercure en Gémeaux il y a aussi toujours un petit risque de superficialité : pas envie de creuser le sujet ou de vous appesantir plus que ça. Autant dire que ce n’est pas cette attitude-là qui va vous aider à faire du bon boulot.

3e décan : d’ici le 14 mai, « feel free » ! C’est le message de votre ciel. Pas de raison de vous en faire et sûrement tout pour vous plaire. Rien ne vous sera interdit puisque tout (ou presque) semble permis quand Jupiter fait son petit tour en Verseau. Génial pour un Sagittaire ! Mais après le 18 mai, ce sera reparti pour un méli-mélo de vrai et de faux. Le désaccord de Mercure en Gémeaux avec Neptune a la réputation de vous pousser à camoufler une partie de la réalité. Tout ce que vous direz sera un peu inexact, pas très précis, trop fouillis. On pense même que quand vous ne saurez pas, vous n’hésiterez pas bien longtemps à extrapoler ou à inventer…

null

Capricorne

22 décembre – 21 janvier

Côté Cœur

1er décan : d’ici le 13 mai et à cause de cette planète Mars en Cancer, vos envies seront plutôt changeantes et vos désirs ressembleront un peu trop souvent à des caprices… Vous aimeriez que l’on vous comprenne mais vous ne saurez pas toujours vous-même ce que vous voudrez. Vos rapports en famille risquent de manquer de fluidité car il y aura trop de susceptibilité dans l’air. Arrêtez donc de vous ronger de l’intérieur.

2e décan : entre le 10 et le 29 mai, il faudra vraiment soigner votre susceptibilité pour éviter de finir une fois sur deux par bouder. Vos comportements seront souvent un peu agaçants parce que jamais vraiment objectivement motivés. Ils dépendront seulement de vos états d’âme et pendant ce temps-là, l’autre pourrait bien ramer… Tentez donc plutôt de rationaliser tout ça ! Séparez aussi votre vie familiale de votre vie privée et ne laissez pas les tensions qui peuvent exister au sein de votre tribu troubler votre relation amoureuse.

3e décan : d’ici le 10 mai, régalez-vous des plaisirs de l’amour partagé, de la tendresse à volonté ou d’une sécurité affective au-dessus de tout soupçon ! Ce sera bon, ce sera chaud, ça pourrait bien vous rendre accro… Quand la sensuelle Vénus en Taureau et Pluton réchauffent comme ça l’atmosphère, c’est que vous avez forcément quelqu’un dans la peau… Après le 26, méfiez-vous surtout de tout incident anodin apte à provoquer un tohu-bohu familial ! Bref et dans le contexte planétaire touchy de cette fin de mois, essayez de ne pas être celle ou celui qui mettra le feu aux poudres.

 

Vie active

1er décan : d’ici le 13 mai, Mars en Cancer vous rendra encore la susceptibilité bien chatouilleuse. Faire de l’obstruction ou de la défense passive sera sans doute votre choix du moment lorsque l’on osera vous dire « non ». En tout cas et si quelque chose ne vous plait pas, le faire savoir sera comme un défi indispensable à votre survie. Fait marquant : dès le 14 mai et avec l’entrée de Jupiter dans le signe du Poissons, les Capricorne les plus créatifs devraient être à l’honneur. Un projet qui nécessiterait quelques talents artistiques tomberait même à pic.

2e décan : d’ici le 11 mai, la douceur de vivre pourrait être l’un des bienfaits du Soleil en Taureau sur notre Capricorne. La vie s’adoucira, le rythme sera plus cool et ça vous conviendra plutôt bien. Mais entre le 12 et le 29, attention à ces petites réflexions que vous ne digérerez pas ! Vous n’hésiterez sûrement pas à en faire tout un plat. Qui blesse un Capricorne dont la susceptibilité est exacerbée par Mars en Cancer ira tout droit en enfer ! On pense que vous trouverez ça bien agaçant d’être si souvent poussé dans vos retranchements, d’avoir une si faible marge de manœuvre et/ou de devoir vous protéger au lieu de pouvoir simplement avancer.

3e décan : d’ici le 5 mai, vous pourriez être habilement calculateur (limite manipulateur) et vous aurez des arguments particulièrement convaincants pour parvenir à vos fins. Ce sera l’effet Mercure-Pluton. Entre le 11 et le 17, accordez-vous un peu plus de bon temps ! Cet hédoniste Soleil en Taureau galvanisé par Neptune ne serait absolument pas contre. Arrangez-vous comme vous voulez mais profitez-en ! Entre le 17 et le 22 et s’il y a un problème complexe à résoudre ou une situation de crise à gérer, vous vous y mettrez à fond et vous réussirez haut la main. C’est tout l’intérêt de cette puissante association « Soleil en Taureau-Pluton en Capricorne ». Mais après le 26, il flottera sans doute déjà un parfum d’hostilités (dans votre groupe de proches particulièrement). L’idée sera donc pour vous d’éviter toute confrontation en vous tenant à distance des situations qui sentent le souffre.

null

Verseau

21 janvier – 20 février

Côté Cœur

1er décan : vous le sentez ce petit frisson qui donne envie de se mettre illico en mode « séduction » ? C’est l’arrivée de Vénus en Gémeaux qui devrait vous faire cet effet-là et ça vous concernera entre le 11 et le 17 mai. N’hésitez pas à charmer sans en avoir l’air, à flirter comme si de rien n’était, à accumuler les bons mots pour tester votre impact sur certain(e)s. Amusez-vous de tout et dévoilez votre facette espiègle et rigolote ! Qui pourrait vraiment vous résister quand vous menez le jeu amoureux avec autant de charme et d’intelligence ?

2e décan : entre le 18 et le 27 mai, ça butinera, on vous sentira très taquin… Testez l’impact de votre nouveau bronzage et voyez comment marche ! Vous pourriez faire tourner quelques têtes, vous saurez très bien capter les regards et l’attention, vous serez ultra joueur et spirituel. Humour et pléthore de sourires pour séduire en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. On vous prévoit donc des rendez-vous, des sollicitations et beaucoup de séduction.

3e décan : d’ici le 10 mai, notre Verseau ne sera pas forcément un cadeau dans un duo… Avec ce désaccord Vénus-Jupiter dans le collimateur, vous aurez sans doute déjà terriblement besoin de protéger votre espace vital. Un peu trop dirigiste, vous ne risquez pas de vous laisser marcher sur les pieds. Vous vous poserez sans doute trop de questions : si l’autre n’est pas là, vous redouterez qu’il ou elle aille voir ailleurs et si il ou elle est là, vous lui en ferez voir de toutes les couleurs. Mais après le 25, le désir de plaire et de le(s) faire craquer devrait atteindre des sommets et votre stratégie amoureuse ne risque surtout plus d’être laborieuse. Quand les subtiles et charmeuses planètes Mercure et Vénus en Gémeaux vous aident à faire tourner le jeu de séduction à votre avantage, conquérir un cœur est toujours un vrai bonheur.

 

Vie active

1er décan : entre le 4 et le 11 mai, vous serez ultra à l’aise avec les mots, super doué pour vous faire entendre et comprendre et vos neurones de Verseau seront encore plus affutés. C’est surtout ça l’intérêt qu’aura pour vous l’entrée de Mercure en Gémeaux. La parole sera votre atout, votre faculté de jugement sera saine et votre bosse du commerce fera foi. Utilisez à bon escient ce bel entregent qui pourrait faire fureur ! Après le 20, vous aurez tout simplement besoin de multiplier et de diversifier vos occupations. Pas question de faire toujours les mêmes choses ou d’être obligé de voir les mêmes têtes quand le Soleil fait son entrée en Gémeaux !

2e décan : d’ici le 11 mai, on parlera de crispations potentiellement sévères. Si un sujet touchy était remis sur le tapis, ça ne passerait pas. Plutôt couper le dialogue ou tourner les talons que d’ouvrir le débat ! On vous suivra d’un peu plus loin que d’habitude : il faut dire que vos petits « ras-le-bol » récurrents et exprimés de surcroît ne vous aideront pas à faire consensus. Mais entre le 12 et le 21, les difficultés devraient s’estomper un peu et le don s’adoucir parce que vous saurez mettre les formes ou que vous aurez trouvé une idée qui fera davantage l’unanimité. Vous pourrez espérer un réel climat de détente sur les négociations en cours et vous n’y sera pas étranger.

3e décan : d’ici le 5 mai, ce désaccord « Mercure en Taureau-Jupiter en Verseau » vous rendra un peu tête de mule et celui (ou celle) qui tentera de vous faire changer d’avis risquerait bien d’y passer la nuit. Entre le 11 et le 19, vous vous sentirez parfois un peu paresseux ou en mood « pas envie » face aux diverses corvées. Avec ce Soleil en Taureau, l’inertie sera peut-être d’actualité (surtout quand quelque chose ne vous plaira pas). Mais après le 19, on signalera surtout chez vous un gros besoin de sociabiliser, de rencontrer. Pas forcément pour vous faire des amis : peut-être juste pour tester l’intérêt d’élargir votre réseau… Avec ce ciel-là, vos rencontres seront sans doute plus rigolotes, les confrontations d’idées seront plus dynamiques et l’humour sera presque omniprésent. Et puis on ne vous dira jamais assez qu’on apprécie votre disponibilité.

null

Poissons

20 février – 21 mars

Côté Cœur

1er décan : entre le 9 et le 19 mai, un béguin chassera facilement l’autre et vous risquez de vous sentir un peu cœur d’artichaut. Vous survolerez les choses du cœur et préférerez sans doute badiner plutôt que de vous responsabiliser (ou de vous engager). Vous vous sentirez clairement libre de papillonner et de vous changer les idées au gré de vos humeurs. Qui voudrait vous coincer dans un mood trop sérieux aurait du souci à se faire…

2e décan : entre le 18 et le 27 mai, notre Poissons risque de se mettre en mode insaisissable, fuyant, inconstant, « pas du tout envie de se poser ». Il sera bien difficile de savoir sur quel pied danser avec vous à cette période-là. Ne pas changer d’avis comme de chemise s’applique aussi aux sentiments : on ne sait pas bien ce qui se passera dans votre tête (ou votre cœur…) mais vous ferez tout pour passer pour une girouette…

3e décan : d’ici le 10 mai, Vénus en Taureau et Neptune joueront pour vous et jetteront de la félicité dans votre vie amoureuse. Quelle que soit votre situation, profitez d’une parenthèse enjôleuse pour savourer une humeur céleste au beau fixe. Ces planètes-là sécurisent, renforcent les valeurs communes, la complicité et les (bonnes) raisons de vous entendre ou de bien vous comprendre. Mais après le 25, ce sera parti pour un pas en avant puis deux en arrière. On peut affirmer qu’à ce moment-là, vos comportements amoureux seront plutôt sinueux. Ne cherchez pas non plus à lui (leur) faire avaler n’importe quoi ! On sait que vous êtes très doué à ce petit jeu-là, mais on se demande quand même comment vous allez retomber sur vos pieds…

 

Vie active

1er décan : d’ici le 13 mai, aurez-vous un besoin irrépressible de vous transporter dans un autre cadre de vie ? C’est en tout cas possible quand Mars en Cancer titille Uranus. On s’imagine facilement habitant dans un ailleurs et on se dit que ce serait un vrai bonheur… Par ailleurs, vous n’aurez pas besoin d’être mis en lumière. Travailler en coulisses vous conviendrait très bien : c’est même souvent là que le meilleur se prépare… Mais parallèlement et entre le 4 et le 11, on signalera des difficultés à trouver les mots exacts, à vous concentrer ou de grosses tendances à vous éparpiller. Ca donnera peut-être un peu trop de remue-ménage ou quelques problèmes d’organisation dans la vie de notre 1er décan. Après le 20, notre Poissons serait-il un peu superficiel à ses heures ? C’est parfois le cas quand le Soleil passe en Gémeaux. En tout cas, chaque nouvelle idée pourrait détrôner la précédente sans vraiment vous satisfaire pour autant.

2e décan : d’ici le 11 mai, le tempo sera plutôt plaisant et ressourçant pour notre Poissons. Voilà une ambiance idéale pour un ou deux week-ends de loisirs, pour prendre du plaisir en famille ou pour se la couler douce plus souvent et adorer ça… Entre le 11 et le 29, il serait bon de vous appuyer sur vos expériences passées pour être plus performant dans le présent. C’est en tout cas l’un des messages de cette planète Mars en Cancer. Mais parallèlement et entre le 11 et le 21, il y aura un petit côté « rapporteur » dans ce ciel-là. Oui… mais si vous piaillez un peu trop et que vous racontez n’importe quoi à n’importe qui, il est possible que cela vous retombe sur le nez. Oublis, distraction : il faudra aussi faire des efforts de concentration.

3e décan : d’ici le 5 mai, la période sera idéale pour les démarches administratives, pour prendre des responsabilités ou confirmer votre maîtrise sur les événements. Vous avez besoin de ralentir la cadence sans culpabiliser ? Le ciel de la période du 11 au 20 vous soufflera que c’est peut-être bien le moment de prendre au pied de la lettre le dicton « en mai, fais ce qu’il te plait ! ». Misez sur un peu de dolce vita et accordez-vous même le droit de vous laisser (momentanément) aller ! Mais après le 20, notre Poissons aura parfois la tentation de jouer double-jeu ou de camoufler ses petites bêtises derrières des justifications approximatives. Avec ce long désaccord de Mercure en Gémeaux avec Neptune, vous ne serez pas très ami avec la vérité et si vous aviez à vous sortir d’un mauvais pas, vous pourriez même raconter n’importe quoi.