HOROSCOPE Mars 2022 par Diane BOCCADOR

Pour vos prévisions personnalisées annuelles, cliquez ici

Bélier (21 mars – 20 avril)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 7 et le 19 mars, prenez vos désirs à cœur, n’en faites surtout qu’à votre tête et prévoyez un gros coup de jeune sur vos désirs et vos sentiments ! Vénus et Mars en Verseau seraient bien capables de vous offrir une tachycardie amoureuse d’enfer. Un petit grain de folie pour mieux faire sourire la vie, un sursaut du cœur pour toucher au bonheur… Vous aimez les rebondissements ? Vous voulez un peu de piment ? C’est prévu… éventuellement. Au diable la routine qui déprime : ceux et celles qui ont le cœur bien accroché devraient pouvoir se régaler. Votre séduction sera piquante, votre personnalité originale plaira, votre indépendance les fera craquer et vous allez vite remarquer à quel point vous aiguisez facilement la curiosité du sexe opposé. 2e décan : entre le 18 et le 29 mars, prévoyez un petit coup d’accélérateur sur les battements de cœur. Vénus et Mars en Verseau inscriront l’émotion en plat du jour et suggèreront un très fort taux d’attractivité dans vos journées. Mais qui donc va pouvoir ainsi vous faire craquer ? Et dans ce mélange d’originalité, de charme et de volonté de sortir du lot, on ne pourra qu’apprécier la personnalité de notre sympathique Bélier. 3e décan : d’ici le 8 mars, les astres souffleront encore le froid plus que le chaud sur cette flamme qui a (ces temps-ci) du mal à vous réchauffer. Ces planètes en Capricorne créent des distances plus qu’elles ne rapprochent… Gare aussi aux cercles vicieux, dans lesquels peuvent vous pousser des réactions constantes et obsédantes comme jalousie ou possessivité ! Après le 26 mars : c’est parfois par la discussion ou les échanges que passent les arguments de séduction. On dira que votre romantisme sera alors plutôt cérébral et que de jolis neurones vous plairont davantage qu’une plastique parfaite.

 

Vie active

1er décan : entre le 7 et le 22 mars, enflammez-vous pour le changement, soyez un peu culotté ! Le quotidien n’aura que peu de chances de trouver grâce à vos yeux mais tout ce qui possèdera un caractère nouveau vous donnera des ailes. Bifurquer c’est plutôt drôle et se démarquer, ça fait jaser les casse-pieds. En bref, vous n’êtes pas un mouton de Panurge et vous compterez bien nous le démontrer. Vous aurez peut-être également un penchant pour les projets avant-gardistes. Après le 22 mars, l’important sera de ne jamais manquer de ressort, de savoir rebondir en toute occasion et de ne pas hésiter à prendre la direction des opérations. Et même si vous ne savez plus où donner de la tête, on parie que ça vous plaira. 2e décan : d’ici le 5 mars, vous aurez le droit de ne pas penser comme tout le monde (parce que justement « le monde » a besoin de vos petits éclairs de génie). Après le 19 mars, prenez quelques risques pour changer de statut, ne vous accrochez pas au passé, dérangez un peu votre petite vie, sentez-vous plus libre ! Ça pourrait être sacrément revigorant tout ça. Ces planètes en Verseau vous donneront un petit côté « électron libre » qui ne se laisse surtout plus dicter sa loi par les casse-pieds. En résumé, plutôt agir que de « végéter » et changer votre fusil d’épaule plutôt que de continuer dans une voie qui ne vous passionne plus. 3e décan : jusqu’au 8 mars, ce ciel chahuté pourrait encore vous obliger à faire un peu de ménage dans votre vie, à comprendre d’où proviennent toutes ces insatisfactions, à mettre le doigt dessus et à accepter quelques déstabilisations. Parallèlement, entre le 4 et le 11, Mercure en Verseau vous soufflera que pour ne pas laisser ces événements crispants vous plomber le moral, il faut changer de registre et s’ouvrir davantage au monde.

 

Taureau (20 avril – 21 mai)

 

Côté Cœur

1er décan : la période du 7 au 19 mars pourra vous amener à faire face à de vraies divergences de point de vue, à un manque de cohésion dans le couple, à de la contradiction systématique… Attention à ne pas vous éloigner l’un de l’autre. Vous vivrez au rythme d’un caractère plutôt imprévisible : ce que vous accorderez un jour devra être remis sur le tapis le lendemain, et votre partenaire ne pourra sûrement pas se reposer sur ses lauriers. 2e décan : d’ici le 8 mars, essayez de bien percevoir les signes du destin ! Quand le Soleil et Jupiter sont dans l’atmosphère, il faut savoir prendre en considération ces petits hasards qui n’ont parfois l’air de rien. En revanche, la période du 18 au 29 mars vous rendra plutôt difficile à contenter et pas bien facile à gérer. Entre donner une bonne claque aux petites mauvaises habitudes et tout révolutionner, il y a un fossé.. Un petit vent de révolution soufflera sur vos sentiments : faire le ménage dans votre cœur, mettre les points sur les « i » de vos envies ou repartir à zéro s’il le faut. Rien ne vous fait peur… Vous serez peut-être de plain-pied dans un temps d’instabilité émotionnelle mais il semble que l’acteur de votre petite comédie des cœurs puisse quand même se lasser de vos grands écarts ou de vos simagrées. 3e décan : d’ici le 8 mars, votre couple, c’est décidément du béton. Votre entente, c’est du roc. Ces planètes en Capricorne vous le confirmeront encore une fois, au cas où vous en douteriez. Mais après le 26 mars, des distances pourraient se creuser. Cette fin de mois jetterait bien un grand froid sur votre histoire de cœur ou pourra mettre en évidence des attentes très différentes chez l’un et chez l’autre.

 

Vie active

1er décan : entre le 7 et le 22 mars, à cause de ces planètes en Verseau, l’idée serait de ne pas trop forcer sur l’abus d’autorité. Trop indépendant ou trop contestataire, vous ne ferez pas forcément comme il faudrait faire et toute cette agitation inutile pourra quelquefois déplaire. Trouvez donc une voie plus mesurée ! La bonne recette ? Un peu plus de tolérance et un peu moins de militantisme. 2e décan : d’ici le 5 mars, ne cherchez pas à imposer votre vision des choses. Avec ces planètes-là, ça ne marchera pas. Il y aura toujours un contradicteur en face de vous et vous n’aurez que difficilement le dernier mot. Mais entre le 5 et le 12 mars, le Soleil et Jupiter chouchouteront votre décan. A force de vous affubler d’un caractère tellement pragmatique, on oublie qu’il y a aussi une vraie fantaisie en vous. A ce moment-là, l’alliance des planètes en Poissons devrait nous en donner un aperçu bien sympa. Mais après le 19 mars, votre ciel vous fera osciller entre abus et critiques, quitte à provoquer constamment la polémique. Vous aimeriez peut-être vivre plus dangereusement, refaire votre monde à votre façon et prendre quelques risques, mais cette excitation pourrait surtout vous rendre ingérable. Entre prendre vos désirs pour des réalités et défier systématiquement l’autorité, vous serez souvent « border line » et d’ici la fin du mois, vos élans de rébellion risquent fort de lasser. 3e décan : d’ici le 8 mars, avec ces planètes en Capricorne puissantes et pragmatiques à la fois, vous dénicherez à coup sûr les ressources et les soutiens nécessaires à la concrétisation de volontés ambitieuses. Parallèlement, entre le 4 et le 11, Mercure en Verseau risque d’aller à l’encontre de votre côté « tradi ». Il faudra alors zapper votre facette « vieux jeu » et vite vous adapter à de nouveaux enjeux. Entre le 12 et le 20 mars, vous aurez surtout le cœur sur la main car le Soleil et Neptune en Poissons vous rendront particulièrement généreux. La période du 22 au 27 vous suggèrera ensuite de suivre vos intuitions pour profiter de bons filons. Intelligemment opportuniste, vous risquez d’en surprendre plus d’un en collant génialement à l’air du temps.

 

Gémeaux (21 mai – 21 juin)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 7 et le 19 mars, ces planètes Vénus et Mars en Verseau pourront vous démontrer qu’avoir une vie amoureuse atypique peut aussi être magique. Dites tchao au « comme d’habitude » et prenez cette liberté d’avoir des envies d’autre chose ! Ne laissez plus rien à l’état de fantasme et voyez comment ça se passe… : c’est l’un des autres messages de ces planètes en Verseau. Bref, c’est génial quand le ciel décide de vous surprendre et qu’il y a autant de plaisir à prendre…  2e décan : d’ici le 12 mars, ce sera peut-être bon de rêver un peu mais on connaît trop bien l’effet « fantasmes et cie » des planètes en Poissons. N’oubliez pas complètement le sens du mot « lucidité » et retrouvez vos esprits de temps en temps ! Mais entre le 18 et le 29 mars, jolies surprises, revirement de situation… Tout pourra arriver grâce à cette association de planètes en Verseau un peu olé-olé, et les drôles d’émotions (fortes ?) ne devraient pas manquer. Votre vie amoureuse pourrait donner dans le palpitant : vous risquez de trouver ce tempo très divertissant et même de profiter d’un feeling particulièrement excitant. 3e décan : entre le 11 et le 21 mars, rappelez-vous qu’être trop rêveur empêche parfois d’être heureux. Ce sera un peu le message de cette conjonction Soleil-Neptune en Poissons qui floute allègrement la limite entre ce qui est réel et ce qui ne l’est pas. Entre le 22 et le 27 : quand Mercure et Jupiter en Poissons vous regardent de travers, les mots peuvent être bien trop souvent sources de malentendus. Oubliez donc de noyer le poisson… et n’hésitez pas à lui poser des questions quand vous ne comprendrez pas tout ! Mais après le 27, plus question que votre duo végète ! Vous aurez à cœur de l’enrichir de perspectives d’avenir (sinon vous aurez vite l’impression que vous n’allez nulle part). C’est comme ça quand Vénus et Saturne en Verseau mènent la danse.

 

Vie active

1er décan : entre le 7 et le 22 mars, n’hésitez surtout pas à remettre en question utilement ce qui ne correspond plus à vos aspirations. Bref, soyez moins conformiste et libérez-vous de ce qui ne vous convient plus vraiment ! Il flottera un petit goût d’aventure, de fun ou de modernité sur cette période. Ce sera peut-être aussi le moment de vous débarrasser de liens trop handicapants : changez vos habitudes de travail, reprenez votre liberté d’action et osez seul l’audace nécessaire à la réussite de vos projets ! Après le 22, vos neurones carbureront à plein régime. Aucune paresse intellectuelle à signaler en cette fin de mois : vous penserez, vous direz, vous ferez. Le Soleil et Mercure en Bélier n’aiment surtout pas quand vous tergiversez. 2e décan : d’ici le 5 mars, il y aura peut-être des découvertes particulièrement instructives à faire et on pense même que vous approprier des idées nouvelles pourrait vous faire progresser à pas de géant. Entre le 5 et le 12 mars, ces planètes en Poissons ne vous donneront sans doute pas la pêche et vous n’allez sûrement pas aimer ce penchant « mollasson ». Manque d’envie ou de motivation ? A vous de nous dire ! Mais après le 19, vive les bifurcations originales ! Changer vos habitudes, vos objectifs de vie : tel pourrait être votre parti pris, en cette période qui pourrait marquer une coupure avec votre vie d’avant. Libéré, délivré… L’influence de Mars en Verseau devrait vous faire un bien fou. Quelles que soient les circonstances, ne vous sentez plus obligé d’être dans la normalité ! 3e décan : entre le 4 et le 11 mars, vous verrez comme c’est fou comme l’air ambiant est plus frais quand Mercure est en Verseau. Cette planète-là régénère les neurones et peut même vous souffler des idées pas piquées des vers. Bye bye la pensée classique et vive le mode atypique ! Mais entre le 11 et le 19 mars, faites attention à ne pas être trop dépendant de certaines personnes. A cause de ces planètes en Poissons, vous auriez tendance à vous laisser un peu trop porter par les événements. Entre le 22 et le 27, pourra-t-on parler d’inconstance dans vos attentes et jugements ? C’est possible. Autant vous dire qu’on ne saura pas toujours sur quel pied danser avec vous.

 

Cancer (22 juin – 22 juillet)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 10 et le 17 mars, cette Mercure en Poissons induira le partage, la générosité, une meilleure compréhension implicite de l’autre. Avec cette planète-là, on ne calcule pas, on ne raisonne pas plus que ça : on ressent… On parlera peut-être aussi d’un joli plein de sérénité pour profiter de vos affections loin de toute forme de tension. Mercure en Poissons vous rendra particulièrement aimant, indulgent et pourra alimenter agréablement la complicité de votre duo. Mais après le 20, petites secousses annoncées : en cette fin de mois, le désaccord des planètes en Bélier pourra facilement susciter la contradiction, même si vous retombez sur vos pieds bon gré, mal gré. Attention aux guéguerres !  2e décan : d’ici le 12 mars, vous auriez raison d’être optimiste quant à la tournure de cette relation. Quand le Soleil et Jupiter régissent votre ciel amoureux, il faut toujours y croire (sinon ces planètes-là ne serviraient à rien). Ce ciel-là devrait titiller votre fibre romantique : vous rechercherez la subtilité du sentiment, le comble de la complicité. Il pourrait même y avoir quelque chose d’idyllique… 3e décan : d’ici le 8 mars, une incompréhension persistera ou un désaccord résistera et vous pourriez même vous enliser dans les complications. L’incompatibilité d’humeur est souvent croissante quand les planètes en Capricorne font le siège de votre ciel. Mais entre le 11 et le 21 mars, cette conjonction Soleil-Neptune en Poissons pourra rendre vos sensations délicieuses. On pense qu’à cette période-là, personne ne vous empêchera de trouver votre vie amoureuse merveilleuse. Entre le 22 et le 28, le courant passera sans avoir besoin de mettre de mots sur ce que vous ressentirez, et on ne pourra parler d’autre chose que d’une réelle connivence.

 

Vie active

1er décan : entre le 10 et le 17 mars, cette Mercure en Poissons tellement intuitive vous accordera (entre autres choses) une intéressante faculté à deviner ce qui peut se passer et (donc) à anticiper judicieusement les événements. Vous tomberez souvent bien (à pic…), vous saurez manœuvrer habilement, vous sentirez bien les choses et les gens, vous rendrez service facilement : voilà quelques-uns des autres talents que vous accordera ce ciel-là. Mais après le 20, Soleil en Bélier = climat d’excitabilité pour notre Cancer. Il faudra donc éviter de vous mettre en mode « pile électrique », même si le timing est fatiguant ou que les réactions de certains vous tapent sur les nerfs. 2e décan : d’ici le 12 mars, la période serait idéale pour concrétiser un projet qui fera largement appel à votre créativité. Les planètes en Poissons sont des expertes en inspiration. Quoiqu’il se passe, faites marcher à fond votre imagination et suivez à la lettre vos intuitions ! De toute façon, la chance vous accompagnera. Vous serez donc bien chouchouté par des aspects bienveillants et rien ne devrait pouvoir vous échapper. Entre le 16 et le 23 mars, si vous avez une démarche importante à effectuer, profitez de ce fructueux accord Mercure-Jupiter ! Soyez au moins très réceptif : c’est comme ça que l’on réussit à saisir la bonne opportunité au bon moment. 3e décan : d’ici le 8 mars, montrez-vous particulièrement prudent et judicieux. Les pièges à éviter viendront d’un stress qui pourra virer à la confusion. Mais entre le 11 et le 21 mars, adoptez la « positive attitude » (quoiqu’il arrive) ! Ça vous fera du bien, ça vous ira très bien et de toute façon, c’est ce que vous soufflera cette optimiste conjonction Soleil-Neptune en Poissons. C’est vraiment « trop bon » pour un Cancer d’avoir le Soleil et Neptune dans la poche. Ça planera mais qu’est-ce que ça planera ! Et pourquoi remettre les pieds sur terre quand on a l’impression d’avoir une vie rêvée ? Entre le 22 et le 28, on parlera d’une hyper réceptivité aux ambiances (excellent guide pour ne pas vous tromper).

 

Lion (22 juillet – 23 août)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 7 et le 18 mars, ça va être difficile d’accorder vos violons. Ce sera plutôt « chacun pour sa peau ». Pas très normal quand on est en duo. Tempérament un peu trop volcanique ou caractère trop autoritaire pour cette période durant laquelle vous voudriez tout vouloir contrôler (sans faire de concession). On sait que les planètes en Verseau ne sont pas très amies avec la version « tandem » et le concept de liberté sera sans doute votre revendication préférée. Ce n’est peut-être pas une raison pour considérer l’autre comme un boulet… Mais après le 20, ce Soleil en Bélier vous accordera ce petit plus d’autorité qui vous permettra de relever la tête si vous étiez un peu dans l’embarras. 2e décan : entre le 18 et le 29 mars, vous n’agirez que selon vos seuls désirs et cela pourrait lasser ou blesser l’autre. Il reste à parier que cette période vous verra céder à l’impatience, à l’intolérance ou au sens des extrêmes que suggère la dissonance de deux planètes en Verseau avec Uranus en Taureau. On vous sentira très très épidermique… Ce ciel-là vous rendra même parfois vraiment invivable. 3e décan : après le 26 mars, vous aimeriez bien mais vous ne pourrez sans doute point… Quelques envies manquées pourraient marquer cette fin de mois parce que Vénus et Saturne en Verseau commenceront à vous regarder de travers.

 

Vie active

1er décan : entre le 7 et le 22 mars, le ciel pourra provoquer chez vous des réactions imprévisibles ou une crise d’indépendance. Vous rêverez peut-être de prendre un peu d’air et s’il faut vous désolidariser ou secouer le cocotier, vous n’hésiterez pas bien longtemps. C’est bien de penser que vous pouvez tout faire tout seul et vous passer de certains « gêneurs » mais assurez-vous quand même que vous ne serez pas obligé d’arrêter un projet en cours de route. Vous pourriez aussi vous engager dans un combat social parce que des décisions prises (par exemple) par votre hiérarchie ne vous conviendront pas. Mais après le 22, avec le Soleil et Mercure en Bélier comme alliés, il faudra dire les choses « franco ». Ce ciel-là vous rendra mordant, plus objectif et vous aidera à avoir une très bonne et rapide appréciation des situations. 2e décan : d’ici le 5 mars, ne misez pas trop sur une réponse positive, quelle que soit votre attente ! Ce début de mois sera un peu lent et souvent énervant. Après le 19 mars, vous n’aurez plus aucune envie que l’on vous dicte votre conduite et il faudra même que vous ayez le contrôle des situations (et parfois des gens). On pense que d’ici la fin du mois, ça ne vous gênera même pas de mettre un peu le boxon. Pourvu qu’on n’empiète pas sur votre espace vital, qu’on ne vous impose aucune contrainte et qu’on ne fasse pas cas de votre agressivité sous-jacente et tout se passera presque bien ! 3e décan : entre le 4 et le 11 mars, ne vous révoltez pas à tout bout de champ contre l’évolution des techniques. De toute façon, il va falloir vous y faire donc arrêtez d’être aussi réfractaire ! Si vous évitez de prendre des décisions sur des coups de tête et que vous pensez à ne pas gaspiller votre argent pour tout et n’importe quoi, vous passerez à côté des autres petits pièges de cette Mercure en Verseau.

 

 Vierge (23 août – 23 septembre)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 11 et le 17 mars, il faudra vraiment faire des efforts de clarté dans votre communication amoureuse. Faites déjà en sorte qu’il n’y ait pas trop souvent un décalage entre ce que vous désirez et ce que vous exprimez ! Quand Mercure en Poissons vous regarde de travers, on craint que vos paroles ne soient pas le reflet exact de la réalité, que vos critiques ne soient pas justifiées ou que la mauvaise foi soit omniprésente. 2e décan : d’ici le 12 mars, vous aurez parfois un écran de fumée devant les yeux ou vous n’aurez pas envie d’entendre certaines vérités. Quoiqu’il en soit, vous ne serez pas ami avec le sens des réalités. En tout cas et avec ces planètes-là, il ne sera sans doute pas facile de savoir où vous en êtes vraiment. Remettez vite les choses au point car le désaccord du Soleil et de Jupiter en Poissons n’est pas fan de clarté. 3e décan : d’ici le 8 mars, ne doutez pas de la super cohésion de votre duo. Les planètes en Capricorne sont toujours là pour cimenter votre entente. Votre rôle de parent ou de chef de famille pourrait également être prépondérant. Mais entre le 11 et le 20 mars, retenez que la limite entre la vie réelle et la fiction est toujours difficile à trouver quand le Soleil et Neptune naviguent dans le signe nébuleux du Poissons. Comme votre objectivité laissera à désirer, laissez donc vos impressions au placard et ne vous fiez qu’à la réalité des fait. Ce serait plus prudent.

 

Vie active

1er décan : entre le 11 et le 17 mars, laissez négligences et malentendus de côté, ne tournez pas autour du pot et faites preuve d’un esprit de décision à toute épreuve ! C’est le conseil à suivre quand Mercure est en Poissons. Vous vous perdrez dans de multiples questionnements, vous vous noierez dans vos intentions et si quelqu’un a besoin de vous, vous ne serez sans doute pas béton. C’est aussi l’effet « Mercure en Poissons ». 2e décan : d’ici le 12 mars, ce ciel régi par les planètes en Poissons pourra aisément vous placer en porte-à-faux. Réalisme et lucidité seront donc les meilleurs conseils du moment. Faites seulement ce qu’il faut, comme il le faut ! Votre imagination sera sans doute un peu débordante. Attention : à quoi sert d’extrapoler quand on sait que la réalité va sans doute vous faire déchanter ? Entre le 16 et le 23 mars, ne leur dites pas « blanc » quand vous penserez « noir » car à force de camoufler vos opinions, vous allez finir par vous faire prendre en flagrant délit de mauvaise foi ! Ce ne sera pas non plus une période pour briller par votre perspicacité. Ne vous fourvoyez pas dans de mauvais calculs ! 3e décan : d’ici le 8 mars, fournir autant d’efforts ou travailler jusqu’à pas d’heure est forcément un peu frustrant mais ne vous découragez pas ! Ce que vous ferez en ce début de mois sera forcément payant à terme. Ce puissant package de planètes en Capricorne visera directement le « jackpot » pour ceux et celles qui auront assuré le travail en amont. Mais entre le 11 et le 20 mars, même si la réalité ne vous convient pas, ce ne sera pas une raison pour la fuir et vous échapper dans un monde meilleur, qui ne serait qu’un leurre. A méditer… On pense que vous aurez aussi quelques facilités à noyer le poisson. En tout cas, ces planètes en Poissons ne vous aideront ni à être ferme, ni à être droit dans vos bottes. Entre le 22 et le 28, vous aurez peut-être tendance à emprunter des chemins détournés (pour ne pas avoir à faire front à certains problèmes). Tout cela pourra manquer de franchise et vous ne serez en tout cas pas bien facile à cerner.

 

 Balance (23 septembre – 23 octobre)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 7 et le 19 mars, une relation un peu « marginale » ne serait pas faite pour vous déplaire. Au contraire… Le charme de l’irrégularité risque d’occuper joliment la place puisque Vénus et Mars entreront en Verseau. La période sera forcément excitante, remuante ou positivement déstabilisante. Mais après le 20 mars, quoiqu’il arrive, ne dites pas tout ce qui vous passe par la tête et allez-y moins franco ! Rappelez-vous que toute vérité n’est pas bonne à dire (ni à entendre). 2e décan : entre le 18 et le 29 mars, changez vos habitudes, improvisez davantage, prenez quelques libertés amoureuses ! Mars et Vénus en Verseau sont souvent synonymes de fantaisie et cela suggère pas mal d’agréments ou des situations insolites et plutôt drôles. Provoquez le hasard et faites confiance à l’imprévu ! Ne restez surtout pas à vous tourner les pouces : il y a des jours où la vie nous réserve des surprises et il ne reste plus qu’à les provoquer. 3e décan : d’ici le 8 mars, vous attendrez sans doute encore un peu trop de cette situation pourtant caduque. Revoyez vos exigences à la baisse, ne retournez pas systématiquement le couteau dans la plaie : cela évitera les petits couacs trop fréquents. Mais après le 26 mars, cette fin de mois sera faite pour stimuler les affinités. Plus moyen de vous ennuyer à deux ! Inspiré par cette intelligente Vénus en Verseau (bien associée à Saturne), vous ne devriez plus passer à côté du plaisir d’être bien accompagné.

 

Vie active

1er décan : entre le 7 et le 22 mars, gagner en autonomie pourrait être votre pari. Avoir les coudées plus franches permet parfois de donner le meilleur de soi-même et Mars en Verseau sera 100% « pour ». Vous avez un petit projet « choc » à imposer ? Allez-y sans complexe : argumentez vos points de vue et comportez-vous exactement comme si c’était déjà gagné ! Bref, vous surferez sur une vague de rénovation : de l’avant et surtout… prenez du bon temps ! Mais après le 22, essayez de réfléchir avant de parler, de vous expliquer au lieu de trancher et vous éviterez peut-être les petits pièges de ces planètes en Bélier impulsives et souvent trop cash. 2e décan : d’ici le 5 mars, comme Mercure et Saturne en Verseau seront vos bons génies, faites fumer vos neurones ! Ce n’est pas tous les jours qu’on a des idées qui ne peuvent que faire progresser. Après le 19 mars, envie de tourner une page trop contraignante de votre vie, de penser votre avenir différemment, de vous lancer en indépendant ? En cette 2e partie de mois, Mars en Verseau dira « oui » à tout ça. Pourquoi faire intervenir trop de raison quand la liberté devient votre première motivation ? Cette planète Mars en Verseau vous soufflera en tout cas d’être un peu plus « électron libre ». On transforme, on se révolte un peu, on regarde tout ça sous un angle différent et ça permet au moins de ne pas s’engluer mollement. 3e décan : d’ici le 8 mars, vous n’aurez sûrement pas le contrôle de la situation et vous ne vous sentirez pas à l’abri d’une complication. L’insécurité dominera certainement et le contexte sera décidément trop contraignant. Parallèlement, entre le 4 et le 11 mars, l’idée serait de tester de nouvelles idées, d’expérimenter d’autres méthodes. Faire quelque chose d’un peu excentrique vous permettra sans doute de vous libérer de cette atmosphère trop lourde.

 

Scorpion (23 octobre – 22 novembre)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 7 et le 19 février, vous vous brancherez facilement sur le mode « contradiction ». Résultat : quelques fioritures sur les ondes du cœur. Petites incompréhensions, caprices sans modération ou disputes à répétition. On vous conseille d’apprendre à vous adapter aux désirs de l’autre sinon les dissensions vont facilement prendre le dessus sur l’harmonie. Ambiance à couteaux tirés redoutée. 2e décan : d’ici le 12 mars, le Soleil et Jupiter en Poissons vous offriront bien des arguments pour épancher vos sentiments à bon escient. Ça devrait rouler, côté cœur et vous pourriez trouver votre bonheur beaucoup plus près (et vite) que vous ne le croyez. Mais après le 17 mars, le désaccord de Vénus et Mars en Verseau avec Uranus en Taureau pourra vous rendre imprévisible. Et celui ou celle qui croit vous connaître par cœur pourra découvrir quelques facettes (encore) cachées d’un Scorpion un peu énervé. Vous serez dans une spirale de besoins d’indépendance et vous aurez sans doute de plus en plus de mal à supporter les contraintes ou même votre partenaire… 3e décan : d’ici le 8 mars, les preuves seront sans doute là. Vous n’êtes pas ensemble pour rien. Votre duo est bien capable de faire front à toutes les difficultés sans y perdre de plumes. Effet « planètes en Capricorne » assuré. Entre le 11 et le 27 mars, ces planètes en Poissons sauront très bien enchanter votre quotidien en vous le présentant sous son meilleur jour. Dialoguez et dites-lui sincèrement ce que vous avez sur le cœur. Mais après le 27, de vraies difficultés à concilier les désirs de chacun pourraient commencer à se faire sentir, jusqu’à vous éloigner l’un de l’autre.

 

Vie active

1er décan : entre le 7 et le 22 mars, vous ne supporterez pas les limitations mais vous ne mesurerez pas toujours les conséquences de vos attitudes. Tentez d’être plus mesuré : vous aurez tout à y gagner ! Cette période pourrait vous inspirer quelques vivaces désirs d’autonomie et vous ne ferez surtout pas long feu en mauvaise compagnie. Soyez indulgent avec ceux qui aimeraient quand même bien suivre ! 2e décan : d’ici le 5 mars, avoir gain de cause sera quasiment peine perdue. Ce n’est pas quand Mercure, Uranus et Saturne se battent en duel dans votre ciel qu’il faut chercher à vous imposer. Entre le 5 et le 12 mars, dites-vous que l’important est de prendre de la hauteur : ne vous appesantissez plus sur un problème, pensez que rien n’est grave et que demain sera bien ce nouveau jour, qui aura de plus beaux atours. Entre le 16 et le 20, voilà une période pour travailler la créativité. C’est en vous que vous trouverez le meilleur à donner : intuition, inspiration, imagination, belles idées à développer. Mais après le 20 mars, ça vous prendra comme ça viendra et plus moyen de vous empêcher de faire ces bêtises-là ! De toute façon, on sait très bien qu’il est difficile de vous gérer quand Mars en Verseau et Uranus en Taureau vous piquent au vif. Vos attitudes parfois extrémistes pourront provoquer des réactions du même genre en face de vous. Pour éviter les problèmes, il vaudra toujours mieux garder cette forme de militantisme pour vous (même si ça vous démange…). 3e décan : d’ici le 8 mars, montrez les dents (s’il le faut), réclamez ce qui vous avait été refusé auparavant et ne désarmez jamais ! Voici une période d’efforts soutenus, de combativité bien placée et d’objectifs (presque) atteints. Attention : parallèlement, entre le 4 et le 11 mars, il faudra vous adapter plus vite que ça au côté « high tech » des choses et tirer un trait sur les « bonnes vieilles méthodes ». Dixit Mercure en Verseau. Entre le 11 et le 27 mars, quel joli sens des nuances ! Mercure et Neptune en Poissons seront là pour sensibiliser votre intellect, et votre réceptivité du moment fera de vous une personne attentive et très compréhensive.

 

Sagittaire (22 novembre – 22 décembre)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 7 et le 19 mars, coups de tête, légers coups de folie ou seulement quelques jolies surprises du destin devraient faire pétiller vos journées. De l’animation, de la nouveauté, de l’improvisé et surtout pas de quoi vous ennuyer ! Le cœur vous joue parfois de ces tours qui valent pourtant mille fois le détour. Laissez donc tomber le « trop classique » ou la sécurité du quotidien ! Après le 20, vous aurez certainement le dessus dans votre couple et votre partenaire vous mangera d’ailleurs peut-être dans la main. C’est le Soleil en Bélier qui vous donnera (momentanément) ce joli petit complexe de supériorité. 2e décan : d’ici le 12 mars, si l’on en croit l’influence des nébuleuses planètes en Poissons, votre cœur penchera plutôt du côté des fantasmes. Assurez-vous vite qu’il y a quand même un peu de réalité là-dedans ! Mais entre le 18 et le 29 mars, le ciel aura bien décidé de renouveler la palette de vos émotions : lové par un ciel régi par Vénus et Mars en Verseau, vous pourrez vivre pas mal de choses plutôt étonnantes… Soyez un peu moins « convenable », créez la surprise ou le piment qui réveillera vos désirs : il n’y a pas mieux que ces planètes Vénus et Mars (dans le signe décalé du Verseau) pour vous prouver qu’en amour, il n’y a jamais de codes. 3e décan : entre le 4 et le 10 mars, vivez entouré et ça ne pourra pas mieux aller ! Le ciel vous placera en quête de compagnie frivole et amusante. Entre le 11 et le 22 mars, ce ciel rempli de planètes en Poissons pourrait vous jeter dans la confusion. Votre première bonne résolution devrait être de démêler le faux du vrai pour mieux évaluer le concret. Mais après le 27, vous aurez sans doute des préoccupations plus « moyen terme » que « court terme ». Le partenaire intelligent et sécurisant aura sûrement plus d’intérêt à vos yeux que le beau gosse craquant (ou la femme canon).

 

Vie active

1er décan : entre le 7 et le 21 mars, n’hésitez pas à prouver que cette autonomie pour laquelle vous vous battez est un véritable atout pour votre avenir. Echafaudez un projet qui vous permettra (à terme) de mieux vivre avec votre temps, faites évoluer tout ça en fonction de ce que qui vous correspondra mieux. Allez… on se démarque, on innove et on profite à fond d’une liberté d’action qui n’a pas de prix. Ça vous changera d’avant et ça pourra vous faire « kiffer » à plein temps. Après le 21 mars, votre version « je suis le chef » devrait passer comme une lettre à la poste. Vous saurez très bien défendre vos idées ou mener un débat (à votre avantage) car le Soleil et Mercure en Bélier vous aideront à avoir une agressivité positive et une argumentation incisive. Bravo ! 2e décan : d’ici le 12 mars, regarder la réalité en face ne sera sûrement pas la tendance. Vous trouverez sans doute plus confortable de fuir vos responsabilités ou de faire comme si de rien n’était. Effet « Soleil-Neptune en Poissons » presque assuré. Mais après le 19 mars, Mars en Verseau vous donnera des désirs de liberté, l’envie d’expérimenter ou de transformer quelque chose dans votre vie. Changez donc vos plans pour mieux tourner le dos aux problèmes existants ! N’hésitez surtout pas à prendre la tangente, dès que vous vous sentirez d’humeur hésitante ! Vous désirez tourner une page, vivre ailleurs ou autrement ? Il semble que ce soit bien le moment. 3e décan : entre le 4 et le 9 mars, de l’ingéniosité, un gros plein de bonnes idées ou des expériences passionnantes (à renouveler). Vous serez à l’aise dans toutes ces matières… Mais entre le 11 et le 21, vous ne contrôlerez pas tout et quand c’est comme ça, vous n’aimez pas du tout. Quant à faire confiance à ces gens-là, ce n’est surtout pas ça qui vous rassurera… Bref, ce ne sera pas la panacée. Entre le 22 et le 28 mars, vous pourriez avoir à faire face à certains malentendus. Il faudra faire ce qu’il faut pour ne pas vous retrouver en porte-à-faux.

 

Capricorne (22 décembre – 21 janvier)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 10 et le 17 mars, vous vous sentirez particulièrement compréhensif, indulgent et affectueux. On dira même que vos pensées comme vos intentions seront toujours bienveillantes. Une période en forme de sourire, une osmose relationnelle sans doute évidente : Mercure en Poissons vous chouchoutera. Mais après le 20 mars, le désaccord du Soleil en Bélier ne vous rendra pas toujours facile à vivre. Les reproches pourront se multiplier et vous aurez sérieusement l’intention de vous faire respecter. 2e décan : d’ici le 11 mars, voilà une période idéale pour récolter votre dose d’affection et de bien-être. Tendres ou très subtilement idéalisées, vos amours vous feront sans doute lever du bon pied. Le feeling sera des plus harmonieux : vous vous attendrirez ou vous vous émerveillerez plus souvent… Cette conjonction Soleil-Neptune en Poissons pourrait même vous donner l’occasion de vivre une échappée belle, un épisode idyllique, un truc presque magique. Un conseil : profitez-en bien ! 3e décan : d’ici le 8 mars, il faudra encore vraiment pouvoir compter l’un sur l’autre pour vivre au mieux cette phase sacrément responsabilisante. Entre le 11 et le 22, vous vous trouverez sans doute divinement en accord avec votre environnement proche, serez souvent sur la même longueur d’onde que votre petit monde ou saurez ingénieusement vous mettre à la place des autres. Entre le 22 et le 28 mars, vous n’aurez peut-être pas vraiment envie d’extérioriser ce que vous ressentirez. Ce qui est très joli n’a pas forcément besoin d’être dit : on peut aussi le savourer en silence…

 

Vie active

1er décan : entre le 10 et le 17 mars, la période devrait être fertile en échanges privilégiés. Des non-dits pourront être dits, des secrets seront peut-être révélés. Ne manquez pas une occasion de vous rapprocher de personnes qui vous feront du bien ! Comme vous serez davantage tourné vers les autres, vous ressentirez aussi mieux leurs besoins. C’est de cette façon que l’on peut mieux comprendre ce que certains attendent de nous. Mais après le 20 mars, le désaccord du Soleil puis de Mercure en Bélier aura tendance à jouer avec vos nerfs et à stimuler l’impatience. Pensez plus souvent « chaque chose en son temps » et faites le tour de la question au lieu d’opter pour la précipitation ! 2e décan : on sent que ce début de mois de mars (jusqu’au 11) va tenir ses promesses. Parce qu’avoir le Soleil et Jupiter en Poissons dans la poche est souvent présage de très jolies surprises du destin. Ces aspects-là pourront faciliter vos projets (surtout s’ils sont créatifs). Un vent astral étonnamment bienveillant soufflera de votre côté et les événements tourneront facilement en votre faveur : un coup de chance, un coup de pouce ou une pichenette du destin et vous voilà ravi ! Entre le 16 et le 23, si vous avez un pressentiment, écoutez-vous : Mercure et Jupiter seront avec vous et vous ne pourrez sûrement pas rater votre coup ! 3e décan : ce début de mois (d’ici le 8 mars) vous réclamera encore de la constance et de l’endurance pour affronter les difficultés. Restez « dame ou homme de fer » pendant quelques jours : il faut être insubmersible pour pouvoir rebondir vaillamment. Entre le 11 et le 22, vous aurez nettement le droit de délaisser votre pragmatisme habituel et de penser que la vie est seulement belle. Ce ciel-là est parfois simplement un appel à l’optimisme XXL. Entre le 22 et le 28 mars, vous pourriez être ultra créatif sans même le faire exprès : traduisez que l’une de vos idées (venue d’on ne sait où… mais sûrement de votre imagination très féconde) pourrait bien faire le buzz. Le fin stratège qui est en vous se réveille aussi toujours à bon escient quand Mercure, Neptune et Pluton (bien associés) vous soufflent qu’être un peu plus rusé est la meilleure façon d’obtenir satisfaction.

 

Verseau (21 janvier – 20 février)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 7 et le 19 mars, Vénus et Mars (qui viendront d’entrer en Verseau) aiment bien la nouveauté et ses sympathiques pointes de piment, qui font généralement vibrer à 100%. Une amitié amoureuse, une complicité délicieuse, une vibration hors du temps ? Ce ciel rempli de planètes en Verseau pourra en tout cas vous offrir des perspectives sentimentales peu ordinaires. Bref, Cupidon aura sûrement décidé de vous faire voir l’amour sous un autre jour. 2e décan : après le 19 mars, les dépendances au feu et les contraintes au milieu ! Vous vous désirerez libre comme l’air et à défaut d’être tendre, vous aimeriez n’avoir aucun compte à rendre. Votre « âme rebelle » aura besoin de s’exprimer. Et si votre partenaire vous trouve invivable ou irresponsable, tant pis ! Il y a des périodes comme celle-là où la version « tandem » peut poser quelques problèmes. 3e décan : après le 26 mars, il est bien possible qu’une personne plus âgée et protectrice commence à attirer votre attention. En tout cas, pour vous satisfaire en cette fin de mois, il faudra que l’autre vous aide à évoluer.

 

Vie active

1er décan : entre le 7 et le 22 mars, votre objectif ? Réviser un pan de votre vie qui vous semble un peu « has been », faire un peu bouger les lignes, prendre les événements à contre-courant. Il faudra customiser votre vie, la personnaliser à votre façon. Plus ce sera différent d’avant, plus ça vous conviendra. Il y aura peut-être un p’tit côté libérateur dans cette période. Après le 22, ça ira toujours fort, ça pulsera comme il faut et ça s’appelle avoir la pêche. Si le printemps à ce superbe effet-là sur vous, on vous souhaite simplement qu’il dure longtemps… 2e décan : d’ici le 5 mars, quelqu’un ou quelque chose pourrait bien encore vous empêcher d’avancer. On vous imposera un « stop » jusqu’à nouvel ordre… et vous n’aurez plus qu’à ronger votre frein. Après le 19 mars, ce ciel-là risque de vous rendre particulièrement autoritaire. Ne jouez pas au « petit chef », n’abusez pas de directives absurdes : cela ne risque pas de leur plaire ! Un sens du débat hypertrophié ou un esprit de contradiction trop développé pourraient jeter la pagaille dans vos activités sociales. Si vous n’êtes pas complètement sûr d’avoir raison, évitez de hausser le ton. 3e décan : c’est quand même fou comme vous adoptez vite les idées neuves et comme vous êtes super doué avec les dernières applis quand Mercure dans votre signe est dans l’atmosphère. Ce sera le cas entre le 4 et le 11 mars et la modernité ne sera sûrement pas qu’un concept en l’air. Vous serez aussi très fort pour réfléchir « en dehors des clous ». C’est comme ça qu’on trouve LA solution à laquelle personne n’avait pensé et qui fera avancer tout le monde dans la bonne direction.

 

Poissons (20 février – 21 mars)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 10 et le 17 mars, vous serez sans doute la bienveillance incarnée. Vos paroles comme vos conseils seront toujours bien intentionnés et votre partenaire ne pourra que se réjouir de vous avoir à ses côtés. 2e décan : d’ici le 12 mars, le Soleil et Jupiter joueront pour vous et jetteront de la félicité dans vos journées. Quelle que soit votre situation, profitez d’une parenthèse enjôleuse pour savourer une humeur céleste au beau fixe. Un très joli retour de sentiments pourrait même vous placer sur un petit nuage. Vos rêves pourraient toucher une tendre réalité et cela devait bien arriver… 3e décan : d’ici le 8 mars, votre duo sera sans doute une machine de guerre et dans n’importe quelle situation délicate, vous saurez vous montrer solides ensemble. En ce début de mois, votre couple sera une force : n’en doutez surtout pas ! Entre le 11 et le 22, qu’on ne vous demande pas trop de remettre les pieds sur terre ! En tout cas, si vous avez l’impression de rêver éveillé, pincez-vous de temps en temps et demandez-vous quand même si tout cela est bien la réalité.

 

Vie active

1er décan : entre le 10 et le 17 mars, vous vous sentirez plus proche des gens. Cela peut générer une communication plus sensible et donc plus intéressante humainement. Merci à Mercure (dans votre signe) ! Faufilez-vous malicieusement, manœuvrez habilement et abusez de subtilité dans vos échanges pros ! Ce sera le moment de convaincre en finesse et en douceur, de caresser dans le sens du poil… 2e décan : d’ici le 12 mars, le Soleil et Jupiter vous inciteront à sauter sans réfléchir sur les occasions qui vous plairont. Attrapez-les tout de même au pas de course car la chance ne profitera qu’aux plus rapides d’entre vous… Vous avez une forme de prémonition ? Ne doutez surtout pas : écoutez-là ! Apprenez qu’il n’y a pas mieux que cette conjonction Soleil-Jupiter en Poissons pour développer vos petites antennes. Entre le 16 et le 23, le ciel devrait mettre en avant les facettes les plus originales de votre personnalité. Vous n’êtes pas Poissons pour rien et ce sera le moment de démontrer tout ce que votre imaginaire a de meilleur. Cette période sera également faite pour vous oublier dans le relationnel et y récolter des satisfactions à la pelle. Tout passera par l’autre et si vous y perdez le nord, c’est seulement que vous avez besoin de cette évasion humaine. 3e décan : avoir ces puissantes planètes en Capricorne dans la poche est un sérieux atout quand on voit plus loin que le bout de son nez. Alors d’ici le 8 mars, reprenez le pouvoir, faites une démonstration de combativité (d’autorité ?) et ne lâchez toujours rien ! Entre le 11 et le 22, votre personnalité devrait rayonner de douceur et d’empathie : ces planètes-là accentueront votre réceptivité aux autres, vous assureront d’une aura de sympathie. Vous pourriez faire l’unanimité mais également faire office de conseil avisé. Le réalisme devient presque une notion inutile quand le Soleil rejoint Neptune en Poissons : votre faculté à positiver sera donc sans doute entre incroyable et insensée… Entre le 22 et le 28 mars, il vaudra toujours mieux écouter votre petite voix intérieure plutôt que de vous laisser influencer par l’avis des autres. Vous avez de l’intuition : ce sera le moment de vous en servir ! De toute façon, vous n’aurez pas vraiment besoin de réfléchir pour bien ressentir parce que Mercure et Neptune en Poissons feront vraiment de vous un radar ambulant.