HOROSCOPE Novembre 2021 par Diane BOCCADOR

Pour vos prévisions personnalisées annuelles, cliquez ici.

null

Bélier

21 mars – 20 avril

Côté Cœur

1er décan : entre le 6 et le 18 novembre, cette réfrigérante Vénus en Capricorne pourrait bien vous mettre en mode « j’aime à reculons » ou bien c’est l’objet de vos désirs qui jouera au mort. Bref, on n’exclue pas un petit gel des relations ou une coupure du son. Vous aurez peut-être l’impression de vous ennuyer en duo (ou de trépigner dans une situation qui n’avance pas comme vous le désirez) et ça ne vous rendra pas très gai.

2e décan : après le 16 novembre, notre Bélier du 2e décan va être un peu gêné par cette Vénus en Capricorne (qui le regardera de travers). Aurez-vous le cœur ankylosé ? Vous sentirez-vous un peu désabusé ? En tout cas, ce ciel-là vous laissera peut-être un petit goût d’inachevé ou des envies qui tournent court. Cette Vénus en Capricorne a la réputation de ralentir ou de refroidir tout. Bref, ce ne sera pas la panacée et même si vous êtes en couple, ce ciel-là ne respirera pas l’épanouissement.

3e décan : jusqu’au 7 novembre, l’accord « Vénus en Sagittaire-Jupiter en Verseau » stimulera encore l’émotion et suggère même parfois le coup de foudre. La routine ne devrait pas faire long feu avec cet aspect un peu exalté, propice à l’inattendu. Votre tempérament fougueux pourra s’en donner à cœur joie car l’être de votre vie (ou de vos pensées) sera sans doute à la hauteur des multiples marques d’affection que vous lui prodiguerez.

 

Vie active

1er décan : on s’attardera sur la période du 7 au 18 novembre. Qu’y-aura-t-il donc dans l’air de ces journées de novembre pour que notre Bélier fasse cette tête-là ? On dira que Vénus en Capricorne est souvent rabat-joie… Un petit quelque chose de morose, peu d’envies pour faire les choses. Il y a des jours (comme ceux-là) qui peuvent engendrer un brin de mélancolie et qui ressemblent à un ciel tout gris. Ouf : après le 22 novembre, attendez-vous à plus d’optimisme et de fraternité ! Faites donc davantage confiance à ces lendemains qui pourront chanter : ce sera le message des planètes en Sagittaire. Vous aurez également le syndrome de la bougeotte et cela pourrait même devenir contagieux.

2e décan : après le 16 novembre, ça sentira un peu la grisaille et vous risquez d’y perdre votre sympathique côté canaille. Si vous trouvez le temps long, si vous vous sentez coincé dans une situation déplaisante, ne vous étonnez pas trop : c’est la dissonance de Vénus en Capricorne qui voudra ça. En plus, ce mood pas très folichon s’éternisera et on sait à quel point notre Bélier n’aime pas prendre son mal en patience.

3e décan : jusqu’au 6 novembre, encore quelques fausses notes à prévoir (au niveau relationnel) ou bien vous subirez les dernières conséquences d’un long désaccord qui vous a porté préjudice. Si certains interprètent mal vos intentions, c’est peut-être qu’elles ne sont pas si limpides que ça ou que vous ne les avez pas exprimées clairement. Après le 6 novembre et comme Jupiter terminera sa longue course en Verseau, ne vous forcez surtout pas à marcher dans les clous ! On pense que vous devriez plutôt miser sur votre côté décalé.

null

Taureau

20 avril – 21 mai

Côté Cœur

1er décan : d’ici le 5 novembre, le désaccord de Mars en Scorpion avec Saturne sera l’indice de relations plutôt musclées. On pourra même finir par se demander à quoi sert l’amour si vous sortez vos gants de boxe tous les jours… Heureusement, entre le 6 et le 18 novembre et avec l’entrée de Vénus en Capricorne, vous devriez réussir à changer de comportement et à calmer le jeu. Vous aborderez une période plus sage, intelligente et rationnelle en ce qui concerne vos amours. Dans ce cadre-là, vous saurez donc vous raisonner et miser sur le durable, le constructif.

2e décan : après le 16 novembre, il faudra peut-être transformer quelque chose dans votre quotidien pour que vos rapports soient plus sereins. Avez-vous déjà réfléchi à ça ? C’est en tout cas dans ce sens-là qu’il faudra aller. On ne sait pas vraiment pourquoi mais les choses bougeront, le cadre changera ou vous serez peut-être simplement en train d’aborder une nouvelle histoire.

3e décan : entre le 13 et le 26 novembre, vous aurez peut-être un peu trop de mordant ou vous manipulerez l’autre trop facilement. Si il ou elle n’y voit que du feu, tant mieux ! Si vous vous faites remettre en place, vous ferez la grimace. Au moindre couac, vous pourriez avoir des réactions trop passionnées et un peu destructrices. Un tout petit peu plus de bienveillance ne serait sans doute pas fait pour lui déplaire.

Vie active

1er décan : d’ici le 16 novembre, il faudra éviter de croire que la manière forte est la solution à tout. Même si vous pensez que jouer des coudes peut vous aider à faire aboutir vos démarches, sachez qu’avec ce désaccord « Mars en Scorpion-Saturne », c’est exactement ce qu’il ne faut pas faire pour éviter le point de saturation. Facilement virulent ou blessant ? Ce ciel-là ne vous rendra surtout pas tendre et vous aurez peut-être tendance à agresser ou dénigrer les autres (pour régler quelques comptes).

2e décan : entre le 3 et le 14 novembre, il faudra mieux canaliser votre énergie et éviter de perdre moyens et temps en réactions plus ou moins impulsives. Ne vous énervez pas comme ça : ce sera tout à fait contre-productif ! Après le 14 novembre, le désaccord de Mars et Mercure en Scorpion avec Uranus menacera l’ambiance et risque de faire monter la pression. Ne surtout plus vous contredire ou vous contrarier car vos répliques risquent d’être cinglantes et vous pourriez vous montrer féroce ou implacable.

3e décan : entre le 13 et le 26 novembre, vous aurez tendance à être constamment le rebelle ou le réfractaire de l’histoire. Entre agressif et sur la défensive… ou bien toujours en train de comploter. Attention à ces révoltes récurrentes et à ce goût poussé pour la polémique ! On sent bien que vous ne voulez pas vous conformer à certaines directives mais il y a manière et manière de le faire savoir.

null

Gémeaux

21 mai – 21 juin

Côté Cœur

1er décan : entre le 6 et le 18 novembre, l’ambiance laissera sans doute à désirer. Vénus en Capricorne aurait tendance à brider vos élans (et votre sensibilité), à révéler une certaine gêne ou même à geler momentanément la communication. Après le 22 novembre, quoiqu’il arrive, pensez surtout à temporiser. Dites-vous bien que rien ne presse et ce n’est pas quand le Soleil est dans le signe excessif du Sagittaire qu’il faut prendre des risques (côté cœur comme ailleurs).

2e décan : après le 16 novembre, vous ne serez pas dans les petits papiers de Cupidon et ça pourra gâcher une partie de vos plaisirs. Cette Vénus en Capricorne respire parfois le « cœur solitaire ». Le feeling aura du mal à passer ou vous n’aurez pas la tête à vous amuser : dans tous les cas, ce ne sera pas ça… Si vous pensez que vous replier sur vous-même va résoudre votre problème, vous n’êtes pas sorti de l’auberge…

3e décan : jusqu’au 7 novembre, vous serez peut-être encore concerné par ces complications qui juxtaposent emballements et déceptions ou par des jeux amoureux ambigus, alimentés de petits mensonges affûtés. Quand Vénus en Sagittaire regarde Neptune de travers, il peut y avoir tentation de jouer double jeu ou de se fabriquer un petit jardin secret pour cacher une infidélité.

Vie active

1er décan : après le 22 novembre, pensez toujours à garder un peu de recul sur les situations que vous vivrez. Ca partira un peu dans tous les sens et vous aurez peut-être du mal à vous recentrer ou à suivre. Bref, ce sera un peu la panique : plan de dernière minute ou problèmes d’organisation, méli-mélo ou improvisations pas vraiment probantes.

2e décan : après le 14 novembre, ceux qui ne le savaient pas vont pouvoir constater que vous pouvez aussi montrer les dents. Quand Mars est en Scorpion, la facette sympa de notre Gémeaux s’éclipse un peu : oui, vous pouvez être féroce. Non, vous n’aimez pas l’agressivité mais il y a des circonstances où si l’on n’arrive plus à se faire respecter, mieux vaut être craint.

3e décan : jusqu’au 6 novembre, période toujours confortable et sociable, solidaire et joyeuse. Vous pourrez encore multiplier les contacts car vous trouverez facilement votre place dans vos divers groupes de vie. Après le 8 novembre, n’hésitez pas à sortir un peu des sentiers battus ! C’est en tout cas ce que vous soufflera la dernière ligne droite de Jupiter en Verseau. Soyez indépendant et même non-conformiste : ça devrait vous réussir.

null

Cancer

22 juin – 22 juillet

Côté Cœur

1er décan : entre le 6 et le 18 novembre, le désaccord de Vénus en Capricorne vous cassera les pieds et ce ne sera pas une ambiance idéale pour trouver l’envie d’aimer. Au contraire, les insatisfactions pourraient bien dominer. Ce ciel-là pourra vous rendre « indisponible ». Pas envie de faire le premier pas ou surtout pas envie de répondre à ses sollicitations. Plutôt envie de ressasser tout seul dans votre coin, surtout si vous avez quelque chose à digérer…

2e décan : pas très glamour cette 2e quinzaine de novembre marquée par Vénus en Capricorne ! La rigueur de ce signe-là associée à la vie sentimentale n’a rien pour vous réjouir d’emblée et évoque même parfois de grands moments de solitude. Ca ne bougera peut-être pas assez et vous aurez envie de mettre votre cœur dans un shaker et de secouer à volonté… Un conseil : ne courez pas après les émotions !

3e décan : d’ici le 5 novembre, votre chéri(e) aura sans doute du mal à vous comprendre autant que vous ne réussirez pas toujours à cerner ses attentes. Mais entre le 13 et le 23 novembre et grâce aux planètes en Scorpion, vous saurez suggérer intelligemment, vous faire comprendre subtilement. Il suffit parfois d’un brin de tactique supplémentaire pour que plus rien n’aille de travers.

Vie active

1er décan : d’ici le 14 novembre et grâce à l’arrivée de Mars dans le signe accrocheur du Scorpion, ce sera le moment de prouver que vous avez un « caractère bien trempé ». Autant savoir que quand cette planète-là vous soutient, vous êtes autant capable de donner les coups que de les encaisser… Oui, notre rêveur de Cancer est capable d’assurer et de marcher sur quelques pieds, quand Mars en Scorpion lui accorde cette belle détermination.

2e décan : entre le 3 et le 14 novembre, que les artistes du signe choisissent d’exprimer leur créativité, que les imaginations fécondes produisent de belles idées, que les écrivains en herbe sortent leur plus jolie plume ! L’inspiration sera sans doute au rendez-vous. Après le 15 novembre, vouloir ne sera surtout pas qu’un petit mot pour notre Cancer. Et même si la mission est corsée, vous saurez avancer en sous-marin pour parvenir discrètement à vos fins. Grâce à Mars en Scorpion, plus vous rencontrerez d’obstacles, plus vous redoublerez de combativité car vous serez plein de ressources.

3e décan : d’ici le 5 novembre, une petite peur vous effleurera, de l’anxiété resurgira, une mauvaise impression fera son chemin… Difficile d’être serein ou d’avoir la conscience tranquille quand Mercure et Pluton vous regardent de travers. En revanche, entre le 13 et le 26 novembre, vous serez plutôt doué pour déceler les petits pièges d’un contrat, pour trouver l’argument convaincant qui vous donnera raison et pour décrypter la psychologie des personnes auxquelles vous serez confronté. Si un problème vous titillait, c’est à cette période-là qu’il faudra le régler.

null

Lion

22 juillet – 23 août

Côté Cœur

1er décan : d’ici le 14 novembre et puisque vous ne vous sentirez pas toujours bien intentionné, gardez les méchantes répliques pour d’autres que votre chéri(e) ! Mais après le 22 novembre, on s’attendra surtout pour vous à quelques parenthèses de convivialité pleines de joie de vivre. Vous ne trouverez sans doute plus rien à redire à cette ambiance sympathique et jamais ennuyeuse.

2e décan : après le 15 novembre, évitez de lui mettre la pression. Quand le virulent Mars en Scorpion s’oppose à Uranus, il y a forcément danger de confrontation et à force, l’un des deux n’en sortirait pas complètement indemne. Retenez qu’à cause de ces planètes-là, vos émotions seront intenses et entières mais parfois limite violentes : on pense même que vous pourriez adorer puis détester sans transition.

3e décan : d’ici le 7 novembre, la vie vous semblera belle, vous serez plein d’envies et vos élans déborderont de spontanéité. Vénus en Sagittaire vous rend toujours plus expansif, alors ayez des idées et prenez l’initiative ! Mais entre le 13 et le 23 novembre, vous aurez plutôt tendance à résoudre les problèmes de façon un peu trop radicale (désaccord des planètes en Scorpion oblige…).

Vie active

1er décan : d’ici le 14 novembre et à cause du désaccord « Mars en Scorpion-Saturne », les conflits d’autorité risquent d’être les bêtes noires. Evitez ce mauvais créneau-là et adoucissez votre caractère ! Gardez (autant que vous le pouvez) vos distances envers les êtres aux réactions trop vives, pour éviter toute polémique ou incident. Ne traitez rien (ni personne) à la légère : cela pourrait vous coûter un peu cher. Mais après le 22 novembre, le hasard des rencontres pourra susciter un vivier d’idées nouvelles et originales, qui vous viendront spontanément. Ce ciel rempli de planètes en Sagittaire aura globalement l’effet d’une bouffée d’oxygène sur le mental de notre Lion.

2e décan : entre le 3 et le 14 novembre, vous direz trop facilement « non », vous aurez du mal à suivre le mouvement et pourriez vous heurter avec les gens. Après le 14 novembre, ne confondez pas trop souvent combativité et agressivité. La ténacité est productive quand elle ne s’exerce pas systématiquement « contre » quelque chose ou quelqu’un. Cette planète Mars en Scorpion est quand même connue pour faire de vous le méchant ou le manipulateur de l’histoire. Bref, il est bien possible qu’en cette 2e quinzaine de novembre, notre Lion puisse déranger…

3e décan : d’ici le 5 novembre, vous devriez trouver vraiment sympa d’avoir cette cote d’amour-là. On se demande d’ailleurs qui pourrait bien vous dire « non ». Profitez donc de ce début de mois pour contractualiser un accord et faites-les vite signer ! Mais entre le 13 et le 26 novembre, vos attitudes parfois extrémistes pourront provoquer des réactions du même genre en face de vous. Pour éviter les problèmes, il vaudra toujours mieux garder cette forme de violence pour vous (même si ça vous ronge à petit feu…).

null

Vierge

23 août – 23 septembre

Côté Cœur

1er décan : entre le 6 et le 18 novembre, faire de nouveaux projets ensemble sera une excellente façon de faire évoluer votre duo sur des bases plus sûres. Un nouveau confort matériel ou un emménagement à deux sont tout à fait possibles avec ces aspects-là. Vous trouverez sans doute que ce spécimen-là est aussi performant dans la vie de tous les jours que sous la couette et ça, c’est quand même chouette. Mais après le 22 novembre, ce ciel rempli de planètes en Sagittaire vous bousculera, vous chamboulera un peu ou vous rendra plutôt anxieux.

2e décan : après le 16 novembre, votre ciel sera surprenant ou joliment déconcertant… Il parait que le sentiment s’épanouit dans le changement : voilà un aspect qui devrait vous le démontrer (plutôt deux fois qu’une…). Comme ce ciel-là n’hésitera pas à dénicher pour vous les bons plans qui rendent le quotidien plus excitant, ne vous étonnez pas trop si (par exemple) une conversation anodine se finit par une délicieuse montée d’adrénaline. Le cœur sera bien sur la voie d’un réveil d’émotions ou d’un intérêt renouvelé.

3e décan : jusqu’au 7 novembre, vous serez toujours dans un trip « confusion sentimentale, débordement d’émotions, besoin de fantasmer à fond ». Vous pourriez même vous égarer dangereusement du côté de l’illusion parce que Vénus en Sagittaire regardera encore Neptune de travers. Mais entre le 13 et le 23 novembre, les planètes en Scorpion (bien associées à Pluton) vous aideront à retrouver des certitudes, à mieux savoir où vous en êtes mais surtout à retomber habilement sur vos pieds si vous vous étiez un peu égaré.

Vie active

1er décan : d’ici le 16 novembre, vous serez de plain-pied dans une période acharnée (Mars en Scorpion oblige). Si la vie est bien un combat, vous serez un combattant constant et vaillant. Rien ne dit que tout soit facile mais du moment que vous pensez que c’est réalisable… Et oui… Vous serez bien décidé à faire aboutir vos projets, vous prendrez les choses à cœur et les événements à bras le corps. Mais après le 22 novembre, un peu d’incompréhension, de vilaines gaffes ou un petit côté moralisateur et vous voilà peut-être en porte-à-faux ! Cette conjonction Soleil-Mercure en Sagittaire ne vous donnera pas toujours la parole heureuse.

2e décan : si entre le 3 et le 12 novembre, vous êtes emballé par une idée ou un projet, on vous conseille de creuser le sujet. Votre intime conviction sera la bonne. Après le 14 novembre, vous aurez une vraie capacité à garder le contrôle des situations (même épineuses) et à savoir gérer n’importe quelle situation de crise. Merci à Mars en Scorpion ! « Résiste ! Prouve que tu existes ! » : vous auriez raison de vous répéter ça en boucle. La « méthode Coué » marche généralement très bien quand Mars est en Scorpion.

3e décan : entre le 13 et le 26 novembre, grâce à ces planètes Soleil et Mercure en Scorpion particulièrement stratèges, vous pourriez rentrer ingénieusement dans les bonnes grâces de certaines personnes qui pourront vous être utiles par la suite. Soyez donc un peu plus tactique que d’habitude car vous aurez les neurones affutés et il suffirait de pas grand-chose pour que vous réussissiez à avoir gain de cause (dans une démarche financière, par exemple).

null

Balance

23 septembre – 23 octobre

Côté Cœur

1er décan : entre le 6 et le 18 novembre, Vénus en Capricorne mettra des bâtons dans les roues de vos désirs, de vos plaisirs et il faudra vous adapter ou trépigner. Des contrariétés sont donc à prévoir mais comme une Balance avertie en vaut aussi deux… Ca sentira quand même bien l’automne pour les amours de notre 1er décan… Vénus en Capricorne se la joue vraiment morne parce qu’elle n’est pas réputée très drôle, et vous voudrez sans doute que votre vie amoureuse soit plus fun. Mais après le 22 novembre, la présence du Soleil et de Mercure dans le signe du Sagittaire devrait au moins susciter une belle émulation et un vrai courant de sympathie autour de vous.

2e décan : la 2e quinzaine de novembre va sans doute susciter chez vous quelques insatisfactions ou vous allez vivre un grand « plat émotionnel ». Quand Vénus en Capricorne est dans les parages, ce n’est jamais la joie de vivre qui domine… Avec cette Vénus dans ce signe austère, il n’est pas conseillé d’espérer un rebondissement immédiat dans votre vie amoureuse.

3e décan : jusqu’au 7 novembre, le ciel aura encore décidé de vous surprendre, de vous gâter et peut-être même de vous déconcerter très joliment. Quand Vénus (dans le signe fougueux du Sagittaire) s’associe à l’atypique Jupiter en Verseau, la période doit être épique sinon rien.

Vie active

1er décan : entre le 6 et le 18 novembre, vous sentirez-vous un peu seul ou aurez-vous seulement besoin de vous isoler un peu ? En tout cas, quand on voit une Balance rester dans son coin, c’est souvent que Vénus en Capricorne traine dans les parages. Oui… mais attention car avec cette attitude-là, vous ferez surtout l’effet d’un courant d’air froid…  Mais après le 22 novembre, les expériences que vous vivrez risquent d’être particulièrement enrichissantes. Il y aura sans doute même un parfum d’aventure dans ce ciel-là et c’est aux planètes Soleil et Mercure en Sagittaire que vous le devrez. Toutes les différences de points de vue ou de culture pourront aussi vous intéresser particulièrement.

2e décan : après le 16 novembre, vos petits airs contrariés tiendront sans doute certaines personnes à distance. Vous saurez en tout cas leur faire comprendre que vous n’avez pas envie de leur parler, que ce n’est pas le moment ou que vous aimeriez bien que l’on ne vous dérange pas. Le désaccord de Vénus en Capricorne évoque aussi facilement frustrations, lenteurs ou solitude.

3e décan : jusqu’au 7 novembre, notre Balance va sans doute pouvoir bénéficier de quelques coups de chance bien sympas. Ce sera aussi le moment de vous dire « pourquoi pas ? » et de sauter allègrement le pas. Après le 8 novembre, oubliez un peu le « vu et revu » ! Il y aura peut-être un itinéraire plus original à prendre ou une voie atypique à explorer : Jupiter en Verseau vous soufflera d’y penser.

null

Les scorpions en 2017

Du 23 octobre au 22 novembre

Côté Cœur

1er décan : d’ici le 5 novembre, vous risquez de tout ressentir de travers et les désaccords de votre ciel vous caresseront à rebrousse-poil. Mais entre le 6 et le 18 novembre, on pense que l’entrée de Vénus en Capricorne va vous rendre plus pacifique. Vous aurez sûrement raison de calmer le jeu car ça n’empêchera pas un gros brin de passion. Même si la situation est un peu délicate ou « touchy », aller de temps en temps dans le sens de l’autre ou laisser tranquillement les choses se décanter ne pourrait que vous ramener vers la sérénité. Vous verrez que vous serez mieux dans vos shoes, mieux dans votre relation, plus sûr de l’impact que vous aurez sur l’autre.

2e décan : entre le 3 et le 12 novembre, votre esprit de contradiction et vos incessantes petites remarques piquantes (voire méchantes…) ne favoriseront sûrement pas l’harmonie et la cohésion dans le couple. Mais après le 16 novembre, si vous jetez votre dévolu sur quelqu’un, vous ne risquez pas de rater votre cible. Avec Mars en Scorpion et Vénus en Capricorne comme alliés, votre « proie » risque même d’être fascinée, envoûtée sinon rien… Quand ces deux planètes-là s’associent, un lien peut devenir aussi troublant qu’important et si vous vous rapprochez, ce sera forcément pour de bonnes raisons.

3e décan : entre le 13 et le 23 novembre, vous aurez une tolérance proche de zéro avec votre chéri(e). Disons que quand ça ne vous plaira pas, vos réactions seront un peu radicales. Et si vous vous sentez enfermé dans une relation, ce sera pire que tout. La « prison dorée », ces temps-ci, ce sera « non merci ! ».

Vie active

1er décan : d’ici le 16 novembre, certaines personnes vous chercheront sans doute des poux. L’ambiance risque de devenir orageuse ou subversive mais s’il faut vous défendre et répliquer, vous n’irez pas de main morte… Même si vous avez un sentiment d’impuissance ou d’épuisement face à une situation, vous déciderez d’être coriace et vous n’abdiquerez pas tout de suite.

2e décan : entre le 3 et le 12 novembre, à cause de ce désaccord « Soleil en Scorpion-Uranus », vous oublierez souvent les nuances dans vos prises de position et cela risque de porter à conséquence. Après le 14 novembre, vous allez dévoiler votre nature acharnée mais ça vous donnera parfois un côté tyrannique qui pourrait provoquer le « hic ». Comme vous ne ferez rien sans vous impliquer vraiment, on pense que si vous rencontrez un obstacle, vous n’aurez sûrement pas la bonne réaction. Gare au clash ! Vous penserez sans doute qu’aller jusqu’au conflit n’est pas vraiment un problème du moment que vous pouvez prouver ce que vous savez faire et/ou que vous poussez un contradicteur à mettre pied à terre…

3e décan : entre le 13 et le 26 novembre, vous serez à fond dans la contestation et vous aurez une façon un peu expéditive de vous débarrasser de ceux qui oseraient vous contrarier. On ne peut évidemment pas vous pousser à rester dans cette position-là mais on pense que certains de vos arguments ne manqueront pas de fondements.

null

Sagittaire

22 novembre – 22 décembre

Côté Cœur

1er décan : après le 22 novembre, tout le monde sera beau et gentil. C’est en tout cas comme ça que vous aurez tendance à voir la vie, en cette fin de mois. Laissez-vous aller à cette vague idéaliste, qui n’aura sans doute que du bon. Une petite période d’euphorie ? Ce sera au moins une période comme une bouffée d’oxygène ou un courant d’air frais. Rencontrer des gens différents, faire des expériences peu ordinaires : merci à cette conjonction Soleil-Mercure en Sagittaire !

2e décan : il y a parfois des mois à non-événement planétaire et c’est notre Sagittaire du 2e décan qui l’expérimentera en novembre. Ce ne veut pas dire qu’il ne se passera rien, mais la période n’aura quand même sûrement pas grand-chose de déterminante.

3e décan : d’ici le 7 novembre, l’amour sera toujours au cœur du sujet et la période aura sûrement quelque chose de formidable et d’exaltant. N’essayez pas de vous modérer : on pense qu’il faudrait surtout en profiter. Quelle généreuse force de vie et d’amour ! Certes, le ciel et ce superbe accord Vénus-Jupiter ont décidé de vous gâter mais quelque chose nous dit que vous l’avez largement mérité.

Vie active

1er décan : après le 22 novembre, vous serez positif ascendant expansif… Ayez l’esprit ouvert car vous aurez davantage soif de connaître et de comprendre : ce sera l’effet « Soleil et Mercure en Sagittaire ». Et si vous avez une bonne idée pour donner de l’ampleur à un projet ou si vous avez envie d’un nouveau départ dans un domaine précis, le ciel pourrait dire « oui » car rien ne pourra vraiment freiner votre enthousiasme du moment.

2e décan : comme déjà dit auparavant, les ondes planétaires de novembre sont un peu transparentes (voire inexistantes) pour notre Sagittaire du 2e décan. C’est parfois sympa de ne pas être influencé par le ciel parce que sans influence, c’est bien vous seul qui menez la danse. Traduisez que votre libre-arbitre jouera plein pot.

3e décan : d’ici le 7 novembre, vous pourrez indéniablement vous offrir une jolie vague de popularité. Vénus, Mercure et Jupiter forment un aspect séducteur et chanceux. Vos finances pourraient également en profiter et un déplacement très réussi n’est pas exclu. Après le 7 novembre et puisque Jupiter fera son dernier passage en Verseau, notre Sagittaire ne sera surtout pas du genre « old school ». Vous pourriez au contraire vous intéresser de près aux nouvelles technologies ou à tout ce qui vous permettra de mieux appréhender votre futur.

null

Capricorne

22 décembre – 21 janvier

Côté Cœur

1er décan : entre le 6 et le 18 novembre, laissez fuser les bonnes idées de projets en duo ! Le ciel vous inspirera joliment pour que vous ne tombiez jamais à côté. Déterrez les promesses de votre tandem d’enfer et croyez-y dur comme fer ! Avec Mars dans le signe du Scorpion, on note généralement une activité sensorielle à la hausse. Durant ces journées-là, vous pourriez donc vous rapprocher instinctivement.

2e décan : après le 16 novembre, un nouveau cadre de vie ? Une vie de couple plus mouvementée ? Un quotidien plus trépidant ? Un partenaire plus performant sexuellement ? En tout cas, cet aspect pourrait bien vous donner l’impression d’avoir un cœur tout neuf… Vos liens pourraient également se resserrer de façon inattendue.

3e décan : d’ici le 7 novembre, un manque de communication pourrait provoquer chez vous quelques inquiétudes. Mais entre le 13 et le 23 novembre, vous sentirez plus sûr de vous car vous percevrez nettement mieux les choses. Quand les planètes en Scorpion s’allient à Pluton, il y a aussi souvent volonté de reprendre le pouvoir en clarifiant ce qui vous avait échappé jusqu’ici.

Vie active

1er décan : d’ici le 16 novembre, que le 1er décan joue le tout pour le tout, sans complexe ! Qu’il s’agisse de vous défendre, de combattre ou de prendre le pouvoir, Mars en Scorpion vous soutiendra. Vous ne vous y prendrez plus avec le dos de la cuillère pour annoncer la couleur de vos ambitions. Quand on a Mars en Scorpion dans la poche, on en profite déjà pour marquer son territoire.

2e décan : entre le 3 et le 13 novembre, ça cogitera bien du côté de chez vous. Impossible de survoler les sujets et difficile de vous tromper quand le Soleil en Scorpion vous rend aussi lucide que pertinent. Après le 14 novembre et jusqu’à la fin du mois, avec Mars en Scorpion comme allié, retenez surtout que n’importe quel défi improbable sera à votre portée. Tout simplement parce que vous aurez constamment la niaque et que pour atteindre les objectifs désirés, vous pourriez être limite vicieux : en tout cas, votre force stratégique du moment sera sûrement imparable.

3e décan : d’ici le 7 novembre, avec ce désaccord Mercure-Pluton, le courant ne passera pas toujours comme vous le voudriez mais vous ne comprendrez pas forcément pourquoi. Les petits bugs pourraient bien s’accumuler et vous voilà vraiment préoccupé. Mais entre le 13 et le 26 novembre, qui voudrait démonter vos théories aurait du souci à se faire. Le temps où vous vous laissiez impressionner sera bien derrière. Côté force de conviction, l’alliance des planètes Soleil et Mercure en Scorpion et de Pluton sera vraiment béton.

null

Verseau

21 janvier – 20 février

Côté Cœur

1er décan : d’ici le 16 novembre, n’oubliez jamais la douceur et vous éviterez de tomber dans les pièges de ces planètes en Scorpion bien trop critiques (caustiques ?) ! Même si rien ne fonctionne comme vous le désirez (côté cœur comme ailleurs…), ne perdez pas votre bienveillance et ne jouez pas au plus méchant. Ca ne pourrait que compliquer les choses. Mais après le 22 novembre, tant que vous serez entouré, vous serez ravi. Tant qu’il y aura des gens et une ambiance de fête, vous serez comblé. Votre ciel ne parlera pas forcément d’amour mais ça ne vous dérangera sûrement pas.

2e décan : ça ne lui plaît pas ? Et alors ! De toute façon, durant la 2e quinzaine de novembre, c’est toujours l’autre qui aura tort et qui devra faire profil bas. Bref, il ne faudra pas trop vous chercher et votre chéri(e) aura plutôt intérêt à filer droit (s’il veut rester à vos côtés).

3e décan : d’ici le 7 novembre, si vous vivez encore des émotions à vous couper le souffle, si quelqu’un vous épate tellement que votre cœur bat la chamade, ne vous étonnez pas trop ! L’alliance de Vénus en Sagittaire et de Jupiter en Verseau évoque généralement un épisode aussi étourdissant qu’inhabituel. Mais entre le 13 et le 26 novembre, bye-bye la crème de Verseau ! Les planètes en Scorpion ont tout ce qu’il faut pour durcir votre caractère et niveau tolérance, vous serez même en pleine décroissance.

Vie active

1er décan : d’ici le 16 novembre, avec l’arrivée du coriace Mars en Scorpion dans votre ciel, votre parcours gagnera quelque peu en adversité. Même si vous avez terriblement envie de contre-attaquer, il vaudrait pourtant mieux être plus stoïque que jamais car on pense que les choses ne vont pas se décanter tout de suite. Ce ciel-là évoque surtout des problèmes qu’il ne s’agit pas d’envenimer. Ouf : après le 22 novembre, le Soleil et Mercure en Sagittaire aimeraient bien vous faire « voir du pays » (au propre comme au figuré) et pourront élargir votre palette de rencontres et d’idées. Cette fin de mois pourrait donc être différente, plus intéressante et sûrement un peu dépaysante.

2e décan : entre le 3 et le 13 novembre, pas facile de vous convaincre ! Vous pourriez bloquer sur de toutes petites choses ou mettre votre « veto » pour un oui ou pour un non. Après le 14 novembre, « abdiquer » est un mot qui va tout simplement disparaitre de votre vocabulaire. Le frontal sera apparemment votre choix du moment. Mais rien ne dit que vos comportements agressifs et vos réactions radicales n’aboutiront pas à une situation de crise. Il faudra surtout éviter de vous créer des ennemis au passage, car vous aurez sans doute droit à quelques hostilités.

3e décan : jusqu’au 7 novembre, attendez-vous à un petit succès, un gros bonus, une excellente nouvelle, une réponse positive, un coup de chance… Faire l’unanimité ou même recevoir les félicitations du jury est plutôt facile quand Mercure, Vénus et Jupiter s’associent. Mais entre le 13 et le 26 novembre, vos critiques auront-elles vraiment besoin d’être aussi acerbes ou dures ? On aura vite compris que vous voyez les choses autrement mais est-ce une une raison pour réfuter aussi catégoriquement tout ce qui a été fait auparavant ?

null

Poissons

20 février – 21 mars

Côté Cœur

1er décan : la période du 6 au 18 novembre devrait décupler la tendresse et pourrait même dévoiler le véritable ciment qui vous fera durer ensemble longtemps.Plus de sensualité, un retour de flamme ou des relations plus intenses : à vous de voir ! Ces planètes-là devraient aussi combler vos besoins de sécurité du moment et conforter vos promesses d’avenir en duo.

2e décan : après le 16 novembre, des circonstances sûrement inattendues mais bien concrètes devraient vous donner de bonnes raisons de faire davantage confiance à cette personne-là. Et c’est bien comme ça que les liens pourront se resserrer subrepticement mais de façon évidente. Cette période pourrait vous étonner à bien des égards : si votre relation s’étoffe, ce sera autant sur le plan de la confiance mutuelle que sur celui de l’intensité sensuelle.

3e décan : jusqu’au 7 novembre, le terrain sera encore un peu miné et tout cela pourrait bien finir un jour ou l’autre en eau de boudin. Ce désaccord Vénus-Neptune floute facilement vos repères alors gare au coup de cœur irrationnel ! Mais entre le 13 et le 23 novembre, voilà notre Poissons tout ragaillardi par les planètes en Scorpion : quand on sait mieux ce que l’on veut et pourquoi, on fait moins de bêtises. Ce sera peut-être tout l’intérêt de ces planètes-là.

Vie active

1er décan : d’ici le 16 novembre, ce sera bien le moment de mettre vos ambitions au goût du jour. Avancez vos pions et focalisez votre énergie sur un objectif bien précis, car vous aurez indéniablement quelques bonnes cartes en main. Votre version « accrocheuse » se dévoile plutôt facilement quand Mars est en Scorpion, et ce n’est pas en cette 1ère quinzaine de novembre qu’on parlera de « Poissons fuyant ». Mais après le 22 novembre, on parlera plutôt d’un gros brin de désinvolture, de distraction, de pas mal d’intolérance, d’un climat d’excitation inutile et peut-être même d’un petit goût pour la polémique.

2e décan : entre le 3 et le 13 novembre, prenez le temps de mettre au point une stratégie et tenez-vous-y ! A cette période-là, notre Poissons se fera un peu calculateur pour être plus sûr d’avoir gain de cause un jour ou l’autre. Après le 16 novembre, votre implication ne fera pas un pli et vous pourriez bien remuer ciel et terre avec cette pêche d’enfer. On dira que la force sera en vous : imposez vos convictions et décrochez le « pompon » ! Avec Mars en Scorpion comme allié, qui pourrait oser dire que notre Poissons n’est pas vaillant ?

3e décan : jusqu’au 7 novembre, vous risquez de donner dans l’excès de bon matin pour finir sur les genoux, le soir venu. Beaucoup trop de monde à voir ou un désaccord qui tourne au déboire. Voici un aperçu d’un planning de début de mois potentiellement agité. Mais entre le 13 et le 26 novembre, cette puissante conjonction « Soleil en Scorpion-Pluton » devrait décupler votre assurance ou mettre en avant une authentique autorité naturelle. Profitez-en, mettez-vous-en déjà quelques-uns dans votre poche et l’affaire sera dans le sac !