HOROSCOPE septembre 2021 par Diane BOCCADOR

Pour vos prévisions personnalisées annuelles, cliquez ici

null

Bélier

21 mars – 20 avril

Côté Cœur

1er décan : après le 14 septembre, l’égalité des sexes, ce sera à la maison aussi… En cette 2e quinzaine de septembre, vous n’hésiterez plus à lui dire qu’il ou elle pourrait s’impliquer davantage dans les tâches quotidiennes. Faut pas abuser… Et puis vous aurez peut-être tendance à jouer à « qui est le plus fort ? ». Cela pourrait susciter une forme de dialectique agressive entre vous. Pas génial pour l’ambiance…

2e décan : jusqu’au 5 septembre, toujours pas facile de savoir ce que vous désirez ou ce que vous ne désirez pas. Il faudra attendre le bon moment pour connaître votre position et celui(celle) qui voudra vous mettre la pression n’aura surtout pas raison. La personne concernée pourrait même se laisser tromper tant vous serez habile pour noyer le poisson. Par la suite, Vénus vous oubliera un peu : rien à dire, rien à redire.

e décan : entre le 3 et le 12 septembre, vous pourriez bien avoir à faire face à situation complexe ou à un malentendu portant à conséquence. Vénus et Pluton vous regarderont de travers et vous aurez sans doute du mal à interpréter les comportements de l’autre ou à justifier les vôtres… Trop d’élucubrations tuent l’émotion, les mauvais calculs peuvent casser l’ambiance… : ouh… ces petites contrariétés vont sans doute tourner en boucle dans votre tête, et si vous ne faites pas quelque chose pour vous changer les idées, vous ne risquez pas d’être la compagnie idéale.

 

Vie active

1er décan : d’ici le 8 septembre, vraiment pas facile de prioriser les choses quand Mercure est en Balance. Si vous prenez un peu trop le temps de la réflexion, vous risquez bien de vous perdre dans de trop nombreuses tergiversations ou si vous tenez vraiment à connaître tous les sons de cloche avant de vous décider, pas sûr que vous n’attrapiez pas surtout un mal de crâne. Après le 14 septembre, vous aurez sûrement des revendications à faire valoir mais on pense que ce n’est pas en mettant la pression ou en jouant au plus fort que vous obtiendrez satisfaction. Vous pourriez bien perdre pas mal de temps à tenter de prouver que vous pouvez mieux faire qu’untel ou que vous avez plus d’atouts que cet autre… Ce sera l’effet « Mars en Balance » sur notre Bélier.

2e décan : entre le 7 et le 16 septembre, notre Bélier va sans doute être trop souvent en version « caméléon » et aura tendance à manquer d’avis ou à laisser les autres parler à sa place. Vous pourriez également développer un petit côté procédurier. Effet « Mercure en Balance » assuré sur notre Bélier.

3e décan : après le 15 septembre et s’il y a un problème, vous penserez un peu trop souvent que cela vient de quelqu’un d’autre alors que vous n’aurez sans doute pas tout compris. Et puis gare au mot de trop qui pourrait vous fourrer dans une drôle de situation ! Une information erronée pourrait également mettre la pagaille et on se chargera de vous le reprocher. Soyez plus concentré et vous éviterez déjà ces petits ratés qui peuvent nuire à votre crédibilité.

null

Taureau

20 avril – 21 mai

Côté Cœur

1er décan : entre le 11 et le 19 septembre, si vous trouvez le temps long, si des frustrations vous obligent à faire le dos rond, si vous vous sentez coincé dans une situation déplaisante, ne vous étonnez pas trop ! La dissonance de Vénus en Scorpion et de Saturne provoque ce genre de méfaits. Ca ne matchera pas, ce ne sera pas le moment ou ce sera tout simplement un mauvais plan. Une chose sera certaine (pour notre Taureau du 1er décan) : il ne vaudra mieux pas forcer les choses.

2e décan : après le 19 septembre, ça piquera ou ce sera électrique et la mauvaise humeur risque d’être un peu trop récurrente. Vous lui chercherez trop souvent des poux ou vous sortirez trop facilement la petite phrase qui fait mal. Il y aura très peu d’indulgence et beaucoup de sarcasmes chez vous. Si quelque chose n’allait pas, autant dire qu’avec Vénus en Scorpion dans les parages, ça pourrait tourner à l’obsession.

3e décan : on sait bien que les planètes en Vierge sont un peu trop rationnelles pour que l’émotionnel soit à la fête. On pense donc que cette rentrée 2021 sera surtout axée « boulot ». Et comme vous aurez décidé de beaucoup vous impliquer de ce côté-là, le cœur n’aura sans doute droit qu’à quelques miettes de votre temps. Pas facile d’en dire davantage…

 

Vie active

1er décan : entre le 11 et le 19 septembre, attention ! La moindre vexation pourra transformer illico notre gentil Taureau en Taureau d’arène. Et que l’on ne vous demande pas de pardonner tout de suite : avec ce ciel-là, ce sera quasiment mission impossible. Etouffez la première pointe d’agressivité et vous éviterez que tout aille de travers ou qu’une situation ne dégénère !

2e décan : d’ici le 14 septembre, ce Soleil en Vierge offrira une discipline béton à notre Taureau. Ce que vous penserez ou ferez alors sera précis, évalué et calculé et vous aurez sacrément la tête sur les épaule. Pas de place au hasard : vous saurez vous positionner correctement, cibler les tâches les plus urgentes et parfaitement canaliser votre énergie. Mais après le 20 septembre et puisque Vénus en Scorpion regardera Uranus en Taureau de travers, vous devrez vous préoccuper plus attentivement de vos finances. C’est une mise en garde et on pense qu’un Taureau averti en vaudra bien deux…

3e décan : d’ici le 15 septembre, baromètre d’efficacité en forte hausse pour notre Taureau. Emploi du temps béton et planning chargé pour rentrée importante. Et puis quel sens de l’effort et du travail bien fait ! Vous avez des choses à prouver, une autorité à rétablir, une situation à redresser ? Ce sera le moment ou jamais et vous aurez tout à gagner en utilisant votre détermination du moment à bon escient. Ne comptez que sur vous et mettez les bouchées doubles : vous ne manquerez ni de ressources, ni de ténacité. Entre le 15 et le 24 septembre et quelle que soit votre mission, vous irez cherchez les infos où il faut, vous rectifierez vos erreurs. L’important sera le résultat et vous n’en démordrez pas. Il n’y a pas de difficultés qui tiennent quand le Soleil et Pluton sont pour vous des alliés.

null

Gémeaux

21 mai – 21 juin

Côté Cœur

1er décan : la 2e quinzaine de septembre pourrait représenter une jolie phase de compromis dans votre duo. Les petites sources habituelles de conflit ne feront pas long feu face à votre désir de couper la poire en deux. Un comportement pacifique sera de toute façon obligatoire (surtout après le 22) car le Soleil et Mars en Balance sont évidemment symboles d’équilibre. L’harmonie conjugale pourrait ainsi devenir votre priorité parce que vous aurez vraiment besoin de fonctionner en binôme pour avancer.

2e décan : d’ici le 5 septembre, feeling agréable et serein. Vos rapports avec l’autre seront encore sous le signe de l’entente. Entre le 7 et le 18 septembre, amusez-vous et allez donc voir ailleurs ce qu’il s’y passe. L’idée de ces jolies soirées ou de ces gentilles invitations qui vous attendent vous réjouira à l’avance.

3e décan : entre le 3 et le 12 septembre, le ciel aura bien décidé de vous faire (re)tomber amoureux. Les planètes Vénus et Jupiter bien associées n’hésitent jamais bien longtemps à sortir l’as de cœur : à vous de vous rapprocher joliment de celui ou celle qui vous fait fantasmer ou de concrétiser simplement vos vœux amoureux ! Ce que vous désirerez, le ciel le voudra sûrement pour deux. Misez beaucoup sur l’amour et empruntez l’un des chemins du bonheur !

 

Vie active

1er décan : d’ici le 8 septembre, vous serez le roi du compromis et du coup de main (donné sans rechigner s’il vous plaît…). Vive l’entraide et pas d’embrouille qui tienne ! Parlementez, exposez vos idées, usez et abusez de votre fibre relationnelle ou organisez des rapprochements fructueux ! Après le 14 septembre, Mars (nouvellement en Balance) pourra vous concocter des circonstances idéales pour votre évolution ou vous souffler une stratégie porteuse pour votre avenir. Vous saurez exactement ce qu’il faut faire pour vous faire bien voir et c’est aussi comme ça que l’on peut (à un moment ou à un autre) sauter sur l’occasion de gagner du galon.

2e décan : auriez-vous décidé que de toute façon la rentrée, c’est moche ? Il faut dire que d’ici le 14 septembre, le Soleil en Vierge (avec tout ce qu’il sous-entend comme corvées) n’est jamais très réjouissant pour un Gémeaux. Oui… mais non : secouez-vous un peu, mettez-y un peu plus de bonne volonté et vous verrez que ça ira déjà beaucoup mieux ! Bonne nouvelle quand même : parallèlement et entre le 7 et le 18 septembre, votre habileté relationnelle devrait vous faciliter la tâche en diverses occasions. Vous saurez (par exemple) ménager les susceptibilités mais en sortir gagnant quand même…

3e décan : d’ici le 16 septembre, si vous craignez une complication, c’est sûrement que vous aurez raison. Ce désaccord Mars-Neptune suggère souvent le piège ou le problème bien camouflé… Evitez toujours de vous emballer inconsidérément : y aller moderato, petit à petit ou sur la pointe des pieds serait plutôt le conseil d’actualité, pour éviter l’incident sournois qui vous prendrait de cours. Heureusement, des rencontres intéressantes ou de très bonnes nouvelles pourront agrémenter joliment le cours de la 2e quinzaine de septembre. Le téléphone sera votre meilleur ami et vos mails, vos bienfaiteurs du moment.

null

Cancer

22 juin – 22 juillet

Côté Cœur

1er décan : entre le 11 et le 21 septembre et comme Vénus en Scorpion prendra ses quartiers en face de chez vous, les coups de passion pourront rythmer votre quotidien et vous n’aurez de cesse que de booster le monde vos émotions. Si vous êtes célibataire, profitez bien des intenses rayons de cette Vénus-là, qui peuvent envelopper votre personnalité d’une mystérieuse séduction. Vous pourriez bien faire trembler la planète du sexe opposé…

2e décan : d’ici le 4 septembre, pas la peine de vous presser comme un citron. Vous aurez surtout besoin de ce fameux temps de réflexion. Tout ça pour dire qu’en ce début de mois, quoi qu’on vous demande, vous n’aurez toujours pas grand-chose à en dire… Mais après le 19 septembre, Vénus en Scorpion viendra réveiller tout ça. Attachement profond ou folle attraction : rien de tiède à l’horizon. Soyez réceptif, laissez-vous séduire, tombez à pieds joints dans les filets de Cupidon ! Si vous êtes en couple, vous ne serez pas à l’abri d’un sacré retour de flamme.

3e décan : entre le 3 et le 11 septembre, un petit embarras pourra facilement se transformer en gros tracas parce que Vénus se prendra de plein fouet les rayons de l’inquiétant Pluton. Vous vous sentirez peut-être un peu chamboulé mais vous aurez du mal à exprimer ce qui ne va pas. Ce sera un peu confus et vous préférerez sans doute garder ces incertitudes pour vous.

 

Vie active

1er décan : d’ici le 8 septembre, on pense que certains vont devoir attendre patiemment que vous vous décidiez. Un Cancer ne peut absolument pas dire « oui » sur commande quand l’indécise Mercure en Balance le regarde de travers. Après le 14 septembre et jusqu’à la fin du mois, vous n’hésiterez pas à vous battre pour votre place. L’ambition a souvent du bon mais pourquoi vouloir à tout prix rentrer dans cette compétition ? Vous aurez également un peu trop tendance à comparer vos résultats à ceux des autres ou à revendiquer ce que d’autres ont et que vous n’avez pas.

2e décan : d’ici le 14 septembre, prenez votre courage à deux mains, mettez de l’ordre dans vos affaires, élaborez un planning des choses que vous avez à faire. Soyez pragmatique et méthodique : ce sera le message du Soleil en Vierge ! Attention : parallèlement, entre le 7 et le 18 septembre et même si vous ne voulez pas vous attirer d’ennui, ne cautionnez pas tout ce qui est dit ! Faites bien la différence entre tolérance, lâcheté et déni. Après le 19 septembre, n’hésitez pas à parler d’argent : ce sera votre créneau gagnant du moment.

3e décan : d’ici le 15 septembre, vous afficherez un vrai sens des responsabilités (qui vous rendra très fiable). On sent que vous allez fort bien maîtriser votre rentrée et Mars en Vierge accompagnera avantageusement votre volonté évidente de « travail bien fait ». Bravo à notre Cancer du 3e décan ! Attention : ceux qui ne vous apprécient pas choisiront peut-être la 2e quinzaine de septembre pour exprimer leur discrédit. On ne vous dira pas tout et vous pourriez penser qu’il se trame quelque chose dans votre dos. Malentendus ou pas entendu : vous vous efforcerez de vous faire comprendre mais ça grésillera un peu trop souvent sur vos ondes.

null

Lion

22 juillet – 23 août

Côté Cœur

1er décan : entre le 11 et le 20 septembre, certains événements risquent de vous bousculer. Il y aura sans doute de sacrés remous d’émotions dans l’air. Ca pourra être entre chagrin et malsain et la planète « sentiment » ne tournera sûrement pas très rond. On craint quelques orages intérieurs : ça pourra faire des éclairs et ça vous rendra plutôt amer…

2e décan : d’ici le 5 septembre, Vénus en Balance sera toujours fan de bonne ambiance et révélatrice de réciprocité dans l’attirance ou les sentiments. Mais après le 19 septembre et puisque l’intrigante Vénus en Scorpion regardera l’instable Uranus de travers, on pense que votre vie amoureuse risque d’être un peu chaotique. Quand cette Vénus-là distille un peu de son venin du côté de chez vous, il faut éviter de retourner le couteau dans la plaie (sinon vous serez comme ce serpent qui se mord la queue…).

3e décan : entre le 3 et le 11 septembre et grâce à Vénus en Balance, vous vous mettrez beaucoup plus souvent à la place de l’autre et cette volonté de compréhension comme votre nouvelle empathie ne pourront que vous rapprocher. Après le 18 septembre, vous éparpiller, bavarder, sortir ou vous noyer dans une joyeuse compagnie vous importera sans doute plus que de vous attendrir sur l’oreiller.

 

Vie active

1er décan : d’ici le 8 septembre, pas moyen de vous ennuyer ! Des rendez-vous, des réunions, des discussions, de l’animation. Et même si vous zappez souvent, vous allez adorer ce rythme varié. Vous vous sentirez à l’aise en société et serez plutôt habile pour gérer les rapports humains. Après le 14 septembre, vous serez sans doute particulièrement doué pour vous engager dans une « battle » et la gagner. Traduisez que vous saurez parfaitement vous battre pour votre place ou faire jouer la concurrence pour gagner du terrain. Pas question de vous laisser doubler : vous serez bien trop stratège pour ça !

2e décan : entre le 7 et le 16 septembre et grâce à Mercure en Balance, on saura où vous trouver si l’on a besoin de vous et vous saurez aussi très bien comment aborder les gens  et les caresser dans le sens du poil. Mais après le 19 septembre, votre budget devra canaliser davantage votre intérêt. Quand Vénus en Scorpion regarde le très matérialiste Uranus en Taureau de travers, les « incidents de fonctionnement » ne sont pas rares.

3e décan : après le 18 septembre, ce sera le moment d’engager une négociation importante ou d’être particulièrement attentif à toute proposition de partenariat. La conclusion de cet accord prendra sans doute son temps mais déjà et d’ici la fin du mois, efforcez-vous de manifester habilement votre intérêt ou d’accrocher le leur. Par ailleurs et quand Mercure est en Balance, le bonheur c’est souvent les autres. Traduisez que vous serez sans doute hyper bien connecté avec le monde.

null

Vierge

23 août – 23 septembre

Côté Cœur

1er décan : entre le 11 et le 20 septembre, charme, séduction et conviction… Une attirance pourrait bien prendre une tournure plus passionnée. Voilà des journées régies de main de maître par cette irrésistible Vénus en Scorpion. Usez et abusez de vos meilleurs atouts charme, ne boudez pas votre plaisir et laissez monter le désir ! Sautez sur toutes les occasions de le ou la faire mourir de désir, d’activer la hot line, de renouveler vos prouesses sur l’oreiller !

2e décan : après le 19 septembre et si vous étiez en train de vous ennuyer, l’arrivée de Vénus dans le 2e décan du Scorpion devrait pouvoir réveiller chez vous de saines pulsions. En cette fin de mois de septembre, laissez-vous tenter et vibrez car un petit vent fou pourrait bien vous transformer en Vierge passionnée, désireuse de concrétiser à tout prix ses désirs et autres fantasmes, et toujours partante pour les activités sur l’oreiller.

3e décan : comme le sujet « boulot » ne sera pas toujours simple mais que vous investirez toutes vos ressources pour vous en sortir au mieux, on se demande si l’amour trouvera vraiment sa place, ce mois-ci. Du même coup et si l’autre avait quelque chose à vous reprocher ce serait sans doute une forme de « désertion ». Oui… mais c’est vrai qu’on ne peut pas être sur tous les fronts à la fois.

 

Vie active

1er décan : entre le 11 et le 20 septembre, vos relations avec les autres seront plus profondes et ne manqueront sûrement pas d’intensité émotionnelle. Pas de superficialité qui tienne quand Vénus en Scorpion est dans les parages ! Comptez aussi sur votre force de persuasion pour presque tout : ça devrait marcher à coup sûr car cette Vénus-là ne peut que vous rendre des plus convaincants.Si vous avez des décisions financières à prendre, réfléchissez-y vite et bien car cette période précise sera également idéale pour faire des choix judicieux dans ce domaine-là.

2e décan : d’ici le 12 septembre, vos qualités de comptable, votre sens pratique et certaines facilités à bien rationaliser seront mis en avant par l’accord « Soleil en Vierge-Uranus en Taureau ». Pas question de rêvasser : vous saurez exactement où vous allez ! Ce que vous ferez sera rondement mené car vous aurez vraiment besoin de tout contrôler et maîtriser. Après le 19 septembre, vous aurez sans doute envie de vivre les choses intensément, à fond (même les toutes petites choses). Vous serez également plutôt doué pour calculer vos coups, donc si vous jouez au plus malin, vous parviendrez plus vite à vos fins. Dixit Vénus en Scorpion.

3e décan : d’ici le 16 septembre, votre ciel promettra parfois plus qu’il ne donnera… parce que les événements pourront vous faire faux bond. Restez prudent et stratège face à toute situation délicate mais ne baissez surtout pas le volume de votre motivation, regardez les enjeux en face et battez-vous pour votre place. Mais même si vous savez que vous avez raison, n’avancez qu’en terrain sûr ! Entre le 17 et le 24 septembre, ce sera exactement le moment de prouver que vous n’êtes pas né de la dernière pluie. Grâce à l’association Soleil-Pluton et même si on cherche à vous berner, vous ne vous laisserez pas piéger.

null

Balance

23 septembre – 23 octobre

Côté Cœur

1er décan : après le 15 septembre, s’il y a certaines mises au point à effectuer dans votre duo, vous saurez le faire de façon habile mais ferme. On sent que vous saurez très bien comment obtenir ce que vous désirez de votre partenaire. Par exemple, pas question d’en faire plus que l’autre à la maison ! Si chacun remplit bien sa fonction, votre duo n’en sera que plus équilibré.

2e décan : le plus important pour vous d’ici le 5 septembre ? Etre dans le consensus amoureux, la jouer d’égal à égal, être certain que rien ne va mal et vous régaler de cette entente maximale. Entre le 7 et le 18 septembre, votre team aura peut-être une petite longueur d’avance dans vos priorités. Il est vrai qu’être collés l’un à l’autre quand Mercure est dans le signe ultra sociable de la Balance pourrait passer pour une absurdité…

3e décan : entre le 3 et le 13 septembre, ça pourrait être génial mais ça génèrera quand même quelques interrogations. On envisage donc des hauts et des bas parce que Vénus en Balance s’épanouira grâce aux rayons de Super Jupiter mais se rétractera à cause des potentielles complications générées par Pluton. Bref, Cupidon vous voudra beaucoup de bien mais il y aura parfois un « mais ».

 

Vie active

1er décan : d’ici le 8 septembre, on dialogue, on échange, on négocie, on concilie, on arrondit les angles… Vous saurez imposer vos choix en les faisant valoir habilement et au bon moment. Vous serez sans doute également un arbitre prisé autant qu’une compagnie réclamée. Après le 14 septembre, la diplomatie intelligente dont vous ferez preuve pourra vous aider à avoir un coup d’avance dans tout genre de situation. Vous saurez brouiller les pistes car vous posséderez en fait un réel esprit de compétition (qui vous boostera vers les premières places, mais sans en avoir l’air).

2e décan : entre le 7 et le 19 septembre, ne jamais limiter les échanges et toujours donner joliment le change. Cette Mercure (qui sera dans le 2e décan de la Balance) vous fera naviguer habilement entre diplomatie et stratégie. Et puis la compagnie, c’est bien la vie (surtout quand Mercure est en Balance) alors misez beaucoup sur les contacts et ne vous prenez en aucun cas la tête !

3e décan : après le 16 septembre et puisque Mercure en Balance s’associera à Jupiter en Verseau, vous aurez un profil moins « tradi » et une ouverture d’esprit XXL. C’est bien sûr comme cela que l’on peut vivre des expériences particulièrement enrichissantes. Ne vous laissez surtout pas influencer par les « on dit » : concentrez-vous donc sur les bonnes nouvelles et ne faites pas trop cas de ceux qui ne pensent qu’à critiquer.

null

Les scorpions en 2017

Du 23 octobre au 22 novembre

Côté Cœur

1er décan : entre le 11 et le 21 septembre, le désaccord Vénus-Saturne aura tendance à éteindre cette petite flamme, qui vous dévore parfois corps et âme. Tracasseries et pessimisme prendront facilement le dessus sur désirs et envie. Il y aura sûrement une poussière dans l’engrenage ou un « élément manquant » qui vous enragera. Déstabilisé ou tourmenté, vous n’arriverez peut-être pas à attraper le rayon de soleil qui vous ferait positiver la situation.

2e décan : après le 19 septembre, Vénus en Scorpion contrariée par Uranus pourrait vous rendre plus jaloux encore que d’habitude, vous ne supporterez surtout pas la trahison et votre âme pourrait même devenir vengeresse. Pourvu que l’autre se tienne à carreau sinon… Bref, amour et agressivité ne se marient pas pour le meilleur et ce sera pourtant toujours la connotation mitigée de cette fin de mois de septembre.

3e décan : en ce mois de septembre et si votre petite tribu a besoin de vous, vous serez au garde à vous. Il est vrai que ces planètes en Vierge vous collent un sacré sens des responsabilités. Mais s’il faut parler d’amour, vous serez sans doute moins motivé.

 

Vie active

1er décan : la période du 11 et le 21 septembre aura sans doute le chic pour prendre le contre-pied de vos quatre volontés. En tout cas, ces journées-là n’évoqueront pas la facilité. Elles seront plutôt pesantes pour notre Scorpion : ça traine, c’est galère, ça ne répond pas à vos attentes, ça plombe le moral… Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas… Pas la peine de vous acharner quand le désaccord Vénus-Saturne a décidé de vous enquiquiner !

2e décan : d’ici le 14 septembre, faites ce que vous avez à faire, dans l’ordre et la méthode et ne lésinez pas sur les responsabilités à endosser. Vous serez poussé par un vent de sérieux. Grâce au Soleil en Vierge, vous allez vite retrouver vos repères d’avant les vacances et les bonnes habitudes reviendront au pas de course. Après le 19 septembre, on dira que la manière douce ne vous étouffera pas et que vous serez sans doute sujet aux sautes d’humeur. Quand Vénus en Scorpion se confronte à Uranus en Taureau, il en faut bien peu pour faire vriller l’ambiance.

3e décan : d’ici le 16 septembre, on ne quitte pas ses objectifs des yeux et on fait des heures supplémentaires s’il le faut. De la ténacité et du boulot : ne manquez ni de courage, ni de suite dans les idées. Vous serez en phase d’efficacité et de réalisation et pas un obstacle ne devrait vous résister. Cette association Mars-Pluton donnera plus de puissance à vos initiatives. Entre le 17 et le 24 septembre, prouvez-leur que vous avez raison ! Remettre de l’ordre et solutionner : vous n’aurez aucun scrupule à faire avancer les choses dans ce sens-là.

null

Sagittaire

22 novembre – 22 décembre

Côté Cœur

1er décan : après le 14 septembre, s’il faut trouver des solutions pour que votre duo fonctionne mieux au quotidien, vous serez très arrangeant et dans la répartition des tâches, vous saurez vous montrer très juste. Quand le Soleil et Mars sont en Balance, on partage tout : les bons moments comme les soucis, les corvées comme le meilleur du quotidien…

2e décan : jusqu’au 4 septembre, ça devrait rouler. On se sent bien ensemble, on se tient la main et on ne craint surtout pas les lendemains moins sereins quand Vénus en Balance est dans l’atmosphère. Entre le 7 et le 18 septembre, ne restez surtout pas seul ! C’est sans doute le meilleur conseil à retenir car Mercure en Balance adore le monde, l’ambiance.

3e décan : entre le 3 et le 12 septembre, Cupidon aura décidé de vous gâter, la chance tournera autour de vos amours et vous saurez parvenir à vos tendres fins avec presque rien. Un concours de circonstances, un voluptueux joker, un soupir qui se transforme en désir…

 

Vie active

1er décan : d’ici le 5 septembre, retenez déjà qu’il suffit parfois d’un sourire adressé à la bonne personne et au bon moment pour faire plus facilement consensus. C’est ce que vous rappellera plus d’une fois Mercure en Balance. Après le 14 septembre, Mars en Balance boostera votre esprit de compétition et vous rendra particulièrement opportuniste. Vous saurez vous faire valoir exactement quand il le faudra. La vie est forcément pleine de compromis mais pour vous et en cette 2e quinzaine de septembre, ce sera toujours « donnant-donnant ». Si vous cédez du terrain, la contrepartie devra être intéressante.

2e décan : d’ici le 13 septembre, la discipline ne risque pas d’être votre première qualité. Quand on n’a pas vraiment envie de se remettre au boulot, on fait les choses à reculons et le résultat n’est jamais vraiment probant. Mais parallèlement et entre le 7 et le 18 septembre, tout passera par l’autre et la communication : quelle jolie sociabilité ! Contacts à profusion, conversations au sommet et bavardages à gogo pour être tellement mieux dans votre peau.

3e décan : d’ici le 16 septembre, méfiez-vous surtout des détails qui peuvent vous échapper, ne prenez pas les choses à la légère et assurez correctement vos arrières ! Et puis essayez de vous fixer des objectifs plus rationnels parce qu’au final et si vous ne parvenez pas à faire tout ce que vous aviez prévu, vous pourriez pester contre le monde entier. Ouf : après le 16 septembre, vous auriez raison de vous tourner vers les autres, vers ce qu’ils pensent et ce qu’ils font ou sont. Plus vous en apprendrez, plus vous serez intéressé. Vous avez une idée lumineuse dans votre chapeau ? Ce sera aussi le moment de la faire connaître.

null

Capricorne

22 décembre – 21 janvier

Côté Cœur

1er décan : besoin d’excitation, envie de raviver une flamme, de vivre à fond cette relation ? Bonne nouvelle : la période du 11 et le 21 septembre sera chargée en (bonnes) émotions. Passion et séduction s’associeront pour le meilleur et pour le… cœur : merci à Vénus en Scorpion ! Si vous décidiez de vous lâcher ou de vous encanailler un peu, vous n’auriez pas à le regretter.

2e décan : après le 19 septembre, Cupidon se rattrapera par l’intermédiaire de la très coquine Vénus en Scorpion. A ce moment-là, quelqu’un risque bien de vous tenir en haleine et pour un « toujours plus d’émotions », vous ne ménagerez sûrement plus votre peine. Un sursaut de désir devrait donc marquer la période : plus de suspens, des relations plus intenses ou une attirance irrésistible ? A vous de nous dire… mais il devrait y avoir un p’tit air de « passionnément vôtre » et vos appétits sensuels en pleine croissance pourraient bien vous placer aux commandes d’une vie sentimentale plus trépidante.

3e décan : entre le 3 et le 11 septembre, votre état d’esprit sera bougon ou vous aurez de temps en temps le bourdon. Oui… mais ne soyez pas si passif ou dépendant du bon vouloir de l’autre : soyez déjà un peu plus autonome pour voir ! L’anxiété pourrait donc vous contaminer, en ces journées qui vous feront surtout voir le mauvais côté des choses. Sans doute quelques remous d’émotions inconfortables en perspective.

 

Vie active

1er décan : d’ici le 8 septembre, vous aurez du mal à vous impliquer, vous survolerez trop souvent la question ou vous manquerez de concentration. Et puis trop d’options tuent l’option : quand Mercure est en Balance, dites-vous bien qu’avoir le choix ne vous facilitera pas la tâche. Après le 14 septembre et jusqu’à la fin du mois, vous aurez plus d’une fois besoin de vous mesurer à quelqu’un. Prouver que vous êtes le plus fort ne vous donnera pas forcément raison. Même si vous vous sentez victime d’une injustice et que quelques désirs de revanche vous animent, on pense que chercher à marcher sur les plates-bandes d’autrui ne serait pas la bonne solution.

2e décan : d’ici le 14 septembre, cette rentrée vous transformerait bien en fourmi. Entre prévoyant et prudent, vous opterez pour le détail, la rigueur et l’économie. L’heure ne sera sûrement pas au laisser-aller. On pense aussi que grâce au Soleil en Vierge, votre sens des responsabilités prévaudra sur tout le reste et que votre exemplarité ne fera pas un pli. Mais attention : parallèlement et entre le 7 et le 18 septembre, dites-vous bien que ce n’est pas en disant « amen » à tout que vous aurez l’opinion pour vous. C’est pourtant la tendance quand Mercure en Balance vous regarde de travers.

3e décan : d’ici le 16 septembre, gardez le cap, allez au bout de tout, soyez ultra motivé ! Sérieux et efficacité sont les qualités qui vous seront réclamées. Ce sera le moment ou jamais de soulever des montagnes, pour prouver qui vous êtes et où vous voulez en venir. Mars (bien associé à Pluton) soulignera clairement une volonté béton. Mais après le 16 septembre, pourquoi compliquer les données ? Vous aurez peut-être une façon un peu tarabiscotée d’interpréter les choses. Soyez plus tactique, cernez mieux le sujet et essayez aussi de vous adresser aux bonnes personnes (si vous avez un problème) !

null

Verseau

21 janvier – 20 février

Côté Cœur

1er décan : entre le 11 et le 21 septembre, ce ciel-là pourrait bien immiscer l’idée de « manque » dans votre vie amoureuse. Un obstacle se dressera peut-être entre vous et cela vous déstabilisera tout à coup. Ca ne vous plaira pas mais ça se passera quand même comme ça. Pas facile de changer le cours des choses quand Vénus en Scorpion regarde le frustrant Saturne de travers. Et vos humeurs rageuses n’y feront rien.

2e décan : après le 19 septembre, attention : ne rentrez pas dans le trip « relations destructrices » ! Avec ce désaccord « Vénus en Scorpion-Uranus en Taureau », cette déviation est possible et ce serait dommage de détériorer votre lien parce que vous aurez l’âme un peu vengeresse…

3e décan : la période du 3 au 11 septembre suggère un gros plein de satisfactions affectives. On parlera essentiellement d’un vrai plaisir à être ensemble dans un contexte planétaire propice à une « love story ». Laissez donc ce superbe accord Vénus-Jupiter vous tracer une voie royale jusqu’au cœur de l’autre et vous accompagner « amoureusement vôtre ».

 

Vie active

1er décan : d’ici le 8 septembre, étudiez de près toute proposition de collaboration, toute suggestion de partenariat. Cette Mercure en Balance sera là pour ça : faciliter les contacts.  Après le 14 septembre, vous serez sans doute très impliqué dans vos « battle » professionnelles. Pour avoir la reconnaissance ou le statut que vous pensez mériter, vous serez capable de faire des pieds et des mains. Mettez donc tout en œuvre (dynamisme, charme et diplomatie) pour reconquérir une place, des avantages ou des mérites qui semblaient peut-être vouloir vous échapper.

2e décan : entre le 7 et le 18 septembre, communication fluide, discussions faciles, échanges d’amabilité, diplomatie bien dosée. Avec Mercure en Balance dans l’atmosphère, notre Verseau saura se faire très souple. Mais après le 19 septembre et puisque Vénus en Scorpion regardera Uranus en Taureau de travers, les questions d’argent pourront prendre le devant de la scène. En cette fin de mois, soyez particulièrement prudent en matière de budget et d’investissement.

3e décan : après le 16 septembre, ce sera exactement le moment de penser à oser une démarche importante. L’accord Mercure-Jupiter est celui de la chance par excellence et devrait vous permettre de prospérer pour de bon. La diversité de vos rencontres sera forcément la valeur ajoutée de cette 2e quinzaine de septembre.

null

Poissons

20 février – 21 mars

Côté Cœur

1er décan : entre le 11 et le 21 septembre, l’entrée de Vénus en Scorpion évoque une période « passion » et ces journées-là pourraient vous transformer en irréductible séducteur. Assumez votre tempérament momentanément plus chaud : cette période sera faite pour les désirs un peu fous et votre vie sentimentale pourrait y gagner en densité.

2e décan : après le 19 septembre, notre Poissons du 2e décan pourrait bien se mettre en mode « croqueur d’émotions » (grâce à l’influence de l’intense Vénus en Scorpion). Soyez passionné, mordu, investissez-vous à fond et brûlez de désir sinon rien ! Cette coquine de Vénus en Scorpion sait généralement susciter chez vous quelques envies folles ou vous faire vivre un béguin d’enfer.

3e décan : on fait comment pour assurer côté love quand on est déjà débordé par ailleurs ? On sent que si votre chéri(e) compte sur vous, ça vous rajoutera de la pression plus qu’autre chose et que vous pourriez bien vous défiler aussi sec. Votre cri du cœur de ce mois de septembre ? « Ne me responsabilisez pas : je n’ai pas besoin de ça ! ».

 

Vie active

1er décan : entre le 11 et le 21 septembre, vous saurez manœuvrer habilement, vous sentirez bien les choses, vous ferez preuve de psychologie en toutes circonstances. Voilà quelques-uns des talents que peut vous accorder Vénus en Scorpion.Après le 19, notre Poissons ne restera pas à sa place si celle-ci ne lui convient pas. Qu’on se le dise ! Marre d’être sous-estimé au boulot ? Ca pourrait bien être quelque chose comme ça.

2e décan : d’ici le 14 septembre, faire de « l’à peu-près » vous desservirait. Pas envie d’être plus précis que ça ? Encore moins de relire ou de corriger ces documents-là ? Attention : il parait que le diable se cache dans les détails ! Mais après le 19 septembre, allez… on ne se laisse plus démonter et on peut même démontrer qu’un Poissons motivé peut vraiment avoir le dernier mot (surtout quand il a bien préparé son coup). Et puis reprenez votre budget en main ! Si vos finances laissaient à désirer, ce sera le moment de penser à vous remettre à flot.

3e décan : d’ici le 15 septembre, vous n’aurez peut-être pas les épaules assez larges pour vous responsabiliser autant et risquez de vous retrouver dans des situations nerveusement pénibles. Mars et Neptune (mal associés) sortent la carte de l’imprudence, de l’impasse ou de la complication et peuvent aussi laisser traîner quelques peaux de banane sur votre route. Entre le 17 et le 24 septembre, concentration : zéro pointé. Ce n’est pas la peine de faire semblant car de toute façon, vous aurez souvent la tête ailleurs et vous serez (par exemple) incapable de respecter vos horaires.