HOROSCOPE Mars 2023 par Diane BOCCADOR

Pour vos prévisions personnalisées annuelles, cliquez ici

Bélier (21 mars – 20 avril)

 

Côté Cœur

1er décan : après le 20 mars, vous aurez certainement le dessus (dans votre duo) et l’autre vous mangera d’ailleurs peut-être dans la main. C’est le Soleil en Bélier qui vous donnera (momentanément) ce joli complexe de supériorité. 2e décan : d’ici le 10 mars, laissez la passion vous guider ! Ce gros plein d’amoureuses sensations ne risque pas de vous faire de mal. Alors on se lance, on y croit, on se permet un ou deux coups de tête. Pas d’hésitation ni de tergiversation : Vénus et Jupiter en Bélier vous disent simplement « go » ! 3e décan : entre le 9 et le 18 mars, vous pourriez vivre un mélange d’excitation et de frustrations. Vous vous amuseriez bien de tentations un peu risquées ou de coïncidences excitantes. Une situation compliquée n’est pas à exclure : ce drôle de ciel-là peut provoquer des hauts… et des bas. Appréciez donc le meilleur mais ne provoquez pas le pire.

 

Vie active

1er décan : après le 20 mars, regain d’énergie, de vitalité, volonté de vous battre (même si c’est seul contre tous), de vous imposer. Cette paire astrale Soleil-Mercure en Bélier a un côté ultra spontané et très « franc du collier ». Sentez-vous plus libre d’affirmer votre façon de penser, n’hésitez pas à mener les débats, osez sortir votre casquette de chef en puissance ! 2e décan : vous ne vous pensiez pas capable de vous lancer dans cette aventure-là ? Et bien d’ici le 10 mars, grâce à l’audacieuse paire astrale Vénus-Jupiter dans votre signe ultra dynamique, vous pourriez changer d’avis car un vrai succès n’est pas exclu. Entre le 11 et le 23 mars, votre vie n’aura sûrement rien à voir avec le long fleuve tranquille. En pleine forme, réactif et volontaire, vous serez peut-être même la petite fusée du moment. Entre le 24 et le 30 mars, soyez sûr de vous, de vos idées, menez les débats, affirmez vos positions ! Même si vous commettez quelques impairs en termes de diplomatie, vous aurez souvent le dernier mot. 3e décan : ce mois-ci, votre impact sur l’environnement sera sûrement excellent (surtout entre le 9 et le 18 mars). C’est le moment de valoriser vos compétences auprès de la bonne personne, celle qui saura en faire écho à bon escient. Votre vie sociale sera évidemment votre priorité et « relation publique » est un rôle dans lequel vous pourriez exceller. S’il faut transmettre vos idées, vous serez également très convaincant.

 

Taureau (20 avril – 21 mai)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 17 et le 27 mars, les vibrations seront apaisantes et sécurisantes. Vénus en Taureau vous soufflera de profiter sereinement des petits bonheurs de l’existence et/ou des meilleurs instants de la vie à deux. Calme, esprit de conciliation, besoin de vivre à deux ce qu’il y a de mieux : c’est bien comme ça quand Vénus traverse votre signe paisible et réconfortant. 2e décan : d’ici le 15 mars, on aura besoin de vous, on vous fera des confidences parce que vous aurez une oreille attentive et bienveillante. Vous aimez bien pouvoir consacrer un peu plus de temps à vos proches. Après le 23 mars : quand ça bouge un peu, c’est tellement mieux ; quand ça devient lassant, l’amour y perd en agréments. Votre épanouissement affectif de cette fin de mois ira apparemment dans ce sens-là. 3e décan : entre le 11 et le 21 mars, vous aurez nettement le droit de délaisser votre pragmatisme habituel et de penser que la vie est seulement belle. Ce ciel régi par la conjonction Soleil-Neptune en Poissons est parfois simplement un appel à l’optimisme XXL.

 

Vie active

1er décan : entre le 3 et le 10 mars, avec cette Mercure en Poissons, on ne calcule pas, on ne raisonne pas plus que ça, on ressent… Quand Mercure est en Poissons, la meilleure stratégie est également souvent la discrétion. Faites donc comme les joueurs de poker : ne dévoilez pas votre jeu ! Entre le 17 et le 27 mars, avancez à votre rythme, n’acceptez pas que l’on vous bouscule. Vous aurez surtout besoin de calme pour faire du bon boulot. 2e décan : d’ici le 15 mars, comme vous serez davantage tourné vers les autres, vous ressentirez aussi mieux leurs besoins. C’est de cette façon que l’on peut mieux comprendre ce que certains attendent de nous. Allez-y finement, en douceur, soyez surtout réceptif. Une créativité intéressante pourra également être un superbe levier pour mettre en valeur vos meilleures idées. 3e décan : le frustrant Saturne s’éloigne doucement et avec lui pas mal de sources de désagréments. Entre le 11 et le 21 mars, le Soleil et Neptune en Poissons vous accorderont de surcroît une sacrée faculté à positiver. Résultat : un moral à la hausse et une volonté déterminée de voir les choses sous leurs meilleurs aspects. Cette période vous suggèrera également de suivre vos intuitions pour profiter de bons filons. Intelligemment opportuniste, vous risquez d’en surprendre plus d’un en collant génialement à l’air du temps ou en dénichant exactement le concept gagnant.

 

Gémeaux (21 mai – 21 juin)

 

Côté Cœur

1er décan : après le 20 mars, avec les planètes en Bélier comme alliées, il faudra simplement avoir le courage de vos opinions, dire les choses « franco » et ne plus hésiter à vous imposer tout de go. Il n’y aura plus de problème : il n’y aura que des solutions ! Autant dire que s’il y avait un malaise entre vous, il ne ferait pas long feu. 2e décan : d’ici le 10 mars, retenez qu’oser et se lancer n’est jamais vraiment imprudent quand Vénus et Jupiter sont en Bélier. Avec ces planètes-là, être un peu téméraire vaut toujours mieux qu’avoir des regrets derrière. Ce charisme XXL pourrait faire tourner bien des têtes. Vous serez tout feu, tout charme et un joli coup de cœur n’est pas à exclure. Profitez d’une véritable cote d’amour ! 3e décan : entre le 9 et le 18 mars, dévoilez votre facette espiègle et rigolote ! Humour et joie de vivre pour séduire en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Des rendez-vous, des sollicitations et beaucoup de séduction. Qui pourrait vraiment vous résister quand vous menez le jeu amoureux avec autant de charme et d’intelligence ?

 

Vie active

1er décan : entre le 3 et le 9 mars, comme votre objectivité laissera nettement à désirer, laissez vos impressions au placard et ne vous fiez qu’à la réalité des fait. Ce serait plus prudent. Et qu’on ne vous demande pas trop d’assumer ou de vous impliquer : ce sera plutôt « nager entre deux eaux » ou « noyer le poisson »… Mais après le 20 mars, vos neurones carbureront à plein régime. Plus aucune paresse intellectuelle à signaler : vous penserez, vous direz, vous ferez. Le Soleil et Mercure en Bélier n’aiment surtout pas tergiverser. Sans compter que vous aurez le syndrome de la bougeotte et cela pourrait être contagieux. 2e décan : les contacts pourront vous décevoir ou les déplacements receler des vices cachés, durant cette 1ère quinzaine de mars sûrement pavée de malentendus ou de paroles non tenues. Entre le 16 et le 23 mars, pas question de végéter : il faudra plutôt rendre hommage à ce Jupiter en Bélier enthousiaste, générateur de peps et de pêche. On vous attendra peut-être au tournant alors… de l’avant ! Après le 23 mars, s’il faut convaincre ou argumenter efficacement, on vous trouvera là. Votre sens du débat risque d’être apprécié et vous ne manquerez sûrement pas de bagout pour prouver que vous avez bien raison. 3e décan : ce mois-ci, soyez particulièrement prudent. Un imprévu sournois pourrait vous couper l’herbe sous le pied et vous devrez faire le point sur les tenants et aboutissants d’un projet. Ne laissez pas l’ombre d’un doute planer ! Avec ces planètes-là, ne jamais être trop sûr de vos collaborateurs. Si vous sentez un malaise, mettez tout de suite les pieds dans le plat : ce sera la meilleure façon d’enrayer le problème.

 

Cancer (22 juin – 22 juillet)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 17 et le 26 mars, laissez-vous aller à cette jolie sérénité amoureuse, offerte par Vénus dans le signe jouisseur du Taureau ! Même si c’est un peu stressant à l’extérieur, vous pourriez vous apercevoir que votre partenaire peut vous être d’un vrai réconfort et/ou que votre home est un sympathique refuge… 2e décan : d’ici le 10 mars, vous ne serez peut-être pas assez maître de vos sentiments et cela risque de vous créer du tourment. Les choses déraperont vite. On pourrait d’ailleurs vous rappeler que vous ne pouvez pas faire la pluie et le beau temps dans votre histoire de cœur. Mais après le 23 mars, grâce à l’entrée de Vénus dans le 2e décan du Taureau, le cœur pourrait bien devenir votre havre de paix et/ou le domaine qui vous permettra de décompresser. Par ailleurs, vous n’aurez aucune envie de vous engluer : pas de vie amoureuse pépère quand Vénus et Uranus sont dans la place ! Ce sera sans doute le moment de secouer un peu le cocotier. 3e décan : entre le 9 et le 18 mars, attention au climat planétaire ! Vous allez peut-être opter un peu trop vite pour les jeux interdits, le labyrinthe des sentiments, les incertitudes de la passion ou les tourments de la jalousie… Les enjeux amoureux seront sans doute un peu complexes mais au lieu de marcher sur des œufs, vous mettriez plus volontiers les pieds dans le plat… A vos risques et périls !

 

Vie active

1er décan : entre le 3 et le 10 mars, quel joli sens des nuances ! Mercure en Poissons sera là pour sensibiliser votre intellect. Faufilez-vous malicieusement, manœuvrez habilement et abusez de subtilité dans vos échanges pros. Mais après le 20 mars, Soleil + Mercure en Bélier = climat d’excitabilité pour notre Cancer. Il faudrait éviter de vous mettre en mode « pile électrique », même si le timing est fatiguant ou que les réactions de certains vous tapent sur les nerfs. 2e décan : d’ici le 15 mars, s’il y avait un début de heurt, allez-y tout en douceur ! On parie qu’avec l’aide des planètes en Poissons, vous saurez trouver le bon ton pour apaiser toute amorce de tension. D’autre part, quelques jolis hasards pourraient vous souffler la direction à suivre. Même si vous n’aviez pas pensé à aller par-là, vous devriez pourtant vous laisser guider par ce ciel-là. Mais entre le 15 et le 25 mars, exercer trop souvent du forcing pourra être votre petite erreur. L’ambiance sera plutôt stressée et un rien vous électrisera. Entre le 25 et le 30 mars, des réactions brutales pourront vous faire dépasser certaines limites et oublier la délicatesse. Ménagez la susceptibilité de vos interlocuteurs pour ne pas vous les mettre définitivement à dos. 3e décan : entre le 11 et le 21 mars, cette conjonction Soleil-Neptune en Poissons vous poussera à ne voir que le meilleur côté des gens et des situations, mais ce sera surtout un atout pour vous. De même que votre hyper réceptivité aux ambiances (excellent guide pour ne pas vous tromper). Suivez ce bon feeling, accrochez-vous à vos intuitions : ce que vous ressentirez à ce moment-là pourrait bien être de l’ordre de l’inspiration.

 

Lion (22 juillet – 23 août)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 17 et le 26 mars, il faudra éviter de ruminer le passé ou des griefs mal digérés. Quand Vénus est en Taureau, vous avez tendance à bloquer sur de toutes petites choses ou à mettre votre « veto » pour un oui ou pour un non. Quand on passe trop de temps à ruminer, le terrain n’est surtout pas propice à aimer (correctement). 2e décan : d’ici le 10 mars, un coup de foudre sera peut-être dans la hotte de cette conjonction Vénus-Jupiter (en Bélier) qui peut provoquer un joli séisme dans votre vie amoureuse. Le cœur devrait en tout cas trouver quelques occasions d’être fortement stimulé. Mais après le 23 mars, vous vous sentirez sans doute très rancunier ou une vexation vous restera en travers de la gorge. Calmez le jeu, passez l’éponge, faites quelques concessions et tout pourrait s’arranger ! 3e décan : entre le 9 et le 18 mars, vous voilà expert en stratégie amoureuse. Il est sûr que Mars en Gémeaux et Vénus en Bélier sont des armes de choix si vous voulez prendre le dessus dans un jeu de séduction. Vous pourriez en faire craquer plus d’un(e) et vous ne risquez surtout pas de vous ennuyer avec ces vibrations joueuses et divertissantes.

 

Vie active

1er décan : après le 20 mars, le sens du débat et l’esprit de répartie vont devenir vos points forts. Exprimez-vous, n’ayez pas peur de dévoiler votre avis, provoquez les discussions, jonglez avec les mots et les idées, trouvez les bonnes réparties. Ne faites pas de quartier pour régler les problèmes : parez simplement au plus pressé ! 2e décan : d’ici le 10 mars, pourquoi ne pas oser ce petit exploit ? Il y a des occasions à ne surtout pas manquer. Vos dispositions conquérantes seront forcément du meilleur effet. Entre le 11 et le 23 mars, vous serez la tornade blanche du moment et avec ce ciel risque-tout, vous auriez parfaitement raison de passer la seconde et de prendre les autres de vitesse. Entre le 25 et le 30 mars, les échanges seront dynamiques et spontanés, vous aurez plein de nouvelles idées, vous vous exprimerez bien et vous aurez même des p’tits airs de leader (parce que votre esprit de décision sera nettement à la hauteur). 3e décan : ce mois-ci, notre Lion sera joliment multitâche. Mars en Gémeaux vous soutiendra dans toute approche de personnes pouvant vous être utiles professionnellement. Entre le 9 et le 18 mars surtout, vous saurez briller par votre esprit d’à-propos, arriver à point, tomber à pic ou saisir un excellent argument au vol. Un contrat important sera peut-être à votre portée.

 

Vierge (23 août – 23 septembre)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 17 et le 27 mars, Vénus s’installera en Taureau pour vous faire bénéficier d’une jolie sérénité à la maison. L’équilibre est une denrée rare : profitez donc de cette discrète impression de quiétude et de mieux-être ! La pause « plaisir » est l’une des spécificités de cette Vénus en Taureau. Laissez s’exprimer votre sensualité si le cœur vous en dit, profitez, profitez… et ne cherchez surtout pas les difficultés ! 2e décan : pas toujours facile de rester objectif quand les planètes en Poissons utilisent divers moyens pour brouiller vos émotions. Avec ces planètes-là, notre Vierge a parfois un peu de mal à s’y retrouver. Ce sera le cas jusqu’au 15 mars. Mais après le 23 mars, l’amour devrait se présenter sous un nouveau jour. Soit vous réussirez à exporter votre petit couple dans un décorum plus excitant, soit vous zapperez vraiment la routine. Il y aura quelques découvertes à faire en duo et ça risque de vous rapprocher. 3e décan : entre le 11 et le 21 mars surtout, quelques interrogations pourront vous miner. Le ciel forcera l’incompréhension ou vous placera dans de drôles de situations. La clairvoyance et la sincérité vous seront vraiment conseillées. Si vous constatez un manque de clarté dans votre situation, ne laissez surtout pas libre cours à votre subjectivité.

 

Vie active

1er décan : entre le 3 et le 11 mars, vous vous perdrez dans de multiples questionnements, vous vous noierez dans vos intentions et si quelqu’un a besoin de vous, vous ne serez sans doute pas béton. Vous aurez parfois du mal à convaincre ou à vous faire comprendre et pourriez être un peu maladroit dans vos explications et argumentations : gare aux lapsus ou étourderies ! Mais entre le 17 et le 26 mars, on pense que plus grand-chose ne pourra vous contrarier. Un gros plus de détente et même un p’tit côté « ne pas trop s’en faire », vous ne direz pas non. Bref, si la période était sympa et confortable, ce serait génial. Bingo : ça pourrait bien être le cas ! 2e décan : d’ici le 15 mars, vous aurez sans doute tendance à vous laisser porter. Il va falloir vous efforcer de faire preuve d’un peu plus de discernement et de donner un cadre à vos actions. Avec les planètes en Poissons dans l’atmosphère, on parle également de certaines difficultés à vous affirmer et/ou d’une forme d’inertie qui pourra vous être préjudiciable. On ne vous demandera pas de rentrer dans la compétition mais ne soyez quand même pas mollasson. 3e décan : entre le 11 et le 21 mars, quelques embûches ou autres entourloupes risquent de pousser les événements à vous faire faux bond. Complications, fausses notes ou faux-sens seront au rendez-vous de cette période qui aura parfois des allures de « petit traquenard ». Ne vous laissez pas faire mais pour éviter les pièges du moment, ne commettez aucune imprudence et ajustez votre esprit critique.

 

Balance (23 septembre – 23 octobre)

 

Côté Cœur

1er décan : après le 20 mars, vous pourriez être trop souvent grincheux. Voilà une fin de mois qui jouera facilement avec irascibilité et réactivité. Epargnez autant que faire se peut la susceptibilité de votre chéri(e) pour ne pas sanctionner vos amours. 2e décan : d’ici le 10 mars, vous vous sentirez peut-être très réactif ou peu habilité à concilier. Evitez les disputes, apaisez les tensions, ne rentrez pas dans le jeu des pressions et l’avenir vous donnera sûrement raison. Retenez qu’il y a des problèmes qui s’aplanissent tout seul, surtout quand on oublie de faire du « rentre-dedans ». 3e décan : entre le 9 et le 18 mars, ce ciel-là poussera l’amour vers l’orage… Rancune ou incompréhension, complication ou contradiction, impatience ou sombre prise de conscience seront les potentiels ratés de la période. Retenez que ce serait une mauvaise idée de lui forcer la main à ce moment-là. Ses réactions pourraient bien vous déconcerter ou ne pas être celles que vous attendiez… Prudence !

 

Vie active

1er décan : après le 20 mars, nerveusement, la période ne sera sans doute pas si facile et chapeau si vous réussissez à vous détendre de temps en temps ! De petits incidents pourront susciter pas mal de stress chez vous et vous serez incapable de relativiser alors que c’est justement ce qu’il faut faire quand les planètes sont en Bélier. D’autre part, évitez de faire quarante mille choses à la fois : ça n’arrangerait pas le tableau. 2e décan : d’ici le 10 mars, on dira surtout qu’une Balance agressée par le stress généré par deux planètes en Bélier n’a plus grand-chose de l’harmonieuse de l’histoire… Entre le 11 et le 23 mars, vos traits de caractère les plus flagrants seront l’intransigeance et l’impatience. Ça ne vous ressemble pas mais ce sera pourtant souvent comme ça. Vouloir tout et trop vite, être stressé à plein temps… Ce sera vraiment le moment de nous prouver que vos talents de diplomate ne sont pas qu’une légende. Entre le 24 et le 30 mars, si un sujet vous fâche, ne réagissez pas de façon trop cash ! Entre spontané et agressif, il y a une vraie nuance que vous avez tendance à oublier quand ces planètes-là sont en Bélier. 3e décan : vos atouts du mois ? L’intelligence de vos stratégies de communication et votre art de convaincre. Si vous devez prospecter, les réponses positives ne devraient pas tarder. Etre occupé du matin au soir, passer d’un projet à l’autre sans jamais vous emmêler les pinceaux, rebondir au bon moment : c’est aussi ça Mars en Gémeaux !

 

 Scorpion (23 octobre – 22 novembre)

 

Côté Cœur

1er décan : une semaine en forme de sourire, des gens qui ne chercheront qu’à vous faire plaisir, une osmose relationnelle sans doute évidente. Entre le 3 et le 10 mars, Mercure en Poissons vous chouchoutera. Mais entre le 17 et le 27 mars, attention à vos petits démons amoureux car la crise de jalousie sera l’un des dangers de la période (Vénus en Taureau oblige…) ! Sur ce sujet-là, vous démarrerez facilement au quart de tour. Laissez aussi votre possessivité de côté. 2e décan : d’ici le 15 mars, retenez que la présence des planètes en Poissons est souvent un facteur d’apaisement moral et émotionnel. Avec ces planètes-là, vous n’aurez pas forcément besoin de vous exprimer. Ressentir, c’est déjà pas mal. Mais après le 23 mars, vous serez sans doute un peu plus souvent « l’un contre l’autre » que « l’un avec l’autre »… Il faudra essayer d’arrêter de « cristalliser ». Ça veut dire qu’au lieu de remettre toujours la même histoire sur le tapis, vous feriez mieux de passer à autre chose. 3e décan : entre le 11 et le 21 mars, le courant passera sans avoir besoin de mettre de mots sur ce que vous ressentirez, vous serez attentifs l’un à l’autre et à ce moment-là, on ne pourra parler d’autre chose que d’une réelle connivence.

 

Vie active

1er décan : la période du 3 au 10 mars devrait être fertile en échanges privilégiés. Des non-dits pourront être dits, des secrets seront peut-être révélés. Ne manquez pas une occasion de vous rapprocher de personnes qui vous font du bien. Mais entre le 17 et le 27 mars, s’il s’agit de parler d’argent, vous ne lâcherez pas un euro de plus que prévu. Quand Vénus est en Taureau, vous êtes généralement un peu trop près de vos sous… 2e décan : d’ici le 15 mars, le Soleil et Mercure en Poissons devraient vous redonner confiance en votre instinct. Oubliez d’être trop pragmatique et laissez plus souvent s’exprimer l’intuitif qui sommeille en vous. Vous vous sentirez également plus proche des gens. Cela pourra générer une communication plus sensible et donc plus intéressante humainement. 3e décan : entre le 11 et le 21 mars, toutes ces planètes en Poissons devraient vous aider à développer une excellente perception intuitive des choses et des gens. L’inspiration et la créativité boosteront la pertinence et le bien-fondé de vos idées. Vous serez dans l’air du temps et qui ne se fiera pas à vos pressentiments aura forcément tort.

 

Sagittaire (22 novembre – 22 décembre)

 

Côté Cœur

1er décan : après le 20 mars, ces planètes en Bélier vous rendront plus sûr de vous. Vos décisions seront plus spontanées et vous saurez sans doute mieux vous imposer. Ayez confiance en vous : le reste suivra… Passer du désir à l’acte est également favorisé par la présence du Soleil en Bélier. Donc si vous avez des envies, prenez les devants : ce ne sera surtout pas le moment d’être gnangnan. 2e décan : d’ici le 10 mars, ne résistez ni à l’aventure, ni à prendre quelques risques amoureux. Un gros brin de suspens supplémentaire pour un Sagittaire qui aura apparemment envie de se mettre le cœur à l’envers. Vous pourrez sans doute compter sur un regain d’émotions ou un déchaînement de chaudes vibrations. Ça bougera bien (côté cœur) et ce sera pour votre plus grand bonheur. 3e décan : entre le 9 et le 18 mars, si votre cœur a envie de battre, ne le freinez surtout pas. Profitez de cette intensité émotionnelle car le ciel appuiera sur l’accélérateur de vos tendres ardeurs. Vous aurez le cœur chaud. Au diable la raison : c’est bien le plaisir qui sera votre raison d’être du moment.

 

Vie active

1er décan : entre le 3 et le 10 mars, à cause de la présence de Mercure est en Poissons, gardez-vous bien d’être trop naïf et ne laissez personne jouer avec votre crédulité. Efforcez-vous plutôt de garder une vision objective des choses. Mais après le 20 mars, on se bouge (et on les bouge…), on prend l’initiative, on donne l’impulsion parce qu’avec le Soleil et Mercure en Bélier dans l’atmosphère, rien ne doit jamais être plan-plan. 2e décan : l’audace qui démarque, l’initiative qui fait son effet… Ouvrez le bal du mois par un quelconque petit coup d’éclat : vous ne le regretterez sûrement pas ! Entre le 9 et le 15 mars : n’êtes-vous pas en train d’emprunter des chemins détournés pour ne pas avoir à faire front à certains problèmes ? Tout cela pourra manquer de franchise et vous ne serez en tout cas pas bien facile à cerner. Entre le 16 et le 23, ce sera en revanche le moment d’agir à bon escient, de prendre des mesures énergiques. Jupiter en Bélier sera avec vous alors soyez efficace avant tout ! Entre le 24 et le 30 mars : vous avez un petit projet « choc » à imposer ? Allez-y sans complexe : faites valoir vos idées, argumentez vos points de vue sans détour et comportez-vous exactement comme si c’était déjà gagné ! 3e décan : ce mois-ci et surtout entre le 11 et le 21 mars, le désaccord de Mars et de Neptune en Poissons suggèrera parfois le piège ou le problème bien camouflé. Il suffira d’un rien pour qu’une situation compliquée finisse par vous échapper : prudence et méfiance ! Ce ciel-là évoquera bien le « terrain glissant » et pour bien faire, il faudrait avoir des yeux derrière la tête H24.

 

Capricorne (22 décembre – 21 janvier)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 17 et le 27 mars, misez beaucoup sur le plaisir d’être deux ou les joies simples du foyer. Cupidon veillera sur les amoureux du 1er décan et leur donnerait bien un petit coup de pouce s’il y avait une poussière dans l’engrenage. 2e décan : d’ici le 10 mars, quelles que soient vos réactions, elles risquent d’être « too much » et vous pourriez vous en mordre les doigts derrière. C’est comme ça quand Vénus et Jupiter en Bélier vous regardent de travers… Calmez vos ardeurs, attendez votre heure, temporisez dès que vous le pourrez et vous éviterez ces petits pics de tension qui ne feront sûrement pas avancer les choses comme vous le voudriez ! Mais après le 23 mars, vous devriez sentir un petit vent d’apaisement souffler sur vos amours. Vénus en Taureau a souvent le chic pour apporter le réconfort. Retenez aussi que pour que ce soit plus jouissif, il faudra varier un peu les formes d’épicurisme. On sait trop bien qu’un plat succulent devient beaucoup moins alléchant quand on vous le ressert trop souvent… 3e décan : entre le 9 et le 18 mars, on parlera d’un potentiel de complications amoureuses. La situation sera trop controversée pour que vos amours puissent être légères…  Sans compter qu’avec ce désaccord « Vénus en Bélier-Pluton en Capricorne » dans l’atmosphère, n’importe quel accrochage peut facilement se corser. L’idée serait donc déjà d’éviter la dispute.

 

Vie active

1er décan : entre le 3 et le 10 mars, vous tomberez bien (à pic…), vous saurez manœuvrer habilement, vous sentirez bien les choses et les gens. Quand Mercure est en Poissons, on parle quelquefois de « clairvoyance ». En tout cas, vos impressions risquent d’être souvent justes : écoutez-les ! Mais après le 20 mars, le Soleil et Mercure en Bélier vont sûrement jouer avec vos nerfs et susciter beaucoup d’impatience. Il faudra apaiser ce drôle de tempérament et penser plus souvent « chaque chose en son temps ». Le relationnel sera sans doute plutôt électrique et il faudrait maîtriser un peu ce petit côté colérique. 2e décan : d’ici le 8 mars, les excès en tout genre seront dans votre tempérament du moment. Ce désaccord de Vénus et de Jupiter est parfois un multiplicateur de calories (puisqu’il vous ouvre l’appétit) : faites de l’exercice, débarrassez-vous des toxines. Entre le 9 et le 15 mars, même si vous voulez vraiment bien faire, vous aurez quand même du mal à y mettre les formes. La bonne volonté, c’est bien mais une bonne utilisation de la diplomatie serait pas mal aussi. Entre le 16 et le 23 mars, apprenez à apprécier chaque situation avant de plonger tête baissée ! Il faudra penser à temporiser, au risque de vous casser le nez. Ce défaut d’évaluation sera sans doute le bémol de la période. Après le 24 mars, un sens du débat hypertrophié ou une trop forte réactivité pourront jeter la pagaille dans vos activités sociales. Si vous n’êtes pas complètement sûr d’avoir raison, évitez de hausser le ton. 3e décan : entre le 11 et le 21 mars, dans une négociation, vous trouverez facilement le bon ton. Pas vraiment besoin de réfléchir pour bien ressentir : ce sera le mood du moment parce que le Soleil, Mercure et Neptune en Poissons feront vraiment de vous un radar ambulant. Soyez créatif, exprimez votre sensibilité, ayez de l’imagination : votre esprit de finesse et vos intuitions seront sans doute remarquables.

 

 Verseau (21 janvier – 20 février)

 

Côté Cœur

1er décan : le hic de la période du 17 au 26 mars sera l’arrivée de Vénus dans le signe possessif et ruminant du Taureau. A ce moment-là, des désirs insatisfaits pourront virer à l’amertume et vos interrogations à l’obsession. Quant à la jalousie, elle pourrait devenir votre fâcheuse manie. 2e décan : d’ici le 10 mars, un peu plus de délires ne sera pas de refus. Draguer, s’enflammer comme ça et voir où ça vous mènera : vous pouvez même zapper le raisonnable quand cette conjonction Vénus-Jupiter en Bélier s’en mêle… Mais après le 23 mars, évitez de l’accaparer, de lui en vouloir ou de le surveiller. Cette Vénus en Taureau n’est surtout pas légère et vous pourriez tomber trop facilement dans ce genre de travers… 3e décan : entre le 9 et le 17 mars, le désir de plaire sera bien là et votre stratégie amoureuse ne risque surtout pas d’être laborieuse. Quand l’efficace et charmeuse paire astrale « Mars en Gémeaux-Vénus en Bélier » vous aide à faire tourner le jeu amoureux à votre avantage, conquérir un cœur est toujours un vrai bonheur.

 

Vie active

1er décan : après le 20 mars, cette conjonction Soleil-Mercure en Bélier devrait vous aider à faire bouger les choses, à sortir de n’importe quel état d’hésitation et à prendre tout seul les décisions (surtout si les autres sont mollassons…). Des réflexes rapides, des conversations animées, des échanges vitaminés. Vous serez un interlocuteur réactif, vous aurez la tchatche : voilà un Verseau vif comme l’éclair. 2e décan : d’ici le 10 mars, on vous promet beaucoup d’animation car quand Vénus et Jupiter sont en Bélier, tout est tellement plus vivant et spontané. Et comme tout vous donnera envie, ça vous permettra de vivre pleinement les choses : youpi ! Entre le 11 et le 23 mars, misez tout sur l’action car il s’agira bien de vous mettre en mode « turbo » : il y aura écrit « feu vert » dans votre environnement planétaire. Entre le 24 et le 30 mars, répondez du tac au tac, coupez court aux indécisions, réagissez au quart de tour : on avait besoin de la femme (l’homme) de la situation et vous voilà ! 3e décan : ce mois-ci, la présence simultanée de Mars en Gémeaux et de Saturne pourra vous concocter des circonstances idéales pour votre évolution ou vous souffler une stratégie porteuse pour votre avenir. Dixit l’accord « Mars en Gémeaux-Saturne en Verseau ». Entre le 9 et le 17 mars surtout, avec l’association « Vénus en Bélier-Mars en Gémeaux », votre verve aura sans doute bonne presse comme votre sens de l’actualité, du scoop. Vous possèderez le bagout pour rallier.

 

Poissons (20 février – 21 mars)

 

Côté Cœur

1er décan : entre le 17 et le 25 mars, vous rechercherez les petits bonheurs tranquilles, les plaisirs simples. Se donner de l’affection, ne pas se poser de question, se sentir aimé de son ou sa partenaire et ne pas trop s’en faire. Comme Vénus sera dans le signe rassurant et sensuel du Taureau, vous saurez aussi mieux profiter de la vie. De fréquentes et coquines retrouvailles sur l’oreiller ne sont pas à exclure. 2e décan : après le 23 mars, rappelez-vous que le plaisir d’être ensemble devrait varier à l’infini si l’on veut éviter de tomber dans l’ennui. C’est en tout cas ce que vous soufflera la conjonction Vénus-Uranus en Taureau. Si vous êtes en couple, préoccupez-vous surtout de tout ce qui peut le faire évoluer « autrement ». Il y aura peut-être un chemin un peu différent à prendre. 3e décan : entre le 11 et le 21 mars surtout, si vous lui racontez une version arrangée de l’histoire, il(elle) aura toutes les raisons de douter de votre bonne foi. Attention aussi à ne pas mal interpréter ce que l’autre vous dira ou à ne pas adopter vous-même un langage ambigu. Il suffirait peut-être de clarifier les choses pour que vous soyez moins embarrassé.

 

Vie active

1er décan : entre le 3 et le 10 mars, cette Mercure en Poissons tellement intuitive vous accordera (entre autres choses) une intéressante faculté à deviner ce qui peut se passer et (donc) à anticiper judicieusement les événements. Entre le 17 et le 25 mars, si votre quotidien est sécurisant et même un peu plan-plan, vous trouverez cela tout à fait satisfaisant. Cette Vénus en Taureau est fan de confort et de stabilité : avec cette planète-là dans votre ciel, pas la peine d’en rajouter. 2e décan : d’ici le 15 mars, vous pourriez marquer les esprits par l’originalité de vos idées. La fantaisie, c’est sympa et vous aurez plein d’autres idées comme ça. Il faudra customiser votre vie, la personnaliser à votre façon. Plus ce sera différent d’avant, plus ça vous conviendra. Il y a peut-être un p’tit côté libérateur et créateur dans cette période. 3e décan : entre le 11 et le 21 mars surtout, garder l’entière maîtrise des situations devrait être votre première bonne résolution. Votre ciel ne sera pas simple : vous devrez peut-être vous démener pour obliger quelqu’un à tenir ses promesses. Marre de ceux qui parlent pour ne rien dire ! Le mieux serait de ne pas vous fier trop vite à la bonne mine de certains. D’ailleurs, il vaudra toujours mieux écouter votre petite voix intérieure plutôt que de vous laisser influencer par l’avis des autres. Vous avez de l’intuition : c’est le moment de vous en servir !